ALTER INFO

POURQUOI MONSIEUR ZEMMOUR NE POUVAIT PAS REPONDRE A MES QUESTIONS


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Comme prévu, MBOA démonte les thèses tranchées du journaliste en faisant remarquer les carences voire des sources et la méconnaissance du journaliste des questions africaines.


sanslangue2bois@yahoo.fr
Mercredi 17 Octobre 2007

"C'est aux Africains de prendre en mains leur émancipation". Ainsi concluait Eric Zemmour son propos suite à mon interpellation, elle même conséquence des propos de plus en plus "outranciers" du journaliste qui, d'un plateau de télévision à un autre s'est fait le gendarme d'une certaine idée de la France. Comme dans un jeu de dame, Eric Zemmour est un pion de cette pieuvre dont on ne sait quel bras va vous étouffer.

Alleluyah! je me disais, que nous devons avoir un point sur lequel nous sommes d'accords. Même si la formule n'est pas innovante et venant de vous, voudrait dire: "Arrêtez de jouer les victimes"; j'abonde dans le même sens et pour vous conforter dans cette vision, je citerai deux élites africaines.

1-le Professeur Achille Mbembé: "L'Afrique se sauvera par ses propres forces, ou elle périra. Personne ne la sauvera à sa place, et c'est bien ainsi"; citation à laquelle je rajoute celle d'une autre élite totalement aux antipodes de la considération que vous avez des élites africaines (1),

2-le Professeur Théophile Obenga : "Notre couplage avec l’Occident dure depuis le XIII-XIVe siècle ....J’affirme juste que le « mariage » avec l’Europe n’a rien donné, qu’il faut par conséquent passer à autre chose. Malheureusement, nos dirigeants ne l’ont pas encore compris. Beaucoup croient encore en l’Occident."

Je terminerai à dessein par celle d'un Afro-descendant en la personne d'Aimé Césaire "le malheur de l’Afrique est d’avoir croisé l’Europe ..... ".
Comme vous le constatez donc, les élites africaines ne sont pas comme vous les tenez dans votre esprit; aussi la synonymie [élite-Dirigeant] n'est tout aussi pas automatique comme vous le suggériez dans votre propos. Pour terminer sur ce chapitre, je vais vous donner également des noms de quelques dirigeants élites ou élites dirigeantes qui ne rentrent pas dans votre schéma réducteur et injuriant, digne de l'anthropologie et sociologie eurocentristes.

Thomas Sankara, Ruben Um Myobe, Nkrumah Kwamé pour ne citer que ceux-là.... Le trait commun entre ces individus c'est d'avoir payé de leur vie, l'amour de et pour leur peuple et non celui de l'enrichissement personnel. Morts pour avoir eu le courage et le tort d'aimer l'Afrique et d'avoir dit "NON" aux manigances françaises voire européennes. Je vous fais une révélation, pour reconnaitre une vraie élite africaine, posez-vous la question si elle est calomniée en Europe. Si la réponse est oui, alors vous êtes en face d'une vraie élite.

Vous dites " De Gaulle a décolonisé quand l'Afrique commençait à couter trop cher; les réseaux Foccart ont mis partout des hommes à leur main; l'aide de la France a évidement des objectifs économiques; pourquoi en serait-il autrement"

Vous n'apportez aucune preuve de vos allégations. Je vais être franc, vous faites du psittacisme et d'un journaliste de votre trempe, c'est plutôt affligeant. Et tout le monde aura compris que vous n'avez aucune maîtrise de cette question. Je vous invite donc à lire par exemple "les Servitudes du pacte colonial" du président de l'assemblée nationale de Côte d'ivoire Mamadou Koulibaly. Et je concluerai ce volet par cette affirmation de Jacques Chirac:"après leur avoir volé leur culture, on leur a volé leurs ressources, leurs matières premières en se servant de leur main-d'oeuvre locale. On leur a tout piqué et on a répété qu'ils n'étaient bons à rien. Maintenant, c'est la dernière étape: on leur pique leurs intelligences en leur distribuant des bourses, et on persiste à dire de ceux qui restent: "ces Nègres ne sont décidément bon à rien"

A partir de quand commence donc le vol dont parle l'ancien chef d'état selon vous ?

De la colonisation, vous faites l'éloge de la Force, mais si vous étudiez l'histoire des civilisations, la domination qui vous couvre de joie aujourd'hui, se transformera demain en pleurs et grincements de dents. Espérons que l'humain de demain ne soit pas le chantre d'une société dans laquelle prime la force.

Vous dites je cite " Toute ma <science> vient de la lecture du livre de l'historien Pétré-Grenouilleau que je vous recommande si vous n'avez pas peur de remettre en cause vos certitudes..."

Nous avons la certitude aujourd'hui que vous n'êtes pas un provocateur, encore moins un bonimenteur, mais tout simplement le produit d'une mauvaise formation, d'une incompétence qui vous sert à vous et hélas à la république française de référence en matière de l'histoire de l'esclavage. Pétré de Grenouilleau, pour résumer, est le symbole de la déchéance en matière d'histoire, puisque celui qui l'a inspiré a renié les sources dont s'est servies OPG pour pondre son excellente nullité qui lui a valu les honneurs de la république; signe que la France est en pleine décadence comme vous l'affirmez. Incapable lors d'une conférence de soutenir son propre travail face à l'auditoire, il avoua son incapacité. A dessein, je vous ai cité Eanes Gomes de Zurara (qui n'est pas mon ancêtre africain), dont les écrits balaient d'un revers de raison et d'intelligence le salmigondis de OPG érigé en bible de l'histoire africaine.

Vous m'invitez à me départir de mes certitudes, pour m'enfermer dans les vôtres. C'est curieux de voir que vous prêchez sans mettre en pratique vos propres conseils. Et si vous vous adressiez l'invitation en allant visiter d'autres écrits autres que ceux de OPG. Par exemple lisez Bwemba Bong « Quand l’africain était l’or noir de l’Europe » ou Jean Philippe OMOTUNDE " la traite négrière européenne:Vérité & mensonges".
Situer la rencontre entre l'Afrique et l'Europe à partir de la découverte de l'Amérique (1492), ce seul argument montre le non sérieux de vos allégations. On se demande si ce ne sont pas les Amérindiens qui découvrirent Colomb Christophe ou l'inverse. Bref c'est toute une autre histoire.

Vous dites " Je vous signale aussi que les Blancs Européens sont à ce jour les seuls à avoir aboli l'esclavage, et que dès le Moyen-âge, il n'existait déjà plus en Europe" . Comment qualifier une telle performance ? Dans tous les cas, elle a le mérite de nous montrer pourquoi Ruquier a choisi de ne jamais vous opposer quelqu'un de performant pour vous apporter la contradiction. Vous vous êtes enfermé dans une espèce de confort intellectuel virtuel, qui vous autorise à assener de telles contre vérités.

Vous dites "Je note que des Noirs, vous dérivez vers les Juifs. Comme si les Juifs étaient une race,
à l'instar des Blancs,des Noirs ou des Jaunes. La ficelle est grosse. Les Juifs sont un peuple( à la limite), une religion, une culture,tout ce que vous voulez mais pas une race."

Permettez moi de faire remarquer qu'il n'est jamais dit dans mon post que "NOIR" est une race, même si vos ancêtres dont Gobineau, Vacher Lapouge, Carl Linné, Abel Hovelacque (qui inspirèrent Hitler) pensaient le contraire. Je parle de peuple, et partant de là, il me semble que le choix de celui-là étayait au mieux mon propos. Reprenant vos propos, j'ai utilisé "Noirs" et "Blancs". Mais comme vous vouliez arriver à votre thème de prédilection: La concurrence victimaire et, ce faisant, égratigner au passage celui est le symbole de la haine de certains juifs pour les Noirs, alors vous attrapez au vol, la balle.

Vous dites "Mais comme le dit Pétré-Grenouilleau, il y a une différence de base: les Allemands voulaient exterminer les juifs; les esclavagistes voulaient que les Noirs vivent pour qu'ils travaillent. Ceci est une différence de fait, évidemment pas un jugement moral. J'essaie seulement d'avoir un jugement historique, sans moralisme ni anachronisme. Est-il encore possible ?"

Bien sur qu'il est encore permis d'avoir un jugement historique sans moralisme ni anachronisme. Souhaitons qu'ils en soit de même pour tous.

1- Il est important de tordre le cou à cette appropriation historique qui voudrait que les seuls juifs furent les seules cibles et victimes des Allemands. Les Noirs y étaient aussi. Je vous invite donc à ce propos à lire le travail très humblement élaboré de Serge Bilé. Ce qui lui a valu les foudres d'une certaine bienpensance qui le floua d'un prix bien mérité. Entretemps justice fut rétablie par des dommages et intérêts, mais le mal était fait. Mais comme dit MBOA "la vérité est comme les fesses on est obligé de s'asseoir avec"

2- Si les Allemands voulaient exterminer les Juifs comme le pense OPG, alors on doit faire preuve de probité intellectuelle et admettre que les esclavagistes voulaient exterminer les Noirs. Quoi qu'on n'en pense, Hitler n'a jamais été un théoricien, en lisant son "mein Kampf" cela saute à la raison. Ses thèses ne sont que des reprises de celles émises par vos ancêtres pour justifier l'extermination des Noirs. Que ce soit par le travail ou par un autre moyen, le but était le même. Comme ce fût le cas pour les juifs et les Noirs dans les camps de concentration, il fallait les faire travailler jusqu'à ce que mort s'en suive.

Les mêmes causes, produisant les mêmes effets, alors vous admettrez que la péroraison de votre mentor est un tantinet fébrile pour ne pas dire légère. Le reste n'est que débat sémantique. La même cadence infernale de travail qui avait été imposée aux Noirs pendant l'esclavage, on la retrouve dans les camps de concentrations dans lesquels se trouvaient Juifs et Noirs. Si on a gazéifié des Juifs dans les camps, je me pose la question de savoir qu'est-ce qui ferait que les Noirs en furent épargnés. Bien avant la gazéification des Juifs, Napoléon l'avait déjà fait sur les Noirs.

Vous m'accusez d'être dans la concurrence victimaire pour avoir "osé" le parallèle avec les Juifs. J'ai omis l'instant d'une distraction que, comme disait Jacob Neusner "L’holocauste mal unique n’a pas seulement pour conséquence de donner aux juifs un statut à part, il leur donne "un droit sur les autres". Soyez rassuré et par la même occasion, rassurez Finkielkraut, nous ne voulons pas de notre "Shoah", parce que d'abord nous ne la nommerions pas comme cela et aussi parce qu'un crime est un crime.

Cette recherche de l'unicité cache une réelle escroquerie que des juifs sincères et honnêtes comme Norman Finkelstein dénoncent dans "l'industrie de l'holocauste". Car cette Shoah dont parle Finkielkraut et autre Wiesel Elie est celle du business. Savez vous que les vraies victimes ne sont que très rarement récompensées? Mais où va donc l'argent ponctionné aux divers États et entreprises ? Si je suis d'accord que l'Europe paye aux Juifs ce qu'elle leur a volé, acceptez que je pense aussi qu'elle doive respecter la douleur qu'elle a causée aux Noirs et rembourser ce qu'elle a volé et continue de voler à ces derniers. Et c'est ce partage qui dérange surement certaines personnes de la communauté juive qui voit dans cette revendication une concurrence contre leur "affaire"?
Sinon qu'est-ce qui vous dérange tant que nous cherchions donc la reconnaissance d'un crime dont personne ne veut entendre parler ? Puisqu'un crime est un crime, il n'y en a pas de supérieur ou de moins grave. Il y a surement autre chose qui motive cette unicité de l'unique de la Shoah.

Vous dites " On crée le CRAN sur le modèle du CRIIF et on reproche, à l'instar de Dieudonné, aux juifs de voler la vedette victimaire aux Noirs. Triste course, tragique concurrence."
Monsieur Zemmour ne me dites pas que vous n'êtes pas dans les secrets des Dieux. Une fois de plus, je suis navré de vous dire que vous faites montre de lacunes dans un domaine qui est pourtant votre domaine de prédilection. Savez-vous qui a crée le CRAN et quel est son but ? Dois-je vous dire que cette bestiole, ersatz noir du CRIJF avec un fond creux et sans projet, est là effectivement pour distraire et empêcher ce que vous nommez abusivement "la concurrence mémorielle"; et savez qui lui donne de l'argent ? C'est dans votre domaine faite votre travail de journaliste.

En conclusion, il est important de ne pas être naïfs, il appartient, comme disait Cheikh Anta Diop, à la jeunesse noire,de s'armer de sciences jusqu'aux dents afin d'empêcher que les pions de l'échiquier européen ne continuent de jeter le doute dans les esprits.

(1) Monsieur Zemmour qui confond volontairement (?) élite et dirigeant, affuble les élites (dirigeants) africaines de ne penser qu'à leur ventre.


Mercredi 17 Octobre 2007


Commentaires

1.Posté par Un lecteur le 17/10/2007 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans la course "victimaire" les indiens d'Amérique ne s'y sont pas encore mis et pourtant beaucoup de choses pourraient être dit, aussi, sur leurs tragédies réelles.
Esclavages, meutre de masse, aculturation, spoliation des terres,...bla, bla...la traite négrière découle d'ailleurs de la conquète\colonisation de ce continent (sans rien vouloir minimiser).

2.Posté par Un lecteur le 17/10/2007 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que je veux simplement dire, est que la génèse du mal Africain est très intimement lié aux malheurs de l'Amérique (Indienne)

3.Posté par Philippe le 17/10/2007 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous vous remercions M. Mboa de renvoyer Eric Zemmour à ses chères études.
Il est extrêmement nocif de se poser en spécialiste d'un domaine qu'on ne maitrise pas et d'énoncer des sottises sur un ton sentencieux sur tous les médias à longueur d'émissions.
Il était temps que M. Zemmour trouve un vrai débatteur qui le mette en face de ses mensonges intellectuels.

4.Posté par Alain le 17/10/2007 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Absolument d'accord avec votre réponse M. Mboa. Il va être très difficile à M. Zemmour de rétorquer à cette démonstration. Mais qu'il reconnaisse au mieux qu'il a été abusé serait vraiment appréciable

5.Posté par Philippe le 17/10/2007 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une remarque de Milton: A propos des arguments sur l'esclavage, je vais ajouter une chose méconnue sur le fait que l'esclavage était bien un génocide avec un argument économique: le cours de vente des esclaves, cours élevé, prenait en compte les pertes durant les traversées. On avait donc intérêt à remplir les bateaux négriers à ras-bord puisqu'on savait qu'il y aurait un grand nombre de morts et les esclaves qui résistaient à cette épreuve voyaient leur valeur monter...

6.Posté par la souris de la nuit le 17/10/2007 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous accordez trop d'importance a ce journaliste francais forme a sciences po. Son article suggere qu'il n' a pas asez lu (et ne lit pas assez) pour abordez un tel sujet. Il a ete forme pour s 'assoir a la television et faire ce qu'il fait, a savoir, dire des contre-verites a longueur d'annees en vue de les transformer en verites! A force de le faire il est victime d'un probleme de discernement enrtr le vrai et le faux. C'est tres professionnel Mboa de lui avoir repondu. Mais la polemique doit s'arreter la. Car il n'y aura pas debat d'intello, d'historien ne car Mr Zemmour n'a pas ces qualites. Soit dit en passant, la pratique de l"unicite dans la souffrance", la"hierarchisation des souffrance et du crime", et la " deformation systematique de la realite " sont autant d'absurdites contenu dans le judaisme version torah-talmud. Mr Zemmour doit d'abord s'affranchir et emanciper son esprit captif de cette logique destructrice dans laquelle lui et nombre de ses coreligionaires sont enfermes depuis 2500 ans! Apres quoi je pourrais envisager de debattre de questions serieuses avec un tel individu. Mais ceci n';arrivera pas de mon vivant.

7.Posté par Patou le 17/10/2007 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent travail de MBOA. Mais les générations africaines doivent s'atteler à se plonger dans leur histoire afin de ne plus subir les affres du mensonge pseudos historiens européens.
Bravo encore frère MBOA.

8.Posté par Philippe le 18/10/2007 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certes, on ne peut plus tresser un chauve. Mais Mboa a permis a beaucoup de non-noirs de comprendre la révolte qui gronde. Il ne me serait pas venu à l'idée que Zemour n'avait qu'1 référence, et quelle référence!
Ces échanges qui enflamment plusieurs forums ont le mérite de mettre en plein jour un dysfonctionnement au niveau de l'information. Il apparaît clairement qu'on ne peut plus parler de l'Histoire des Noirs sans les principaux concernés, les Noirs.
Il faut impérativement ouvrir les antennes aux historiens Noirs et les laisser débattre avec les véritables historiens occidentaux.

9.Posté par Sarou le 06/05/2008 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Je vous signale aussi que les Blancs Européens sont à ce jour les seuls à avoir aboli l'esclavage, et que dès le Moyen-âge, il n'existait déjà plus en Europe"" dit zemmour.Bien sur c'est faux, mais notons quand meme que l'esclavage arabo-musulman sur les noirs a été bien plus devastateur (meme si ce n'est pas un argument) et qu'aujourd'hui encore certains pays arabes n'ont pas abolis l'esclavage.
Mais on ne doit pas faire de courses dans l'horreur et d'échelle comme cela est fait dans cet article entre l'esclavage et la shoah. Je ne vois pas le but ultime de faire cela. Ceci dit, c'est un bon article qui nourrit le débat.

10.Posté par marco le 27/03/2009 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci merci, car je ne supporte plus qu'on acclame zemmour comme la parole sainte. Ce type est très dangereux.

11.Posté par redk le 27/03/2009 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sarou le petit menteur!!!! La révolution Française abolit l'esclavage en 1794, Mais le premier consul Bonaparte le rétablit en 1802, le code noir sa te parle?! pour la shoah, parle en a tes amis nazisionistes, ils t'en raconterons des vertes et des pas mures sur leurs collaborations avec leur progénitures nazis, dans le processus de la solution final des juifs!!!


ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires