Société

POUVOIRS ET CREVITUDE : QUEL AVENIR POUR NOS PEUPLES ?



Daniel Milan
Mercredi 16 Avril 2014

POUVOIRS ET CREVITUDE : QUEL AVENIR POUR NOS PEUPLES ?
POUVOIRS ET CREVITUDE : QUEL AVENIR POUR NOS PEUPLES ?

Des populations crèvent plus vite que d'autres du fait de la famine, d'épidémies, de massacres ; d'autres, par le fait de la bouffe chimique, des pollutions, de leur aliénation, de leur asservissement, MAIS AU FINAL, NOUS CREVONS TOUS !

En France, nous avons "la chance" d'être non seulement les spectateurs de ne notre crévitude, mais aussi d'en être les acteurs par nos modes de consommation et nos votes pour des candidats du (...) de la franc-maçonnerie et de la finance, chargés de l'appliquer...

Peu ont compris que les politiques n'étaient que des valets serviles de pouvoirs "occultes" et que tous les pouvoirs, apparents et occultes, étaient les ennemis des peuples et de la vie. "Nous" continuons à soutenir un camp contre un autre, alors que TOUS sont au service des mêmes et n'ont pas d'autre but que de nous spolier toujours davange, de renforcer la répression et notre asservissement... Beaucoup croient encore que toutes les horreurs et les destructions qui se passent dans le monde, sont "la faute à pas de chance", alors qu'elles ont pour seuls seuls correlaires, les pouvoirs, et nous en sommes tous complices...
Quelques voix d'indignation venant d'hommes et de femmes du peuple, s'élèvent parfois, ici et là, au milieu des ruines, contre tout ça. "Tolérées" dans la mesure où elles ne disposent pas de moyens de se faire entendre, mais vites réprimées et étouffées, dès-lors qu'elles dépassent "les limites" établies par le pouvoir...

Et "la dissidence" ? quelle "dissidence" ? c'est sûrement sympa d'aller aux spectacles de Dieudonné et d'acheter des livres d'Alain Soral, mais après ?
Je ne vois aucune Résistance s'organiser autour de ces personnages, ni même ailleurs...
Un Alain Soral qui ne rate jamais une occasion de nous faire l'apologie de Marine Le Pen, du "Front National", de Poutine ou d'Assad...
C'est bien  d'être "survivaliste", "autarciste", "permaculteur" , "décroissant", cela peut être utile, on peut toujours aménager des "petits coins sympas" dans notre prison à ciel ouvert, ça rend la mort plus douce, mais après ? Ce sont les pouvoirs disposant de moyens "humains" et financiers illimités qui tiennent toutes les commandes...

Dans le tunnel de cauchemars dans lequel nous vivons ou survivons, je n'entrevois aucune lumière...
Devons-nous nous résigner à être sacrifiés à la prospérité de nos parasites ?
Devons-nous nous résigner à nous voir crever, plus ou moins lentement, dans le déshonneur et l'indignité ?

Daniel Milan




Mercredi 16 Avril 2014


Commentaires

1.Posté par racbel le 20/04/2014 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n' ai rien à ajouter si ce n'est que confirmer ce triste constat

Pour ma part, je patiente et j'essaie d'être le plus discret possible sur mes convictions

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires