Palestine occupée

Palestine: Al-Bardawil : l'Égypte doit ouvrir le passage de Rafah si l'occupation refuse la trêve



Dimanche 27 Avril 2008

Al-Bardawil, a affirmé que l'Égypte doit ouvrir le passage de Rafah et casser le blocus pour alléger la souffrance du peuple palestinien si l'occupation israélienne refuse la trêve proposée par le côté égyptien.

Dans une déclaration de presse, Dr. Salah Al-Bardawil a dit, hier soir samedi 26/4, que l'accord avec les égyptiens était clair sur la trêve et ses moyens, en affirmant que les égyptiens ont promis de minimiser la souffrance du peuple palestinien et de finir le blocus en cas de refus de l'occupation à la trêve.

Il a ajouté que l'Égypte doit ouvrir le passage si l'occupation viole la trêve après son accord.

Le porte-parole du ministère égyptien des affaires étrangères, Houssam Zaki, a dit que les efforts de son pays visent à réaliser une trêve entre le mouvement du Hamas et l'occupation sioniste dans le cadre d'une opération complète, en soulignant que l'Égypte va ouvrir le passage de Rafah officiellement en cas d'échec de la trêve.

Al-Bardawil a dit en réponse à une question concernant l'échec des efforts pour arriver à une accalmie en disant que la trêve n'est pas un but principal et que son mouvement possède un projet de libération de tous les territoires palestiniens, défendre le peuple palestinien et faire face aux agressions continuelles de l'occupation, en précisant que cette trêve fait partie de la direction de la bataille avec l'occupation pour casser le blocus.

Palestine: Al-Bardawil : l'Égypte doit ouvrir le passage de Rafah si l'occupation refuse la trêve
L'occupation tue 60 palestiniens et blesse 120 autres à Gaza depuis le début de ce mois courant


Les forces de l'occupation israéliennes ont tué, depuis le 1er avril et jusqu'à hier matin samedi 26/4, soixante citoyens palestiniens dans la bande de Gaza et ont blessé 120 autres.

Un centre juridique palestinien a dit que l'augmentation des attaques des forces occupantes contre la bande de Gaza a augmenté le nombre des martyrs à 60 citoyens palestiniens dont 16 enfants et 105 autres ont été blessés, alors que le nombre des blessés par les forces occupantes depuis le début de l'année 2008 a atteint 341 palestiniens.

Le centre d'Al-Mizan pour les droits de l'homme a critiqué, hier samedi 26/4, dans un communiqué dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, l'utilisation des punitions collectives contre les habitants de la bande de Gaza à travers la coupure du carburant par les forces occupantes.

Il a souligné que ces mesures frappent les droits de l'homme de façon dangereuse en s'opposant à la loi internationale humaine et les droits des habitants civils qui vivent sous l'occupation.

Le centre a condamné également la continuation de cette politique contre les habitants civils palestiniens, ainsi que les violations sionistes contre les droits de l'homme pour réaliser des buts politiques, en appelant la communauté internationale à prendre une position envers ces crimes sionistes contre la bande et presser contre les autorités de l'occupation pour arrêter la politique de punition collective, ainsi que les agressions et les autres crimes qui menacent les civils palestiniens et leurs biens.

Le centre juridique a dit que le blocus sioniste a paralysé tous les secteurs de vie dans la bande de Gaza.

Palestine: Al-Bardawil : l'Égypte doit ouvrir le passage de Rafah si l'occupation refuse la trêve
Rapport: l'occupation enlève 250 palestiniens depuis le début de ce mois dont 40 enfants et 2 femmes


Le bureau médiatique de l'association de Nafha pour la défense des droits des captifs et de l'homme a souligné que les autorités sionistes ont arrêté 250 palestiniens depuis le début de ce mois courant, lors d'une série de compagnes continuelles, jour et nuit, dans les différents villages, villes et camps de la Cisjordanie.

Lors de son rapport dont le centre palestinien d'information a reçu une copie, ce bureau de Nafha a montré que la ville de Naplouse a été violement agressé par les compagnes d'arrestation des troupes armées occupantes, où 90 palestiniens ont été enlevés, ainsi que dans la ville d'Al Khalil, de Toulkarem, de Bethléem, de Jénine, de Qalquilia et de Selfit.

Le rapport de Nafha a prouvé que deux femmes, Souad Abdel Karim Erzikat, 20ans, de la ville d'Al Khalil et Rania Hocine Abou Khalaf, 28ans, en plus de 40 enfants, âgés entre 13 à 18 ans ont été arrêtés également.

Nafha a montré que plusieurs étudiants ont été kidnappés par les troupes armées sionistes dans plusieurs universités, d'Al Najah à Naplouse, de Birzeit à Ramallah et l'université ouverte d'Al Qods.

Le rapport a rapporté aussi que l'analyste politicien, le professeur Ali Jaradette et le fils du chef du conseil législatif palestinien, Aziz Dweik ont été enlevés par les forces armées sionistes.

Nafha a fait montré dans son rapport les souffrances des citoyens palestiniens à cause des barrages militaires imposés pour frapper la volonté du peuple palestinien et rendre plus difficile leur vie quotidienne, tout en soulignant que des centaines de citoyens ont été enlevés sur les barrages sionistes et que d'autres ont été tués.

Palestine: Al-Bardawil : l'Égypte doit ouvrir le passage de Rafah si l'occupation refuse la trêve
La ligue arabe avertit d'une catastrophe humaine non précédente à Gaza


La ligue arabe a averti d'une catastrophe humaine non précédente dans la bande de Gaza après que l'UNRWA a suspendu la distribution des aides alimentaires aux citoyens de Gaza.

Le président du bureau du secrétaire général de la ligue arabe, Hisham Youssef a dit, hier samedi 26/4, dans un communiqué, que l'arrêt des distributions d'aides alimentaires de l'UNRWA à plus d'un million et demi de citoyens palestiniens après que les autorités de l'occupation ont coupé le carburant de la bande de Gaza, sonne l'alarme d'une grande détérioration des situations qui vont faire exploser la bande de Gaza.

Il a ajouté que ses situations et les agressions continuelles des forces de l'occupation contre les citoyens palestiniens menacent d'une catastrophe humaine non précédente dans la bande de Gaza, en portant le gouvernement de l'occupation responsable de cette situation.

On note que les autorités de l'occupation israélienne interdissent l'entrée du carburant dans la bande de Gaza, depuis plus de trois semaines, en paralysant tous les secteurs de vie.

Palestine: Al-Bardawil : l'Égypte doit ouvrir le passage de Rafah si l'occupation refuse la trêve
Hamas : Le blocus ne va jamais réaliser les objectifs des ennemis


Le mouvement du Hamas a affirmé que le blocus très sévère imposé contre le peuple palestinien, surtout au sein des citoyens de Gaza, ne va jamais réaliser les objectifs de l'occupation et de ses alliés, lesquels tentent de pousser le peuple palestinien à s'abaisser et à renoncer à ses droits historiques légitimes.

Le secrétaire du bloc "changement et réforme" du Hamas Mouchir Al-Masri a dit que ce blocus de plus en plus sévère, imposé par tous les moyens et instruments barbares au vu et au su du monde entier, n'a pas pu éaliser ses objectifs.

Il a affirmé que le peuple palestinien ne va pas renoncer à ses droits et que l'occupation ne peut plus faire baisser sa forte volonté et son choix du droit légitime de la résistance.

Al-Masri a confirmé que les derniers entretiens du Hamas avec Carter n'étaient pas les premiers contacts, et il a dit que d'autres entretiens ont été entamés avec le gouvernement d'entente nationale dirigée par Ismail Haniyeh, le Hamas et certains premiers ministres et ministres des affaires étrangères de l'Union Européenne, des parlement européens. Il a aussi déclaré des voix à la Knesset se sont élevées.

D'autre part, il a considéré que l'assassinat, l'arrestation ou l'expulsion des dirigeants et des hommes célèbres du peuple palestinien visent à exterminer sa direction et àl'obliger à se rendre, afin d'arrêter sa résistance, sa défense de ses légitimités et sa dignité.

Ces déclarations de ce responsable du Hamas sont venues dans la cérémonie organisée par la ligue d'"Al-Tofah et Daraj" à Gaza, intitulée "le martyre des dirigeants est le chemin du triomphe et de la souveraineté", pour la commémoration du martyre du dirigeant du Hamas Dr. Abdel Aziz Al-Rantissi.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Dimanche 27 Avril 2008


Commentaires

1.Posté par cherif ismail le 27/04/2008 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Egypte ne veut pas ouvrir le point de passage de Rafah car il veut éliminer le mouvement Hamas, la coopération avec Israël

Égypte ne respecte pas les résolutions de l'ONU et en imposant siège de Gaza et les principes de la résistance contre cette occupation

elle contribue également à Israël de Gaza et à étrangler son peuple

Egypte ne veut pas un Etat islamique sur la frontière

2.Posté par elgringos le 27/04/2008 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les descendants de pharaon, finiront sans doute comme pharaon et son armée, plaise à Dieu !!!

3.Posté par mohamed le 29/04/2008 03:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que les sionistes imposent un blocus à GAZA pur & dur, cela peut se comprendre.
Que les pays occidentaux créateurs de l'état fantoche, se réjouissent, n'étonne plus.
Que les pays arabes continuent à se tirer dans les pattes, cela est écueurant.
Mais que les autorités d'Egypte baillonnent le seul poumon de GAZA, jouant le jeu des sionistes, cela est incensé & insuportable.
Craignent-ils le boycot de l'aide US, avec ou sans, le peuple crie déjà la fain.
Ne vaut-il pas mieux de se tourner vers l'orient ? Le temps le confirmera.
Ô Naser ! reviens, on a tant besoin de toi.

4.Posté par ROGSIM le 01/05/2008 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que l'Egypte peut jouer les bons offices car:

D'après des sources citées par Al-Jazeera, la proposition égyptienne dont l'objectif est de permettre un cessz-le-feu dans la bande de Gaza, a été acceptée par l'ensemble des organisations palestiniennes.

Une trève permettrait d'alimenter Gaza en énergie, nourriture, médicaments,...normalement sans attaques des points de passage, donc sans fermetures.
Mais il faudrait que le Hamas stoppe les bonbardements sur Sdérot

Alors avec un peu de bonne volonté peut-être que...




Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires