Palestine occupée

Olmert insiste sur l'achèvement des travaux de construction du ‎mur d'apartheid en 2009‎


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 19 Octobre 2018 - 02:00 Le Pays de Nulle Part, une paranoïa ordinaire



Samedi 27 Décembre 2008

Olmert insiste sur l'achèvement des travaux de construction du ‎mur d'apartheid en 2009‎
Malgré les protestations de la communauté internationale ‎contre la construction du mur d'apartheid, le Premier ministre du ‎régime sioniste Olmert a fait état de l'achèvement de sa ‎construction. Lors d'une visite aux étapes finales de la ‎construction de ce mur à Beitolmoqaddas occupé, Ehud Olmert ‎a déclaré que la construction de ce mur serait achevée jusqu'à la ‎fin 2009 et que cela était une question vitale pour la sécurité ‎d'Israël. La construction de ce mur d'une hauteur de 6 mètres, ‎s'étalant sur la longueur de 700 kilomètres a commencé en ‎‎2003 sur l'ordre d'Ariel Sharon et se trouve à présent dans son ‎étape finale. Selon les rapports de l'ONU 85 % de ce mur se ‎trouve à l'intérieur de la Cisjordanie et Beitolmoghaddas ‎orientale et avance de 8 kilomètres dans les territoires occupés ‎de 1948. De ce fait beaucoup de terres agricoles et de maisons ‎des Palestiniens ont été confisquées et cela a mis en errance un ‎grand nombre de Palestiniens dans les territoires occupés en ‎‎1967. Le régime sioniste a envisagé un budget de 700 millions ‎de dollars pour la construction de ce mur c'est-à-dire un million ‎de dollars pour chaque kilomètre. Ce mur est construit des blocs ‎de ciments, équipé du système de sécurité électronique, des ‎caméras et des fils barbelés connecté à l'électricité. Ce mur qui ‎divise les territoires occupés en 1948 de ceux de 1967 est ‎comparé par les Palestiniens à celui de Berlin qui a partagé ‎l'Allemagne en Est et en Ouest. Entre temps malgré la ‎condamnation de la construction de ce mur par le tribunal ‎internationale de la Haye qui a demandé son démantèlement et ‎le payement des indemnités aux Palestiniens, sa construction a ‎continué rapidement et se trouvent à présent dans son étape ‎finale. Grâce aux soutiens tous azimuts des Etats-Unis au cours ‎de ces 60 ans, le régime sioniste a imposé l'injustice, le massacre ‎et le déplacement au Palestiniens. De ce fait, on peut qualifier la ‎construction du mur d'apartheid de symbole de racisme et ‎d'expansionnisme du régime de Tel-Aviv dont est témoin le ‎monde.‎


Samedi 27 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires