MONDE

PRISON MOBILE POUR ALI BENHADJ


Le leader inflexible du F.I.S. est régulièrement arrêté et conduit pour des heures de procédure tatillonne et de persécution morale au Commissariat Central d’Alger, chaque fois qu’il dénonce le régime corrompu d'Alger.


Abdelkader DEHBI
Lundi 20 Septembre 2010

PRISON MOBILE POUR ALI BENHADJ
Dans un Communiqué, M. Ali Benhadj vient d’informer l’opinion publique,
que tard dans la nuit du vendredi 17 à samedi 18 Septembre 2010, il a été
libéré, après avoir été arrêté une énième fois par la police politique
d’Alger.
Tous les algériens sont au courant en effet, que M. Ali Benhadj, leader du
parti islamiste dissous et libéré en 2002, après 12 années
d’incarcération pour ses opinions politiques, est depuis cette date, en
permanence suivi par une escouade de policiers à l’occasion du moindre
déplacement et qu’il est régulièrement arrêté et conduit pour des heures
de procédure tatillonne et de persécution morale au Commissariat Central
d’Alger, siège de la redoutable B.I.R. – brigade d’intervention rapide
– chaque fois qu’il lui arrive de prendre la parole pour dénoncer
l’arbitraire d’un pouvoir qui l’étouffe lui et les siens, en étouffant
sa liberté de parole et en entravant sa liberté de mouvement.  
Certes, M. Ali Benhadj est assurément l’une des plus célèbres icônes,
symbolisant les victimes de la tyrannie et de l’arbitraire du pouvoir
totalitaire en place à Alger, mais c’est en fait toute une large majorité du
peuple algérien qui vit dans la vaste prison à ciel ouvert qu’est devenue
l’Algérie, depuis le putsch du 11 Janvier 1992, quand une poignée de
généraux soudards, issus des anciens « d.a.f » – déserteurs (?) de
l’armée française – ont pris la responsabilité illégale, immorale et
criminelle, de se dresser par la force, contre la volonté souveraine du Peuple
algérien, en destituant un Président de la République élu – M. Chadli –
et en proclamant l’annulation des élections générales qui venaient de
donner une majorité écrasante au Front Islamique du Salut, arbitrairement
dissous depuis, par la junte mafieuse – casquée ou cravatée – qui exerce
la réalité du pouvoir en Algérie, derrière des « Institutions » de pure
façade.
Près de 20 ans après, le terrible bilan que tout le monde connait, reste
inchangé : c'est-à-dire : plus de 200.000 tués, plus de 20.000 « disparus
», des centaines de milliers de blessés, des centaines de milliers de
déplacés, des milliards de dollars prélevés par pillage ou gaspillage, sur
le patrimoine de la nation.  
Un bilan humain et matériel effroyable, qui a été subi par le Peuple
algérien, comme s’il devait être puni – à la fois par les forces occultes
de l’intérieur et de l’extérieur – pour avoir fait le mauvais choix :
celui de continuer à se définir comme une nation musulmane, se réclamant des
valeurs de la démocratie, sans pour autant abandonner ses propres références
spirituelles et morales, traditionnelles et culturelles qui concourent à la
personnalité de l’Algérie authentique, arabo-amazighe et musulmane.  
Un bilan humain et matériel effroyable aussi, dont se sont nourries et se
nourrissent encore et toujours, ces multitudes groupusculaires « browniennes »
et opportunistes d’un clientélisme sociopolitique mu par ses seuls intérêts
compradores – y compris dans leurs nécessaires prolongements à l’étranger
– un clientélisme encouragé, voire généré par un pouvoir foncièrement
illégitime, corrompu et anti national, mais qui s’acharne à donner le
change, en donnant du pays, toutes les apparences institutionnelles d’un pays
qui fonctionne. Y compris à travers ce foisonnement plus que douteux, de «
Banques » étrangères – françaises en particulier – venues plus pour
profiter de la curée des pilleurs, des « blanchisseurs » et autres «
passeurs » que pour contribuer en quoi que ce fut, à un développement
quelconque du pays.  
Un bilan humain et matériel effroyable enfin, dont certaines des séquences
les plus répugnantes, relèvent ni plus ni moins, de la qualification
universelle infamante, de Crimes Imprescriptibles, comme cela reste le cas en
particulier, pour les massacres toujours impunis, de Bentalha ou de Raïs, de
Relizane ou de Béni-Messous, dont sont accusés les putschistes et leurs
complices des forces cyniquement qualifiées de « sécurité » ; des Crimes
Imprescriptibles qu’aucune loi scélérate ne peut, ni amnistier, ni classer,
ni effacer de la mémoire du Peuple.  

Par une ironie du sort, et comme pour faire écho à un gouvernement
d’Alger, aujourd’hui d’autant plus arrogant et cynique politiquement
qu’il est faible et discrédité moralement, il y a les séquences successives
qui semblent interminables, de cette campagne médiatique contre l’Islam qui
semble se développer à l’échelle planétaire. Une campagne dont les deux
dernières « trouvailles » nous ont été servies la semaine dernière, sous
les espèces de cette grossière affaire de la « Lapidation de Sakineh en Iran
», qui s’est révélée n’être qu’une banale affaire de crime passionnel
dont se sont saisis entre autres crétins, un certain Bidar et surtout, un
certain BHL qui venait pourtant à peine de se « relever » de l’affaire
Botul (1)… pour en faire tout un plat, vite transformé en vrai bide….t !
Mais il y a eu surtout, cette provocation sans précédent de la Chancelière
allemande Mme Merkel, décorant le caricaturiste danois Kurt Westergaard, pour
ses caricatures blasphématoires – d’il y a 5 ans – contre le Prophète de
l’Islam – SLSLS – au nom, a-t-elle dit, de la liberté d’expression…En
oubliant bien entendu, de préciser que cette prétendue liberté d’expression
dont se targuent si promptement les Occidentaux – surtout quand il s’agit de
cogner sur l’Islam – devient un vrai tabou dès lors qu’il s’agit de
stigmatiser les organisations juives et sionistes et les crimes quotidiens de
l’Etat terroriste d’Israël, contre le Peuple de la Palestine occupée. Et
surtout, aussi, quand il s’agit de certaines questions gênantes pour cette
descendante d’une famille nazie, comme l’Holocauste par exemple….

C’est pourquoi, je ne peux que partager l’amertume et la condamnation
morale par M. Ali Benhadj, à l’endroit des médias internationaux en
général, et des médias français en particulier, pour leur infâme politique
de deux poids deux mesures, dans leur traitement de l’information touchant aux
atteintes aux Libertés Publiques et aux Droits de l’Homme, selon le bord
politique auquel l’on appartient.


Lundi 20 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par gjingis le 20/09/2010 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Abdelkader dehbi
plus de 200.000 tués et plus 20.000 disparus ,d apres les infos annoncés pas les médiats de l état !!!!!
peut etre, ca dépasse l imagination!
pour ne pas généraliser ,bien entendu .Les integristes ont bien jouer le role de marionette pour en arriver jusqu ici,non?avec une planification externe et interne
De loin ,ou de pres d une maniere ou d une autre ,avec prémiditation ou sans, le génocide ,est un fait réel
Ceux qui prétendent sensibles a ce sujet ,par ne pas vouloir entendre parler ni reconnaitre ce GÉNOCIDE ,sont aussi désormais impliqués d une maniere directe.







2.Posté par AS le 20/09/2010 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gingis... les preuves sont la... les algerienss savent et connaissent la realite des faits, jazak Allah kheyr si Abdel Qader pour ta franchise et ton integrité totale...

3.Posté par Le Kabyle le 20/09/2010 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les génocidaires laico-fasciste et militaro-trabendistes seront jugés un jour par ce peuple algérien digne !

4.Posté par Lecteur le 20/09/2010 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les mots clés: Pouvoir illégitime, prison à ciel ouvert et d'autres termes qui à mon avis sont aussi farfelus et superficiels que le continu de l'article qui joue aussi bien sur le sensationnel que le croustillant.

Certe l'Algérie a souffert surtout d'un coup d'état de 1992 qui a ouvert la porte à tous les excès, l'abus de pouvoir , le mépris du peuple avec l'arrivée de délinquants de brutes et de truands de tout genre, mais cela ne peut nous permettre de jeter le bébé avec l'eau du bain.

Les raison de la situation actuelle de l'Algérie sont multiples et complexes, se réfugier derrière des mots tels que pouvoir illégitime n'a aucun sens.

5.Posté par alilapointedz le 20/09/2010 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali Benhadj subi les conséquences de ses erreurs de stratégie politique, il a manqué de sagesse aux moments où il fallait en faire preuve. Avec le recul, j'ai fini par louer Le Très Haut de nous avoir épargné l "afghanisation" et "l'irakisation" du pays ; il m'apparaît désormais évident que le modèle politique iranien ainsi que la stratègie politique du Hezbollah libanais sont des exemples à suivre pour les nations musulmanes et leurs dirigeants. Mais j'ai surtout compris que l'unité est la clef de voûte de la nation et qu'il ne fallait jamais la perdre de vue, que pour la maintenir il fallait concentrer nos efforts sur "nos indépendances": économique,culturelle, scientifique,militaire,politique...

6.Posté par Abelkader DEHBI le 20/09/2010 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ -- Lecteur :

Vous écrivez :
--- """Les mots clés: Pouvoir illégitime, prison à ciel ouvert et d'autres termes qui à mon avis sont aussi farfelus et superficiels que le contenu de l'article qui joue aussi bien sur le sensationnel que le croustillant."""---
Je ne pense pas que vous habitez à Alger - et qui plus est, comme j'en revendique l'honneur, dans un quartier populaire - sinon, vous auriez certainement remarqué ces milliers de jeunes gens en état de mal-vie, marginalisés et désoeuvrés qu'on appelle "hitistes", faisant le pied du mur en permanence. Une triste réalité qui n'a rien, ni de "sensationnel", ni de "croustillant" comme vous dites ; apparemment sans connaître le sens des mots que vous utilisez un peu n'importe comment...
Et pour conclure votre bref et inutile commentaire, vous ajoutez :
--- """Les raisons de la situation actuelle de l'Algérie sont multiples et complexes, se réfugier derrière des mots tels que pouvoir illégitime n'a aucun sens."""---
On aurait aimé que vous développiez un peu plus longuement votre baragouinage stéréotypé, au lieu de seulement écrire pour écrire. Sujrtout quand tout le monde sait que l'ALGERIE SOUFRE D'UN SEUL MAL : Celui d'un pouvoir illégitime, criminel et corrompu, fondé sur un putsch sanguinaire qui a violé la volonté souveraine du Peuple le 11 Janvier 1992. --- Tout le reste est bavardage.

7.Posté par Freedom for humantiy le 20/09/2010 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne fait que dénoncer le régine sionisto-berberistes qui esgt en place en Algerie . J'apporte tout mon soutiens à Mr. BENHADJ Ali qui est la voix de l'Algerie , lui se fils de martyrs

8.Posté par Hubu le 20/09/2010 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mr. Dehbi , analyse judicieuse et pertinente !

9.Posté par Lecteur le 20/09/2010 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La situation dans laquelle se trouve le peuple Algérien et les jeunes en particulier, Hitistes entre autres, m'est assez familière je dois dire, et me consterne autant que vous.
En revanche ce qui a attiré mon attention ce sont effectivement des mots qu'on trouvent par ci et par là, comme l'éternel refrain de pouvoir illégitime. Or vous savez bien que l'Algérie est désormais dirigée par un un président, un gouvernement, et des hauts gradés de l'armée qui ont peu de lien avec la décennie que vous avez rappelée. Et si on se penche sur la constitutionnalité ou la légitimitée de tel ou tel pouvoir dans le monde, la liste serait longue pour énumérer les pays qui remplissent la dite légitimité.

Les arrestations répétées de Ali Belhadj et reliée par les médias n'ont qu'un effet d'éclat et de feu d'artifice et qui ne suscitent aucun intéret, ni sur le plan politique ni sociale, d'ou les mots sensationnel et croustillant.
Car si Ali Belhadj savait l'honneur et la chance qui lui ont été servis sur un plat d'or par le Président Chadli Bendjedid en ouvrant le paysage politique au multipartisme, aurait été plus adroit dans l'exercice de la fonction politique qu'il représentait. Hélas les bonnes intentions et les sentiments louables d'un citoyen ne peuvent faire de lui un homme politique.

Remarquez que ma réponse n'était pas que bavardage...

10.Posté par Kalix le 21/09/2010 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un bon tableau cet article !

L'alliance satanique, dans un acharnement borné, s'affaire à la catalyse de l'Islam, pour relancer ou passer à l'étape supérieur, il (cette bête immonde) lui faut raviver l'opposition, en vue de détoner un clash, pour sa crédibilité, l'opposition doit renaitre, c'est bien ce qui semble à l'œuvre ( toujours d'après les médias tentaculaires).


11.Posté par Lina le 21/09/2010 05:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore lui!! On veut en faire une icône martyre du pouvoir, alors qu' il ne représente que le pire symbole de la décennie sanglante du pays ( il n' est pas le seul bien sûr!)

Mais y en marre de se référer aux personnages les plus lugubres de notre histoire, au nom de l' Islam, dont ils en ont fait leur fond de commerce, dans le mode rétrograde, fratricide et carrément belliqueux contre toute "innovation" dans la société!!

Bien sûr qu' il faut déplorer ses arrestations, une erreur d' ailleurs, car ces tracasseries policières ne font que renforcer sa mégalomanie de "cheikh islamiste"
( Abassi Madani, plus intelligent et ayant plus de bagages intellectuels que lui, a la dignité de garder le silence!)

Il ne faut pas oublier qu' il n' est rien qu' un "tribun religieux", et pas du tout un homme politique digne de gérer un Etat.. moderne ( on n' aimera pas ce terme, mais tant pis!)

Enfin soyons sérieux ou du moins ayons pitié de l' Algérie en ne lui collant pas encore comme "prétendant" cet imam de la discorde! Beaucoup d' eau et de sang ont coulé sous les ponts et montagnes d' Algérie, et on en revient encore aux mêmes hâbleurs pour "penser" le changement?!!

Il faut se souvenir de ses déclarations de la "djahylia" dans les années90 quand il se prenait pour le "mehdi" de l' Islam en Algérie!

" La démocratie c'est du Kofr... Les femmes doivent rester à la maison et laisser les emplois aux jeunes au chômage» ou encore «les manifestations des femmes contre la violence et l’intolérance sont les plus grands dangers qui menacent le destin de l’Algérie ». etc, etc...

Comme chef politique, il est certainement un grand danger public et un facteur de déstabilisation nationale, ainsi qu' une risée internationale ( tout à fait dans le genre Sarkozy, - hachek ya Belhadj - avec évidemment Carla en moins!!!!) .

Il n' en reste pas moins que ce n' est pas lui, qui va sauver les " milliers de jeunes gens en état de mal-vie, marginalisés et désoeuvrés qu'on appelle "hitistes", faisant le pied du mur en permanence. " !

Et finalement, démocratique ou pas, une éventuelle prise de pouvoir de son courant jettera l’Algérie dans l’enfer d’une nouvelle dictature avec ses propres « gardiens de la révolution ».

Et svp, pas de leçons de morale religieuse, ni d' interpellations sur ma foi et pratique de l' Islam! Hamdullilah, mon coeur est pur, mais ras-le-bol des "has-been islamistes" et d' ailleurs, de même pour de tous ces "républicains" et "démocrates" démagogues, tous aussi erradicateurs les uns que les autres!

12.Posté par Samdegoute le 21/09/2010 06:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali Benhadj Sans le savoir eté a l'extremité de l'une des tentacules de la pieuvre americano-soniste,le courant wahabite a bien vendu l'image de la nahda regréssive en somme USA et Israel Usent des Wahabites Pour s'accaparer les ressources algerienne resultat des courses Usa Premier operateur economique de l'algerie reconciliée !!!!!!!!???????

13.Posté par Abelkader DEHBI le 21/09/2010 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- Lecteur :

Or vous savez bien que l'Algérie est désormais dirigée par un un président, un gouvernement, et des hauts gradés de l'armée qui ont peu de lien avec la décennie que vous avez rappelée.


1°) -- L'Algérie est dirigée d' ABORD, par un pouvoir réel, d'essence sécuritaire-militaire, appelé DRS - Département du Renseignement et de la Sécurité - à la tête duquel on trouve TOUJOURS, le général Mohamed Médiène, dit Toufik, en place depuis 20 ans exactement.
2°) -- Le Président Bouteflika n'est ni plus ni moins que la créature du DRS qui est allé le sortir de sa dépression en 1997, pris de panique, devant les risques élevés de constitution d'un Tribunal Pénal International, ayant à connaître des CRIMES IMPRESCRIPTIBLES, liés aux massacres de milliers de civils innocents par des unités spéciales : En particulier les massacres de Bentalha, de Raïs, de Relizane ou de Béni-Messous, pour ne citer que les plus connus.
3°) -- Le "Gouvernement" de M. Bouteflika, dirigé par Ahmed Ouyahia - et à quelques très rares exceptions individuelles près -n'est qu'un ramassis d'opportunistes politiques, voleurs, corrompus et antinationaux. A commencer par le Chef de l'Etat lui-même qui a servi honteusement toute sa famille et son entourage, directement sur le patrimoine national. Il en est de même du Chef de Gouvernement Ouyahia - un haut gradé du DRS, caché sous un costume civil - à qui la vox populi attribue deux milliers de bus ( vous savez, les autobus universitaires Mercédés oranges flambant neuf...et loués à l'année aux Universités d'Alger, Oran, Constantine et Annaba, pour plus de Quinze Mille Dinars / Jour, qu'ils circulent ou non !)- Je n'ai pas envie d'étaler tous les détaills concernant les autres "ministres" comme les Chakib Khalil, les Ghoul, les Ould Abbas, les Barkat, la Toumi, sans oublier l'un des plus grands corrompus du régime, un certain Rahmani, piteusement menacé publiquement de destitution par Bouteflika - sur la chaîne Al-Jazeera -mais qui est toujours là depuis bientôt dix ans à le narguer....maintenu en place par ses complices du DRS dont il est également un membre....Et j'en passe !
--------------- Je m'arrête-là, parce que je viens de constater que je ne faisais que "bavarder", puisqu'aussi bien, à vous suivre, les truands dont je parle
""ont peu de liens avec la décennie...""
--
Mais alors, suis-je tenté de vous demander : où sont-ils donc passés tous ces criminels ? Auraient-ils EUX-AUSSI, été ENLEVES, pour être ajoutés la liste des 20.000 disparus ?
Bravo en tout cas pour tant d'aplomb !

14.Posté par Alif lam Min le 21/09/2010 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux hautes instances de l'état pseudo islamique d'Algérie votre feu brule en enfer et il fait déjà très chaud

C’est un génocide vous avez montez le peuple Algérien l'un contre les autres pour le siège et pour vous partager le gâteau

Un jour inchallah vous vous retrouverez devant les tribunaux internationaux pour crimes contre l’humanité sinon n'oubliez pas on n'a tous rendez-vous avec "Lui" Dieu

C'est un génocide vous avez tué nos frères et sœurs qui sont le peuples Algériens que Dieu vous pardonne pour vos actes sataniques

15.Posté par Lecteur le 21/09/2010 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Abdelkader DEHBI

Très bien. Maintenant que vous avez gagné la bataille du bavardage, avec une agréssivité typique de ceux qui crient fort pour dire qu'ils ont raison, je constate que vous êtes prêt pour une révolution qui pourrait faire un nettoyage parmi tous les truands cités. N'oubliez pas d'appeler Ali Belhadj pour vous joindre, vous en aurez certainement besoin.


16.Posté par Abelkader DEHBI le 21/09/2010 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- Lecteur :

Le déni des faits, le recours à la mauvaise foi et à l'escamotage des vrais problèmes, même quand ces problèmes ont pourtant été clairement posés et identifiés, çà fait partie hélas d'une technique usée jusqu'à la corde par les pseudo démocrates de votre tonneau ; des pseudo démocrates qui n'ont pas hésité une seule seconde à aller se jeter dans le giron des putschistes, au point que certains d'entre eux - et ils sont tristement célèbres - en sont même devenus les gourous inspirateurs de la théorie criminelle de l' ERADICATION. --
Vous écrivez ensuite :

je constate que vous êtes prêt pour une révolution qui pourrait faire un nettoyage parmi tous les truands cités


Une phrase révélatrice, ô combien ! de cet état d'esprit "petit-bourgeois-gâté" dont la mauvaise conscience s'émeut à la seule perspective qu'une poignée de quelques dizaines de truands - auxquels il s'identifie forcément - risquent d'avoir à rendre gorge de leurs crimes et de leurs pillages dans ce pays, mais qui en revanche, n'ont pas la moindre petite pensée émue pour des centaines et des milliers de compatriotes innocents, broyés par la terrible machine répressive d'un pouvoir illégitime et criminel, corrompu et antinational.

P.S. : Pour moi le débat est clos.

17.Posté par Juste de passage le 21/09/2010 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'auteur de cet article est tres intéressant. Un presence fantomatique avant l'arrivé de son copain Bouteflika, il tien rancune a ce dernier de ne pas l'avoir réintroduit dans le sérail d'un pourvoir duquel il a été éjecté en 1975 par le président Boumediene.
Par esprit de vengeance il se fait l’informateur du Ben-tchicko sur les frasques de son ex-copain dans le livre publié en 2004 ”Bouteflika, une imposture algérienne”, et depuis cette date se présente comme comme opposant au pouvoir.

Il faut savoir que l'algerie avant 2000 c'etait tu l'ouvres on te bute, celle d'apres c'est cause toujours. A partir de ce moment on a vu l'appartion des gueriers du bavardage, dont l'auteur en est une icone.

Pour plus d'info: http://membres.multimania.fr/algo/download/benchi.pdf


18.Posté par amel le 21/09/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci Lina

19.Posté par soltanie le 21/09/2010 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais le bilan de Tout çà c'est quoi ???? un retard economique de trois decenies ;
200 000 morts ,des disparus et combien de bléssés ???. des institutions affaiblies ???? ect..... ect ...... Qui a gagné dans toute cette salade meurtriere ????, ce n'est pas dieu et ce n'est pas l' islam non plus . C'est le liberalisme qui est le vainqueur en Algerie ! çà, personne ne le dis , et pourtant , la misere et le chomage de masse sont là depuis que le FMI , les USA et nos faux freres arabes seoudiens et egyptiens ont decidé d' éxécuter la sentence décrétée par le tristement celebre kISSINGER . Oui effectivement a qui appartiennent maintenant les industries et les services qui representent l'essentiel de l' activitée economique de l' Algerie .?????. Et si vous pensez qu' il nous reste encore quelques chose dans nos mains , alors , tres vite recreons l'instabilité pour un petit momment et comme çà ,c 'est plus que sur que nous leurs donnerons ce qui reste. .et apres
pour le peuple et sa jeunnesse on creera la multinationnale des des HARAGAS...

20.Posté par Abelkader DEHBI le 21/09/2010 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- Juste de passage :

En tout cas, vous portez un pseudo vraiment révélateur : "juste de passage", comme pour marquer votre existence.....Malheureusement pour vous, vous manquez cruellement d'information. Vous auriez pu consulter mes articles - du moins ceux qui n'ont pas été censurés par les "Services" auxquels vous semblez appartenir - et qui couvrent, même si c'est de façon irrégulière, toute la période allant de 1987 à 2000, sur des quotidiens ou des hebdomadaires comme El Moudjahid, Révolution Africaine, Ach-Chaab en arabe, El Watan, Horizon, Le Matin, Algérie-Hebdo, l'ex Quotidien d'Algérie ; prenez donc votre temps à la Bibliothèque Nationale et vous pourriez remonter jusqu'en 1972 lorsque j'eus l'honneur de conduire la Délégation Algérienne à la Première Conférence Mondiale pour l'Environnement à Stockholm - 5-20 Juin 1972 - Avec un peu de chance, vous pourriez même remonter jusqu'en.... 1967, pour lire mes reportages en Egypte, durant la guerre dite des "Six jours" et sa poursuite sur le front de Syrie. Vous êtes toujours là ?

21.Posté par Lina le 22/09/2010 06:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

:) Bien à vous Amel... votre solidarité me réchauffe le coeur. Une femme à une autre femme... Au moins nous sommes 2 à penser que cet article faisant de cet hurluberlu d' extrémiste une égérie de la "liberté souffrante" est par trop dérisoire, sinon révoltant... tout en regrettant le fait son harcèlement policier! Car , ce faisant, on lui octroie l' honneur de la crédibilité d' un opposant " craint" !!!

J' en profite pour signaler que nous devrions dorénavant faire la différence en "islamiste" et "extrémiste" (même si je l' avoue, il m' arrive d' employer ce terme erroné!) ...

De fait, un islamiste ( islamophile) s' applique aux savants et experts d’exégèse coranique - mais que l'Occident a perverti en l' accolant aux radicaux de la pensée islamique & leurs corollaires extrémistes armés.

Tout comme pour le qualificatif d' islamiste, Ils ( les médias et orientalistes) ont aussi, pollué la bénédiction divine du nom du Prophète Mohammed - paix et bénédictions de Dieu sur lui.-

Mohammed = "celui qui est loué"
Mahomet : "celui qui n'est pas loué"( intentionnellement inventée pour insulter le prophète!)

"Islamiste": qu' ils ont dévié de son caractère noble d' érudition scientifique et spirituelle de l' Islam, pour le défigurer dans une image de violence et de haine...

Alors, au lieu de faire le panégérique de ceux qui ont fait tant de mal aux musulmans en défigurant l' Islam, on ferait mieux de démystifier les stéréotypes racistes et islamophobes, par le rappel continu de l' histoire islamique dans son apport à la civilisation du monde, et de cet HOMME vrai et inimitable dans la grandeur de son HUMANITE, que fut et qu' est pour l' éternité, le Prophète Mohammed - paix et bénédictions de Dieu sur lui!

Salam

22.Posté par Voxpopuli le 22/09/2010 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Continue tu fais un trés bon vrp pour l’Islam :) :) , voici le fruit de ton travail et de celui de tes petits copains :)

Nouvelle vague de conversions à l’Islam aux Etats-Unis 21/09/2010
La profanation du noble Coran aux Etats-Unis a provoqué une nouvelle vague de conversion à l’Islam.Selon l’agence de presse Ahl ul Beyt, ABNA, qui citait le président du Centre islamique de Washington, 180 ressortissants américains ont embrassé ces derniers jours la foi musulmane. « Cette nouvelle vague de conversion dont les prémices était perceptibles depuis quelque temps s’est soudaine accélérée après l’anniversaire du 11 septembre et la tentative d’un pasteur protestant de vouloir brûler le noble coran, a affirmé Mohamed Nasser. « Depuis 12 ans, quelque 1200 mosquées ont été construites à travers le territoire américain à raison de 100 mosquée par an et ceci constitue la preuve la plus irréfutable du désire de plus en plus prononcé des Américains de vouloir connaître l’Islam et de s’y convertir, a-t-il ajouté.

23.Posté par gjingis le 22/09/2010 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personne n est roi dans son pays,Autrement le borné est roi au pays des aveugles .enfin toutes les routes mennent a Rome.
Peut on parler de cet individu ali benhadj ,ou Ali snp ?
un peu de son passé.... et de ses origines,.versons nous un peu d eau dans un ver pour voir un peu clair .
BREF:
Apparemment ,l Algerie est le carrefoure de tout les ramacis du monde
On trouve de tout ,c est l embaras du choix .
Autres choses.pouvons nous tourner cette page islamique ,qui commence a devenir
comme matiere alimentaire de base
et de franchir d autres problemes plus préocupants pour devenir une nation forte digne de son nom



24.Posté par Kalix le 22/09/2010 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gjingis

Faudrait peut être ouvrir un peu l'oeil ! En se projetant dans un future proche, c'est fini les état-Nations, le N.O.M. prendra la relève sans ménagement...

Son seul concurrent en face, c'est l'Islam, c'est donc normal que le sujet préoccupe et redonde... De la même façon que le N.O.M est omiprésent dans les médias...

25.Posté par gjingis le 22/09/2010 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@kalix
merci kalix pour ton intervention,tout a fait d accord que nous sommes dans sa déstination en plein vitesse et surtout l Algerie , en premiere ligne malheuresement.
Comment peut on faire encore confiance ,a ces,soit disant hommes politiques?et en realité n ont rien a voir ni avec la politique ni a autre choses .mais ils sont forts en démagogie qui nous a déposé en plein bon port
ils sont devenus top leader (beyna leyla wa dhohhaha) d un jour a l autre ,parachutés de tout les cotés.
ils sont tous condamnables devant l histoire et la nation
par le pillage des richesses de la nation,trahison du pays,et le génocide en particuier
medittez bien a l heure meme actuelle de ce qui se passe au sud .et vous allez aboutir a la solution (donant donant)
en résumé:
le topo est clair
maintenant que la majorité d algeriens est bien convincue grace surtout au net
désormais résponsables de leur déstin .comme le dit un proverbe (aide toi le bon dieu t aidra) / segits magadon es az ésten mesegit/ prov.hongrois





26.Posté par Juste de passage le 23/09/2010 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En effet, nous sommes ici-bas "juste de passage".

Pour ce qui est des "El Moudjahid, Révolution Africaine, Ach-Chaab, El Watan, Horizon, Le Matin, ...", ce ne sont vraiment pas des exemples de journaux d'opposition !!! merci pour la confirmation.

27.Posté par Karim-Ismaïl DEHBI le 24/09/2010 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ -- Juste de passage :

Je viens de lire vos échanges avec mon père et je trouve qu'en face de lui qui a 73 ans - et à supposer que vous n'en auriez même pas 40 - vous faites vraiment ringard et vieux jeu. Je suis sûr que vous ne vous rendez même pas compte de votre méchanceté gratuite et ratiocinante, révélant un individu aigri, qui ne semble pas avoir été spécialement gâté par la vie. Comme je vous plains !

28.Posté par Said le 05/10/2010 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali Benhadj, un homme libre malgré la persécution, ceux qui n'ont savent que ce qu'on leurs a répété ne l'aiment pas, les autres n'aime pas juste l'islam, et si le Prophete (saws) serai parmi nous aujourd'hui, ils le combatterai et lui trouverai autant d'aversions je présume, oui Ali Benhadj suit la voit des prophètes et c'est le destin de tous ceux qui font comme lui d'être si injustement dénigré, mais croyez moi, l'histoire lui rendra justice, et c'est vos enfants qui le citerons inchallah

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires