ALTER INFO

Ogives nucléaires disparues : Trahison des ordres les plus élevés


Dans la même rubrique:
< >


Mahdi Darius
Vendredi 2 Novembre 2007

Ogives nucléaires disparues : Trahison des ordres les plus élevés

Global Research, par Mahdi Darius Nazemroaya, le 29 octobre 2007




Les ogives nucléaires disparues du 29-30 août 2007


​​​​Selon un grand choix de reportages, plusieurs bombes nucléaires ont été « perdues » pendant 36 heures après qu'elles aient décollé le 29/30 août 2007 pour un voyage d'un bout à l'autre des États-Unis, de la base militaire de l'US Air Force de Minot dans le Dakota du Nord à la base militaire de l'US Air Force de Barksdale en Louisiane. [1] Selon certaines informations, au total six ogives nucléaires W80-1 armées sur des missiles de croisière AGM-129, auraient été « perdues. » [2] L'histoire a été signalée pour la première fois par le Military Times, après que des militaires aient laissé filtrer l'histoire.


​​​​Il est également intéressant de noter que le 27 août 2007, quelques jours avant l'incident des missiles nucléaires « perdus », trois bombardiers B-52 effectuaient des missions spéciales sous mandat direct du général Moseley, chef d'état-major de l'US Air Force. [3] Il a été rapporté que l'exercice était une mission de collecte d'images et d'informations aériennes. La base de Minot est aussi le siège de la 91ème Space Wings [NDT : Une unité de missiles stratégiques], une unité sous le commandement de l'Air Force Space Command [NDT : Force Aérienne Spatiale des États-Unis ayant entre autre la responsabilité des missiles intercontinentaux à têtes nucléaires].


​​​​Selon les rapports officiels, les pilotes de l'US Air Force ne savaient pas qu'ils transportaient des armes de destruction massive. Une fois rendus en Louisiane, ils ont également laissé les armes nucléaires sans surveillance sur la piste d'atterrissage pendant plusieurs heures. [4]


​​​​L'adjoint du Chef d'état-major de l'US Air Force pour les Opérations, les Plans et les Besoins, le Major Général Richard Y. Newton III a commenté l'incident en disant qu'il y avait eu une série « sans précédent » d'erreurs de procédure, qui ont révélé « l'effritement du respect des normes de manipulation des armes. » [5]


​​​​Ces déclarations sont trompeuses. La sécurité relâchée ne résultait pas de négligence dans les procédures au sein de l'US Air Force, mais plutôt de la falsification délibérée de ces procédures.


​​​​Si un soldat, un marine, un aviateur ou un matelot devait sortir un fusil et un chargeur, des armes de bien moindre importance par leur dangerosité et leur coût, il y a un processus strict de signatures et de rendu de compte impliquant une chaîne de commande et de la paperasserie. Cela fait partie de la série de contrôles et de mesures militaires utilisés par tous les services des forces armées US.


​​​​Les militaires qualifiés pour parler de ce sujet confirmeraient qu'il y a une procédure rigoureuse relative à la manipulation des armes nucléaires. Il y a une chaîne de commande sévère et pratiquement inflexible en ce qui concerne la manipulation des armes nucléaires et ce n'est pas n'importe quel soldat, matelot, aviateur ou marine qui est autorisé à manipuler les armes nucléaires. Seuls les militaires spécialisés dans les procédures spécifiques de manutention et de chargement, sont autorisés à manipuler, à y avoir accès, et à charger les ogives nucléaires.


​​​​Chaque membre du personnel qui déplace ou même qui touche ces armes doit signer un formulaire de suivi et de contrôle et il est entièrement responsable de leur mouvement. Il y a de bonnes raisons derrière toute cette paperasse à compléter pour déplacer ces armes. Les officiers qui ordonnent le déplacement des armes nucléaires, notamment les commandants des bases militaires, doivent également remplir les formulaires en question.


​​​​Autrement dit, déménager sans autorisation des armes nucléaires serait pratiquement impossible à accomplir à moins que la chaîne de commande soit contournée, ce qui impliquerait dans ce cas la falsification délibérée des formulaires et du suivi des procédures.


​​​​Les bombardiers stratégiques qui transportent des armes nucléaires ne peuvent pas non plus voler chargés avec leurs armes nucléaires sans l(autorisation des hauts responsables militaires et du commandant de la base. Le feu vert des hauts responsables militaires doit être transmis aux militaires qui chargent les armes nucléaires. Sans cette autorisation, aucun vol ne peut avoir lieu.


​​​​Dans le cas des missiles nucléaires perdus, les ordres ont été donnés et l'autorisation de vol a été accordée. Une fois de plus, tout membre compétent et qualifié de l'US Air Force peut certifier que c'est la procédure régulière.


​​​​Il y a deux importantes questions auxquelles il faut répondre concernant l'incident des missiles nucléaires « perdus » :


1. Qui a donné l'ordre d'armer les ogives thermonucléaires W80-1 sur des missiles de croisière AGM-129 ? De quel niveau de la hiérarchie militaire est originaire cet ordre ? Comment a été transmis l'ordre en bas de la chaîne de commande ?


2. Si ce n'était pas une erreur de procédure, qu'elle était l'objectif militaire ou politique sous-jacent poursuivi par ceux qui ont donné les ordres ?



« Perdre » des armes nucléaires est impossible


​​​​Comme l'a commenté Robert Stormer, ancien capitaine de corvette de l'US Navy : « Les reportages de presse ont initialement présenté l'erreur commise par l'US Air Force de transporter par voie aérienne des armes nucléaires au-dessus des États-Unis en violation aux ordres permanents de l'US Air Force et des traités internationaux, mais ils ont complètement omis les plus importantes questions telles que, pour commencer, comment ont pu s'échapper six missiles de croisière nucléaires ? » [6]


​​​​Robert Stormer soulève aussi un point essentiel qui n'est pas précisément un secret: « Il y a une chaîne de garde stricte pour toutes ces armes. La manipulation des armes nucléaires est expliquée avec force détail dans les règlements de l'US Air Force, à l'honneur de ce service. Chaque personne qui ordonne le déplacement de ces armes, leur manipulation, qui brise les scellés ou déplace toute arme nucléaire, doit avoir l'approbation officielle aux fins du suivi. » [7]


​​​​Robert Stormer poursuit :


Deux spécialistes des munitions armées sont tenus de travailler en équipe en présence d'armes nucléaires. Toutes les personnes travaillant avec des armes nucléaires doivent satisfaire à des normes de sécurité très strictes et doivent avoir fait l'objet de vérifications sur leur loyauté (ce que est connu comme le Programme de fiabilité du personnel concernant les armes nucléaires ; directive 5210 42 du ministère de la Défense). Ils travaillent dans des zones restreintes en vue l'un de l'autre et sont constamment contrôlés. [8]


​​​​Robert Stormer déballe cette totale dissimulation du Pentagone en faisant remarquer certains faits logiques et les procédures militaires. Premièrement, il dévoile que: « Toutes les forces de sécurité affectées [à la manipulation et à la protection des armes nucléaires] sont autorisées à utiliser la force meurtrière pour protéger les armes contre toute menace [incluant le vol]. » [9]


​​​​Il a ensuite fait remarquer que la réalité physique ne peut être ignorée : « Personne ne peut déplacer rapidement un missile de croisière d'une tonne, ou en oublier six d'entre eux, comme le rapportent certaines informations, en particulier des missiles de croisière chargés avec des explosifs de haut niveau. »


​​​​Il relève plus loin une autre réalité physique et procédurale sur l'assemblage des armes nucléaires :


Les États-Unis ne doivent pas non plus transporter des armes nucléaires destinées à l'élimination attachées aux dispositifs de lancement sous les ailes d'un avion de combat. La procédure prévoit de séparer l'ogive du missile, d'enfermer l'ogive dans un caisson et de le transporter par avion cargo militaire vers un dépôt, et non vers une base de bombardiers opérationnels qui se trouve être justement une zone de transit [NDT : Barksdale] pour les opérations du Moyen Orient. [10]


​​​​Ce dernier point soulève la question de la destination des armes nucléaires. Dans ce contexte, Robert Stomrer dresse une liste d'importantes questions pour lesquelles il demande une réponse :


1. Pour quelle raison, quel but a été avancé, des armes nucléaires ont été transportées à Barksdale ?


2. Combien de temps a-t-il fallu avant que l'erreur soit découverte ?


3. Combien de fautes et d'erreurs ont été commises, et combien sont nécessaires pour que cela se produise ?


4. Combien et quels protocoles de sécurité ont été négligés ?


5. Combien et quelles procédures de sécurité ont été court-circuitées ou ignorées ?


6. Combien d'autres inobservances dans les procédures de commande et contrôle y a-t-il eu ?


7. Qu'est-ce que le Congrès compte faire afin de mieux superviser le commandement et le contrôle nucléaire US ?


8. Comment apprécier cet incident face aux préoccupations sur la fiabilité du contrôle des armes nucléaires et du matériel nucléaire en Russie, au Pakistan et ailleurs ?


9. Est-ce que l'administration Bush a des plans pour attaquer l'Iran avec des armes nucléaires, comme certains bulletins d'informations le suggèrent ?


​​​​C'est une question de perception; qui peut être « claire » ou « obscure », comme pourquoi les ogives nucléaires n'ont pas été préalablement retirées des missiles.


​​​​Pour ceux qui ont examiné cette série d'événements « obscurs » il devient « clair » qu'un gouvernement criminel dirige les États-Unis. En aucune façon, six missiles nucléaires n'auraient pu être chargés « par erreur, » surtout quand les ogives séparées devait être apposées sur les missiles par du personnel spécialisé dans ce genre de fonction capitale.


​​​​Il a aussi été prétendu que les équipes militaires des bases militaires de Minot et de Barksdale ont fait de grosses « erreurs de procédure. » Quelle est la probabilité pour que cela se produise simultanément en deux endroits ?


​​​​Il est également intéressant de noter que les reportages originaux provenant de sources militaires disaient que seules cinq des six ogives nucléaires de Minot ont fait l'objet d'un compte-rendu à Barksdale. [11] Les ogives nucléaires sont également conservées dans des aires d'entreposage spécialisées ou dans des bunkers. De plus, les armes nucléaires n'ont pas été mises hors service à Barksdale.



Le rôle du Programme de Sûreté des Armes Nucléaires : Qu'est-il arrivé à la surveillance électronique ?


​​​​Le Programme de Sûreté des Armes Nucléaires est un programme commun aux ministères US de la Défense et de l'Énergie. L'Agence de Sécurité Nationale (NSA) est également impliquée ainsi que d'autres organismes du gouvernement fédéral. Le Programme de Sécurité du Système d'Armes Nucléaires fait partie de ce programme qui comprend un système de surveillance et de protection de l'arsenal nucléaire des États-Unis.


​​​​Les Normes de Sécurité des Armes Nucléaires relèvent du Programme de Sûreté des Armes Nucléaires et sont en place afin d'interdire tout « accès non autorisé aux armes nucléaires ; prévenir leur endommagement ou leur sabotage ; empêcher d'en perdre la garde ; et éviter, le plus possible, la contamination radiologique causée par des actes non autorisés. »


​​​​Au dessous de ces systèmes de protections, il existe aussi un contrôle rigoureux de l'usage du système qui est liée à la chaîne de commandement militaire et à la Maison Blanche.



« Commande et Contrôle (C2) » et « Usage du Contrôle »


​​​​L'« Usage du Contrôle » est un ensemble de mesures de sécurité destinées à empêcher l'accès non autorisé aux armes nucléaires. Ces mesures mêlent les caractéristiques de conception des armes, les procédures opérationnelles, la sécurité, et les règles de sûreté des systèmes.


​​​​« Commande et Contrôle » ou « C2 » implique le Bureau du Président des États-Unis d'Amérique. C2 est une solide ligne de commande liée à la Maison Blanche. Sans elle, les armes nucléaires ne peuvent pas être déployées ou armées comme elles l'ont été à la base militaire de Minot. Ce sont ces deux éléments de contrôle qui instaurent la base de l'autorisation à travers laquelle « le contrôle absolu des armes nucléaires » est maintenu « à chaque instant. »


​​​​En plus des contrôles et des contrepoids en place concernant la manipulation des armes nucléaires, l'Agence de Réduction des Risques de Défense (Defence Threat Reduction Agency) et ses partenaires inspectent et surveillent manuellement et électroniquement toutes les armes nucléaires US à travers les Systèmes d'Information sur l'État des Armes Nucléaires (Nuclear Weapon Status Information Systems).



Autres questions sans réponse : Qu'est-il arrivé au Système de Suivi Informatisé ?


​​​​Les Systèmes d'information de gestion nucléaire (Nuclear Management Information Systems) interfacent l'ensemble et fournissent (au ministère de la Défense), la capacité de repérer l'emplacement des armes nucléaires et de suivre les composantes du berceau au tombeau (depuis le moment où elles sont conçues jusqu'au moment où elles sont mises hors service). [12]


​​​​Le Military Times a aussi fait une omission qui évente la fausseté du récit officiel et indique que cet événement n'était pas qu'une erreur : « Le ministère de la Défense utilise un programme informatique de suivi pour garder à l'œil chacune de ses ogives nucléaires, » a déclaré Hans Kristensen, directeur du Projet d'information Nucléaire de la Fédération des Scientifiques Américains. Chacune des six ogives montées sur le B-52 aurait dû être notée à sa sortie du bunker de stockage et à son convoyage vers le bombardier. [13]


​​​​C'est à ce moment de la chaîne de commande que le jeu a pêché en ce qui concerne les officiers militaires. Si des armes nucléaires d'un stock inventorié sont déplacées vers un lieu autorisé, elles seront notées et suivies à la trace par l'Agence de Réduction des Risques de Défense ce qui exigera une autorisation appropriée. Il y a aussi l'implication d'un système de codes qui est lié à la chaîne de commande.


​​​​Le fait que l'incident semble être devenu connu de l'US Air Force seulement au moment où le personnel militaire l'a signalé, suggère que, soit il a été ordonné de déplacer les armes nucléaires, soit les dispositifs de suivi électronique ont été enlevés ou trafiqués. Ce scénario nécessiterait l'implication du personnel possédant un savoir-faire dans l'électronique militaire, ou bien que les responsables de la surveillance des armes nucléaires aient regardé de l'autre côté, ou les deux.


​​​​L'auteur : Mahdi Darius Nazemroaya est un auteur indépendant basé à Ottawa et spécialisé dans les affaires du Moyen-Orient. Il est chercheur associé au Centre de recherches sur la mondialisation (Center for Research on Globalization).



Notes


​​​​[1] Sarah Baxter, US hits panic button as air force 'loses' nuclear missiles, The Times (U.K.) du 21 octobre 2007.


​​​​[2] Les Nuclear Reactions Data Centres estimaient aussi que le stock de W80-1 comportait au total de 1.400 ogives restant en réserve de sécurité, associée à 900 ALCM stockés sans leur ogive.


​​​​[3] Baxter, Op. cit.


​​​​[4] John Andrew Prime, Barksdale bombers expand B-52 capabilities, The Sheveport Times du 27 août 2007.


​​​​[5] Baxter, Op. cit. ; Le major général Newton est aussi chargé de formuler la politique de soutien aérien, spatiale, nucléaire, de contre prolifération, de la patrie, de la météo, des cyber opérations. En raison de son rôle d'homme clef de l'Air Forces concernant les questions du nucléaires et de la contre prolifération, il a été impliqué dans planification de la guerre en ce qui concerne l'Iran, les préparatifs pour les attaques israéliennes en Syrie, et la guerre israélienne contre le Liban en 2006.


​​​​[6] Robert Stormer, Nuke transportation story has explosive implications, Fort Worth Star-Telegram du 8 octobre 2007.


​​​​[7] Ibid. ; Pour aider à assurer une sécurité adéquate à bord des navires, TLAM-N est protégé par un système d'alarme de détection d'intrusion, qui indique une intrusion, à la fois visuellement et de manière audible, dans un poste habité en permanence capable d'envoyer une équipe de sécurité.


​​​​[8] Ibid.


​​​​[9] Ibid.


​​​​[10] Ibid.


​​​​[11] Michael Hoffman, B-52 mistakenly flies with nukes aboard, Military Times du 10 septembre 2007 ; des sources d'Associated Press ont aussi fait le même rapport. Military Times a simplement modifié son article et AP a retire son rapport sur la base d'une erreur factuelle.


​​​​[12] Bureau de l'Inspecteur Général, ministère de la Défense US, Year 2000 Status of the Defense Threat Reduction Agency Nuclear Weapon Information Tracking Systems, Rapport N ° 99-235 (19 août 1999).


​​​​[13] Michael Hoffman, Commander disciplined for nuclear mistake, Militarty Times du 7 septembre 2007.



(À SUIVRE)



Original : http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=7158
Traduction de Dany Quirion et de Pétrus Lombard pour Alter Info



​​​​La traduction de cet article sera publiée en trois parties. À venir :


​​​​Partie 2 : Morts mystérieuses à l'US Air Force : Maquillage et Dissimulation


​​​​Partie 3 : Avant l'incident des missiles nucléaires perdus, les aviateurs de la base de Minot ont rencontré le Président et le Chef d'état-major de l'US Air Force





Dimanche 4 Novembre 2007


Commentaires

1.Posté par ON NOUS PREND POUR DES BILLES le 02/11/2007 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chechez pas les ogives , elles sont chez moi . je les ai trouvé dans le jardin et je vais les donner au chiffonier ,parce que ca me gêne pour passer la tondeuse. quand on ment pareillement et que la presse bouge pas une oreille , qu'aucun gourvenant s'alarme ,c'est que la fin est proche.

2.Posté par Encore moi le 02/11/2007 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette disparition résulte selon moi plusieurs scénarios possibles.

- Une ou plusieurs attaques de ''L'Iran'' avec ces bombes Américaines contre des Intéret US pour ainsi justifié une attaque éventuelle (qui est selon moi ''imminente'') contre l'Iran à qui veut bien l'entendre.

- Les déposer sur le territoire de l'Iran et par la suite les découvrir pour ainsi justifier encore une fois une attaque contre l'Iran. Et la, on entendrais Bush dire ''Je vous l'avais dit''

- Ou simplement une stratégie Américaine de transporter ces ogives près de l'Iran pour ne pas alerter les services secrets/espions de l'Iran (ou autres pays alliés), pour ainsi cacher leurs destinations.

Avez-vous d'autres scénarios ? J'aimerais les entendre.

3.Posté par le photon le 02/11/2007 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ou bien des USA qui ne savent plus comment s'y prendre avec l'Iran et qui n'osent pas attaquer car pas sur d'eux et qui donc organisent des fuites avec des pseudos officiers qui auraient arreté la "folie meurtrière de leurs dirigeants". Ca sent al grosse opération psychologique pour faire croire à l'Iran qu'ils (les states) utiliseront l'arme atomique.

4.Posté par no-CaLmentS !!! le 02/11/2007 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sa craint mais sa craint !!!
.

5.Posté par MIJEON Amaury le 02/11/2007 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Etats-unis sont habitués à la manipulation.
Lors de la guerre du golf,ils auraient utilisé des armes à pulsion-electromagniétique afin de faire croire au soldats irakiens qu'ils utilisent l'arme nucléaire.
Et ce serait grace à ceci,que plus de 400000 soldats irakiens auraient fuit les combats!
Rien de plus facile que de faire peur à l'ennemi en utilisant des actes de lache!
Car c'est bien des actes de lache dont il s'agit!
Utiliser le sujet de la disparition d'une ogive nucléaire facilite l'intimidation de l'ennemi!
Et cela évite des combats au résultats non-évaluable!et notamment une défaite américaine avec de lourde prete matériels et humaines.
Ah!
Tant que j'y suis!
Israel s"aprette à envahir Gaza!
Rien à dire?.

Et bien,cela est déterminé a supprimer le hamas,susceptible de rejoindre le hezbolla dans les combats à venir,en vu d'un soutient à l'Iran!
Car Israel va entrer en guerre contre la Syrie pour soutenir les USA contre l'Iran.
ET donc envahir le Liban jusqu'au nord du Liban et combattre le hezbolla et entrer en Syrie pour éloigner l'armée Syrienne afin que celle-ci ne fournisse plus d'arme au groupe Chiite.

Alors,arme ou pas!la guerre va avoir lieu!!

6.Posté par Patrice Bélanger le 02/11/2007 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'évidence montre qu'il y a manipulation des médias et je dirais même qu'il y a une chance que cette ogive supposément perdu ait juste été ramassé par les services secrets pour bien sur la faire péter au plein milieu des usa en fesant passer ça sur le dos des Iraniens. La théorie qu'il déposent cette bombe en iran est aussi valable selon-moi.

C'est selon-moi surtout un coup médiatique pour montrer encore une fois qu'on manque de mesure de sécurité pour continuer la répression (qui est très clair ici) et encourarger les non-voyants a suivre la ligne de conduite.

Je constate aussi que la fin est proche, la guerre en préparation officielle me fait penser que les usa ont surement un plan infaillible pour attaqer l'Iran mais qu'ils doivent bien sur trouver UNE bonne raison... Nous reste a la décoder...


7.Posté par MIJEON Amaury le 02/11/2007 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un rappel important!!
En janvier 2006 est apparu un article décrivant une prophétie émanant d'un pasteur évangéliste!
Elle annonce l'attaque éminente des américains contre l'Iran,mais aussi et accrochez-vous:
-une explosion nucléaire dans une ville américaine!!!!
Et oui!!!!
Je ne déconne pas
!
Il serait bien que le site le remette en première page!
Cela rejoint notre principale hypothèse:
-un attenta sur leur propre territoire,bien sur orchestré par eux,afin d'accuser l'Iran!!
Mais alors!en passant les détailles totalement contradictoires de cette pseudo prophétie!nous pouvons nous demander si il a eu une vrès vision,ou s'il annonçait déjà,et en toute connaissance des plans,cette manoeuvre entièrement débile.
Mais il ne faut pas douter une seconde de leur folie meurtrère!
Une folie qui ne peut qu'attiser les haines!
J'en appel à vous tous pour trouver les preuves d'une telle action qui se prépare.
Il faut que cela viennent le plus vite possible aux publique!!!

8.Posté par MIJEON Amaury le 02/11/2007 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De plus,cher concitoyen,il est évident que les résultats seront dévastateurs!
Tu a raison!c'est la fin!!
La paix va disparaitre pour untrès bon moment!!

9.Posté par MIJEON Amaury le 02/11/2007 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans rentrer dans les détails,il faut aller voir cette article et qu'on le face ressortir!

10.Posté par Mahmoud le 02/11/2007 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Encore Moi je pense que l'attentat de l'histoire de l'humanité est en préparation , par la suite on accusera l'Iran Bush deviendra notre sauveur et c'est parti pour la guerre d'Iran , à noter aussi qu'on parle beaucoup du Pakistan est-ce pour préparer l'opinion d'un danger venu d'islamabad ? Pour moi les talibans prendront le pouvoir aidés par nos amis ricains et dès lors une nouvelle guerre sera justifiée !

11.Posté par MrFurious le 02/11/2007 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et c'est meme peut etre prévu pour le 19/11...j'ai eu un echo bizarre avec cette date, en fait une simple vision, si cela s'avere exact, je deviens voyant...apres plusieurs truc louche qui m'est arrivé, je vous jure que j'ai eu des visions qui se sont avérés exactes, alors si ca se précise un peu, j'ai eu cet echo dans ma tete de cette date du 19/11, je ne sais pas l'expliquer mais ca me semble proche de cette news...en me re-lisant je me prendrai presque pour un fou...sorry

12.Posté par Sylvain le 02/11/2007 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Syl777 répond à
6. Posté par Patrice Bélanger le 02/11/2007 21:46

Je suis entièrement d’accord avec toi et surtout pour ces quelques lignes…

C'est selon-moi surtout un coup médiatique pour montrer encore une fois qu'on manque de mesure de sécurité pour continuer la répression (qui est très clair ici) et encourager les non-voyants a suivre la ligne de conduite.

Afin de s’engouffrer dans un états de plus en plus policier.

Vielle technique qui dure depuis des lunes et des lunes si on étudies l’histoire.




13.Posté par Sylvain le 02/11/2007 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réponse au poste
11.
Posté par MrFurious le 02/11/2007 22:30

Et c'est même peut être prévu pour le 19/11

Cela ce peut très bien puisque les illuminatis ne jures que par la numérologie et le 19 /11 en fait partis de façon importante
Le chiffre 11 les deux tours et selon leur concept le 11 est le chiffre de la dualité le bien contre le mal.
L’axe du bien et du mal ça vous rappelle quelque chose???
Sa me surprendrait pas du tout que cela est une logique logiquement logique.
C’est plus une logique qu’une vision selon moi.
Mon amie

As tu remarquer que ton texte ce retrouve en poste
11

14.Posté par Visiteur le 03/11/2007 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faut avouer qu'il y a un truc qui cloche avec le "11".
pour en revenir à la news je suis d'accord avec tout ce qui est dit plus haut!

ps: faut faire quelque chose non?

15.Posté par Furkanien le 03/11/2007 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, c'est la fin de l'empire du mal qui s'approche. Même s'il y a des menaces de guerres, l'humanité se relèvera.
En effet, il existe un projet qui va changer la

16.Posté par ouioui au darfour pour les pièces détachées humaines le 03/11/2007 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ali dani est un povre illuminé qui mériterait d'être interné, si tu crois à ses conneries....

17.Posté par MrFurious le 03/11/2007 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Reponse au post 13.

Merci pour tes commentaires, je vais te rajouter une couche en plus. Je me suis amusé à faire la somme des chiffres de ma date de naissance, celle de mon epouse, ainsi que notre anniv de mariage, et je tombe toujours sur le nombre 33..si je fais aussi la somme de celle de mes 2 enfants je tombe sur le nombre 33...j en ai des frissons, cest vraiment flippant...c'est juste apres avoir découvert cela que des visions me sont apparues...je vous le jure, c'est un truc de dingue et je suis tout a fait normal!!
En plus quand tu dis que c'est le post 11...brrr on verra bien si quelque chose se passe le 19/11..à ce moment je flipperai.

18.Posté par MIJEON Amaury le 03/11/2007 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Pakistan sera la cible des américains;allez voir ce que je dit à l'article des militaires assassinés;
Ils vont les priver de leur bombe atomique et rompre un équilibre régionale trop fragile;et faire tomber Mousharaf;mais ceci permettra en retour l'arrivée au pouvoir des fondamentalistes.
L'iran sera attaqué mais cette guerre tournera en défaveur des américains.
Israel attaquera la Syrie et le Hezbolla,mais avant ils vont tenter de s'en prendre au hamas dans la bande de Gaza.

19.Posté par msawri le 04/11/2007 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au même titre que le sionisme d’Israël, le gouvernement des U. S. n’a aucune honte depuis belle lurette pour pratiquer la loi de la jungle. Ses manigances et infamies sont devenues de notoriété publique. Je ne vois pas pourquoi, il va procédé à des manœuvres dangereuses pour avoir uniquement un prétexte d’accuser l’Iran avant de l’attaquer. Aveuglé par la rage devant la résistance des peuples épris de justice, il procède à des manipulations pour, à la fois désorienter l’opinion et gagner du temps tant il ne sait encore à quel diable se vouer. L’irrésolution le ronge. Comme il n’éprouve aucune indignation à cumuler les bêtises, il finira par commettre l’erreur fataliste dont il ne se remettra plus jamais. Préparons nous pour cette éventualité. Dans une vie où les fous sont au sommet, mieux vaut-il être sur la liste des morts. Vivre avec dignité ou mourir devra être notre devise.

20.Posté par waheb le 06/11/2007 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans la meme veine que le doc LOOSE CHANGE ,a telécharger d'urgence deux docs ediffiant sur les menssonges du 9/11, 911 EWITNESS ET 911 MYSTERIES

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires