ALTER INFO

POURQUOI LE PLAN PAULSON A-T-IL FAIT CHUTER WALL STREET ?


Dans la même rubrique:
< >

Le désormais fameux Plan Paulson a finalement été approuvé ce vendredi 3 octobre 2008 par la Chambre des Représentants américains par 263 voix contre 171, et a été promulgué dans les minutes suivantes par le président George W. Bush. Le montant global de ce plan n'est plus de 700 milliards de dollars mais de 850 milliards de dollars, si l'on compte le coût des amendements divers et variés* ajoutés au cours d'âpres négociations pour satisfaire les élus, très remontés par les réactions de leurs électeurs.


Samedi 4 Octobre 2008

POURQUOI LE PLAN PAULSON A-T-IL FAIT CHUTER WALL STREET ?
Le président américain Bush a, comme de juste, jugé immédiatement ce plan "vital pour aider l'économie américaine à survivre à la tempête financière" tout en avertissant que "cela prendrait du temps" avant que les effets du plan ne se fassent sentir.

L'adoption définitive du Plan Paulson semblait être une mesure attendue par les places boursières du monde entier. De fait, les Bourses européennes avaient clôturé en hausse, dans l'anticipation de ce dénouement : Paris a bondi de +2,96%, Francfort de +2,41% et Londres de +2,26%.

Or, stupéfaction pour les boursiers, cette joie anticipative n'aura été qu'un feu de paille. A la Bourse de New York, alors que l'espoir de l'adoption du plan avait fait prendre à l'indice Dow Jones jusqu'à 300 points, la concrétisation du vote a provoqué une vague de ventes chez les opérateurs de marché et Wall Street a terminé la séance en dégringolant de nouveau lourdement de -1,50%.

UN MONTANT OBSCÈNE

Le bourrage de crâne qui sévit dans l'ensemble des medias occidentaux, - où il semble que plus un journaliste n'ait le droit de réfléchir par lui-même - a fait des miracles : grâce à ce lavage de cerveau, des centaines de millions de contribuables américains vont devoir financer un plan de "sauvetage" d'un montant aussi colossal qu'obscène.


Les 700 milliards de dollars ainsi votés pour éponger une partie des dettes laissées par les champions de la finance de Wall street représentent un montant égal à 44 fois celui que l'ONU est parvenu à glaner, lors de son récent sommet anti-pauvreté, pour lutter contre la pauvreté dans le monde. (16 milliards de dollars).

TOUS LES PRIX NOBELS D'ÉCONOMIE AMÉRICAINS SONT HOSTILES AU PLAN PAULSON

Mais en dépit de cette indécente disproportion de moyens mis en œuvre et de légitimité des causes à défendre, le plus ahurissant est que le Plan Paulson risque fort de ne pas avoir les effets promis. Les dix Prix Nobel d'économie que comptent actuellement les Etats-Unis ont tous, sans exception, condamné l'adoption de ce Plan, jugé monstrueusement injuste et économiquement inefficace. Il ne va empêcher ni la récession de s'étendre aux Etats-Unis puis au monde, ni la poursuite de la baisse des marchés financiers dans les mois à venir. Tout au plus permettra-t-il de les empêcher de s'effondrer encore plus violemment.

Car l'incertitude est totale : quelles créances irrécouvrables le Plan Paulson va-t-il racheter et lesquelles va-t-il refuser de reprendre ? Selon quels critères va-t-il procéder à ces choix ? Comment va-t-il les acheter ? Comment va-t-il les payer ? Et combien va-t-il les payer ? Tout cela suffira-t-il ?

LE PLAN PAULSON, CAUTÈRE SUR UNE JAMBE DE BOIS ?

Plus globalement, et comme nous l'avons déjà souligné dans une dépêche précédente, le vice rédhibitoire du Plan Paulson tient dans la nature même des choses. Les fameux 700 milliards de dollars ne sont pas des lingots d'or ou des actifs tangibles tirés d'un trésor de guerre soudain déterré pour rembourser des créanciers. Non, il ne s'agit que de jeux d'écritures comptables, qui se résument en définitive par une aggravation du déficit budgétaire et de la création monétaire.

Or créer de la monnaie pour porter remède à un problème gravissime dû justement à un excès délirant de création monétaire est évidemment un cercle vicieux.

RÉCESSION, EFFONDREMENT DU DOLLAR ET FLAMBÉE D'INFLATION

En termes économiques, la logique ultime de ce tour de passe-passe, c'est une nouvelle dégringolade du dollar sur les marchés des changes et une flambée d'inflation qui ne tardera pas à se répercuter à la planète entière.

Ce sont maintenant les nouveaux fléaux qui vont se faire jour, parallèlement à l'aggravation d'une récession de l'économie mondiale dont la gravité est inédite depuis des décennies. Au bout du compte, de graves troubles sociaux et politiques sont inévitables, y compris et peut-être rapidement, aux Etats-Unis.

* Le plan PAULSON prévoit de consacrer 4 millions de dollars à subventionner l'industrie de confection des flêches servant au tir à l'arc. Sans doute un représentant avait besoin de ça pour se faire réélire...
Reproduction autorisée sur Internet en citant la source : Union Populaire Républicaine
et le lien cliquable : http://u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=70


Samedi 4 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par Arrakis le 04/10/2008 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quesque fait cette pub de l'armé US, ''INTERNET FOR US TROOPS IN IRAQ" ?????????

c'est pas possible ! je suporte pas cette pub !!! !

2.Posté par hélène le 04/10/2008 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui, il y a pas mal de pubs sur le site qui sont à vomir, il faut bien le dire!!

mais pour en revenir au plan paulson et à ses effets, calculés, il est évident qu'il s'agit d'une véritable mise en esclavage du peuple des usa par la même clique qui leur a fabriqué le onze septembe: un inside job, fabique par les mêmes, et les américians dans leur grande majorté commencent à le comprendre!

3.Posté par Le Joker le 04/10/2008 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh bien si vous n'aimez pas ces pubs cliquez dessus et fermez la page une fois que le lien sera chargé. De cette manières ceux sur qui vous vomissez paieront la publicité mais sans bénéficier des effets attendus. Vous n'imaginez pas le nombre de pubs pour Sarko sur lesquelles j'ai cliqué ;)

4.Posté par Rakovski le 05/10/2008 01:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les 850 milliards outre qu'il faut sauver la mise à quelques gros milliardiaires, il faut du même coup nourrir la bulle financière et aggraver la crise.

Cependant, est-ce que cela entrainera la chute du dollar ?

Ce n'est pas si sur.

On assiste depuis 15 jours à un renchérissement du dollar par rapport à l'euro et non l'inverse. Pourquoi ?

Ces nouvelles sommes émises sur les marchés financiers correspondent à des émissions de bons du trésor. Or, ce sont principalement les Etats étrangers aux Etats-Unis qui achètent ces bons du Trésor.
Si bien que les effets inflationnistes, dus à une émission d'une monnaie de compte ne correspondant à aucune création nouvelle de richesse, se répercutent sur ces nations étrangères et non pas sur le sol étatsuniens.


Ce qui est certain, c'est que j'aimerais pas être à la place des députés et sénateurs qui ont voté le vol de 850 milliards de dollars.

Les Français ont inventé la Guillotine, les etatsuniens vont certaineme"nt inventer une espèce de mitraillette à faire tomber les têtes des politiciens, des journalistes et de leurs maitres millionnaires.

5.Posté par Kathleen de Longree le 05/10/2008 04:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En reponse a Rakovsky

J'espere que vous comprenez l'anglais. Le commentaire ci-dessous provient de Bob Chapman, economiste americain

Foreign nations with dollar forex cannot possibly keep buying all the treasuries that will have to be created to fund all these bailouts because they are all experiencing rampant inflation, and printing more of their own domestic currencies to absorb the dollars necessary to purchase treasuries is no longer possible without risking social upheaval and revolution as hyperinflation destroys their economies. This means that some, or even most, of the new treasuries that will be created by the Treasury and the Fed to fund the bailouts and deficits will have to be monetized, which is immediately inflationary. M3 is about to explode as these many monetizations and the Fed's trillions in liquidity injections continue to flood the fiat money and credit system, which will continue in its cryogenic state despite the Paulson Ponzi-Plan that will now be implemented in an attempt to re-inflate the credit markets, which are the lifeblood of our debt-based, fiat money system, thanks to the cessation of the gold standard. Everyone on Wall Street knows that the subprime paper is not the real problem. The real reason they distrust one another, and will not lend to one another, is the unknown counterparty risk that will go into a plasma state when the Derivative Death-Star detonates. It is the opaque, unregulated OTC derivatives market that they are really afraid of.


6.Posté par Rakovski le 05/10/2008 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous semblez maitrisez l'anglais... Pourquoi n'avez-vous pas traduit les propos d'un autre, en guise d'argumentation ? Ce fut le moins que l'on puisse attendre. Ce fut montrer ces efforts et son respect du lecteur.

La discussion a lieu en langue française, ni en anglais, allemand, arabe ou chinois. Tout le monde comprendra que les réponses doivent être rédigé en Français, la langue de Molière, pour un bonne compréhension, sans confusion, ni quiproquos inutile.

7.Posté par Kathleen de Longree le 05/10/2008 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous ne comprenez pas l'Anglais, je vous l'aurai traduit. Mais si vous le prenez sur ce ton!

Je fais deja enormement de traductions gratuites. Le probleme est mondial. Beaucoup de Francais comprennent l'anglais et il n'est ecrit nulle part a ma connaissance que ce site doit etre ecrit uniquemment en francais.

8.Posté par Anik le 05/10/2008 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Si vous ne comprenez pas l'Anglais, je vous l'aurai traduit. Mais si vous le prenez sur ce ton!"

C'est une réflexion digne d'un enfant de maternelle !!!

Pour faire simple au beau milieu de cette incroyable crise de liquidités à qui faire confiance ??? Même les financiers ne savent plus ...
D'autant que les produits opaques des marchés dérivés sont la véritable bombe à retardement de l'économie mondiale...


9.Posté par Kathleen de Longree le 05/10/2008 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et vous jouez du paradoxe, car comment peut-on faire simple dans une telle complexite???

De plus la finance et l'economie ont leur propres languages, aussi devriez vous peut-etre aussi "respecter le lecteur" qui n;est pas aussi instruit que vous dans ces sujets ex:"produits opaques des marches derives..."

La maternelle c;est peut etre vous qui devriez y retourner.


10.Posté par Kathleen de Longree le 05/10/2008 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai fait la traduction , je vous laisse le soin d'expliquer les termes a nos lecteurs

http://www.alterinfo.net/Pourquoi-le-Plan-Paulson-a-t-il-fait-chuter-Wall-Street-Suite_a24567.html

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires