Palestine occupée

Opération 'Al-Radwane' en cours



Mercredi 16 Juillet 2008

Opération 'Al-Radwane' en cours
Le Hezbollah remet au CICR les dépouilles de deux soldats israéliens
(9h00 - 11h00)

Le Hezbollah a remis mecredi 16 juillet au Comité international de la Croix rouge (CICR) les corps des deux soldats israéliens enlevés au Liban en 2006, dans le cadre d’un échange de prisonniers avec Israel, a annoncé un responsable du mouvement.
"Malgré la guerre qui a été lancée contre nous (...) nous remettons aujourd’hui Ehud Goldwasser et Eldad Regev", a déclaré M. Wafik Safa devant deux cercueils.
Le Hezbollah a maintenu le suspense jusqu’à la dernière minute sur le sort des deux militaires.
Les deux cercueils arrivés à bord d’un convoi du Hezbollah à Naqoura, ville frontalière libanaise, ont été remis au CICR qui les a transportés à bord de leur véhicule.
La remise par Israël des cinq prisonniers libanais, dont la libération est prévue dans le cadre de l’accord, devait se produire incessamment.
Une trentaine de voitures du Comité sanitaire islamique et de la Défense civile se dirigeaient vers la frontière pour s’assurer de leur état de santé.
La capture des deux Israéliens, le 12 juillet 2006 en territoire israélien, le long de la frontière libanaise, avait été le déclencheur d’une offensive israélienne de 33 jours au cours de laquelle 1.200 personnes ont été tuées côté libanais, pour la plupart des civils, et 160 côté israélien, essentiellement des soldats.
Ehud Olmert a laissé entendre que les deux hommes étaient morts mais le Hezbollah n’avait jamais donné d’information sur leur sort.
En vertu de l’accord d’échange, négocié par un médiateur allemand désigné par l’ONU Gerhard Conrad, l’Etat hébreu doit également transférer au Liban les corps de près de 200 combattants du Hezbollah et de Palestiniens.
L’accord est le 8e passé entre Israël et le Hezbollah en vue d’une transaction depuis 1991.
Les formalités d’échange se déroulent à la frontière israélo-libanaise, entre Naqoura au Liban et Rosh Hanikra en Israël.
Parmi les Libanais qui doivent être libérés figure Samir Kantar, du Front de libération de Palestine (FLP), condamné en 1980 à cinq peines de prison à vie et 47 ans additionnels.
Les autres prisonniers sont Khodr Zaidane, Maher Kourani, Mohammad Sorour et Hussein Sleimane. Ils avaient été pris lors de la guerre de l’été 2006.
Le Hezbollah a nommé l’opération d’échange "Al-Radwane", du pseudonyme de l’un de ses dirigeants Imad Moughniyeh, assassiné à Damas en février.
L’armée libanaise s’est déployée en force sur la route menant de Tyr vers Naqoura, plus au sud, et a multiplié ses postes de contrôle, a constaté l’AFP.
Des drapeaux des partis des combattants dont les corps seront restitués : rouges du parti communiste libanais, jaunes du Hezbollah et verts du mouvement Amal, ont été posés tout au long de cette route tandis que des chants partriotiques palestiniens fusaient de haut-parleurs provenant des camps palestiniens de Tyr.
Mercredi a été décrêté journée fériée par le gouvernement libanais

http://www.aloufok.net http://www.aloufok.net



Mercredi 16 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par cherif ismail le 16/07/2008 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui

Le Hezbollah a été en mesure de ré-Samir Quintar au Liban après 30 ans en Israël

Le Hezbollah a réussi à rétablir certains des prisonniers au Liban au moment ne pas déplacer tout État arabe pour la libération de prisonniers arabes dans les prisons israéliennes

Le Hezbollah est un héros maintenant

2.Posté par ROGSIM le 16/07/2008 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qu'ils soient morts ou vivants, ils reviennent à la maison

3.Posté par Moukawama le 16/07/2008 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour,

Le commanditaire de l'assassinat d'Imad Moughnieh - hadj Redwane - connaitra trés bientôt toute l'importance de son acte irréfléchi. Sayyed Hachem Safieddine - il y a deux jours sur Al Manar - vient de réitérer la promesse faite par Son Eminence Sheikh Hassan Nasrallah. Il sera bientôt éliminé. Qui d'Ehud Olmert, d'Amir Peretz ou d'encore je ne sais quel criminel sioniste paiera bientôt de sa personne ?
Si nous ne le savons pas encore, lui le sait et il y a fort à parier qu"en ce moment il ne vive pas tout à fait normalement.
A suivre...


4.Posté par belh le 16/07/2008 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors la guerre de 2006 a été inutile, des morts pour rien.
Pourquoi n'ont ils pas négocier la libération des soldats Israeliens prisonniers tout de suite puisqu'ils ils le font maintenant.
On aurait évité une guerre et une attente de deux ans pour les familles pour rien.
Tout ça est ridicule, je serais Israelien je declarerais ce gouvernement d'incapables.
Tant de morts, de blessures et de destructions de chaques côtés.
Monsieur Nassrallah a toujours dit qu'il voulait faire des prisonniers pour procéder à des échanges, des échanges qui ont été fait aujourd'hui.
Alors dites moi où est l'intelligence, après une guerre, deux ans d'attente pour en arriver au point de départ du contentieux.

5.Posté par belh le 16/07/2008 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous comprennez maintenant que la guerre de 2006 a été déclenché sous de faux pretextes, tout simplement ils voulaient éliminer le Hezbollah, et non réellement liberer les prisonniers.
Sinon ils auraient négocié comme ils l'ont fait aujourd'hui.

6.Posté par belh le 16/07/2008 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et peut-être, ils les auraient retrouvés vivants et non dans des cerceuils.

7.Posté par ROGSIM le 16/07/2008 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et peut-être si le Hezbollah, n'avait pas enlevés ces 2 jeunes militaires...
et peut-être qu'il n'y aurait pas eu 1300 morts Libanais aussi.

8.Posté par benyamin nethanya le 17/07/2008 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ROGSIM ,
ce n'est pas le Hezbollah qui est entré en territoire israeliens mais bien le blindé israelien avec ses 9 soldats qui sont entrés en territoire libanais et qui ont provoqué le Hezbollah...

le gvt israeliens à dit que cette guerre etait prepare depuis plus d un an et cette incursion etait l'excuse tend attendu
ce qui nous montre l'etat d'esprit des dirigeants israeliens qui envoient ses enfants à la mort ...
et les 1300 morts civils auraient put etre evité si l'armée israelienne ne visé systematiquement les civils pour les monter contre le Hezbollah
et je rappel aussi que des libanais de toute confession ont combattuent aupres du hezbollah contre l'envahisseur israelien

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires