Conflits et guerres actuelles

Pakistan: les raids US se poursuivent



Mardi 17 Février 2009

Pakistan: les raids US se poursuivent
Des raids au missile de lundi de l'armée américaine contre les régions tribales du Pakistan ont fait des dizains de victimes. Dans l'attaque aux missiles de l'armée américaine contre la région tribale de Kurram au nord-ouest du Pakistan au moins 22 civils ont trouvé la mort alors que certaines sources parlent de la mort de 35 personnes.

Selon une autorité sécuritaire pakistanaise, préférant garder l'anonymat, c'est un drone US qui est responsable de ce raid. L'armée américaine a prétendu que cette attaque a été menée contre les positions des Talibans dans le village de Baggan à Kurram; et toujours d'après la même source, 18 paramilitaires talibans y ont été tués.

En même temps les allégations d'une sénatrice américaine concernant l'autorisation d'Islamabad aux Américains de mener des attaques dans les zones tribales ont été démenties par le ministère pakistanais des Affaires étrangères. Selon la chaîne anglophone iranienne PressTV, le chef de la diplomatie pakistanaise Shah Mahmood Qureshi a souligné : « Nous avons à maintes reprises réitéré que les attaques aux missiles des Etats-Unis mettent en cause le processus des coopérations d'Islamabad et de Washington contre le terrorisme. »

Qureshi a ajouté qu'il n'y avait accord entre les Etats-Unis et le Pakistan pour attaquer les régions tribales pakistanaises et Islamabad condamnait Washington pour avoir violé son espace aérien. Le chef de la diplomatie pakistanaise a ajouté que lors d'une rencontre avec Richard Holbrook l'émissaire américain en Afghanistan et au Pakistan, les autorités d'Islamabad ont exprimé leurs inquiétudes à propos de la poursuite des agressions américaines contre les régions tribales pakistanaises.

Les déclarations de Qureshi étaient une réaction aux allégations de la sénatrice américaine Dianne Feinstein et la présidente de la Commission de renseignements du sénat américain révélant jeudi que les appareils, qui effectuaient les attaques aux missiles contre les régions tribales, avaient décollé en fait depuis un aéroport au Pakistan.

Le Washington Post a pour sa part indiqué en novembre dernier qu'Islamabad a autorisé les attaques contre ses zones tribales tout en signant un accord avec les Etats-Unis. Le Premier ministre pakistanais Youssof Raza Gilani a démenti la signature d'un tel accord confidentiel. Selon les autorités pakistanaises depuis l'été dernier au moins 200 personnes ont été tuées dans les régions tribales dans les attaques aux missiles américaines.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 17 Février 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires