Politique Nationale/Internationale

PETITION : Pour la libération de Brahim BARA membre d’ATTAC Maroc et de tous les détenus de Sidi Ifni



Jeudi 31 Juillet 2008

par Attac / Cadtm Maroc

Le 7 Juin 2008 (« Samedi noir »), les habitants de Sidi Ifni, une ville située à environ 160 km au sud d’Agadir, ont été victimes d’une opération de représailles et d’une répression généralisée. Femmes et enfants n’ont pas été épargnés. Plus de 4 000 policiers et forces auxiliaires ont violemment réprimé le blocage du port, où des militants étaient installés depuis une semaine afin de défendre leur droit légitime pour obtenir du travail et une possibilité de vie décente. Les forces de répression ont aussi attaqué et investi des demeures choisies au hasard, terrorisant la ville entière. S’en suit alors torture, pillage et arrestations. Certains évoquent même des viols et des assassinats.

Suite à ces événements 12 militants ont été arrêté dont BRAHIM BARA, secrétaire général du Comité local d’Attac à Sidi Ifni poursuivi en justice pour motifs de constitution d’une bande criminelle, attroupement armé et désobéissance civile !!! Brahim Sebaa Ellil membre du Centre Marocain des Droits Humains a été condamné le 10 juillet à 6 mois de prison et à une amende de 50000 dh pour diffusion de fausses informations.

Nous, signataires de la présente pétition :

- Dénonçons les interventions violentes des forces de répression contre la population de Sidi Ifni ;

- Exprimons notre entière solidarité avec la population de Sidi Ifni et soutenons leur mobilisation légitime ;

- Exigeons la libération immédiate et inconditionnelle de BRAHIM BARA membre d’ATTAC Maroc et de tous les militants arrêtés et demandons la fin des poursuites à leur encontre.

Pour Lire et Signer la Pétition

infos article
URL: http://www.cadtm.org


PETITION : Pour la libération de Brahim BARA membre d’ATTAC Maroc et de tous les détenus de Sidi Ifni

Maroc : Samedi noir à Sidi Ifni

par Souad Guennoun et Attac Maroc

Les habitants de Sidi Ifni se soulèvent contre l’exclusion, chômage et pauvreté en août 2005, juin 2006 et septembre 2007. Le 30 mai 2008 les jeunes bloquent l’accès au port. Une répression aveugle s’abat sur Ifni. Le 15 juin 2008, une caravane de solidarité se rend à Ifni sous blocus. Les habitants témoignent.

Un film de Souad Guennoun et Attac Maroc

infos article
URL: http://www.cadtm.org



Jeudi 31 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par oulaid le 31/07/2008 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ce que vous dites dans cet article, ne refléte pas la vraie vérité. La represssion n'était pas
aveugle. Des discussions entre les autorités et les manifestants ont duré une semaine entiére,
sans aboutir à aucun résultat. Le port est resté assiégé par les manifestants donc pendant une
semaine. Les camions qui devaient acheminer du poisson vers la ville d'Agadir étaient bloqués.
Les forces de l'ordre ont fait leur travail. Des affrontements ont eu lieu et des bléssés étaient
de part et d'autre. Quand ce genre de chose arrive, il ne faut pas parler de repression aveugle.
Chaque partie défend son steak par tous les moyens qui lui sont propres. Les manisfestants
ont jété des bouteilles d'essence sur les forces de l'ordre. Ils ont brûlé l'un de leurs camions.
Quand à l'effectif déployé, vous faites une spéculation insensée. Nous nous sommes pas
en Afghanistan pour déloger B.Laden. Je vois que l'auteur de cet article a une certaine liaison
avec le site de BASTA. La vraie vérité de ce sujet, c'est que certaines personnes ont profité de
ce climat pour semer la zizanie, tout en essayant de faire de ce problème une affaire politique.
Il n y a pas une ville au Maroc (je défie quiconque) où il n y a pas de chômeurs. L'exclusion et
la pauvreté éxistent au Maroc. Chose normale. Nous ne possédons pas de ressources
suffisantes pour faire face à ce fléau. Nous n'avons ni pétrol, ni gaz.. Sidi Ifni, a au moins un port
bien aménagé. Que doivent dire les régions du centre du pays, dont certains citoyens n'ont
jamais vu la mer et ne savent même pas préparer un plat de sardines. Vous allez dire, que cette
région posséde l'agriculture. Venez voir vous mêmes ces régions de Kasba Tadla, El Ksiba,
Oued Zem, Boujaad, El Kalaa etc... Venez voir les régions d'Aghbala et quelques petits villages
nichés sur les montagnes du moyen atlas et les ait Hdidou. S.M. le Roi que Dieu le garde,
nonobstant le manque de moyens, ne ménage aucun effort pour faire du pays, un Maroc nouveau,
basé sur la démocratie, les droits humains et la réalisation de projets bénéfiques pour ses
citoyens auxquels, il accorde une grande importance. Vous ne savez pas peut être que des
grands projets ont été réalisé à Sidi Ifni, notamment l'aménagement du port et d'autres sont en
cours de réalisation. Donc, tout ce brouhaha, n'est qu'une politique visant à discréditer notre pays.
Les mis en cause, ont transgressé la loi. Ils ont été jugé dans un cadre juridique et transparent.
Pourquoi alors cette pétition ? Qui va régler la facture des dégats occasionnés par le blocus du
port, qui se chiffrent à des milliards de centimes ? Si la justice va commencer à faire des concessions
sur des problèmes identiques à ceux de sidi ifni, alors, adieu la démocratie ! Sachez pour clore
ce commentaire que les problèmes ne se réglent jamais par la violence, ils se réglent par la voie du dialogue. De: Boulahcen/Kasba Tadla/Maroc

2.Posté par karine le 01/08/2008 04:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

témoignage de viols de la part de policiers
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?lg=fr&reference=5414

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires