RELIGIONS ET CROYANCES

PAROLES DU RABBIN JOËL TEITELBAUM (1887-1979), le RABBI DE SATMAR CONTRE L’HERESIE SIONISTE


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 27 Août 2008

PAROLES DU RABBIN JOËL TEITELBAUM (1887-1979), le RABBI DE SATMAR CONTRE L’HERESIE SIONISTE
Les paroles du Rabbin de Satmar זי"ע, de mémoire bénie, dans son livre Va-Yoël Moché écrit en 1958 (contenant trois exposés : Les trois Serments, Qui peut habiter en Terre Sainte, la Langue Sainte, - uniquement disponible en Hébreu, et une traduction abrégée en yiddish) sonnent toujours claires et actuelles :

 

« …Si l’on mettait tous les péchés d’immoralité de la génération ainsi que les autres péchés du monde d’un côté de la balance, et le Sionisme de l’autre, le Sionisme pèserait le plus lourd de tous. Le Sionisme est la plus grande forme d’impureté spirituelle dans le monde entier. Le Sionisme pollue le monde entier. Les Sionistes ont pollué le Peuple Juif avec leur hérésie, que le Ciel nous protège ! Ce n’est pas une surprise que la colère divine se déchaîne du Ciel. Il est impératif de se repentir et de s’enfuir d’eux, plus que d’un lion prêt à dévorer sa proie ».

 

Le Rabbin Joël TEITELBAUM a également écrit au sujet des sionistes : « Il est clair pour chacun qui croit en Dieu, sans aucun doute, qu’ils proviennent de la source maudite de l’impureté de l’hérésie. Que le Ciel nous protège ! C’est horrible qu’une telle chose [l’entité sioniste] a été érigée de nos jours. Nous ne pouvons nous taire en voyant une telle profanation de notre Foi et de tous les principes de notre Torah. Surtout que tant de nos frères religieux ne veulent pas s’exprimer sur cette vérité ! Dans de telles circonstances, que Dieu empêche que toute la vérité puisse être oubliée »

 

«  Tout ce que ce que nos saints Rabbins du siècle précédent ont formulé contre le danger du Sionisme est presque totalement oublié ! Même mes propres écrits sont ignorés. A cause de cela, la vérité, les bases même de notre religion risquent d’être oubliées. Il est impossible de décrire jusqu’à quel point le monde a sombré dans une telle fausseté qui détruit toute la Torah.

C’est pourquoi, nous sommes obligées de mettre chacun en garde contre l’impureté profonde qui se répand dans notre génération. Espérons que grandira le nombre de ceux qui ouvriront leurs yeux et que les enseignements de nos aïeux arrivent à leurs oreilles pour qu’ils cherchent la vérité et la foi. Sans cela, il n’y pas d’espoir… » 

 

 

Pour plus de citations du Rabbin J.TEITELBAUM en langue française, consultez l’excellent ouvrage du professeur RABKIN : Au nom de la Torah. Une histoire de l’opposition juive au sionisme Presses de l’Université Laval, 2004 Montréal, Canada, 274 p. ISBN  2-7637-8024-5   Prix :  € 25,77.  


PAROLES DU RABBIN JOËL TEITELBAUM (1887-1979), le RABBI DE SATMAR CONTRE L’HERESIE SIONISTE

LE REBBE DE SATMAR ET LA « GRANDE ASSEMBLEE » AGOUDISTE, JERUSALEM 1949

Le Rabbi chassidique Joël TEITELBAUM (1887-1979), de mémoire bénie, a été une des autorités rabbiniques les plus influentes, les plus fougueuses contre le Sionisme en général et contre le sionisme religieux, quel qu’en soit le déguisement.

Survivant du camp de concentration de Bergen Belsen, il s’installa les deux premières années d’après guerre, après un séjour en Suisse, en Palestine. Fin 1947, début 1948, lorsque la fondation de l’Etat sioniste s’avéra certaine, il s’installa à Williamsburg (New York, USA), où il reconstruisit sa Communauté chassidique telle qu’elle avait existée à Satmar (Satu Mare, Roumanie). Savant de Torah perspicace, il s’opposa depuis toujours à l’organisation rabbinique internationale « Agoudass Jissroél », devenue par la suite parti sioniste religieux, voire pieux. En 1934, au décès du Grand Rabbin de Jérusalem Chaim Josef SONNENFELD, il eut l’occasion de le succéder à ce poste, mais dans sa grande perspicacité, il refusa.

Début 1949, l’Agouda organisa une grande rencontre internationale de rabbins et fonctionnaires religieux de haut rang, sous l’appellation de « Grande Assemblée de l’Agoudass Jissroél », première rencontre rabbinique de cette envergure d’après-guerre. L’Agoudath, devenu parti sioniste religieux, avait déjà ses députés à la Knessess haMinim (Parlement des hérétiques) de leur Etat. A l’aide de grands moyens de propagande, le succès de cette « Knessio Gedaulo » (‘Grande Assemblée’) était assuré. Les invitations personnelles aux Rebbes et Rabbins de tous pays contenaient les mots attrayants « Notre but est de renforcer la Torah, la position des craignant Dieu en Terre Sainte » etc., assurant que plusieurs sommités rabbiniques avaient déjà assurés leur concours.

Une invitation fut envoyée aussi au Grand Rabbin de Satmar. Les organisateurs voulaient s’assurer à tout prix de sa participation. On lui promit qu’il pourrait parler sans entraves sur tous les thèmes qu’il désire – y compris l’antisionisme – et bien que le temps accordé aux orateurs était limité, on ferait exception pour lui, il pourrait parler aussi longtemps qu’il veut. Les conditions étaient d’autant plus alléchantes du fait d’avoir comme audience tant d’autorités rabbiniques de haut calibre à la fois. Cette tribune semblait être l’occasion unique pour rappeler la vraie voie de la Torah, précisément à ceux qui ont été séduits par les agoudistes sionistes. De l’avis de certains de ses conseillers, la participation du Rebbe aurait l’effet d’une « bombe atomique ». Le Rebbe rétorqua : « De quoi aurait l’air un agoudiste parmi tant de sionistes … » Après avoir pesé le pour et le contre, le Rebbe rappela les saintes paroles du Roi Salomon : « Aucun de ceux qui vont chez elle ne revient, incapable de retrouver le chemin de la vie » (Proverbes 2,19) et ajouta « Mon discours n’aidera en rien. Ceux qui sont déjà sous leur empreinte, ils ne reviendront jamais au droit chemin. Irai-je donc, sachant que chaque parole là-bas est un péché ? »

De même plus tard, dans ses ouvrages de référence antisionistes, le Va-yoèl Moshé et Délivrance et Transformation , il écrit, précisa que ce n’est pas à eux qu’il s’adresse, cela ne servant à rien, tel qu’il est écrit dans la Torah : « La bribe aveugle les yeux des Sages ». Un aveugle ne voit même pas en plein jour, c’est donc peine perdue, d’ajouter des propos d’éclaircissement. .

Quelques semaines plus tard, la perspicacité du Rebbe s’avéra: sa décision de ne pas participer à la dite « Grande Assemblée » a été plus que prouvée. La dite « Grande Assemblée » publia au nom des rabbins participants une déclaration, selon laquelle désormais c’est le devoir des Juifs du monde entier de venir habiter en Terre Sainte. Le Rebbe se réjouit d’avoir été protégé par le Ciel, de n’avoir aucune part à cet Appel sioniste religieux, basée sur la négation de la Torah. Un nombre de rabbins sincères ayant participé à la « Grande Assemblée » regrettèrent que cela se proclama aussi en leur nom, mais ne purent rien faire, n’ayant aucun moyen de recours. Ces Rabbins étaient manipulés.

Le Rebbe conclu : « Si j’y avais été, les Agoudistes sionistes auraient proclamé au monde entier que le Rebbe de Satmar approuve cet appel. Quant aux propos tenus sur place, personne n’en aurait pris connaissance. Les Apikorsim, falsificateurs en connaissance de cause de la Torah, auraient dit : Nous avons même le Rebbe de Satmar à nos côtés ».

 

Traduit du Yiddish et adapté du

 ספר נפלאות מהרי"ט מאת כ"ק אדמו"ר הגה"ק רשכבה"ג מרן מהר"י טוב זצוק"ל האבדק"ק מאטמאר יצ"ו

 

*

 

וואס איז דערציילט געווארן פון אנ"ש וואס האבן אליין בייגעוואוינט די מעשה

 

*

 

ארויסגעגעבן דורך תלמידים פון כ"ק מרן אדמו"ר זצ"ל

 

קרית יואל יצ"ו תשמ"ג לפ"ק

http://www.bloggen.be/yechouroun/ http://www.bloggen.be/yechouroun/



Mercredi 27 Août 2008


Commentaires

1.Posté par redk le 27/08/2008 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juifs sionistes prenez en de la graine !!!

2.Posté par marc tesmoingt le 27/08/2008 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un homme de haute stature!!

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires