Palestine occupée

Palestine : L'explosion viendra très bientôt, si l'agression et le blocus continuent


Dans la même rubrique:
< >


Samedi 19 Avril 2008

Palestine : L'explosion viendra très bientôt, si l'agression et le blocus continuent
Le mouvement de la résistance islamique Hamas a sonné l'alarme devant la situation explosive de la bande de Gaza. « S'il n'y a pas d’intervention urgente pour arrêter l'agression et mettre un terme au blocus contre la bande de Gaza, l'explosion viendra, sans aucun doute. Le moment fatidique n'est pas trop loin », dit le Hamas.

Dans un communiqué, le mouvement a appelé les dirigeants arabes à venir en aide au peuple palestinien et à ouvrir le point de passage de Rafah.

Il a appelé les peuples arabes et islamiques à sortir dans de grandes manifestations dans toutes les villes et les capitales arabes et musulmanes pour soutenir le peuple contre le blocus injuste.

Le communiqué attire l'attention sur l'échec de l'occupation israélienne à mettre à genoux le peuple palestinien, afin qu'il accepte l'occupation et cède ses droits. Le dernier massacre commis à l'est de Gaza, dans lequel plus de vingt personnes sont tombées en martyre, traduit le visage arrogant de l'occupant israélien.

Ces massacres continuent. Le blocus continue à faire ses ravages dans la rue palestinienne. Il n'est plus possible de continuer. Il faut briser le blocage de la situation, aussi soit cher le prix à payer.

Palestine : L'explosion viendra très bientôt, si l'agression et le blocus continuent
Le Hamas recourra à tous les moyens pour libérer les captifs


Le mouvement de la résistance Islamique Hamas a confirmé que l'affaire des captifs, enfermés dans les prisons sionistes, reste sur la liste des priorités. « Les résistants emprunteront tous les chemins pour les libérer et les sortir des prisons de l'occupation, aussi cher soit le prix à payer ».

A l'occasion de la journée du captif palestinien, le mouvement a publié un communiqué, hier jeudi. Il a exhorté la société mondiale, islamique et arabe, les parlements et les organisations juridiques, la Croix-Rouge et d’autres encore à adopter l'affaire des captifs et à mettre sous la lumière du jour les violations commises par l'occupant à leur égard dans les prisons de l'occupation, à donner les efforts adéquats pour les libérer.

Il a également appelé le peuple palestinien, la nation arabe et la nation islamique à être solidaires avec les familles des captifs pour alléger leurs souffrances.

Le mouvement du Hamas a aussi demandé à l'autorité de Ramallah de libérer les prisonniers politiques et de fermer définitivement leur dossier.

Le Hamas a insisté pour que l'autorité de Ramallah arrête ses négociations inutiles avec le gouvernement israélien, à partir du moment où ce dernier n'arrête pas ses crimes, ses massacres, son blocus, ses arrestations contre même les femmes, les enfants et les personnes âgées.

Palestine : L'explosion viendra très bientôt, si l'agression et le blocus continuent
La résistance reste le seul moyen pour libérer les captifs, confirme Bahar

Le président du Conseil Législatif palestinien par intérim Dr. Ahmed Bahar a confirmé que le seul moyen pour libérer les 11700 captifs palestiniens, enfermés dans les prisons de l'occupation israélienne, reste la résistance. L'occupant ne comprend que le langage de la force.

Devant les familles des captifs, Bahar attire l'attention sur le fait que le Conseil soutient le projet de la résistance, en particulier dans ses efforts destinés à libérer les captifs palestiniens.

Ces captifs souffrent le martyre dans les prisons de l'occupation. L'occupant fait tout pour casser leur volonté et leur résistance, ajoute Bahar.

Dans son discours, il a salué les députés qui avaient refusé le chantage de l'occupant pour qu'ils quittent leurs sièges au Conseil contre leur libération.

Il a aussi salué le rôle des captifs dans l'unification du peuple palestinien. Ils mettent beaucoup d'efforts dans ce domaine. La charte des captifs, base d'un dialogue palestino-palestinien, n'en est qu'un exemple.

Quant aux captives palestiniennes, les mères en particulier, Bahar montre son étonnement du fait que le monde dit démocratique laisse tomber leur affaire et celle de plus 11700 captifs dont des enfants, au moment où les délégations viennent et partent pour un seul soldat israélien enlevé sur son tank duquel il tirait sur des civils palestiniens !

A la fin de son discours, Bahar a appelé les résistants palestiniens à mettre tous leurs efforts pour capturer des soldats israéliens, un moyen pour libérer nos captifs.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Samedi 19 Avril 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires