Conflits et guerres actuelles

Ossétie du Sud: une opération des forces russes en cours (Medvedev)



Samedi 9 Août 2008

Ossétie du Sud: une opération des forces russes en cours (Medvedev)
Les forces russes de maintien de la paix sont en train de contraindre la Géorgie à cesser le feu dans la zone du conflit osséto-géorgien, a déclaré samedi à Moscou le président russe Dmitri Medvedev.

"Nos casques bleus et les unités qui leur sont affectées effectuent actuellement une opération visant à contraindre la Géorgie à la paix. Il leur incombe aussi la responsabilité de défendre la population. Nous nous occupons de tout cela", a-t-il déclaré recevant au Kremlin le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov et le chef d'Etat-major des forces armées ruses Nikolaï Makarov.

L'armée géorgienne est intervenue dans la nuit de jeudi à vendredi en Ossétie du Sud, une des deux républiques séparatistes qui revendique son indépendance par rapport à la Géorgie, et a pilonné Tskhinvali, la capitale sud-ossète. Une grande partie de la ville est sous les décombres, et beaucoup de villages ossètes ont été fortement endommagés. Les autorités sud-ossètes font état de nombreuses victimes parmi la population civile, et le ministère russe de la Défense a annoncé la mort de 15 casques bleus russes et de nombreux blessés.

Des unités de la 58e armée russe sont entrées vendredi en Ossétie du Sud et ont atteint dans la nuit les environs de Tskhinvali malgré les tirs d'artillerie géorgiens, a déclaré le colonel Igor Konachenkov, porte-parole de l'armée de terre russe, interrogé plus tôt par RIA Novosti.

Ossétie du Sud: une opération des forces russes en cours (Medvedev)

Ossétie du Sud: un bataillon russe rejoint les casques bleus

Un bataillon russe a rallié le camp des casques bleus russes bloqué à proximité de Tskhinvali, la capitale de l'Ossétie du Sud séparatiste assiégée par les Géorgiens, a déclaré samedi le colonel Igor Konachenkov, porte-parole de l'armée de terre russe, interrogé par RIA Novosti.

A la suite d'une percée réalisée dans la nuit passée, ce bataillon de la 58e armée dépêchée en renfort a apporté aux casques bleus un lot de denrées alimentaires, de médicaments et de munitions, mais aussi a entamé l'évacuation des blessés.

Selon le colonel Konachenkov, les combats se poursuivent dans la capitale, même si l'intensité du feu est moins importante que les jours précédents.

L'armée géorgienne est intervenue dans la nuit de jeudi à vendredi en Ossétie du Sud, une des deux républiques séparatistes qui revendique son indépendance par rapport à la Géorgie, et a pilonné Tskhinvali, la capitale sud-ossète. Une grande partie de la ville est sous les décombres, et beaucoup de villages ossètes ont été fortement endommagés. Les autorités sud-ossètes font état de nombreuses victimes parmi la population civile, et le ministère russe de la Défense a annoncé la mort de 15 casques bleus russes et de nombreux blessés.

Ossétie du Sud: une opération des forces russes en cours (Medvedev)

Ossétie du Sud: l'agression géorgienne a fait plus de 1.000 morts (ministre nord-ossète)

Selon les premières informations, l'attaque des troupes géorgiennes contre Tskhinvali aurait fait plus de 1.000 morts parmi la population civile, a confié par téléphone à RIA Novosti Teimouraz Kassaïev, ministre nord-ossète des Affaires ethniques.

"Selon les informations dont nous disposons, le pilonnage nocturne de Tskhinvali a fait un grand nombre de victimes. Le Comité de presse et d'information de l'Ossétie du Sud fait état de plus de 1.000 morts", a-t-il affirmé.

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru



Samedi 9 Août 2008


Commentaires

1.Posté par MIJEON Amaury Lucien Joseph le 09/08/2008 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien de surprenant!
L'attaque géorgienne était déjà connue depuis fort longtemps;
Les intentions de l'élite américaine sont à l'image de ce qui se passe la-bas.

Quand comprendra-t-on que ces conflits ne sont pas les notre mais ceux de ceux qui nous dirigent!

Allez voir la nature de nos dirigeants franc-maçons!
Xavier Bertrand a reconnu être un franc-maçon.

Et si vous connaissez les FM dans leurs détails,leurs natures criminels pédophiles,
alors vous comprendrez pourquoi il est facile de faire la guerre au nom de "la liberté".
Leur "liberté".

2.Posté par Guy le 09/08/2008 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et un échec de plus pour la politique américaine!

Le succès a quitté ce pays depuis longtemps, il vit dans le souvenir de ses heures de gloire qui finissent par peser comme un boulet à chaque pas.

Le reproche qu'elle faisait aux nations d'Europe, s'adresse à elle aujourd'hui.
Guy

3.Posté par zimir le 09/08/2008 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ou as tu vu que ce soit un échec ? Pas un seul soldat US est sur le terrain et la Russie se trouve engagée dans une sale affaire, succès à 100% US.
Les US héritiers de l'empire romain avec leur politique de guerre permanente politique de Marc Aurèle, tant qu'il y a des conflits c'est BON POUR LE BUSINESS point !

4.Posté par mizar le 10/08/2008 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Question bête : avec ce nouveau conflit, ne serait-ce pas l'occasion pour la Russie de reprendre pied dans une zone qui commençait à leur échapper ?

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires