Palestine occupée

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 6 Mai 2008

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens
Le gouvernement de l'unité nationale dirigé par Ismaïl Haniyeh à Gaza, a averti le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de négliger les droits et les principes palestiniens après les propositions américaines de discuter sur les frontières et de négliger toute discussion autour de la ville occupée d'Al-Qods lors des négociations de la direction de l'autorité palestinienne avec l'occupation sioniste.

Le porte-parole du gouvernement a dit que son gouvernement poursuit les dernières rencontres des responsables de l'autorité d'Abbas avec la ministre américaine des affaires étrangères ainsi que les dirigeants de l'occupation sioniste dont la dernière réunion qui a assemblé Abbas avec le premier ministre sioniste, Ehud Olmert, pour discuter des frontières en négligeant la question d'Al-Qods, au moment où les autorités sionistes renforcent le sévère blocus contre Gaza et renforce la punition collective contre les citoyens palestiniens dans la bande et la Cisjordanie, en menaçant d'une catastrophe humaine.

Lors d'une déclaration de presse dont le Centre palestinien d'information a reçu une copie, le gouvernement de Haniyeh a dit que les tentatives de la direction américaine dirigée par le président, Georg Bush, de couvrir son échec en Irak et les tentatives d'Olmert de cacher le scandale de corruption par la confiscation des droits et des principes du peuple palestinien vont échouer.

Il a ajouté que personne ne possède le droit de négliger les droits et les principes de notre peuple palestinien, notamment le droit de retour des réfugiés palestiniens et la ville occupée d'Al-Qods.

Le gouvernement a appelé tous les côtés à intervenir, immédiatement, pour éviter la catastrophe humaine qui menace la bande de Gaza à cause du sévère blocus sioniste, tout en avertissant des plans agressifs sionistes contre la bande.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Hamdan: la visite prévue de Bush à la région apporte de nouveaux plans politiques très dangereux

Le mouvement du Hamas a averti fortement des résultats très dangereux de la visite prévue de Bush à la région du Moyen-Orient, surtout que sa mission présidentielle va s'achever bientôt.

Le Hamas a considéré que cette visite attendue va attirer de nouvelles dégradations politiques très désastreuses contre les objectifs nationaux dans la région.

Le porte- parole du Hamas au Liban, Oussama Hamdan a dit lors de sa déclaration de presse que la visite prévue du président américain, George Bush, va apporter des politiques dangereuses contre la région, tout en niant qu'elle va réaliser toute chose pour activer le compromis prétendu de paix.

"Je crois que la visite prévue de Bush à la région va assommer tout le monde, par le transfert de l'ambassade de son pays à la ville occupée d'Al Qods, et donne l'occasion à l'occupation d'annoncer l'état juif en paralysant le droit légal du retour des réfugiés palestiniens et expulsant les habitants des territoires palestiniens occupés en 1948.

Hamdan a insisté sur le dialogue inter palestinien comme une stratégie patriotique pour les objectifs légaux des palestiniens, en minimisant tout pari sur les tentatives israélo-américaines, en indiquant en même temps que les agendas du général américain Dayton travaillent pour assurer les intérêts de l'entité sioniste au dépend des droits légitimes palestiniens.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Les déclarations de Rice indiquent l'échec des négociations

Le mouvement du Hamas a considéré que les déclarations de la ministre américaine des affaires étrangères Condoleeza Rice lors de sa récente visite à Ramallah n'ont rien ajouté, au moment où le prétendu compromis de paix est complètement paralysé. Il a souligné que Rice n'a pas répondu aux questions des journalistes concernant la continuation du colonialisme et des barrages militaires.

Dans son communiqué de presse dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, le porte-parole du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit que lorsque Rice avait déclaré que le moment était venu pour créer un Etat palestinien, ce n'était qu'une tentative pour tromper une fois de plus l'opinion public et jouer sur les sentiments, en annonçant des slogans vides, loin de la vérité sur le errain, qui prouve que ces promesses ne sont que des mensonges.

Il a ajouté que les déclarations de Rice sont trompeuses et que les Américains continuent d'appuyer l'occupation dans ses crimes, négligeant complètement les droits du peuple palestinien.

Abou Zouhri a souligné que les déclarations de Rice prouvent que le rôle américain dans la région est uniquement sécuritaire et qu'il vise à unir les efforts des occupants israéliens avec le groupe de Ramallah pour frapper les forces de la résistance.

"Abbas n'a pas profité de la récente crise après sa visite à Washington, et au lieu de renoncer aux négociations inutiles avec l'occupation, il s'attache toujours et fortement aux illusions et mensonges de la direction américaine qui prétend qu'un Etat palestinien serait créé avant la fin de cette année", a ajouté Abou Zouhri.

Il a dit que l'appel d'Abbas à des élections anticipées n'est pas logique, car sa période de président va s'achever dans quelques mois, vers la fin de l'année 2008, et que les élections vont se dérouler habituellement dans leur délai et sans l'appel de quiconque. Il a déclaré qu'Abbas est obligé, par la loi palestinienne, de les effectuer bientôt.

Il a affirmé que le conseil législatif possède sa souveraineté légale qui n'a pas encore fini la moitié de sa période législative, et que si Abbas possède quelques remarques à ce propos, il pourra donc en discuter sur la table de dialogue lorsqu'Abbas sera libéré du veto américain.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Al-Sana : le dernier scandale d'Olmert va mettre fin à son pouvoir

Le membre palestinien à la Knesset, le député Taleb Al Sana a souligné que la décision urgente qui a exigé des enquêtes rapides avec Ehud Olmert montre que ce grand scandale menace son pouvoir.

Lors de sa déclaration de presse au journal quotidien, "Palestine", publiée, le lundi 5/5, le député arabe, Al Sana, a ajouté que le conseiller judiciaire du gouvernement de l'entité sioniste, Menahem Mazouz a appelé à une enquête avec Olmert dans 48 heures, suivant une procédure urgente, en considération des graves dossiers scandaleux présentés contre lui.

Il a affirmé aussi que ce nouveau scandale menace Olmert de quitter ses fonctions.

"Le Premier ministre israélien Ehud Olmert est à nouveau sur la sellette dans une affaire de corruption et paraît plus menacé que jamais, à la tête d'une coalition fragile et plus réduite, à cause de ses nouvelles défaites", a rapporté l'agence (AFP).
Selon des informations de la police sioniste, l'affaire pour laquelle Olmert a été interrogé vendredi et qui a rapport avec des corruptions est particulièrement "grave".

La radio de l'occupation a annoncé, dimanche, que la police est convaincue de disposer de solides indices impliquant le chef du gouvernement.

Une enquête s'est effectuée, ces derniers jours, avec l'ex-directrice du bureau d'Ehud Olmert, Shoula Zaken, assignée à son domicile, selon cette source.

Zaken est accusée d'avoir usé de ses relations pour faire nommer de hauts fonctionnaires des services fiscaux afin d'obtenir des allègements.

Des médias de l'occupation ont souligné que cette nouvelle affaire montre qu'Olmert est déjà impliqué dans trois autres enquêtes de police et que ce scandale vient au moment où l'occupation s'apprête à célébrer son 60e anniversaire et cherche à faire avancer le dialogue avec les Palestiniens.

Le journal hébreu Maariv a rapporté, ce dimanche, dans un titre : "il est possible que cette affaire soit la fin d'Ehud Olmert".

Il est à noter que sous des pressions croissantes, Olmert a annulé, dimanche, les entretiens prévus avec les principaux médias israéliens pendant le Jour de l'Indépendance, à cause des enquêtes de la police en cours.

Pour sa part, le journal Ediot Ahronot note que l'accumulation des enquêtes ont d'ores et déjà privé le Premier ministre de l'autorité morale et de respect.

Dans ce contexte, la télévision a diffusé, samedi, de sources judiciaires, qu'on estime qu' Olmert pourrait être forcé de démissionner si les soupçons sont confirmés.

Le journal hébreu Ediot Ahronot a affirmé, vendredi, que cette affaire scandaleuse pourrait comporter un autre volet, en soulignant qu'Olmert est soupçonné d'avoir reçu d'importantes sommes d'argent d'un homme d'affaire américain, apparemment pour financer sa campagne électorale.

De leur côté, des députés de l'opposition de droite et du parti travailliste lequel fait partie de la coalition au pouvoir, n'ont pas tardé à réclamer qu'Olmert doit être suspendu, immédiatement, de ses fonctions.

Trois autres enquêtes dont Olmert fait l'objet portent sur des soupçons de transactions immobilières frauduleuses, dans l'achat d'une maison dans la ville occupée d'Al Qods, ainsi de nominations politiques abusives lorsqu'il était ministre de l'Industrie et du Commerce.

Lors de cette affaire scandaleuse qui frappe l'état de l'entité sioniste, le premier ministre a enregistré, en fin de semaine, de nouvelles défections, car trois députés de la coalition au pouvoir ont annoncé leur départ du "parti des retraités".

Ces trois membres de la Knesset ont déclaré qu'ils vont rejoindre la nouvelle formation lancée par le milliardaire israélo-russe Arcady Gaydamak.

Selon des soupçons, Olmert avait bénéficié de 480 mille de dollars, a rapporté le site hébreu des informations de premier degré.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Hamas : Les rencontres d'Abbas avec Olmert aident à l'exécution des plans sionistes

Le mouvement du Hamas a affirmé que les rencontres continuelles du président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas avec le premier ministre sioniste Ehud Olmert viennent selon des ordres américains dans le but d'effectuer tous les plans de la direction américaine et de l'entité sioniste.

Le porte-parole du mouvement du Hamas Fawzi Barhoum a dit, aujourd'hui lundi 5/5, dans une déclaration de presse dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, que ces rencontres aident les Sionistes à gagner du temps et à tromper l'opinion générale palestinienne et internationale dans le but d'effectuer les projets de la direction américaine et de l'Etat de l'occupation dans le cadre de la création d'un Etat juif sur les territoires palestiniens occupés.

Barhoum a averti des projets américains et israéliens qui visent à casser la volonté du peuple palestinien et à imposer les conditions sionistes, exploitant les conditions difficiles et catastrophiques du peuple palestinien.

Il a appelé le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas à tirer des leçons des expériences de l'ancien président palestinien Yasser Arafat avec les Sionistes et à arrêter les négociations inutiles avec l'occupation.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Al-Bardawil : La résistance va répondre aux agressions sionistes

Le leader au mouvement du Hamas Dr. Salah Al-Bardawil a dit que la résistance palestinienne n'attend pas que l'entité sioniste donne son accord pour une accalmie et qu'elle va répondre à toutes les agressions sionistes.

Dans des déclarations de presse publiées par le quotidien palestinien "Palestine", dans son numéro d'aujourd'hui lundi 5/5, Al-Bardawil a dit que tous les choix sont ouverts pour casser le sévère blocus sioniste imposé contre la bande de Gaza depuis plus de onze mois.

Il a déclaré que les factions de la résistance palestinienne se sont accordées avec les Egyptiens autour d'une trêve et attendent une réponse sioniste à travers le médiateur égyptien, car elles ne négocient pas avec les occupants sionistes.

Le leader du Hamas a ajouté que les factions de la résistance palestinienne ont présenté cette accalmie pour réduire la souffrance du peuple palestinien qui est exposé aux agressions, massacres et crimes continuels des forces occupantes.

Al-Bardawil a indiqué que le cessez-le-feu doit être réciproque et simultanée.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Al Chak'a:les buts palestiniens se réalisent en se maintenant à la résistance, l'union et aux droits

Le chef du congrès national palestinien, Bassem Al Chak'a a insisté sur l'importance de la résistance, du maintien aux droits palestiniens et à l'union du peuple palestinien pour que les palestiniens puissent réaliser leurs buts patriotiques.

Les déclarations de ce leader palestinien sont venues lors de son discours écrit qu'il avait envoyé au sixième congrès des palestiniens en Europe.
Il a critiqué fortement les politiques officielles arabes faibles qui n'ont rien réalisé au peuple palestinien qui souffre actuellement sous un blocus très sévère, en condamnant les conventions et les accords conclus avec l'entité sioniste qui lui ont offert des avantages politiques, sociaux et économiques, en violant les droits légitimes du peuple palestinien, au moment où l'occupation tente de voler plus de territoires palestiniens à travers la continuation du colonialisme et de la judaïsation.

Il a affirmé que l'occupation ne possède aucune légitimité historique ou juridique dans la région, tout en soulignant que les terres ne seront récupérées que par la résistance, la patience et la ténacité des combats contre l'occupation, tout en soulignant à la grande importance de réaliser l'entente nationale pour faire face aux crimes des occupant qui poursuivent leurs crimes en continuant de tromper l'opinion publique par leurs prétendus processus de paix, au moment où ils escaladent leurs massacres sanglants et affreux contre le peuple palestinien innocent

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

L'ambassadeur de l'Union Européenne annonce l'échec du blocus pour isoler le mouvement du Hamas

L'ambassadeur de l'Union Européenne, Romero Seberian Ozal, a annoncé l'échec du sévère blocus sioniste imposé contre la bande de Gaza depuis plus de onze mois successifs pour isoler le mouvement du Hamas et obliger les habitants de Gaza à se soulever contre le mouvement.
L'ambassadeur de l'UE à l'entité sioniste, Romero Seberian Ozal, a dit, hier lundi 5/5, dans ses déclarations de presse que la communauté internationales a échoué dans sa politique contre la bande de Gaza, où elle n'a pas pu isoler le mouvement du Hamas.

Ozal a appelé au changement de cette politique internationale contre Gaza et ouvrir les passages pour faire entrer les vivres, les marchandises et les aides humaines.

Le responsable européen a vu que les trois conditions du Quartet contre Hamas ne doivent pas être imposées pour l'ouverture des passages.

Le blocus sioniste a transformé la bande de Gaza habitée par plus d'un million et demi de citoyens palestiniens, à une grande prison ouverte dans le monde.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Le Front populaire : l'échec du sommet Abbas-Olmert est le résultat des négociations inutiles

Le porte-parole du front populaire pour la libération de la Palestine a montré l'échec des négociations initiles lors de la dernière rencontre, lundi 5/5, entre le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et le premier ministre de l'entité sioniste, Ehud Olmert.

Le porte-parole du front populaire a affirmé dans sa déclaration de presse dont le centre palestinien a reçu une copie, que ces rencontres sont les résultats des négociations et des congrès qui ignorent la loi internationale, humaine ainsi que les constantes nationales inviolables (le retour des réfugiés palestiniens, l'autodétermination, l'état palestinien indépendant et sa souveraineté dont sa capitale Al Qods).
Il a insisté que ces droits légaux du peuple palestinien ne peuvent pas voir la lumière tant que les Etats-Unis américains dominent la politique mondiale en soutiennent uniquement les objectifs et les agendas de l'entité sioniste.

Ce dirigeant palestinien a condamné fortement le rôle du comité international, le Quartet qui n'exerce pas ses responsabilités avec efficacité face aux crimes incessants des autorités sionistes dont les assassinats, les massacres, le nettoyage ethnique, la continuation coloniale, les confiscations des terres agricoles, la judaïsation des lieux saints …).

Il s'est opposé également aux négociations inutiles et honteuses des leaders de l'autorité palestinienne avec les occupants sionistes, tout en confirmant que la direction américaine continue de profiter de ces entretiens pour réaliser ses agendas, politiques, économique et sécuritaires, ainsi que les agendas de son partenaire sioniste dans la région, au dépend des droits légitimes des peuples arabes.

Le porte-parole du front populaire a appelé la direction de l'autorité palestinienne, le comité exécutive de l'OLP et toutes les forces du peuple palestinien, politiques et sociales à se mobiliser, immédiatement, pour mettre fin aux politiques et pratiques sionistes dangereuses contre les droits du peuple palestinien et sa nation, devant le monde entier, et le silence officiel ferme international, régional et arabe.

Il a souligné que les autorités sionistes escaladent leurs crimes contre les palestiniens, au moment où elles s'apprêtent à commémorer leur 60° anniversaire de leur occupation des terres palestiniennes en 1948, après l'expulsion des habitants originaires par la force ainsi que la complicité des pays puissants internationaux.

Il a appelé notamment l'autorité palestinienne à condamner fortement toute participation internationale à cette commémoration, en qualifiant les participants de racistes et de côtés qui sont loin des valeurs démocratiques ou des droits de l'homme.

Enfin, il a appelé le groupe de Ramallah d'arrêter toute sorte d'entretien, contact ou négociation inutile avec les occupants israéliens, en exigeant une protection au peuple palestinien sous les décision de l'ONU, tout en appelant à l'organisation d'un congrès international pour garantir l'exécution des décisions internationales en présence de tous les côtés liés et concernés par la question palestinienne.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

L'ex-secrétaire général de l'ONU affirme l'hostilité profonde des peuples arabes contre l'occupation

L'ancien secrétaire général de l'ONU, et chef du conseil national des droits de l'homme en Égypte, Dr. Boutros Ghali a affirmé que les pratiques oppressives de l'occupation dont les confiscations des terres, la construction coloniale très étendue et les agressions des colons ont enflammé ce que certain appelle "le terrorisme palestinien" (la résistance nationale), tout en soulignant que l'occupation israélienne paralyse toute initiative pour parvenir à une solution pour la crise et la misère imposée contre les palestiniens.

Dans son article trimestriel de la dernière édition du journal, " la politique internationale", publiée au centre des études politiques et stratégiques d'Al Ahram, Ghali a attiré l'attention que les échecs continuels pour ceux qui tentent à réaliser une solution à la question palestinienne et les tragédies incessantes du peuple palestinien, au lieu d'appuyer le processus de paix, à escalader le degré d'hostilité contre l'occupation israélienne dans la région.

Dans son article intitulé, "les racines du conflit et l'avenir de la paix", Ce responsable international a montré que les peuples arabes éprouvent une grande hostilité contre l'occupation israélienne à cause de ses politiques méprisables, honteuses et indignes, au moment où les arabes ressentent qu'ils sont incapables d'aider leurs frères palestiniens.

Il a souligné qu'au moment où le langage du dialogue est devenu très faible et que l'éclat des balles est devenu si fort, on ne voit donc à l'horizon aucune solution sérieuse et générale pour les palestiniens.

"La continuation des activités coloniales représente un obstacle réel à tout arrangement de paix", a–t-il ajouté.

"Le retrait de l'occupation israélienne de Gaza n'a aucune valeur si les palestiniens sont obligés d'avoir une permission des occupants israéliens pour entamer des contacts entre Gaza et la Cisjordanie, en empêchant la construction d'un port ou d'un aéroport", a déclaré Boutros Ghali.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Un martyr des résistants d'Al-Qassam lors d'un bombardement sioniste à Beit Lahia

Un résistant d'Al-Qassam est tombé en martyr, plusieurs heures après sa blessure avec un autre résistant lors d'un bombardement des forces occupantes qui ont envahi la ville de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.

Les brigades d'Al-Qassam ont affirmé la mort du Moudjahid Hisham Abou Choummar après sa blessure avec un autre résistant lors d'un bombardement sioniste contre un groupe de résistants palestiniens, au nord de la bande de Gaza.

Les sources médicales avaient affirmé la blessure de deux résistants palestiniens.

Dans le même contexte, les forces de l'occupation israéliennes ont effectué une incursion à l'est de la ville de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.

Des sources sécuritaires ont affirmé que des dizaines de chars et de bulldozers militaires ont envahi les côtés st de Jabalia en s'installant dans la région de Jabal Al-Kashef, sans qu'aucune victime ne soit enregistrée jusqu'à maintenant.



Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

L'occupation envahit la maison du député Salhab et enlève son fils et le mari de sa fille

Les forces de l'occupation israéliennes ont encerclé, aujourd'hui à l'aube mardi 6/5, la maison du député captif, Dr. Azzam Salhab dans la ville d'Al Khalil, au sud de la Cisjordanie, en arrêtant son fils et le mari de sa fille.

Des sources locales ont dit que trois blindés militaires de l'armée de l'occupation israélienne ont encerclé la maison du député Salhab de tous les côtés et ont arrêté son fils.

L'épouse du député Salhab a dit que les forces occupantes ont encerclé la maison, puis les soldats sionistes ont lancé des pierres sur les fenêtres et les portes de la maison pour réveiller ses habitants.

Les soldats sionistes ont ordonné les habitants de quitter la maison en cassant ses contenus avant d'enlever son fils, Nouman, en l'emmenant vers une direction inconnue.

On note que le député Azzam Salhab a été enlevé par les forces occupantes depuis plus de trois ans.

Dans le même contexte, d'autres forces ont encerclé la maison de Bilal Al-Moutasseb, le mari de la fille du député Salhab en l'arrêtant également.

Les forces occupantes avaient arrêté deux citoyens palestiniens inconnus dans la ville d'Al Khalil en les emmenant vers une direction inconnue.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

L'occupation envahit Naplouse et fait exploser deux maisons dans la vieille ville

Les forces de l'occupation israéliennes ont envahi, la nuit dernière, la ville de Naplouse au nord de la Cisjordanie, où elles ont effectué une opération militaire dans la vieille ville, en explosant deux maisons.

Des témoins oculaires ont déclaré qu'une force sioniste appuyée par plus de vingt chars, a envahi la ville de Naplouse à travers la région de Tour et a encerclé le quartier d'Al-Yassamina en lançant des bombes sonores.

Plusieurs blindés militaires sionistes se sont déployés dans la rue de l'université d'Al-Najah, en transformant plusieurs maisons à des casernes militaires.

Les témoins ont ajouté qu'une force spéciale de l'armée de l'occupation sioniste s'est infiltrée dans la vieille ville de Naplouse en explosant deux maisons palestiniennes.

Les forces occupantes se sont accrochées avec les jeunes et les enfants palestiniens qui ont lancé des pierres sur les soldats sionistes.

On croit que cette opération sioniste dans la ville de Naplouse visait à arrêter un résistant palestinien.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

Mort de trois malades palestiniens à cause du blocus sioniste imposé contre Gaza

Trois citoyens palestiniens malades sont morts, aujourd'hui lundi 5/5, après l'épuisement des médicaments à cause du blocus sioniste imposé contre la bande de Gaza depuis onze mois.

Le porte-parole de la commission populaire pour la lutte contre le blocus Rami Abdou a affirmé, dans une déclaration de presse dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, que le nombre de victimes du blocus sioniste imposé contre Gaza a atteint plus de 145 martyrs, après la mort de deux vieilles femmes et une fillette.

Abdou a rapporté de sources médicales que la fillette Ismahan Rafiq Al-Ja'al, 13 ans, qui souffrait d'une tumeur au cerveau, est morte dans la ville de Gaza après que les forces occupantes lui ont interdit de voyager pour aller se soigner à l'étranger.
Il a également affirmé la mort de la malade Zakia Mohammed Sa'ada (59 ans), du camp d'Al-Maghazi, qui souffrait d'une maladie cardiaque à cause du manque de médicaments.

Des sources ont également annoncé la mort de la malade Nadmia Mouhareb Abed, 55 ans, du camp d'Al-Maghazi, qui souffrait d'un cancer.

Les proches de la martyre Nadmia Abed ont dit qu'elle a obtenu trois autorisations pour aller se soigner à l'étranger, mais que les forces occupantes ont refusé qu'elle se déplace à l'extérieur de la Bande.

Palestine: Le gouvernement de Haniyeh avertit de toute négligence aux droits palestiniens

La commission populaire : L'occupation prive les citoyens palestiniens de leurs besoins nécessaires

La commission populaire pour la lutte contre le blocus a considéré que la décision de l'occupation d'arrêter la livraison de carburant à l'UNRWA affirme que les Sionistes visent à priver les habitants de la bande de Gaza de leurs besoins nécessaires.

La commission a insisté que les pratiques de l'occupation contre les citoyens palestiniens montrent la rancune sioniste contre l'humanité et contre tous ceux qui servent le peuple palestinien.

On note que plus d'un million et demi d'habitants de la bande de Gaza vivent grâce aux aides humanitaires, notamment après le renforcement et la continuation du blocus sioniste contre la bande de Gaza qui dure depuis plus de 11 mois.

L'UNRWA avait annoncé, hier dimanche, qu'elle allait arrêter la distribution de produits alimentaires aux réfugiés palestiniens dans la bande de Gaza après l'épuisement du carburant nécessaire pour le travail de ses véhicules et de ses équipes de secours.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Mardi 6 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par merde du monde le 06/05/2008 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne plus chercher loin dans l'affaire le bailleur de fonds pour Israel l'arabie saoudite indirctement par US perto-dolars

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires