PRESSE ET MEDIAS

POUR EMPÊCHER LA DIVULGATION D’INFORMATIONS GÉNANTES, UN DÉPUTÉ DE LA GAUCHE ALLEMANDE FAIT FERMER WIKIPEDIA ALLEMAGNE


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Mardi 18 Novembre 2008

POUR EMPÊCHER LA DIVULGATION D’INFORMATIONS GÉNANTES, UN DÉPUTÉ DE LA GAUCHE ALLEMANDE FAIT FERMER WIKIPEDIA ALLEMAGNE

[Gregor Seither - IES Media Cooperative - 15/11/2008]

En Allemagne, la justice (tente) de laver la réputation d’un homme politique sur Internet. La semaine dernière, quand vous tentiez d’accéder au site allemand de WIKIPEDIA, vous tombiez sur une page ne contenant qu’une déclaration de l’association Wikimedia Deutschland, traduite ci-dessous

Suite à une injonction préliminaire du tribunal de Lübeck du 13. November 2008, à la demande de Lutz Heilmann, Membre du Parlement (Parti de Gauche / Die Linke), il est interdit à l’association Wikimedia Deutschland e.V. de, “rerouter l’adresse wikipedia.de vers l’adresse Internet de.wikipedia.org”, et ce aussi longtemps que “sous l’adresse de.wikipedia.org” sont publiées certaines informations relatives à Lutz Heilmann. Jusqu’à nouvel ordre l’offre de Wikimedia doit donc être suspendue. L’association Wikimedia Deutschland e.V. va se porter en appel contre cette décision de justice.

Lutz Heilman a donc réussi à “faire fermer Wikipedia” - partiellement seulement, étant donné qu’il suffisait de taper l’adresse de.wikipedia (qui n’est pas rattachée à l’association allemande et se situe donc en dehors du champ de la justice allemande) pour pouvoir lire la fameuse fiche biographique du député Heilman.

La carrière politique de cet ancien citoyen de la RDA n’a rien d’extraordinaire, si ce n’est qu’il est devenu, en 2005, le premier ancien membre à temps plein de la police politique est-allemande (STASI) à être élu au parlement national allemand. Et c’est bien cela qui irrite notre homme, à la lecture de sa fiche sur Wikipedia.

On y rappelle que - contrairement à ce qu’il avait affirmé - il a bien servi trois ans comme soldat volontaire à la STASI, ne quittant la police secrète qu’au moment de sa dissolution. Et qu’il avait caché son appartenance à la police politique lors de sa candidature électorale, manquant de peu se faire exclure pour cela de son parti.

Par ailleurs il est fait mention de son homosexualité, qui est loin d’être secrète, étant donné que le député à fondé en 2007 le groupe de travail Gay Lesbien Trans au sein de son parti au Schleswig-Holstein et a activement participé aux manifestations dans le cadre du Christopher-Street-Day dans plusieurs villes allemande.

Mais tout cela, M. Heilman ne veut pas qu’il en soit fait mention sur le Web. Alors que fait il ? Au lieu de contacter les administrateurs de Wikipedia comme tout un chacun, et bien il porte plainte et obtient, en quelques jours, la fermeture pure et simple de l’accès à l’encyclopédie…

Ce qui est surprenant, c’est qu’il se soit trouvé un juge en Allemagne pour décréter une injonction préliminaire contre Wikipedia, sous l’accusation que la fiche contiendrait des informations “non prouvées sur M. Heilman” alors qu’un simple coup d’oeil à la page suffit de prouver qu’elle ne contient que des faits énoncés depuis des années et jamais niés par l’intéressé lui-même..

Devant la campagne de protestation - et sous la pression de son propre parti, horrifié par la publicité négative que lui cause l’action de son député - Heilman retire sa plainte et obtient la levée de l’injonction. Wikimedia de son côté, regrette la fermeture mais signale quand même avoir reçu 16 000 euros de dons de soutien en un seul weekend, la majorité accompagnés d’une note indiquant que le don est directement en relation avec l’action du député Heilman.

A la gauche (Die Linke), où la place de Lutz Heilman est déjà controversée de par son activité passée, on s’interroge ouvertement sur la poursuite de sa carrière politique…

http://libertesinternets.wordpress.com/ http://libertesinternets.wordpress.com/



Mardi 18 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par claudio le 18/11/2008 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le drame est que les saloperies de cette espèce se multiplient comme des cafards, en Europe et en France.

2.Posté par Aigle le 18/11/2008 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Richtig !! Claudio

3.Posté par Marie- Th鲨se le 18/11/2008 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mon cher alter info je suis passée ce matin sur le site ,il y avait une super information

qui a disparue ,le site est resté inacessible toute la journée ,pouf pouf !! informations

[gênantes] ??? je voulais les imprimées manque de bol elles ont disparue du site

pourrais tu nous mettre au parfum ,sans te compromettre bien sûr merci

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires