RELIGIONS ET CROYANCES

Omar Mazri : la Thèse de Cheikh Imrane Hossein



Omar Mazri
Samedi 22 Octobre 2011

Omar Mazri : la Thèse de Cheikh Imrane Hossein
On me sollicite parfois avec sincérité et gentillesse parfois avec envie de me faire trébucher dans mon opinion envers  Cheikh Imran Hossein :

« Allah mon Seigneur je me réfugie vers Toi si je commets une injustice ou qu’on me fasse une injustice, si je trébuche ou fasse trébucher autrui, que je sois ignorant ou que je sois ignoré, que j’égare ou que je me fasse égaré »

Mon opinion personnelle a donc peu de valeurs. Je ne suis pas savant ayant autorité religieuse pour évaluer et juger un homme qui a consacré sa vie à défendre sa thèse, ses convictions. Je tente de faire travailler mes neurones avec ce que j’ai comme culture coranique quand j’écoute ou je lis car le Coran et la Sunna nous demandent d’être circonspect et de tout soumettre à l’analyse critique. Voici donc ma réponse, après insistance de mes lecteurs,  en huit points. Je la livre à chaud comme un résumé de ma propre lecture du Dine et du monde face à ce que dit Cheikh Imran Hossein qui a sa propre lecture du Dine et du monde sans prétendre répondre  à tout son effort de prédication ni à son érudition. Je me sens contraint d’apporter une réponse qui va sortir du consensus et c’est pourquoi il faudrait voir mon intervention comme la  contribution d’un musulman au débat et pas plus. Ce débat ne doit pas faire oublier que j’ai de  lui une bonne  opinion qui ne m’interdit pas  d’exprimer des réserves sur sa vision comme je le fais sur d’autres. Moi-même j’en reçois certains forts déplaisants. Notre règle ne sort pas celle des anciens pieux : mon opinion a des vérités et des erreurs alors que celle de l’autre a des erreurs et des vérités. Convenons de ce qui nous réunit et que chacun de nous tolère les erreurs et les fautes de l’autre :

 
1 -sur l'approche eschatologique de l'histoire; Gog et magog sont vrais mais cela relève du Ghyab connu par Allah. La fin du monde est vraie mais connue par Allah. Si on considère comme vrai que la fin du monde aura lieu un vendredi, le prochain vendredi ou celui dans mille ans la question qui reste posé et à laquelle le Coran et la Sunna ont répondu : que faire entre chaque vendredi? Si le Prophète nous demande de planter le plant de palmier qui est entre nos mains au moment de la fin du monde ( les étoiles qui tombent etc...) que devons nous faire entre chaque vendredi. Autrement dit que devons nous faire de chaque jour de notre vie : attendre la fin du monde, la venue du Mahdi et le Dejel ou œuvrer pour qu'Allah et les croyants voient nos œuvres comme œuvres efficaces qui font du bien aux musulmans et rejettent les nuisances des mécréants. Sur le plan historique la littérature musulmane montre cette dérive morbide et messianique hérité des Juifs à chercher l'Apocalypse dans les moments difficiles comme les Croisades par exemple.  J'ai développé ce thème en faisant l'analyse de la sourate al Kahf dans une série de 10 parties " Salomon et la gouvernance" où j'analyse le défi technologique de Dhul Qarnayn et les leçons civilisationnelles dans ses rencontres différentielles  avec des peuplades différentes. Je ne vais pas y revenir. Par contre je vais montrer la vision positive et civilisationnelle d'un homme de la trempe de Bennabi en citant son article sur l'Islam de demain écrit en 1973 :

L'an 2000 semble, dans l'océan des temps, désigné comme le seuil d'une parousie qui réconciliera les hommes ou d'un cataclysme qui abolira leur destin.
Nous n'avons pas à faire de prophétie quant à l'issue de cette alternative.


Par contre, il nous est permis en tant que musulmans, de définir notre rôle en vue de son infléchissement vers une issue favorable. Nous savons déjà quel est notre rôle principal dans tous les cas. Il se trouve défini clairement dans le Coran «C'est ainsi que nous avons fait de vous (musulmans) une nation mitoyenne pour que vous serviez de témoins pour les autres hommes et * que le Prophète soit votre témoin...»'.
Dans une parousie ou dans un cataclysme, voila d'abord notre rôle. Il est déjà superflu de dire qu'il exige de nous toutes les vertus inhérentes à un témoignage valable.
Mais au delà ou en deçà de ce témoignage nous devons aussi, par la nature des choses, assumer notre rôle de frères des autres hommes pour sauver avec eux notre commun destin.
Si le premier problème est essentiellement moral, le second est moral et social à la fois.
Si le premier se pose uniquement en termes d'authenticité, le second se pose en termes d'authenticité et d'efficacité à la fois.
C'est ce dernier qui occupe notre attention d'autant plus qu'il recoupe le premier ou le pose immédiatement.
Car si nous nous demandons comment être authentiques et efficaces, bien que les deux termes recouvrent deux notions
différentes, notre réponse est unique. C'est par l'Islam uniquement que nous pourrons répondre aux deux exigences du problème posé.
Mais il nous faut donner à l'Islam pensé et vécu par chacun de nous la dimension d'une «vérité travaillante».
Cela veut dire que cette vérité doit se faire promesse d'avenir fraternel pour tous les hommes.
C'est à ce prix qu'une ère où s'accumulent tant de signes d'apocalypse se transforme en ère de fraternité abrahamique et plus largement en fraternité adamique.

 

2 -sur le Khalifat comme solution. Le Khalifat devrait être logiquement le résultat d'un processus de libération du Taghut et de civilisation fondée sur le monothéisme. Il est en contradiction avec la venue du Mahdi ou du Dejel. Le Khalifat relève de la rencontre de nos possibilités civilisationnelles avec les conditions objectives et subjectives de la civilisation alors que l’Heure est indépendante de notre volonté. Le Khalifat est le produit de notre Raghba désir de croyant. Il ne peut y avoir de désir que s’il y un désirant en quête de ce qui lui manque et qui se présente sous forme de désirable avec le désirable perçu comme ce qui manque pour combler notre manque, notre besoin, notre aspiration, notre visée du cœur… L’heure c’est l’arrivée du terme échu à l’existence sur laquelle notre désir de vivre plus longtemps n’a pas de prise.

Le Khalifat est notre désir à tous mais il ne faut pas se leurrer par des mots. Ce n'est pas le Khalifat ou le Calife qui va mettre fin à notre Wahn mais l'inverse. Il faut qu’il y ait une communauté musulmane qui désire le changement ontologique et social et qui fait l’effort de s’approcher de Dieu alors le Khalifat et son Calife seront présent comme Salad Eddine a été présent assiégeant Jérusalem pour la reconquérir avec ‘azm (fermeté et intransigeance).

Il y un grand problème de méthodologie et de prioritisation dans notre communauté. Nous sommes friands de choses impossibles à mettre en œuvre comme nous sommes prisonniers de l'apologie d'un passé pourtant révolu. Chaque jour Allah renouvelle Sa Création et dans Ses Créatures il n'y a que les Musulmans qui ne réfléchissent pas en devenir mais en retour impossible. Nous manquons du principe de sens, de la cohérence du discours avec la réalité du monde  et de l'efficacité de la pensée. On importe nos idées comme on importe nos voitures et nos habits un peu de l'Occident et un peu de l'Orient. On ne peut pas sauter des étapes et parler de Khalifat alors qu'il n'existe aucun état islamique. Il faut passer par des états islamiques puis des confédérations régionales puis mondiales. La chute du Khalifat en dehors des problèmes politiques et religieux était due aussi à la difficulté de gouvernance d'un état central régentant un empire pluri ethniques, pluri linguistiques, pluri géographiques. Ce n’est pas le mot qui est important c’est son contenu et sa faisabilité. Un mot aussi noble et aussi ambitieux ne doit être l’écran fascinant qui cachent nos misères actuelles qui ne semblent pas s’atténuer mais s’aggraver.

 

Je peux me tromper mais en  posant la question d'État islamique nous sommes hors cadre coranique car nous pouvons importer l'empire omeyade, abbasside ou saoudien avec son despotisme ou l’Andalousie musulmane avec ses lumières mais aussi ses luttes de principautés rivales. Le Coran parle de Tamkine Dine Allah : c'est un concept plus complexe et plus large mais plus opératoire que Dawla (Etat). Il s'agit d'Islamité du temps et de l'espace de vie ou en d'autres termes de la territorialité des principes divins avec ou sans état. Nous continuons à lire notre religion à travers le regard et les idées des judéo-chrétiens et de l'État nation de la modernité même si cette nation est de 1,5 milliard et englobe tous les territoires de la terre y compris le cœur de l'Occident anglo saxon et latin : les états unis et la France. Si nous parlons d'état islamique au troisième millénaire nous serons face à l'équation des minorités musulmanes et surtout face à un devoir plus grand " Le triomphe de l'Islam sur toutes les autres religions". Ces religions il faut aller les chercher dans leurs territoires. Il faut avant d’aller les chercher se libérer de la confiscation de la religion par l’Etat et de l’instrumentalisation de l’Islam à des fins politiciennes. L’Islam territorialisée est l’Islam de Mohamed (saws) à Médine ou celui de Youssef en Égypte. L’ingénierie change  en fonction de notre vœu volontariste mais des conditions sociales et historiques.

Les salafistes infantiles et les Juifs sionistes nous demandent de partir et revenir en terres d'Islam et de rêver au Khalifat. Avant de parler de Khalifat il y a des contradictions et des  confusions à lever ainsi que des concepts à développer à partir du Coran et de la Sunna. Pour cela il faut qu'on s'inscrive dans un devenir avec un cap, une boussole et un gouvernail sur une carte mondiale. Les débats stériles qui n'apportent rien à la connaissance de l'Islam, à la production des idées pour une renaissance civilisationnelle  ou à la résistance contre le mondialisme  ne sont que diversion au profit des autres et dispersion de nos efforts au détriment de nos devoirs non accompli hélas trop nombreux pour être cités.

 

3 - Quand à l'or monnaie. Ce n'est pas une panacée. Il suffit qu'il y ait un monopole, une pratique franche ou déguisée du riba et de l'injustice pour que l'or soit accaparé par les riches au détriment des pauvres. Il suffit que les pays capitalistes soient en crise pour qu'il nous déclare la guerre et nous prenne notre or. D'ailleurs  il y a 50 ans les États-Unis avaient pour étalon l'or ce qui ne les a pas empêchés d'aller vers la mondialisation en exportant leur mode de vie : le fordisme ou le  taylorisme industriel,  le crédit à la consommation et la fascination de l’appropriation à n’importe quel prix. Le problème économique chez nous est structurel d’ordre institutionnel et politique. Même avec une monnaie de singe les chinois ont une croissance de 8% alors les Algériens avec 150 milliards de dollars de réserve ils ne sont capables ni de produire de l’investissement, ni de la santé publique ni tenter d’acheter quelques actifs industriels en France. Le Privé arabe fait sa prière à la mosquée mais il investit dans le chocolat, les biscuits, la limonade et tout ce qui est facile à l’effet accordéon de la caisse même au détriment de l’emploi, des richesses nationales et des banques internationales qui s’installent pour superviser dans les comptoirs indigène la détérioration des termes de l’échange.  Contre le capitalisme, sa prédation et sa loi de l'échange inégal il faut que les Musulmans se mettent à produire, à se libérer du modèle de consommation occidental et construire des marchés commerciaux régionaux avec un autre système monétaire en rupture avec le dollar et l'euro. Ce n'est pas l'or ou l'argent qui sont important ce qui est important est l'équité du marché, sa transparence, sa monnaie souveraine et protégée même si cette monnaie est une matière première stratégique comme le pétrole (baril), du cacao ou du papier toilette.

Ce qui est important est que les banques deviennent des agents économiques intervenant dans les dépôts et les transactions représentant les flux réels de l’activité économique de production et d’échange de biens et services ou d’épargne et d’investissements que les agents économiques mettent au service de la communauté pour produire d’autre biens et d’autres services réels dans un respect de la règle d’or des rendements : la productivité du travail doit augmenter, les salaires doivent augmenter et le nombre de travailleurs doit augmenter. La productivité du travail et la rentabilité des facteurs de production doivent augmenter plus vite et plus haut que  les salaires pour dégager un surplus économique, le salaire moyen annuel doit augmenter plus vite et plus haut que le recrutement de la main d’œuvre  pour garantir une élévation du  niveau de vie, une redistribution des revenus, une tendance à aller vers le plein emploi. Tous les bras doivent travailler et toutes les bouches nourries est le système de solidarité qui permet de redistribuer par l'emploi et l'aide publique dans un système d'efficacité sociale et non de rentabilité financière. Ceux qui pensent la banque est incompatible avec l'Islam doivent savoir que le terme Sakk qui a donné lettre de crédit, lettre de change puis chèque est une invention arabe quand l'Etat Musulman était le garant de la vitesse de circulation des capitaux et de leur sécurité pour une économie prospère et ouverte à l'Orient et à l'Occident non comme un comptoir commercial mais comme un exportateur de savoir faire, de sciences, de savoir vivre, d'idées modernes...

 

4 Quand aux révolutions arabes. Les peuples ont le droit de réagir dans les limites de l'éthique islamique. Il faut dire les choses clairement et sans détours : les peuples ont le droit de faire bouger les choses à leur avantage légitime. Il serait injuste de condamner une révolte ou une révolution sous le prétexte fallacieux qu’elle servirait les intérêts d’Israël qui mènerait alors  une guerre de représailles contre les peuples musulmans et leurs élites islamiques.  Nous devons condamner les dérives en Libye car elles avaient pour objectif de nuire à la révolution égyptienne et de stopper les autres mais surtout de mettre en avant des voyous, des agents de la Cia présentés comme islamistes, une horde sanguinaire qu’il faut combattre plus tard pour arrêter la barbarie comme on a prétendu avoir arrêté les Arabes à Poitiers. Oui l'armée égyptienne dans sa doctrine actuelle et son organisation ne peut pas gagner une guerre contre Israël. Reste les expériences du Hezbollah et du HAMAS qui ont montré leur efficacité. L'Égypte doit se débarrasser de ses maréchaux et de ses généraux et faire pacte avec l'Iran et la Syrie et surtout reprendre l'initiative au Soudan et en Libye si elle veut achever sa révolution et reprendre sa place dans le monde arabe par un rééquilibrage du monde sans attendre le retour du Messie.

 

Israël n'a pas besoin d'excuse pour déclarer la guerre. Avec ou sans révolution arabe Israël reste agresseur par sa nature sioniste et par ses vestiges de Bani Isräil. L'agression de la Libye montre qu'on peut au nom de n'importe quel principe inventer l'excuse et la forme pour  attaquer un pays souverain, assassiner  son président et confisquer ses richesses. C'est la nature du capitalisme prédateur. Contre Israël et le mondialisme nous ne pouvons nous passer d'une économie forte. Il ne peut y avoir économie forte sans liberté, sans reconnaissance du travail comme légitimation de la propriété, sans monopole et sans intermédiation commerciale par les banques du Riba international. Toutes ses exigences exigent un état de droit ! Pour l’instant il n’y a pas d’État il y a des imposteurs autistes qui monologuent et gaspillent comme les frères de Satan.

Je suis d'accord sur un point : il y a un seul combat qui prend des formes multiples : le parti d'Allah contre le parti de Satan, le mal contre le bien.

 

5 -Sur les Banques islamiques. Je n'aurais pas sa pudeur et je dirais qu'elles sont  un recyclage des pétro dollars, des commissions et retro commissions dans l'import export et une arme économique et idéologique pour imposer le modèle de consommation occidental. J’ai monté des coopératives de jeunes devant créer 30 000 emplois et générer un chiffre d’affaire de 5 milliards de dollars uniquement dans les métiers liées à la mer (la zone côtière) et ni la Banque al Baraka ni une banque mixte koweitienne n’étaient intéressées par l’investissement productif. Il est scandaleux de voir des prédicateurs saoudiens expliquer qu’il vaut mieux passer par le hallal de la banque islamique même si cela ressemble au riba et coute plus cher qu’une banque classique. Il est encore plus scandaleux de voir des Fatwas autoriser au nom de la nécessité le recours au crédit usuraire. Il faut se méfier de solutions clé en main ou marché en main qui fleurissent en Europe au nom du hallal avec des packagings creux mais fascinants par les mots techniques anglo saxons qui ne trompent que les non avertis.   La solution pour la communauté musulmane en France est dans la mise sur pied de véritables agences d'investissements islamiques qui mettent en œuvre le principe islamique de mutualisation, de partenariat et de travail coopératif. Le savoir faire, la réglementation et les expériences en France, en Espagne et en Italie sont riches tant au niveau de la droite que de la gauche

 

6 – Je rends hommage à Cheikh Imran Hossein d’avoir été le premier à dénoncer le complot d’al Jazeera bien avant qu’il n’émerge en plein jour. L’overdose de la cochonnerie médiatique a fait sombrer un pays dans la guerre civile le poussant à renier son organisation, sa relative prospérité et sécurité et son potentiel d’action à destination de l’Afrique.

 

7 – Il a fait la promotion de Mohammad Mahatir l’ancien Premier Ministre de la Malaisie. Cela l’honore car ce manager a laissé derrière lui un pays prospère, l’expérience de la couverture en or, en argent, en platine de la monnaie semble bien se dérouler. Les Arabes boudent cet homme d’expérience et lui préfèrent les consultants Anglo saxons. Ils assumeront les catastrophes de leur choix. Mohammad a signifié que pour la Malaisie la comparaison n’est pas l’Arabie mais Singapore même si nous savons que Singapore est une création impérialiste britannique reprise par l’empire américain pour le contrôle du sud est asiatique et réaliser deux objectifs : contrer la Chine et empêcher l’éveil ou la fédération des pays musulmans dans cette région dont les populations sont méticuleuses, soignées, habiles et intelligentes.

 

8 -Le Huitième  point sur lequel je serais d'accord avec Cheikh Imrane Hossein même s'il ne l'explicite pour des raisons liées à sa sécurité ou à son auditoire est de voir à travers le Dejal un scénario probable de guerre nucléaire. La Libye et la Syrie sont la proie des Arabes et des islamistes qui n'ont pas ni  vision stratégique ni lecture de la Charia islamique juste une rhétorique entretenue par l'llusion avec les Arabes, la Turquie et l'Occident à leur côtés pour arriver au pouvoir quitte contre tous les principes de la dignité arabe "embrasser le chien sur sa gueule". La guerre nucléaire redoutée se passera probablement en Asie. Soit en Iran. Les cabinet d'intelligence géostratégiques viennent de signaler que la Russes et les Chinois viennent de reconnaitre que l'Iran possède une dizaine de têtes nucléaires. Les Arabes préoccupés de leur problèmes ne peuvent rien changer à un ordre d'attaque nucléaire contre l'Iran. On parle déjà de troupes chinoises et russes en état d'alerte.

Il  est possible que le le terrain nucléaire ne soit pas l'Iran mais le Pakistan. La guerre contre les Talibans touche a sa fin avec l'évacuation imminente des troupes françaises et américaines défaites avec le risque de laisser l'Afghanistan reprise en main par le Pakistan qui a été leur base arrière et qui peut devenir le terrain de leur déploiement tactique et stratégique pour qu'il n'y ait plus de retour des Croisés. Nous ne pouvons manquer de citer un texte que j'avais traduit d'un article arabe écrit par Mou'amar al Kadhafi qui dit des vérités incontestables :"le marécage pakistanais" :

 

"L'occident, en particulier l'Amérique et lsraël, n'ont jamais souhaité voir le Pakistan posséder une bombe nucléaire. Mais le 28 mai 1998, ils se sont réveillés mis devant le  fait accompli : le  Pakistan était devenu une puissance nucléaire. Ils  avaient alors blâmé leurs Services de Renseignements dans leur défaillance à  prévoir les essais nucléaires et à les empêcher.

Les livres, les articles et les discours innombrables ont nommé  la bombe nucléaire du Pakistan « la bombe islamique » la percevant comme menace apocalyptique du monde musulman contre le monde occidental et pouvoir de dissuasion contre leurs intérêts.  Dans les écrits contre l’arme nucléaire pakistanaise tout l’imaginaire était mobilisé pour la faire percevoir comme l’annonce du Jugement dernier.

Tous les  efforts ont été déployés pour   dissuader le Pakistan de posséder la bombe atomique. Le secrétaire d'état américain Henry  Kissinger avait franchement  menacé  le premier ministre pakistanais Zulfikar Ali Bhutto par un langage non diplomatique :  « si jamais vous faites la bombe, nous vous châtierons de telle manière que vous serez  un exemple à méditer pour le reste du monde ». (Zulfikar Alî Bhutto est le père de Benazir Bhutto, élue premier ministre du Pakistan en 1988 ndt)

M. Zulfikar Ali  Bhutto, le fondateur du programme nucléaire du Pakistan, a vu les menaces américaines s’exécuter sur lui : il a fini  pendu.  Pour les mêmes raisons l’ancien président pakistanais le général Al-Haq Zia, qui a islamisé le Pakistan et consolidé son programme nucléaire, a  lui aussi été assassiné. Plus récemment, Benazir Bhutto, fille de M. Bhutto, a été assassinée. D'autres peuvent encore faire face à un destin semblable.

La question, cependant, est : Pourquoi  les Américains et  les Israéliens refusent-ils que le Pakistan possède la bombe atomique ?

Le Pakistan est un pays musulman. En fait, l'Islam est la base même de la création territoriale et de l’existence politique  du Pakistan. Excepté la religion, il n'y a vraiment aucun autre facteur qui unisse les Pakistanais. Ceci explique pourquoi les Pakistanais semblent fanatiques au sujet de la religion. C'est l'essence de leur nationalité

[...] Les Pakistanais se sont dit que leur ennemi est le Hindou, pas le juif ou les chrétiens, et par conséquent il faudrait que leur arsenal nucléaire soit focalisé sur l’Inde et non sur Israël ou les bases américaines. Il a fallu en même temps convaincre les  Hindous  que leur ennemi réel est bien le Pakistan et non un autre voisin  et que  celui-ci dispose des capacités de dissuasion dirigées contre les Hindous.


Cette politique vise à préoccuper le Pakistan avec l'Inde et l'Inde avec le Pakistan dans une course à l’armement sans fin et  dans l’oubli des autres  défis. C’est sans doute la raison pour laquelle  on assiste à des regains de tensions entre les communautés musulmanes et les communautés hindouistes et c’est sans doute aussi  pourquoi l’Amérique n'a pas été disposée à contribuer à résoudre le problème du Cachemire, tandis que les Israéliens essayeront de le maintenir toujours chaud, inflammable et explosif.


La tension et l'inquiétude continueront donc à planer sur cette région du monde car dans un scénario comme dans l’autre  le Pakistan, gouverné par  la classe politique traditionnelle ou par les  groupes extrémistes nucléaire, restera en permanence un danger et une menace pour les américains et les israéliens."

Les militaires ont un terme " la brigade ou la division  en offensive dans la foulée" : les forces de la coalition sont en situation d'offensive dans la foulée à partir de l'Irak et des bases arabes où ils ont envahi l'Irak, les troupes en Afghanistan avec des logistiques en Inde et dans les anciennes républiques musulmanes soviétiques, et les troupes en Libye : sur le plan de la logique ils n'ont pas une autre occasion pour tenter de mettre fin à la bombe "islamique" en faisant intervenir Israel, l'Inde et l'Occident. Ce scénario probable n'interdit pas dans la foulée de frapper l'Iran. Ils remettent l'équilibre en leur faveur, ils relancent l'économie par le déficit budgétaire et l'économie de guerre, ils affaiblissent la Chine qui va se trouver avec son ennemi traditionnel l'Inde et le Japon et l'affaiblissement de l'organsication de l'Alliaince de Shangai sino russe où le Pakistan et l'Iran sont membres observateurs appelés à devenir membre à part entière. Avec un Afghanistan réinvesti par la Russie, la Chine, l'Iran et le Pakistan l'alliance de Shangaî  met en  péril l'économie mondialiste juste par l'insécurité des approvisionnements et le déplacement du centre mondial vers l'Euro Asie. On entend déja les bottes de l'armée chinoise et de l'armée russe dès l'agression de la Libye et l'installation du bouclier anti missile en Turquie. Tous les scénarios sont ouverts. Le projet du grand Israel correspond dans le temps et l'espace au projet de survie de l'empire américain et ses vassaux et de la survie des monarchies arabes qui se mobilisent pour servir Israel.

 

Encore une fois les algériens s'ils avaient une élite héritière de l'ALN et non un pouvoir et une opposition prête à reconnaitre le CNT et servir l'OTAN ils auraient rendu la mission impossible en faisant échouer les plans de l'OTAN en Libye et en fermant la méditérannée en symbiose avec la fermeture du détroit d'ormuz par l'Iran et couper l'approvisionnement en gaz et en pétrole. La révolution de cactus se transformeraient en révolution de chrysanthèmes pour les amateurs de chromatiques. Il semblent que les Chinois et les chinois avouent que les iraniens possèdent un arsenal de 10 unités balistiques nucléaires pourquoi. Enfoncer le monde occidental et récupérer la mise ou menacer le monde occidental et pousser Israel à la faute. Toute faite d'Israel ou de défaite est un affaiblissement du bloc anglo saxon et latino germanique en faveur des slaves et des chinois. Le jeu se fait à l'échelle  des grands, sur la carte mondiale et en terme de macro régions. Les arabes seront les mamouths disparus dans l'espèce humaine jusqu'à ce qu'Allah fera venir un peuple qu'Il aime et qui l'aiment, miséricordieux entre eux et durs envers les renégats

 

Ceci dit je respecte son point de vue. Mes remarques doivent être prises dans leurs limites car je ne suis pas anglophone et ses principaux travaux sont en anglais. Je pense avoir répondu à l'essentiel. Pour nous tous l’Islam est un tout indivisible, sa mise en pratique ne peut se passer des règles mohammadienne de la progressivité, de la dynamique et du réalisme. Le réalisme de l’Islam ne veut pas dire se soumettre au fait accompli mais connaitre la réalité pour la changer sachant que le véritable changement commence par soi. Ce changement donne au Musulman le principe du mas’oul (la responsabilité individuelle) qui rend acceptable et désirable le véritable grand chantier du changement global et collectif qu’on appelle le Taklif : le changement social et politique. Dès qu'on donne à une partie plus d'importance qu'à une autre on a fait de l’Islam une caricature, un projet irréaliste, une fuite en avant, des occasions que les experts en lutte idéologique, en manœuvre de diversion et en opérations de subversions ne ratent pas car ils sont en éveil non pas qu’ils soient plus intelligents mais plus conscients des enjeux et des devenirs, les leurs et les nôtres….

http://www.liberation-opprimes.net



Samedi 22 Octobre 2011


Commentaires

1.Posté par Wise le 22/10/2011 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Assalamuo 'alaykoum,

Monsieur Mazri, avez vous au moins lu ses livres "Jérusalem dans le Coran" et "Une vue Islamique de Gog et Magog dans le monde moderne?"

Merci d'avance pour votre réponse.

2.Posté par Ihaveadream le 22/10/2011 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur ,Mazri ,je partage dans l'ensemble votre analyse
comme vous le resumez bien, il faut que chaque algerien, se transcende par le principe ;Koulookom mas,oul a la Raiyatihi. La notion du Beylek à detruit notre moi, pour faire de nous des entites individualiste ,éguoistes errantes , vos theses ce qui leur manque c'est le réceptacle d'une societé civile pour les portées. Hélas c'est tous le mal de l'algerie un pays Seul geopolitiquement et des individus esseulé et fatiguer.

3.Posté par Al Nour le 22/10/2011 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr avant toute chose, il est normal que certains portent des doutes sur certaines personnes nous sommes dans un monde faux et pour chercher des réponses et la vérité faut la chercher en profondeur car elle ne vient pas à nous.
Si vous aviez plus amplement écouté ce cheikh à chaque fois qu'il émet,qu'il donne des explications il le dit lui même "ne prenez pas pour acquis mes dires et chercher par vous même si ce que je dis est vrai" il ne donne que son opinion et il le dis lui même, libre à vous de l'écouter. Cette homme jusqu'à présent a su déchiffrer certains points et jusqu'à présent s'avère vrai maintenant seul Allah détient la vérité et l'avenir, Allah guide qui il veut, et donne le savoir à qui il veut.

4.Posté par Saber le 22/10/2011 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[Mr Omar vous portez un prénom très cher pour moi car il représente dans mon imaginaire" Omar le juste (ra)."
"Allah nous a honoré par l'islam et si nous voudrions une honorabilité en dehors de l'islam nous serions humiliés"
A1 -sur l'approche eschatologique de l'histoire; Gog et Magog sont vrais mais cela relève du Ghyab connu par Allah. La fin du monde est vraie mais connue par Allah. Si on considère comme vrai que la fin du monde aura lieu un vendredi, le prochain vendredi ou celui dans mille ans la question qui reste posé et à laquelle le Coran et la Sunna ont répondu : que faire entre chaque vendredi? Si le Prophète nous demande de planter le plant de palmier qui est entre nos mains au moment de la fin du monde ( les étoiles qui tombent etc...) que devons nous faire entre chaque vendredi. Autrement dit que devons nous faire de chaque jour de notre vie : attendre la fin du monde, la venue du Mahdi et le Dejel ou œuvrer pour qu'Allah et les croyants voient nos œuvres comme œuvres efficaces qui font du bien aux musulmans et rejettent les nuisances des mécréants.
R1-Si nous partons du postulat que seul Allah swt dispose de la science de l’inconnu (Îlm el-ghayb) et du connu (Îlm el-chahada) cad les cinq sens , alors, en ce qui nous concerne en tant qu’être humain en général et en tant que musulman en particulier, il faudrait que nos activités sensorielles soient bien renseignées et non trompées pour que ces signaux de création divine atteignent notre cœur de croyant qui va les réfléchir vars le siège de nos pensées et de notre raison cad le cerveau qui vivant dans une obscurité puisse à son tour donner l’ordre d’actionner nos actes lents dit réfléchis ou rapides dit automatiques.
Le mot chahada (cité 20 fois dans le coran sacré) ne consiste pas seulement d’attester « la ilaha illa allah et Mohammed rassoulou allah », il faut joindre à cela les actes dans le bien pour soi comme pour les autres et dans un autre verset nous avons la preuve mathématique par le mot « chahiden cité 20 fois dans le coran sacré » fa kafa billahi chahiden »
Maintenant, si on revient au mot « ghayb cité 48 fois dans le coran sacré » on peut apprendre que ça peut nous aider à ne pas être abusé par nos sens cad l’imposture ou le mensonge et de surtout rester ferme et intransigeant « el-azm » contre toute imposture que nous appelons « sihr cité 24 fois dans le coran sacré » dont les conséquences se traduisent par le mot « batil cité 24 fois dans le coran sacré » et dans un verset on trouve la preuve par ceci : « Allahou youbtilou essihra » Allah swt annule la sorcellerie ou l’imposture « sihr 24 – annulation 24 = zéro » ou « sihr 24 + annulation 24 = Ghayb 48.
La Vache - Al-Baqara
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.
[2:42]
N'habillez pas la vérité avec de l'erreur. Ne cachez pas la vérité, alors que vous savez.
Seul Allah swt a le pouvoir si nous sommes sincères de dissiper l’erreur ou batil engendré par l’imposture ou la sorcellerie « sihr » et la preuve mathématique est dans le coran sacré par ce verset : وَلاَ تَلْبِسُواْ ٱلْحَقَّ بِٱلْبَٰطِلِ وَتَكْتُمُواْ ٱلْحَقَّ وَأَنْتُمْ تَعْلَمُونَ
Là aussi une preuve mathématique le mot vérité « el-haq est cité 239 fois dans le coran sacré et le mot « ennass est cité 239 fois »
يٰأَيُّهَا ٱلَّذِينَ آمَنُواْ إِنَّ كَثِيراً مِّنَ ٱلأَحْبَارِ وَٱلرُّهْبَانِ لَيَأْكُلُونَ أَمْوَالَ ٱلنَّاسِ بِٱلْبَاطِلِ وَيَصُدُّونَ عَن سَبِيلِ ٱللَّهِ وَٱلَّذِينَ يَكْنِزُونَ ٱلذَّهَبَ وَٱلْفِضَّةَ وَلاَ يُنفِقُونَهَا فِي سَبِيلِ ٱللَّهِ فَبَشِّرْهُمْ بِعَذَابٍ أَلِيمٍ
Le Repentir - Al-Tawbah
[9:34]
O vous qui croyez ! Sachez que beaucoup de docteurs et de moines dévorent en pure perte le bien d'autrui et détournent les gens du chemin de Dieu. A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent sans rien en dépenser dans le chemin de Dieu, annonce un châtiment douloureux.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
A2 -sur le Khalifat comme solution. Le Khalifat devrait être logiquement le résultat d'un processus de libération du Taghut et de civilisation fondée sur le monothéisme. Il est en contradiction avec la venue du Mahdi ou du Dejel.
R2- Sur ce point, je vous rejoints et la lecture de Djafar ibn Tabari va dans ce sens avec son érudition encyclopédique telle que : » bayan fi tafsir el-qur-an ida waqaâ ennizaâ » preuve dans l’interprétation du coran si des divergences surgissent ».
Pour simplifier, je vous propose cette vidéo ci-dessous :
http://www.youtube.com/watch?v=bxl0Kdmnru4&NR=1
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
A3- Quand à l'or une pratique franche ou déguisée du riba et de l'injustice pour que l'or soit accaparé par les riches au détriment des pauvres .Il suffit que les pays capitalistes soient en crise pour qu'il nous déclare la guerre et nous prenne notre or monnaie. Ce n'est pas une panacée. Il suffit qu'il y ait un monopole,

R3-Vous envisagez la défaite avant le combat ? Alors, l'étude de l'histoire ne sert à rien si on suit votre raisonnement car pour la cas de l'Algérie vous savez que le but de la colonisation c'était de parer à la faillite des finances de la France que cela fut envisagé et mis sur pieds pour le coté connu de la chose mais pour ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas savoir c'était déjà le pétrole algérien qui était en vue mais pour découvrir ce fait historique il faut remonter jusqu'en 1743 chose pas très aisée pour des historiens intéressés que par les écrits des vainqueurs du moment.
Il me reste une énigme quant à savoir pourquoi que c'est la France qui a occupé l'Algérie pendant 132 ans et c'est des compagnies comme ESSO et BP qui étaient installées dans le pays alors qu’ ANTAR (1743) ne l'était pas ou je l'ignore peut-être.
Avoir peur de la riba c'est faire semblant d'avoir peur de sortir la nuit sans être accompagné car vous savez que les banques centrales en périodes dites de crise, ils empruntent des crédits à un taux zéro ou proche du zéro et dans ce cas elles ne le font pas par bonté mais par crainte d'une faillite généralisée comme la prolifération de cellules cancéreuses lorsqu'elles rentrent dans une courbe exponentielle ainsi jusqu'à ce que mort s'en suit et pour cause n'oubliez jamais que ce combat contre l'usure est divin et ne souffre pas le bon vouloir du genre humain même s'il se croit disposé de pseudoscience économique et sociale, d'ailleurs la difficulté de trouver de l'or sous terre conduit à ce qu'il faut beaucoup de sueur, de technique et de tonnes de terre à déblayer.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
A4- Quant aux révolutions arabes. Les peuples ont le droit de réagir dans les limites de l'éthique islamique. Il faut dire les choses clairement et sans détours : les peuples ont le droit de faire bouger les choses à leur avantage légitime. Il serait injuste de condamner une révolte ou une révolution sous le prétexte fallacieux qu’elle servirait les intérêts d’Israël qui mènerait alors une guerre de représailles contre les peuples musulmans et leurs élites islamiques.
Israël n'a pas besoin d'excuse pour déclarer la guerre. Avec ou sans révolution arabe Israël reste agresseur par sa nature sioniste et par ses vestiges de Baní Israîl. L'agression de la Libye montre qu'on peut au nom de n'importe quel principe inventer l'excuse et la forme pour attaquer un pays souverain, assassiner son président et confisquer ses richesses.
R4- Sur ce que vous écrivez là quant à la légitimité des révolutions arabes, je ne suis pas d'accord avec vous tout simplement par ce que ces mêmes arabes ne sont arabes que par l'habitude des choses qui relèvent du profane dans le parler comme dans l'écrit d'une langue qui ne comprennent pas et je peux commencer par les savants religieux et leurs élites politiques pour finir avec la masse populaire pour ne pas dire la piétaille à qui, par contre font la sourde oreille face à ses malheurs et à l’abandon de leurs frères et sœurs dans la religion et ce dans tous les domaines qui touchent à la dignité humaine.
Au regret de vous le dire franchement, je suis en phase avec le cheikh Imran pour la bonne raison concernant la fitnah et dans ce cas précis, nous avons plusieurs exemples dans le coran sacré à savoir que l’Émir du Qatar a déjà causé une fitnah en usurpant le pouvoir des mains de son père et vit sous cette fitnah comme une malédiction divine et ceux qui l'approchent en seront éclaboussés et en auront pour leurs frais " in-nama amwaloukoum wa awladoukoum fitnah " vos richesses et vos enfants sont une fitnah.
Pour le cas de l’Arabie saoudite , je ne vous apprends rien sur l’assassinat qui a eu dans cette monarchie et aussi la fitnah qui a eu en 1979 lorsque le GIGN français a délogé des hommes en armes (opposants au régime) et sans vouloir trop charger la barque il n’y a qu’à se poser la question sur la présence légitime des soldats us sur le sol de la terre sainte d’Arabie en plus du fait que cela a permis la destruction de l’Irak berceau de la civilisation humaine en général et arabo-musulmane en particulier par un simple mensonge.
Assimilé l’oligarchie financière à la base de la société disparate de l’entité sioniste aux banu-israîl est une erreur monumentale car c’est un projet colonial ourdi par la finance Rotschildienne khazars qui n’ont rien à voir avec la loi de Moïse (moussa âleyhi Salem) ni avec la sainte thora, d’ailleurs si on se penche sur l’étude du verset 3 de la sourate 17 , il est clairement dit aux banu-israîl de se dissocier des associateurs au risque de subir un dur châtiment vers la fin des temps car cette occupation est basée selon le coran sacré sur 4 points :
1 Ce sont des tueurs et des négateurs envers tous les prophètes.
2 Ce sont des tyrans qui à leur arrivée, destructions, spoliation de terres et meurtres s’en suivent
3 Projet de destruction de la mosquée d’al-aqsa pour un temple sataniste dit de Salomon pour gouverner le monde.
4 Projet aussi pour contrôler et s’accaparer des produits fossiles pétrole et gaz.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
A5 -Sur les Banques islamiques. Je n'aurais pas sa pudeur et je dirais qu'elles sont un recyclage des pétro dollars, des commissions et retro commissions dans l'import export et une arme économique et idéologique pour imposer le modèle de consommation occidental.
R5- Une banque centrale islamique et ses branches n’a pour l’instant aucun fondement juridique et islamique et donc pour faire simple c’est de la daube.
Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
6 – Je rends hommage à Cheikh Imran Hossein d’avoir été le premier à dénoncer le complot d’al Jazeera bien avant qu’il n’émerge en plein jour.
Je partage votre opinion car ça ne se bouscule pas au portillon, ne serait-ce que pour porter la contradiction face à un érudit de taille.
Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
A7 – Il a fait la promotion de Mohammad Mahatir l’ancien Premier Ministre de la Malaisie. Cela l’honore car ce manager a laissé derrière lui un pays prospère, l’expérience de la couverture en or, en argent, en platine de la monnaie semble bien se dérouler. Les Arabes boudent cet homme d’expérience et lui préfèrent les consultants Anglo saxons. Ils assumeront les catastrophes de leur choix. Mohammad a signifié que pour la Malaisie la comparaison n’est pas l’Arabie mais Singapore même si nous savons que Singapore est une création impérialiste britannique reprise par l’empire américain pour le contrôle du sud est asiatique et réaliser deux objectifs : contrer la Chine et empêcher l’éveil ou la fédération des pays musulmans dans cette région dont les populations sont méticuleuses, soignées, habiles et intelligentes.
R7- Comment peut-on corriger la myopie d’un peuple s’ils refusent des soins ?
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
A8 -Le Huitième point sur lequel je serais d'accord avec Cheikh Imrane Hossein même s'il ne l'explicite pour des raisons liées à sa sécurité ou à son auditoire est de voir à travers le Dejal un scénario probable de guerre nucléaire.
R8- C’est terrible ce qui dessine pour l’humanité et je suis tout à fait d’accord avec cette vision apocalyptique. Allah yahfad wyestar.
Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Pour conclure ce travail très intéressant que vous avez entrepris, je considère aussi que la responsabilité collective doit découler de la responsabilité individuelle de chaque musulman.
Je vous remercie wa Salam âleykoum.
]b

5.Posté par bendion le 23/10/2011 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non camarade mazri tu ne repond a personne ,tous les deux vous nous rappeller le curé qui vous conseille de tendre l' autre coté de la joue quand vous recevez une claque.Il y a un homme ,musulmans comme vous ,qui a fait du bien a des dizaines de millions de personnes et qui s'est fait tuer aux cris de allah akbar !!! pendant ce temps là vous et vos doctrinaires attitrés et stipendiés par les services speciaux etrangers quand ce n' est pas le MOSSAD , vous osez nous parler de gog et badijd , de pizza de garantita et tout ce qui endort le peuple pour laisser la voie libre a la penetration du grand capital et l' asservissement des peuples a la domination judéo-chretienne .Alors que votre role et d' inciter a la lutte contre l' imperialisme ,politiquement et militairement ????.Puisque vous avez l' air d' une personne tres cultivé , je vous rappelle que les oulema
d' algerie ont etaient consultés par le groupe des historiques pour declenché la guerre de liberation , vous devez savoir qu' elle a été leur reponse ........ par consequent seules quelques individualités comme feu LARBI TEBESSI ont rejoint la position pour la lutte armée .....alors que tous le conseil des oulema etait contre .J'espere que ce rappel rafrachira un peu vos théses ..... J' ai toujour douté sur les parole de marx ,de lenine et de mao quand ils parlent d' opium du peuple a propos de la religion , mais malheureusement ce n'est pas tellement faux et quelque part ils ont raison , en plus cela est devenu une arme supplementaire de destruction massive entre les mains des puissances occidentales comme en afganistan par exemple ,ou la drogue est tyransportée par des avions US ......Cette parallele entre la drogue spirituelle et l' opium que l' on cultive n'est pas anodine pour ceux qui pourront saisir le sens .......

6.Posté par AS le 23/10/2011 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut prendre le travail du sheykh dans son ensemble et ne pas focuser sur le theme de akheer zamaan pour bien en saisir le sens et le pourquoi des analyses...

c'st la methodologie qui nous interesse ici, l'utilisation comme support du Quran et de la sunnah pour trouver les clefs de la comprehension, de l'eveil spirituel et le travial consequent qu'il reste a faire, c'est un long travial de veille, d'anticipation de projection, et surtout d'actions, car le blablbal reste le blabla theorique... si l'action suit la parole conformement a la tradition mohammedienne alors les reusltalts seront probant, nul ne le doute

Ce que dit le frere Omar est juste dans le sens ou il ne faut pas deformer la comprehension et l'application de l'Islaam au travers du prisme de akheer zaman, c'est la l'une des limites du cadre de ce debat, qui est un debat...

7.Posté par andalousya le 23/10/2011 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Omar Mazri, est un avertisseur et un intellectuel , salut à toi frère Mazri et qu'Allah guide tes pas pour informer enseigner et diriger une résistance morale à l'ennemi prédateur occidental.
Mais l'impérialisme, en attendant, aiguise ses couteaux et nous devons nous réveiller.
Nous réveiller pour lui livrer bataille sur le terrain là où il se trouve, en Libye par exemple.
Engagez-vous Ô hommes de bonne volonté sur la voie du jihad contre l'impérialisme en Afrique du Nord.
Assez , assez de paroles et créez pour la stabilité de la région, pour l'unité des peuples une résistance contre l'ingérence. On est dans notre bon droit.
La résistance, qui est l'horrible ennemi des impérialistes occidentaux, doit Inchallah se créer bientôt.
Comprendre la résistance M Mazri est une chose et l'appliquer en est une autre. Il faut réagir , il faut organiser la lutte et la résistance en créant des groupes volontaires instruits et prêts pour l'action.
Notre ennemi ce n'est plus seulement les régimes totalitaires en place , mais aussi ceux qui veulent les remplacer, L' IMPERIALISME OCCIDENTAL et le NEO COLONIALISME.
Qu'Allah nous aide et guide nos pas dans le futur proche Inchallah pour le jihad contre l'impérialisme en Afrique du Nord !
wa essalam aleykoum.

8.Posté par Omar Mazri le 24/10/2011 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur Gog et Magog je répondrais plus tard par la grâce qu’Allah m’a octroyé : faire un commentaire sur la sourate al Kahf et montrer les Desseins divins dans la Sourate et la vocation libératrice et civilisatrice de Dhl Qarnayn. Sur le Khalifat je ne peux être en opposition avec le Coran et la Sunna dont voici quelques extraits
Verset à méditer en le lisant à travers la réalité politique, sociale, doctrinale du monde musulman

إِنَّ هَٰذِهِ أُمَّتُكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَأَنَا رَبُّكُمْ فَاعْبُدُونِ
{Certes, celle-ci est votre Communauté, une Communauté unie, et Moi Je Suis votre Seigneur, adorez-Moi.}
ليبلغن هذا الأمر - يعني الإسلام - ما بلغ الليل والنهار، ولا يترك الله بيت مدر ولا وبر إلا أدخله الله هذا الدين، بعز عزيز، أو بذل دليل، عزًا يعز الله به الإسلام، وذلاً يذل الله به الكفر
« Certainement, ce phénomène (l’Islam) atteindra ce que la nuit et le jour atteignent (l’universel), et Allah ne laissera aucune demeure en dur ni une tente de nomade sans y faire entre cette religion, par la grandeur d’un noble ou par l’humilité d’un humble (ou l’humiliation d’un avili), ce sera la gloire par laquelle Allah glorifiera l’Islam et l’humiliation par laquelle il avilira le reniement. »
« La Prophétie restera parmi vous tant qu’Allah souhaite qu’elle reste, puis Il l’élèvera quand Il le voudra ; puis il y aura le Khilafah selon la méthode de la prophétie et il restera tant qu’Allah le désirera puis Il le lèvera quand Il le voudra aussi. Puis il y aura le règne héréditaire qui durera tant qu’Allah voudra puis Il le lèvera quand Il voudra. Puis, il y aura le règne tyrannique. Il durera tant qu’Allah le voudra puis Il le lèvera quand Il le voudra. Puis il y aura le Khilafah selon la méthode de la prophétie qui gouvernera les gens par la Sunnah du Prophète puis l’Islam connaîtra une audace sur la terre et les habitants des cieux et de la terre en seront contents. Puis Il pleuvra à verse, car Allah libérera toutes les eaux et la terre fera pousser (les bénédiction selon la volonté d’Allah)

Sur la forme et la modalité j’introduis une autre modalité coranique qui s’appelle le Tamkine Dine Allah et qui suppose le Tamkine de la Oumma islamique sur le plan idéologique, politique, économique, technologique. La vérité est dans le Coran. L’intelligent comprend l’ordre de priorité et comprend que dans les temps modernes ou post moderne le Tamkine peut se faire sans attendre le Khalifat car il est le fait de n’importe quelle société musulmane dans le monde musulman et de n’importe quelle minorité musulmane dans le monde. Je ne contredis pas un credo islamique. Je cherche depuis plus de quarante ans sa réalisation dans l’étude de la civilisation musulmane et de la pensée musulmane moderne. Je ne suis pas fanatique au profit d’une icône ou d’une école. La vérité est éparpillée c’est pourquoi j’ai utilisé le terme opinion.

La forme institutionnelle du Khalifat , en ce moment nul ne lui a apporté des réponses convaincantes qui tiennent compte de l’expérience du passé ni du défi présent. Mohamed Al Ghazali dans l’Islam et la politique a une approche qui se distingue de celle de Imrane Hossein et des Hizb At Tahrir à travers le monde. Pour l’instant l’approche la plus complète est celle de Malek Benabi qui est sous jacente dans toute son œuvre et qu’il pose en termes de bataille d’idées et de représentation civilisationnelle du monde. trois livres, en plus de ses conférences et de ses articles, traitent en substance la question : les conditions de la Renaissance, l’Afro Asiatisme, pour un Commonwealth islamique. C’est une vision altermondialiste d’inspiration islamique.

Si vous me faites dire ce que je n’ai pas dit avec l’intention de me nuire je vous avoue que je suis aguerri à la lutte idéologique menée contre l’intelligence islamique et qui consiste à tirer sur le porteur d’idées pour tuer ses idées, l’isoler, faire porter ses idées par d’autres, chahuter pour rendre ses idées incompréhensibles, l’isoler de sa communauté, attaquer sa personne et même l’assassiner. Si vous le dites avec insouciance je vous dirais ce que Hassan al Bassri a dit à ses détracteurs « sachez que vous êtes entrain de prendre mes pêchés et de me donner vos bonnes actions »
Si vous avez des préjugés car vous partez trop vite dans la critique sans apporter un argument je dois attirer votre attention, si vous avez une culture islamique saine et profonde, que jamais au grand jamais dans la période de naissance ou de splendeur de l’Islam nous trouvons trace de ce comportement inquisiteur qui refuse le débat ou qui sacralise un homme ou jette l'anathème sur un autre.

Je suis ravi d’avoir apporté la désillusion aux paresseux et aux sionistes qui veulent nous voir fatalistes ou confus dans l’étude et la solution de nos problèmes. Je suis conscient de la désillusion que mon langage direct et transparent apporte à cette belle idée d’une fin de monde qui nous décharge de nos responsabilités ou de cette autre belle idée d’un Khalifat qui nous tombe du ciel comme un cadeau alors que depuis 1500 ans nous avons par Omar Ibn Al Khattab et par la raison que le ciel n’a pas vocation à pleuvoir en or et argent.

Les mots qui font peur sont le Jihad et l’Ijtihad qui mettent en collusion nos idées pour faire sortir des idées nouvelles. Cherchez autour de vous et en vous la semence qui invite à l’espoir et au changement salutaire et vous répondrez à la question sur la décadence du Musulman qui est posée dans tous les forums et dont voici une parti de la réponse par Malek Bennabi qui a montré qu’une des raisons de la stagnation des sociétés musulmanes est qu’ elles sont devenues primitives dans le sens où les Musulmans sont dans une relation fétichiste à la chose, dans une ignorance de la science et du devoir qu’implique la foi : « Quand une société primitive met des tabous autour de ses traditions, de ses convictions, de ses goûts, de ses usages, ce qui est risible là-dedans - à supposer qu'il y ait quelque chose de risible - ce n'est pas le tabou mais le vide culturel, l'inculture qu'elle défend, c'est-à-dire l'ensemble de causes qui maintiennent cette société en stagnation.»

Pour ne pas être un Algérien sectaire voici le Dr. Mahathir Mohammad, alors premier ministre de la Malaisie, lors de l'ouverture de la 10ème session du sommet de la Conférence Islamique : « L’empire Ottoman devint l’homme malade à dépecer par le colonialisme lorsque on s'intéressa de plus en plus à des problèmes mineurs … . D'autres crurent que la pauvreté était une composante islamique, de même que la souffrance et l'oppression étaient islamiques. Le monde n'était pas pour nous. Pour nous, les joies du Paradis après la mort. Tout ce que nous devions faire, c'était de pratiquer certains rituels, revêtir certains accoutrements et sauver certaines apparences. Notre faiblesse, notre arriération et notre incapacité à aider nos frères et nos sœurs opprimés reflétaient la volonté d'Allah, de même que les souffrances que nous devions endurer avant le Paradis, dans l'au-delà. Nous devions accepter cette réalité à laquelle nous étions soumis. Nous ne devions rien faire. On ne peut rien contre la volonté d'Allah.Mais est-il bien vrai que c'est là la volonté d'Allah et que nous ne devons et ne pouvons rien faire? Dans la Sourate 13, al-Ra'd, verset 11, "...En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes..." Les premiers musulmans furent tout autant opprimés que nous le sommes aujourd'hui. Mais du fait de leurs efforts sincères et déterminés pour se sauver eux-mêmes, en accord avec les enseignements de l'Islam, Allah les a aidés à vaincre leurs ennemis et à édifier une grande et puissante civilisation musulmane. Quel effort avons-nous fait nous-mêmes avec les ressources qu'Il nous a données ?



9.Posté par Omar Mazri le 24/10/2011 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنْكُمْ وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَيَسْتَخْلِفَنَّهُمْ فِي الْأَرْضِ كَمَا اسْتَخْلَفَ الَّذِينَ مِنْ قَبْلِهِمْ وَلَيُمَكِّنَنَّ لَهُمْ دِينَهُمُ الَّذِي ارْتَضَىٰ لَهُمْ وَلَيُبَدِّلَنَّهُمْ مِنْ بَعْدِ خَوْفِهِمْ أَمْنًا يَعْبُدُونَنِي لَا يُشْرِكُونَ بِي شَيْئًا وَمَنْ كَفَرَ بَعْدَ ذَٰلِكَ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْفَاسِقُونَ

Allah A Promis à ceux qui sont devenus croyants d’entre vous, et ont fait les œuvres méritoires de Faire d’eux, sûrement, les successeurs sur la terre, comme Il Fit de ceux qui furent avant eux, des remplaçants, et de Donner sûrement plein pouvoir à leur religion, qu’Il A Agréée pour eux, et qu’après leur inquiétude, Il la leur Changera en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent absolument rien. Et quiconque mécroit après cela, ceux-ci alors sont les pervertis. Et accomplissez la prière, et acquittez-vous de la Zakat, et obéissez au Messager, pour qu'Il vous Fasse miséricorde. Et ne pensez surtout pas que ceux qui sont devenus mécréants sauraient entraver de par la terre, et leur refuge sera le Feu, piètre destin !

الَّذِينَ إِنْ مَكَّنَّاهُمْ فِي الْأَرْضِ أَقَامُوا الصَّلَاةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ وَأَمَرُوا بِالْمَعْرُوفِ وَنَهَوْا عَنِ الْمُنْكَرِ وَلِلَّهِ عَاقِبَةُ الْأُمُورِ

{Ceux qui, si Nous leur Accordons pouvoir sur terre, accomplissent la prière, s’acquittent de la Zakat, commandent le bon usage et interdisent le répréhensible. Et c’est à Allah qu’appartient l’issue des choses.}

Le Tamkine et al Istikhlaf sont intimement liés. Le Tamkine passe par une communauté qui par sa foi se consolide sur un territoire sur le plan politique, économique et culturel et impose son existence et sa présence agissante. Cette communauté en se fédérant et en pratiquant sa foi a l’obligation de produire son argent, ses idées et ses élites qui lui assurent son existence et qui défendent sa foi et ses valeurs. Cette communauté présente qui enfante et éduque une élite croyante, noble, généreuse et responsable fera émerger par les voies de la démocratie islamiques (Choura) ses gouvernants qui vont travailler de concert pour fédérer les État-Nations islamiques vers le Khalifat mondial sous des formes nouvelles à inventer mais sous un principe invariable : « Pour que la Parole d’Allah soit la plus élevée », pour que la communauté musulmane joue son rôle de communauté Wassat celle du centre de gravité, du pôle de rayonnement spirituel, moral et civilisationnel. Pour y arriver il y un enchainement de missions par ordre de priorité : le changement ontologique et l’apparition de l’homme mohammadien attaché au câble d’Allah, le changement social et l’apparition de la fratrie de foi qui fraternise autour des tâches de libération et ou d’édification, l’émergence de l’élite celle élue par Allah car elle est élue par la communauté de croyants.

Cette élite juste pour libérer Jérusalem a demandé un Jihad et un Ijtihad de 100 ans qui a commencé par une idée de libération et le sentiment de la honte devant la puissance de l'oppresseur alors que la communauté musulmane était déchirée entre factions rivales et conquise par les Croisées.

On ne peut occulter ce qu’Allah nous demande comme priorité et comme urgence et nous focaliser sur le Mutashabeh, un vrai dont l’allégorie peut ne pas être comprise par tous ou pas du tout comprise car on a confondu les priorités. Pour l'instant les savants musulmans, les gouvernants, les élites et le peuple ont d'autres préoccupations, mondaines, et d'autres priorités, celles de l'accessoire, du futile et du Ghayb qui n'est pas de leur ressort.

10.Posté par Imran Hosein Francophone le 03/02/2012 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Pour les personnes intéressées par les travaux du Sheikh, vous êtes convié à rejoindre le site dédié à la traduction des travaux de Imran N. Hosein en Francais.

http://imranhoseinfr.wordpress.com/://

11.Posté par hichem le 18/03/2014 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam,
Omar Mazri, puis-je avoir votre courriel svp?
Je souhaite vous inviter à un colloque international sur Bennabi
que nous souhaitons tenir les 6 et 7 mai 2014 à l'université de Bejaia.
mon courriel : cherrad.hichem@hotmail.fr
Merci

12.Posté par hichem le 18/03/2014 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam,
Omar Mazri, puis-je avoir votre courriel svp?
Je souhaite vous inviter à un colloque international sur Bennabi
que nous souhaitons tenir les 6 et 7 mai 2014 à l'université de Bejaia.
mon courriel : cherrad.hichem@hotmail.fr
Merci

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires