ALTER INFO

PS : un homme, deux femmes, trois possibilités... PS : un homme, deux femmes, trois possibilités...


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Dans le noir de la "nuit des résolutions", il était difficile de s'y retrouver. Lorsque le soleil s'est levé, tout le monde était parti. Eclipse totale au congrès de Reims. Récit d'une histoire sans fin...

Les mots ont un sens, par Napakatbra


Lundi 17 Novembre 2008

PS : un homme, deux femmes, trois possibilités... PS : un homme, deux femmes, trois possibilités...
Bilan de la nuit : le soleil a préféré rester couché. Aucune synthèse, c'était pourtant le seul objectif de ce Congrès de Reims. Chacun restant sur ses positions, le parti socialiste ne verra donc pas le jour avant le vote des militants, jeudi, et peut-être vendredi en cas de deuxième tour. Une information d'importance s'est néanmoins dégagée : l'abstention de Bertrand Delanoë, qui ne se présente pas plus qu'il ne donne de consigne de vote. Martine Aubry et Ségolène Royal sont candidates. Benoît Hamon aussi, mais sous pression, gentiment prié de se retirer...

Vendredi pour ouvrir le bal, Royal est arrivée en retard, bloquée dans les embouteillages parisiens à cause d'une course à pied, les "20 kilomètres de Paris". Un mauvais coup de Delanoë, peut-être ? Las, elle a tout de même réussi à trouver la sortie pour finalement annoncer, après l'appel massif et général de... Vincent Peillon, et dans un suspense insoutenable, qu'elle ne serait pas non-candidate.

Entre chiens et loups

Durant la nuit de négociation qui a suivi, Royal a posé sa condition : l'éventuelle synthèse ne pourrait se faire qu'en se basant sur le texte de sa motion. Refusé tout net par les autres. Après seulement deux heures de discussions, à 1h30 du matin, Royal prend la tangente, et profite des quelques caméras présentes pour appeler les militants à se rebeller contre des "méthodes d'un autre âge". Delanoë, Aubry et Hamon restèrent discutailler quelques minutes... sans plus de succès. Refusant de s'allier à la gauche du parti et dénonçant le blocage de la motion Aubry, Delanoë s'abstiendra. Aubry et Hamon n'ont pas trouvé de terrain d'entente. Et tout ce beau monde s'en retourna, accompagné d'un malheureux "j'ai honte pour le parti socialiste" de François Hollande, en guise de discours de clôture.

Et maintenant ?

Les voyants ont beau être dans le rouge, tout est ouvert... Sur quel candidat se reporteront les votes de Delanoë ? Certains pontes du PS se laissent aller à prédire une victoire éclatante de Royal. D'autres voient Aubry en position de force. Quelqu'un se détachera-t-il au premier tour, ou le parti de la rose se dirige-t-il vers un second tour Aubry-Royal comme le laissent présager les commentateurs avisés ? Tout reste possible, d'autant que des négociations de dernières minutes sont encore envisageables, notamment et surtout entre Hamon et Aubry, dont les positions semblent relativement proches.

L'enjeu est important, car si Ségolène Royal n'est pas premier secrétaire, alors le combat de la candidature à la présidentielle pourrait se focaliser principalement sur ces deux là. Bien que Strauss-Kahn reste en embuscade, que Lang n'a pas dit son dernier mot, et que Jospin n'est jamais loin... Et pourquoi pas Carla Bruni ? A faire perdre la boule à une boussole... C'est par où, le Nord ?

Inutile de demander aux vigiles du service d'ordre... eux aussi, sont débordés.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")



Lundi 17 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par al akl le 17/11/2008 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est la LDJ, et le betar tagar le service d'ordre du parti sioniste ? Enfin le service du désordre ?
Les socialos gagnent du temps en nous faisant perdre le notre. C'est pas sarko qui s'en plaindra...
Vivement que la guillotine fasse le ménage dans toute cette lie.

2.Posté par redk le 17/11/2008 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une bande de Pieds Nickelés, ça un service d'ordre?, ils se ferais caillassé et partirais la queue entre les jambes dans ma banlieue !!, oui attitude même des nervis sionistes du désordre !! la prochaine fois qu'ils fassent leurs carnaval aux tarteret , val d'Argenteuil , Franc Moisin, la castellane, les lieues ou il pourrons voir la misère des gens au quotidien ne manque pas , mais ils en ont rien a faire au parti sosioniste !!

3.Posté par louison le 18/11/2008 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE PS = NPD nouveau parti de droite. Une bande de tocards. Vive le PC et l'Europe de Brest à Vladivostock.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires