Economie

Octobre, une nouvelle phase dans l’effondrement économique



Samedi 24 Octobre 2009

Tous les indicateurs montrent qu’octobre 2009 signale le basculement dans une nouvelle phase de l’effondrement de l’économie mondiale.

Après la bulle de l’immobilier résidentiel, les banques américaines sont désormais menacées par la chute de l’immobilier commercial. Le magazine Fortune expliquait jeudi que la situation « est étrangement similaire à la crise des subprime », et qu’une « vague de saisies et de défauts de paiement sur les prêts pourrait déclencher un effondrement du marché des obligations structurées portant sur l’immobilier commercial ». L’immobilier commercial américain pèse 480 milliards de dollars sur les petites banques et les banques régionales américaines dont 106 ont déjà fait faillite depuis le début de l’année. La principale banque américaine pour les PME et les commerces, qui n’est pas une « petite » banque est sur le point de déclarer faillite et pourrait être le nouveau Lehman Brothers. Gardons aussi en tête qu’il y a encore 5 à 6000 milliards de dollars d’actifs toxiques detenus par les grandes banques américaines, sans compter les sommes bien supérieures en produits dérivés. Ce coup-ci, un nouveau renflouement par les autorités américaines (déjà 23700 milliards engagés) signerai la fin du dollar sur les marchés internationaux. Le dollar a déjà perdu 20% en 6 mois et est tombé cette semaine sous les 1,50 pour un euro. Dans son édition du 26 octobre, Business Week demande « Que va-t-il se passer si le dollar se crash ? », et répond « des guerres commerciales éclateraient, les banques surexposées s’effondreraient, et ce ne serait qu’un début ». D’autre part, Christian Noyer, le gouverneur de la banque de France a mis en garde cette semaine contre le risque systémique d’un effondrement du marché des CDS (Credit Default Swaps), une bulle spéculative de plus de 40000 milliards de dollars. Dans le Financial Times d’hier, Gillian Tett cite un banquier jeune retraité demandant si « octobre 2008 n’était pas qu’une répétition générale pour le crash de la prochaine bulle ? ». Oui, ce n’était qu’un avant-goût, car la bulle est en réalité le système financier lui-même.



On dit toujours que lorsque un bateau s’apprête à couler, les rats quittent le navire. Eh bien l’on voit depuis quelques mois que les matières premières sont repartis à la hausse sans pour autant que l’activité économique soit repartie. Les spéculateurs se jettent à nouveau sur les matières premières jugées plus fiables que les produits financiers. L’or a pris 30% depuis le début de l’année, le pétrole est à nouveau au dessus des 80 dollars le baril, le cacao bat des records, le café aussi, etc.

Mais le plus révélateur est l’humain : le chômage repart à la hausse depuis la fin de l’été dans tous les pays « industrialisés » et les déficits budgétaires des Etats s’accroissent lourdement à mesure que les revenus fiscaux se réduisent, entraînant une austérité rampante.



Samedi 24 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par nicola le 24/10/2009 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout etait prévu déja ces pour mettre leur plan en marche changer leur monaie pour une monaie mondial euro et l amero von dominé le monde bientot meme les pay producteur de pétrole ne veulle plus etre payé en argent us car il le save déja eu que les devise des pays von changer bientot il ce fon payé avec de l or ou de l améro comme la russie et la chine qui on déja cette nouvel argent il ce son procuré des milliard en améro déja pour continué leur transaction meme ci l argent tombe eu continuron a faire des affaire avec euro et l amero les population devron vivre la crise économique la plus difficile que le monde aurra j amait connu encore il mettron la nouvelle monait en place celement fin 2010 il nous feront coire qu il doivent consulté tous les pay concerné pour mettre une nouvel monaie en place allord que les gourvernement de plusieur payer on déja cette monaie en reservent la chine la russie les us le canada a déja ces réservent de cette nouvel argent plusieur pay fon déja des transaction avec cette nouvelle argent il nous prenne pour des moin que rien car nous somme que les population qui les fait vivre et eu continue de nous ruiné petit a petit avec leur taxe pour ci ou pour ca tous augmente les salaire des ministre les président des banque les producteur de vaccin tous les meme pourrit qui s enrichissent sur le dos des minable citoyen qui paye toujour et ci illes refuse de payé on le fou en prison et on saisit ces bien et on ruine ces enfants le systeme est fait pour nous ruinné j usqua l os et pour enrichirent les banques et les ampirent de la finances ici aux quebec ces les politicien qui volle son peuple et avec la complicité des résaux criminelle le canada est contaminé comme tous les pay par la corruption des gouvernement et la ce sera aux tour du réchauffement climatique il von nous taxé sur la polution des entreprise ect...tous ce qui ce passe serre a nous vollé et a nous controlez comment le président de la france dit aux monde entier on ira tous verre le nouvel ordre mondial qu on le veulle ou nom

2.Posté par cielétoilé le 24/10/2009 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça y est les CDS vont se casser la figure ! Donc, on comprend mieux pourquoi ils nous parlent tant de la grippette . Elle leur rend bien service cette grippette , dans une période si mouvementée ! Mais Zorro-DSK est là . Il est arrivé à Istanbul et a déclaré : "la banque mondiale cela sera moi ! " MDR, rien que ça !

3.Posté par Pascal le 24/10/2009 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y arriverons pas pas d'inquietude!

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires