Palestine occupée

Palestine occupée: L'occupation se prépare pour frapper Gaza en violant les lois internationales


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 22 Décembre 2008

Palestine occupée: L'occupation se prépare pour frapper Gaza en violant les lois internationales
"L'occupation israélienne se prépare pour exécuter une opération de grande envergure contre les habitants de la Bande de Gaza, sous prétexte qu'elle va frapper le Hamas et les groupes armées, alors que son aviation aérienne a perpétré plusieurs assassinats pendant la période de l'accalmie qui était très fragile dès ses premiers heures, à cause des violations israéliennes", ont déclaré, dimanche soir, des sources bien informées.

Pour leur part, de hauts responsables de l'état sioniste, dont le vice ministre de la guerre, Amos Gilad, ont annoncé, hier soir 21/12, qu'ils préparent une riposte aux menaces du Hamas, mais il n'ont pas encore fixé sa date, ni son volume destructif".

Les déclarations de l'extrémiste sioniste, Amos Gilad, ont été annoncées à la radio publique hébreu, où il a dit :" pour frapper, il faut une bonne préparation".

De son côté, le cabinet de transition de l'occupation a discuté, dimanche, durant sa réunion hebdomadaire, de l'attitude qu'ils doivent adopter face à cette situation, après deux jours l'achèvement de l'accalmie.

Malgré les appels au calme par la communauté internationale, les leaders de l'occupation insistent sur une opération de grande échelle contre les habitants de Gaza, malgré le risque de massacrer des victimes innocentes.

La responsable du parti "Kadima", la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a promis de faire tomber le pouvoir du Hamas si elle arrive au pouvoir.

De son côté, le premier ministre, Ehud Olmert, a appelé à des mesures appropriées.

Le ministre de la guerre, Ehud Barak, a affirmé qu'il a donné ses ordres à l'armée sans donner plus de détails.

Notons que les résistants palestiniens ont lancé plusieurs roquettes sur les colonies et les postes militaires de l'occupation, pour répondre aux crimes continuels des forces de l'occupation et ses avions de guerre qui ont fait 50 martyrs au cours de l'accalmie qui a été signée sous la médiation égyptienne, et surtout après que l'occupation a tué 3 personnes et blessé plusieurs autres, dans diverses régions de la Bande de Gaza, deux jours seulement, après la fin de cette trêve.

Le Hamas a proclamé depuis la ratification de cette trêve fragile que l'occupation ne cesse pas ses violations et ne respecte pas ses engagements, pour cela il insiste, après l'achèvement de l'accalmie, le vendredi passée 19/12, qu'il n'y aurait pas de renouvellement à cette trêve qui n'a pas de sens sous les violations des autorités occupantes qui l'exploitent uniquement pour escalader ses crimes illimités contre le peuple palestinien.


Abou Zouhri : la résistance doit faire face aux escalades sionistes en Cisjordanie et la Bande

Palestine occupée: L'occupation se prépare pour frapper Gaza en violant les lois internationales
Le Hamas a affirmé que l'envahissement, aujourd'hui dimanche, des forces de l'occupation au quartier d'Al Massioune, en Cisjordanie, et le retrait des soldats de l'autorité dirigée par Mahmoud Abbas, prouve les fortes coopérations et coordinations sécuritaires entre les deux cotés contre la résistance nationale et ses dirigeants.

"L'occupation ne riposte pas seulement aux roquettes de la résistance palestinienne, mais elle cible dangereusement l'existence des hommes libres palestiniens dans tous les territoires palestiniens", a déclaré Abou Zouhri.

Lors de ses déclarations de presse, le dirigeant du Hamas a appelé toutes les factions palestiniennes de la résistance nationale à répondre fortement aux escalades criminelles des forces de l'occupation qui continuent de violer sans cesse les droits légaux du peuple palestinien, au su et vue de la communauté internationale.

"Où sont les dirigeants de la communauté internationale, notamment la direction américaine, l'Onu et le Quartette, et pour quoi gardent-ils tout ce silence envers les crimes et violations de l'occupation qui néglige tout appel international", a contesté Abou Zouhri en s'adressant à la ministre américaine des affaires étrangères, Condollezza Rice, qui avait menacé les palestiniens à cause de leur refus de renouveler la trêve, lors de ses derniers entretiens avec Abbas à Washington.

Il a appelé les Nations Unies, notamment son secrétaire général, Ban Ki-Moon à la nécessité de protéger les palestiniens et mettre fin aux agressions et crimes continuels des forces armées sionistes qui ignorent totalement les décisions et les appels internationaux et violent, d'une manière très flagrante, toutes les lois internationales et les droits de l'homme.

Le dirigeant du Hamas a souligné que l'ignorance de la communauté internationale aux appels du peuple palestinien, oblige la résistance nationale de riposter fortement et par tout les moyens possibles pour faire face aux crimes sauvages et continuels des autorités sionistes, en appelant à une 3ème Intifada contre l'occupation dans tous les territoires palestiniens occupés.

Abou Zouhri a confirmé que l'Égypte est capable d'ouvrir le passage de Rafah, et que les déclarations du porte-parole du ministère égyptien des affaires étrangères, Ahmed Zaki, qui a prétendu qu'on demande l'ouverture du passage de Rafah pour des raisons politiques, sont vraiment incorrectes et vides de sens, car l'ouverture de ce passage n'avait été exécutée qu'une ou deux fois par mois et pour des cas humanitaires très limités.

Dans ce contexte, le leader du Hamas a rejeté tous les délires de Zaki à propos de la légitimité du Hamas, en exprimant ses forts regrets de ce genre de déclarations, tout en soulignant que le Hamas a pris sa légitimité à travers des élections libres et démocratiques et que le peuple palestinien lui a donné confiance et le soutient avec une volonté libre et solide malgré tous les défis imposés contre ses représentant légitimes.

Abou Zouhri a critiqué fortement la position illégale de certains pays arabes qui soutiennent un côté palestinien contre l'autre.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Lundi 22 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 22/12/2008 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toutes les facons et quelque soit la traitrise d'Iznogoud , les sionistonazis peuvent mobiliser meme les cafards qui leur courent dans le dos , il ne reussiront absolument rien , ils continueront a se cacher derriere les blindés pour pouvoir assassiner des enfants et des hommes libres armés de leur foi en leur terrez mourriciere

2.Posté par merka le 23/12/2008 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Incroyable ! Même pas en prison !!!

(Son escroquerie a également frappé les institutions financières internationales, dont la Royal Bank d’Ecosse et la HSBC, ainsi que le crédit Mutuel [cocorico !], la deuxième banque française).

Est-ce Sarko a exprimer une colère quelconque au nom des Français !
Je n'ai rien entendu et vous ?

--------------------------------------------------------------------------------

2. Posté par Coolpix le 19/12/2008 12:52

il parle pas il bave,c'est pour ça qu'on a rien entendu! ^^

--------------------------------------------------------------------------------

3. Posté par mirzabad le 19/12/2008 13:23

Enfin une bonne nouvelle!!!


--------------------------------------------------------------------------------

4. Posté par erra le 19/12/2008 13:29

s'il avait volé un scooter, il s'en serait pris plein la gueule! En même temps, il n'a volé que les riches! Les vrais pauvres n'ont pas de sicav. Mais il existe des "petits porteurs" qui osent nous dire le contraire...Enfin, 50 Milliards de moins dans la situation actuelle, c'est peanuts.

--------------------------------------------------------------------------------

5. Posté par tonton le 19/12/2008 13:39

Je suis assez satisfait de ce qu'il a fait...et à mon avis, d'autres Madoff vont apparaître car si lui a su comment endaupher les plus gros spéculateurs, d'autres ont du faire de même. Il a profité du système voilà tout.

Quand j'entends cela, ça me fait sourire...même si beaucoup de fonds de pensions, de retraites et autres vont être touchés, bah je m'en fous...

--------------------------------------------------------------------------------

6. Posté par souad le 19/12/2008 16:15

@tonton, Non seulement on s'en fout, mais on est bien content que tout ce qui soutient les sionistes, se casse la gueule. Je crois à une justice immanente, qui tarde des fois à venir, mieux vaut tard que jamais !
Est ce que quelqu'un sur ce forum connait le groupe OCTOGON, et pourrait-il nous servir quelques articles bien pondues, qui éclairerait les jeunes et autres, sur ce groupe qui grace à l'or des nazis à sponsorisé Adernauer, Hemut Kool et son pote Mitterand.
Merci à tous.


--------------------------------------------------------------------------------

7. Posté par souad le 19/12/2008 16:19

Suite au repportage de la rtbf, hier à 21h50, voici jusqu'a présent ce que j'ai trouvé concernant ce groupe.
Réalisé par Jean-Michel Meurice en 2008, ce documentaire retrace avec finesse et précision le système de réseaux financiers tissé par des anciens dignitaires nazis, après la Seconde Guerre Mondiale.

Mené avec ingéniosité et subtilité, cette exploration complexe des dessous de l’Allemagne d’après guerre révèle des secrets inattendus. On apprend en effet que des personnalités importantes de l’époque telles que les chanceliers Konrad Adenauer et Helmut Kohl ont été impliqué dans cette vaste affaire. Il apparaît cependant que la multiplicité des personnages et des faits, ainsi que les différents modes de montage ont eu tendance à freiner la lisibilité de ce documentaire, dont il faut toutefois souligner l’investigation et le développement soigneux du réalisateur.

Tout commence à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, lorsqu’un adhérent du parti nazi Rudolf Ruscheweyh juge nécessaire de fuir l’Allemagne en ruine et de s’installer au Liechtenstein. Il y crée une société qu’il nomme Octogon, et qui finance la création d’armes pour une Allemagne dont la nouvelle constitution empêche le réarmement. La menace communiste pesant sur celle-ci, les Nazis décident de se retourner vers les Américains pour leur divulguer des informations secrètes à propos des Soviétiques. Ils considèrent que "mieux vaut les Américains que les Soviétiques". Ainsi, le passé trouble de ces informateurs corrompus est volontairement oublié par les Américains, au profit de renseignements qui leur sont capitaux. Ruscheweyh développe sa société et l’argent qu’elle gagne illégalement finance le CDU, le parti de Konrad Adenauer. « Octogon » devient une société secrète à but lucratif qui sert le désir de puissance des nouveaux hommes les plus importants d’Allemagne de l’Ouest, en particulier ceux « choisis » par les Américains. Le « système Octogon » devient une affaire de pouvoir et de gros sous. Avec le temps et le décès de Ruscheweyh, les intérêts des protagonistes de l’affaire divergent et des meurtres viennent agrémenter le tout. Parmi eux, le député Otto, dont le décès au bord du lac de Constance ne laisse guère de doute dans les conditions dans lesquelles il s’est produit. Le lieu-clé de cette affaire est le Liechtenstein, et une villa à Schaal, qui porte le nom de « Villa Octogon ». Pierre Laval, bras droit de Pétain, a confié son argent à Ruscheweyh qui a géré en parti sa fortune et la transporté au Lichtstenstein. Laval en fuite après la fin de la guerre souhaitera récupérer cet argent, mais se fera arrêter et sera exécuté pour "haute trahison" en France. On peut donc supposer que la genèse de ce système est située vers la fin de la Seconde Guerre Mondiale."Si on déplace la lumière l’ombre se déplacera aussi", souligne Jean-Michel Meurice, dans le documentaire. Il reste cependant des zones floues dans cette affaire, l’argent s’est évaporé, supprimant toutes traces permettant de retrouver sa piste. Les personnalités impliquées refusant de parler pour conserver leur dignité, l’aboutissement de cette affaire reste à suivre.


--------------------------------------------------------------------------------

8. Posté par tonton le 19/12/2008 16:16

Le petit sourire narquois de ce Madoff me laisse perplexe...ne serait-ce pas une grosse nouvelle couillonades en fait ? A suivre

--------------------------------------------------------------------------------

9. Posté par Aigle le 19/12/2008 17:02

Ne voius rejouissez pas trop vite les gars ....Les Barils de petrole en chef seront sollicités et executeront l'ordre de dedommager la massadah et autres bandes de criminels , d'une maniere ou d'une autre

--------------------------------------------------------------------------------

10. Posté par hélène le 19/12/2008 18:32

VOUS ËTES BIEN NAÏFS !!!!!!!!!!

IL N'EST ABSOLUEMENT PAS CREDIBLE QU'IL AIT FAIT DES PERDANTS EN ISRAEL ET DE TOUTES SES CLIENTS DU LOBBY;

"L'ARGENT N'EST PLUS ICI "....QU' ILS DISENT,",NOUS L'AVONS PERDU"......, QU'ILS DISENT!!!!!!!!...................
ILS MENTENT;

LISEZ LES DERNIERES INFOS DONNEES PAR DES INSIDERS SUISSES, INFORMES DE PREMIERE MAIN, A LA SOURCE, SUR Ou EST PASSe L'ARGENT DE CES INVESTISSEURS INTOUCHABLES ET TOUT PUISSANTS!!!!



NON , ils ne l'ONT PAS PERDU DU TOUT, ILS MENTENT.


--------------------------------------------------------------------------------

11. Posté par tonton le 19/12/2008 18:36

alors c'est bien cela, une grosse couillonade de plus apparemment...ce petit sourire le trahirai-t-il ? tu aurais un ou des liens à proposer Hélène stp ?

--------------------------------------------------------------------------------

12. Posté par redk le 19/12/2008 18:53


Un petit article qui vous donnera matière à réflexion

Affaire Madoff : la malhonnêteté ordinaire, par Paul Jorion

La version officielle de l’affaire Madoff, est que l’ancien patron du NASDAQ avoua à ses fils que son entreprise n’était qu’une gigantesque pyramide, une cavalerie où l’on verse aux clients plus anciens les fonds qu’apportent les plus récents, et que ceux-ci - probablement subjugués par l’indignation - allèrent vendre la mèche à la police.

Il y a de nombreuses raisons de remettre en cause cette version officielle. D’abord le fait que ce soient ses fils qui aient contacté la police. Vous feriez ça à votre père, homme d’affaires à la stature colossale, parce qu’il a été malhonnête ? Ensuite, les fils Madoff sont non seulement financiers eux-mêmes, mais travaillant aussi dans l’affaire du papa (même si ce n’est pas dans le même département) : pas des enfants de chœur non plus donc et peu susceptibles de tomber à la renverse en apprenant qu’une affaire rentable l’est essentiellement parce qu’elle est une pyramide. Le chiffre de 50 milliards de dollars manquant dans la caisse a éventuellement pu les surprendre.

Je lis les journaux et je vois que ce que l’on essaie de nous vendre, c’est de la consternation : « Comment est-ce Dieu possible ? » C’est possible parce que la pyramide est le meilleur business plan que l’on puisse imaginer : la formule par défaut qu’ignorent seulement les gagne-petit qui - par manque de relations - sont obligés de vraiment vendre quelque chose.

Passons alors aux vraies questions. La première : combien de hedge funds, de fonds d’investissement spéculatifs, fonctionnent-ils sur un autre schéma que la cavalerie, que la fuite en avant ? Étendons la question : combien d’établissements financiers [1] ? Deuxième question : combien de clients de Mr. Madoff ignoraient-ils que son fonds était une pyramide ?

Ma réponse, à vue de nez, pour chacune de ces deux questions, est qu’on peut les compter sur les doigts d’une seule main.

Les lecteurs de mon blog - et apparemment de blogs apparentés - succombent souvent à la théorie du complot pour expliquer ce qui se passe en finance et je leur répète inlassablement : « Vous ne comprenez pas : en finance, les complots ne sont pas nécessaires ! »

Bien sûr, ceux des clients grugés de Mr. Bernard Madoff, dont la participation à son fonds était passée par l’intermédiaire d’une banque, vont se tourner vers celle-ci et glapir pour réclamer l’argent qu’ils ont perdu.
C’est de bonne guerre : malheur aux vaincus ! Mais ignoraient-ils vraiment ce qui se tramait ? Un fonds qui fonctionnait comme un mouvement d’horlogerie et rapporta pendant vingt ans 1 % par mois, qu’il pleuve ou qu’il vente ? Un fonds dont les journaux rapportaient depuis 1999 qu’il était une pyramide, après qu’un certain Mr. Markopoulos avait alerté sans effet la SEC (Securities & Exchange Commission), le régulateur des marchés financiers ? Non : pour participer au fonds, il fallait être parrainé, et ce que votre parrain devait vous glisser dans le tuyau de l’oreille, c’était ceci : « C’est l’ancien patron du NASDAQ, personne n’ira jamais voir ! Et s’ils devaient jamais aller regarder : il siège dans tous les comités de surveillance ! »

Alors, pourquoi les fils ont-ils vendu la mèche ? Un commentateur sur mon blog avance l’hypothèse suivante : « Quelqu’un a dû lui dire qu’il allait lui faire la peau et les fils ont pensé qu’il valait mieux pour leur père d’être sous les verrous ». C’est bien possible mais - comme vous le savez - la maison ici ne fait pas dans la supputation.

Paul Jorion, sociologue et anthropologue, a travaillé durant les dix dernières années dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix.
[http://www.pauljorion.com/blog/}url:http://www.pauljorion.com/blog/

--------------------------------------------------------------------------------

13. Posté par tonton le 19/12/2008 18:54

merci Redk

--------------------------------------------------------------------------------

14. Posté par hélène le 19/12/2008 19:16

rense.com

--------------------------------------------------------------------------------

15. Posté par redk le 19/12/2008 19:29

De rien tonton, Voici plus d’information sur le sujet, Un grande quantité de cet argent est biens parti vers Israël pour la cause sioniste.

- Who is Bernard Madoff? http://www.wakeupfromyourslumber.com/node/9514

The latest massive financial scandal is the giant $50 billion pyramid or “Ponzi” scheme run by a New York Zionist Jew, Bernard Lawrence Madoff. How can anyone lose $50 thousand million? Where did the $50 billion disappear to? Israel?

Madoff told two “senior employees,” i.e. his sons, Mark and Andrew, at his apartment the night before his arrest that the Madoff hedge fund and his investment advisory business was “basically, a giant Ponzi scheme,” according to court documents. His investment fund business was insolvent, and had been for years.

- Madoff Arrest Sends Shockwaves Through Jewish Philanthropy http://www.forward.com/articles/14725/

The arrest of Wall Street trader Bernard L. Madoff, who federal agents say defrauded investors of an estimated $50 billion, has had immediate consequences in the Jewish philanthropic world. One charity already closed and insiders are worried that the ramifications of Madoff’s financial demise may extend to the many organizations he supported and the wealthy Jews he advised.


Huffington Post: Madoff and the Palm Beach Jewish Club http://www.huffingtonpost.com/laurence-leamer/bernard-madoff-and-the-sh_b_150624.html

NY Times: Madoff was called the Jewish T-Bill http://www.nytimes.com/2008/12/13/nyregion/13madoff.html?ref=nyregion

Madoff the National Treasurer of Jews http://www.wakeupfromyourslumber.com/node/9514

- Bernie Madoff’s Victims: The List http://clusterstock.alleyinsider.com/2008/12/bernie-madoff-hosed-client-list

il est regrettable de ne trouver que des article en anglais pour la plupart !!

--------------------------------------------------------------------------------

16. Posté par redk le 19/12/2008 19:48

Et pour finir ont va encore nous prendres pour des cons !!!

titre du Monde économie:
l'affaire Madoff
Une aubaine pour les antisémites de l'Internet

Le mouvement n'est pas massif, mais il inquiète déjà les représentants de la communauté juive en France. Certains sites Internet se sont emparés du scandale financier provoqué par Bernard Madoff, ancien responsable du Nasdaq et philanthrope jusqu'alors respecté au sein de la communauté juive mondiale, pour laisser libre cours à leur antisémitisme.

"On s'y attendait, car chaque fois qu'un juif est mis en cause dans une affaire, c'est monté en épingle", assure Sammy Ghozlan, président du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme. "C'est malheureusement dans la logique des choses", déplore aussi le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Richard Prasquier, qui partage avec ses collègues européens la crainte que cette affaire soit "utilisée" pour propager l'antisémitisme.

Il semble aussi que la traduction, dans les journaux français, du surnom donné à M. Madoff aux Etats-Unis, "the jewish bond" (jeu de mot avec bond qui signifie aussi le lien) devenu "le bon du Trésor juif" ou "l'obligation juive", ait choqué des lecteurs, qui s'en sont ouverts au CRIF.

COMMENTAIRES DOUTEUX

Sur le Web, un forum de discussion s'interroge sans ambiguïté : "Sionisme et escroquerie, même combat ?" La tonalité des échanges y est claire : "Comment (M. Madoff) a-t-il pu déjouer toutes les sécurités sans la complicité du réseau judéo-sioniste qui a infiltré l'establishment ?"

Sur le site Tout sauf Sarkozy, un commentaire spécule de manière douteuse sur la double nationalité - américaine et israélienne - que pourrait avoir M. Madoff. Sur le site Fdesouche, les agissements du financier sont évoqués en des termes qui puisent dans les thèmes du vieil antisémitisme européen : "Goldman Sachs, Lehman, Madoff, faut avouer que...", suggère un internaute.

Ailleurs, les "dérapages" antisémites paraissent plus contrôlés. "Comme par hasard, le Mr est juif", commente un internaute sur Livenet. Il est aussitôt repris : "Au cas où tu n'aurais pas tout lu, une bonne partie de ses victimes non institutionnelles sont juives." Cette dimension, largement soulignée dans les commentaires, inspire d'ailleurs le chroniqueur du quotidien israélien Haaretz, Bradley Burston, qui, sur un ton mi-figue mi-raisin, écrit, jeudi 18 décembre : "Pour les vrais antisémites, Noël est arrivé tôt cette année et le Père Noël est Madoff. Il a réussi à meurtrir le monde juif contemporain d'une manière dont seuls les antisémites pouvaient rêver."

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2008/12/19/une-aubaine-pour-les-antisemites-de-l-internet_1133135_1101386.html

qu'ils arretes de nous prendres pour des gogo!!!


--------------------------------------------------------------------------------

17. Posté par Aigle le 19/12/2008 21:48

IL prennent les devants comme d'habitude ....Redk ....Ils savent bien que sionistonazisme n'A RIEN A VOIR AVEC JUIF ....mais ils prennent les devant ...c'est tout ce qui leur reste comme arme de destruction CRASSIVE

--------------------------------------------------------------------------------

18. Posté par hélène le 19/12/2008 23:15

voir aussi le site:effedieffe.com giornale online(toujours en anglais)
les somme détournées par madoff sont au moins du double de ce qu'ila "avoué"etc..elles ne sont pas du tout perdues mais bien gagnées par les clients juifs qui pleurent..etc.

--------------------------------------------------------------------------------

19. Posté par redk le 19/12/2008 23:16

OUI parfaitement aigle, ils prennent les devant car ça va bientôt leurs péter à la gueule!!!

Qui s'invite dans l'affaire Madoff?....Clearstream!!!!

Madoff avait un compte chez Clearstream

Les voies de l’argent ne sont pas impénétrables. L’homme qui a plumé le système financier pour 50 milliards de dollars faisait transiter ses fonds par Luxembourg.

Jean de Maillard - 19 décembre 2008

Où est passé l’argent de l’affaire Madoff ? Il faudrait, pour le savoir, se donner les moyens de percer les secrets bancaires. Un indice pour les enquêteurs : Madoff avait un compte chez Clearstream, dont le numéro est déjà entre les mains des policiers et des juges français… Mais prendront-ils le risque d’aller chercher de ce côté ?
La finance mondiale est une chose à la fois très complexe et très simple. A partir des années 80, les banquiers, en veine de profits sans risques, ont inventé toutes sortes de martingales juteuses pour faire de l’or avec du plomb. Les subprimes ont été l’une de leurs trouvailles collectives les plus géniales et les plus profitables.
Faisant mentir l’adage qu’on ne prête qu’aux riches, les banques américaines ont compris que, pour s’enrichir, on peut aussi piocher dans la bourse des pauvres. Elles ont commencé par prêter de l’argent à des gens sans le sou, n’hésitant pas à tripatouiller les dossiers de prêt quand il fallait leur donner une apparence de solvabilité.
Elles ont continué en fabriquant les produits financiers les plus sophistiqués à partir de ces créances bidonnées, dont elles ont inondé le système bancaire et financier mondial. On se battait pour les acheter et profiter du mirifique jackpot. Jusqu’à ce qu’éclate la bulle immobilière qu’avait gonflée l’invraisemblable mic-mac. On connaît la suite.

Bernard Madoff, l’homme aux 50 milliards de dollars évaporés dans les nuées de la finance mondiale, vient ajouter une touche supplémentaire à la gigantesque cavalerie qu’est devenu le système financier global. Avec la question la plus chère du monde : où est passé l’argent ?
C’est là qu’il faut revenir aux fondamentaux de la finance globale, qui sont aussi simples en théorie qu’ils peuvent devenir compliqués en pratique.
1. Dans le système financier actuel, l’argent et les titres financiers (actions, obligations, bons d’Etat, produits financiers de toutes sortes) ne s’échangent plus physiquement.
Seuls circulent les « bits » informatiques qui envoient d’un ordinateur à un autre les ordres de transfert, et font passer l’argent ou le titre d’un compte virtuel sur un autre qui ne l’est pas moins. Les valeurs financières, de nos jours, ne sont plus qu’un code chiffré sur une ligne de crédit inscrite dans un fichier électronique.
2. La traçabilité de ces flux, tant qu’ils ne quittent pas le circuit des banques et des établissements financiers, est matériellement un jeu d’enfant, puisque les valeurs et les transactions qui les concernent sont toutes enregistrées quelque part. Si on veut les retrouver, il suffit donc de chercher par où ces valeurs sont passées.
Et pourtant, cette quête est aussi hasardeuse qu’essayer de trouver une aiguille dans une meule de foin. Non pour des raisons matérielles, mais parce que les Etats du monde entier se sont tous entendus pour laisser prospérer des places financières, les fameux paradis bancaires, judiciaires et fiscaux, qui sont les boîtes noires de la globalisation.
L’argent en quête de discrétion s’y engouffre par tombereaux entiers, au vu et au su de tous mais dans l’indifférence –ou la complicité– générale. Rien de tel pour monter ses magouilles et, dans le laxisme général érigé en mode de gouvernance mondiale, pour échapper durant de nombreuses années à toute investigation.
Plus grosse est la fraude, mieux elle se dissimule dans le fatras soigneusement organisé de la finance globale puisqu’elle profite à ce moment là de toute la sollicitude des gouvernements.

Dans l’affaire Madoff, il y a deux hypothèses sur ce qu’est devenu l’argent envolé. Il est clair d’abord que, comme dans toute cavalerie, l’argent des uns servait à payer les autres. Par conséquent, toutes ces transactions ont laissé des multitudes de traces qu’il sera facile, si on le veut vraiment, de retrouver. La manière de les chercher dépendra de celle dont opérait l’escroc.
Le plus simple aurait été pour lui de se contenter d’encaisser sur un compte bancaire les dépôts de ses clients et de simuler des versements d’intérêts qu’il se contentait de prélever dans ledit compte en banque.
Si le mécanisme était aussi élémentaire, les simples relevés de compte permettront alors de le démonter. Le hic dans ce cas sera le suivant : pourquoi les banques, qui voyaient passer des sommes faramineuses sans justification économique ni financière, n’en ont-elles rien dit ?
Mais il est probable que Madoff ait pimenté un peu le jeu de piste en passant par un ou plusieurs paradis bancaires et fiscaux, là où l’on ne pose jamais de question.
Il sera intéressant dans ce cas de voir si la détermination des autorités américaines sera suffisante pour aller y percer le fameux secret bancaire qui a fait la réputation sulfureuse des places offshore, car source de tant de voluptés financières. Il est vrai qu’en l’espèce, la qualité des victimes pourrait rendre soudain très curieuse, bien plus qu’à l’accoutumée, la justice des Etats-Unis.
Mais M. Madoff, qui n’était pas le dernier des imbéciles semble-t-il, a pu opérer de façon plus subtile. Il se peut en effet qu’il ait cherché à donner à ses grenouillages une apparence de réalité financière, en achetant vraiment des titres financiers. Et dans ce cas, les enquêteurs, s’ils en ont le cœur, devront affronter d’autres bastilles au moins aussi opaques que les paradis bancaires et fiscaux : les chambres de compensation.

On peut, à cet effet, leur donner une indication qui leur ferait gagner du temps. M. Madoff avait un compte, en son nom propre semble-t-il, dans la société Clearstream, qu’il a ouvert le 2 novembre 1999 à New York et dont le numéro se trouve dans le vrai listing que détenait Denis Robert, qui est entre les mains des juges et de la police. Tout comme les banques qu’il a plantées, qui sont toutes répertoriées dans les livres de Clearstream.
Cela ne met pas en cause la responsabilité de cette chambre de compensation. En tant que teneur de marché, il n’était pas anormal que Madoff ait eu un compte chez elle, sous cette seule réserve : le compte était-il vraiment au nom de Madoff lui-même –ce qui serait assez étrange et mériterait au moins une bonne explication– ou de l’une de ses sociétés, et dans ce cas de laquelle ? S’il s’agissait de celle qui avait pignon sur rue, pas de problème. Si c’était l’autre, celle qui se cachait, dit-on, au 17e étage de ses bureaux…
Mais parviendra-ton jamais jusque là ? That is the question ! Car la société Clearstream a son siège au Luxembourg, forteresse bien gardée des plus grands secrets bancaires, dont Clearstream constitue en quelque sorte l’imprenable donjon.
Prendra-t-on alors le risque d’entamer la muraille de silence derrière laquelle se protège depuis si longtemps la grande finance mondiale ? Ou préférera-t-on sacrifier les belles fortunes piégées, ironie de l’histoire, par leur propre cupidité ? Un beau dilemme en perspective…

Source : http://eco.rue89.com/plume-balance/...

--------------------------------------------------------------------------------

20. Posté par Kalix le 19/12/2008 23:58

Quand je pense qu'il faudrait juste $3.3 Milliards pour résorber la famine du tiers monde...
Ces enflures, après nous avoir longuement suspendu la carotte à quelque centimètre du nez, aujourd’hui, il nous la mette magistralement dans le d...

Y a vraiment de quoi se révolter au lieu de commenter derrière son clavier ses enculades...

Mais seul Dieu aura raison d’eux...

@Redk
C’est quoi l’url de ton blog ?


--------------------------------------------------------------------------------

21. Posté par redk le 20/12/2008 00:14

Bonsoir kalix, j'ai pas de blog, je reprend juste mot pour mot le texte de Paul Jorion

--------------------------------------------------------------------------------

22. Posté par Kalix le 20/12/2008 00:27

"ça va bientôt leurs péter à la gueule!!! "

C'est sur notre gueule que ça va péter, pour eux, ils ont un refuge qui s'appelle Israel, le seul pays au monde immunisé contre toutes poursuites internationales, crimes humains ou financiers ( je ne sais sous quel prétexte). Je parle en connaissance de cause, j’ai vu pas mal de concitoyens juifs marocains planter les banques ici en France avec des crédits de consommation à tous va, et rentrer en Israel. Quand je demandais pourquoi vous ne transférez pas au Maroc, il me répondait au Maroc, la loi leur permet de venir te saisir, pas en Israël.

Ca ne m’étonnerait pas que ce Madoff se fasse transférer au bercaille ! C’est pourquoi le Mr se réjouit avec son sourire narquois...

De toute façon, ce qui les attends là-bas, l’Armaggedon...


--------------------------------------------------------------------------------

23. Posté par isaLoL le 20/12/2008 01:40

Ce que dit hélène poste 10, a absolument raison.
Dans nos journaux quotidiens local Suisse il est dit clairement que l'argent est bien mit a l'abri.
Mais cette fois pas ici ! Puisque la Suisse a pour clicher que tout l'argent sale est ici, etc.
Il est bon de rappeler que pour Israel la Suisse est anti-Israélien à 200%, il y a pas longtemps avec un pote on en avait parlé.
Ici le lobby Israélien n'a jamais pas pu faire sa place.
Certes, la Suisse est loin d'être parfaite aucun pays ne l'est mais si il y a bien une chose dont ce petit pays a le mérite, c'est de ne jamais avoir céder au chantage divers comme ceux de ADL qui a la moindre occasion essaie.

--------------------------------------------------------------------------------

24. Posté par Fadge le 20/12/2008 10:04


C'est clair que c'est argent ne s'est pas volatilisé, il est bien quelque part.

--------------------------------------------------------------------------------

25. Posté par LSD, 100 µg, i.m. le 20/12/2008 10:43

Malgré les imperfections suisses, isaLoL, il est tout de même significatif que depuis le 11.09.2001, si je veux être à peu près correctement informé, il me faut lire la presse helvète, entre autres... Certainement pas la presse française qui me désole... Merci la Suisse ! Si on m'avait dit ça un jour...

--------------------------------------------------------------------------------

26. Posté par redk le 20/12/2008 12:34

Kalix, Clearstream se trouve au Luxembourg jusque à preuve du contraire et pas en Israël , ils manque juste les couilles des juges pour allez perquisitionné dans leurs bureaux!!

--------------------------------------------------------------------------------

27. Posté par Kalix le 20/12/2008 16:23

Redk, Clearstream est intouchable, c’est le joujou des conspirateurs et quand il le sera, ils l’auront déjà annihilé, ou plutôt nos billets n’auront plus de valeurs : les transferts sont déjà en cour, de toutes les banques centrale occidentale, ouvrez les yeux, c’est pourquoi, il y a la crise, plus les taux d’intérêt baissent, plus la monnaie dévalue, plus il faut des liquidités,. Les banques vendent leur stock d’or, pour suppléer a ce manque de billets (de façon tout à fait justifié pour le peuple), aux pays de l’Asie et du Moyen-Orient, le futur eldorado des conspirateurs...

Je le redis encore ici, bientôt, on se torchera avec ses billets de banksters... Celui qui aura de l'or à cette époque, sera adulé par son banquier...


--------------------------------------------------------------------------------

28. Posté par Mr ju le 20/12/2008 18:41

j'aurai une question.
est ce que la chute (ou destruction) de la tour 7, le 11 septembre 2001 qui enfermait les archives du FBI, concernant les rapports de surveillance de wall street est un lien plus que direct avec l'affaire Madoff ?????
allez, sans être un grand analyste...................
http://www.myspace.com/gwereia

--------------------------------------------------------------------------------

29. Posté par hélène le 20/12/2008 19:11

la tour sept contenanit la preuve de détournements de fonds vertigineux au profit d'israel..
envolées!!

--------------------------------------------------------------------------------

30. Posté par isaLoL le 20/12/2008 20:28

Poste 28, pas mal comme remarque !
De plus ci je me souviens bien ! Au sous sol de cet tour n'y avait-il pas une histoire assez bizarre avec un dispositif de police etc. qui surveillait des lingots d'or ou quelque chose dans ce genre !?!
Quoi qu'il en soit, cette crise financière avec des milliards de perte ne sont pas des évènements qui arrivent du jour au lendemain, sa fait depuis longtemps que tout cela est en route.
Alors qui sait ! peut-être que tout cela est une suite logique du 11.sept.2001 ..

--------------------------------------------------------------------------------

31. Posté par Mr Ju le 20/12/2008 22:33

bien vu isaLoL, ces lingots dont tu parles ont été déplacés peu avant les attentats.
hasard, hasard tu as bon dos.
Et pendant ce temps NOS enfants de Palestine, d'Irak, d'Afghanistan pour ne citer qu'eux (car dieu sait qu'à travers le monde ils sont nombreux) sont sacrifiés sur l'hôtel du profit, de la corruption et du mensonge.
infâme espèce que nous sommes, ...
http://www.myspace.com/gwereia

--------------------------------------------------------------------------------

32. Posté par Kalix le 21/12/2008 00:16

Ahhh c'est mort, on est cuit ! le jour de l'an je ne pourrai pas dire 'bonne année 2009', sinon j'aurai l'impression d'être hypocrite...

http://universal.model.over-blog.com

--------------------------------------------------------------------------------

33. Posté par hélène le 21/12/2008 16:27

les juges américains ont décidé de rembourser les malheureux juifs victimes de madoff.
ceci se fera aux frais du contribuable américain bien entendu.(bailout)
ils vont donc gagner sur les deux tableaux (rien perdu +gains )
c'est pas beau ces transfers de fonds???
çà vaut la peine de se victimiser, une fois encore!!

--------------------------------------------------------------------------------

34. Posté par merka le 21/12/2008 22:05

l argent vous rend mechant ,chez vous on a le droit de voler un juif , mes pas de ce faire voler par un juif . BRAVO MADOFF .

--------------------------------------------------------------------------------

35. Posté par Groaf le 21/12/2008 23:13

Chez moi, en tout cas, on a le droit d'apprendre la grammaire et l'orthographe.

--------------------------------------------------------------------------------

36. Posté par Kalix le 21/12/2008 23:37

@hélène
Quand on goutte un délicieux gâteau « juteux », on ne se refuse jamais les bouchées doubles...
Ces enfoirés, ils ne payent rien pour attendre...


--------------------------------------------------------------------------------

37. Posté par isaLoL le 22/12/2008 00:14

Kalix comme tu dis; Ces enfoirés, ils ne payent rien pour attendre...
Et effectivement pour "bonne année 2009" c'est QFD. LoL !
Je viens de faire un poste sous (zut ! je ne sais plus).. quelque chose du genre
-confrontation avec le Hamas, on en revient toujours au même .. tu comprendra ce que je veux dire si tu le lis !

--------------------------------------------------------------------------------

38. Posté par Hans le 22/12/2008 04:13

Le pire c'est pas la chute de Madoff, mais c'est tout ce qui va s'ecrouler avec lui.
http://hotmail.com

--------------------------------------------------------------------------------

39. Posté par Kalix le 22/12/2008 19:22

isaLoL

Lol ca va toi ! j'ai pas lu encore, mais je vois ce que tu veux dire... Cela devient systèmatique... On verra bien où cela va aboutir....
Mais dis moi ma grande ! tu te couche de plus en plus tard, C'est pas bon ca, lol ... Ils en valent pas la peine, ta santé d'abbord !
Biz , a plus !

http://universal.model.over-blog.com

--------------------------------------------------------------------------------

40. Posté par Kalix le 22/12/2008 19:27

Kerviel à coté c'est un petit garcon ! Tous les trois mois ils nous sortent une taupe, et de plus en plus gourmande... C'est la tendance mode "Crise" ou quoi ?
http://universal.model.over-blog.com

--------------------------------------------------------------------------------

41. Posté par merka le 22/12/2008 21:33

MADOFF c est surement ton sourire qui excite tous les antisemites de la terre ,la preuve est au dessus ,la prochaine fois essaye d avoir l air sérieux .

--------------------------------------------------------------------------------

42. Posté par isaLoL le 22/12/2008 21:50

Kalix, merci de te préoccuper de ma santé.
No souci, comme un chat je rebondis de plus je suis tenace avec des gènes iranien coté paternel, je t'explique pas .. LoL.
Je suis en vacance donc, mes heures sont un peu upside down.
Si jamais on se poste sous article (Media Alerte : Israël Lance Une Campagne Internationale De Propagande Pour Justifier Une Attaque Imminente Contre la Bande De Gaza).
Je sais que partout il y a des gens qui souffrent, j'y pense et à chaque fois je signe des pétitions, etc.
Mais je m'inquiète sérieusement pour les Gazaouis.

3.Posté par isaLoL le 23/12/2008 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça y est le sioniste de Merka est de retour !
Merka de mes deux, vous pensez que personne ce rappel de vos postes abjectes a en vomir !
Vous savez quoi ! Je vous emmerde .. Vous avez pas amener UNIQUE pour cracher sur les Palestiniens !
Vous savez faire que ca, idiot !

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires