Sciences et croyances

Océans de plastique



Dimanche 31 Janvier 2010

Océans de plastique

      En début des années 2000, une étude britannique avait signalé que les sédiments marins récents étaient composés partout dans le monde de 30% de minuscules débris de nylon et de plastique.


      En octobre 2007, reprenant une information de Greenpeace, la Pravda avait signalé qu’une île d’immondices à demi immergée, constituée à 80% de plastique dérivait dans le Pacifique Nord, entre San Francisco et Hawaii. La dimension de cette île était estimée à l’époque à un peu plus de deux fois la surface du Texas. (C’est bien deux fois, j’avais oublié de traduire le twice de l’original en anglais).


      En février 2008, le quotidien britannique Independent a repris cette information, en indiquant que le continent d’immondices s’étendait à peu près à 500 miles nautiques (800km) de la Californie jusqu’à proximité du Japon et était estimée à deux fois la surface continentale des États-Unis.


      Ce sujet épouvantable a été abordé ce mois-ci (janvier 2010) par Arte puis par FR3 dans son émission Thalassa. Lisa McBride et Paul Richard Harris du site Internet Axis of Logic ont aussi présenté cette catastrophe dans leur article du 10 janvier 2010, « Earth’s Oceans: Our Largest Plastic Landfills » (Les océans de la Terre : Nos plus grandes décharges de plastique). Comme le montre cet article, ce problème est devenu généralisé. Il est d’une telle gravité, qu’il devrait être traité de manière absolument prioritaire. Et la seule amorce de traitement logique, pour juste ne pas aggraver la situation, c’est d’arrêter tout de suite la production de plastique tiré du pétrole.


      Ce qui pose vraiment problème avec ça, c’est que cette pollution n’intéresse absolument pas nos gouvernants. Et pendant qu’ils jouent les moulins à vent avec des problèmes bidons, comme le terrorisme islamique, l’identité nationale ou en étudiant le moyen de taxer le gaz carbonique pour remédier à un réchauffement climatique inexistant, d’immenses zones océaniques sont devenues des lieux infernaux pour la faune marine.


      Voici juste traduction de la partie la plus édifiante de l’article d’Axis of Logic, la description du problème :


      ...Nos gigantesques fosses à ordures sont pleines à craquer, surtout de restes de matériaux de construction, de couches jetables et d’appareils. Dans les pays développés du monde, chaque être humain utilise en moyenne 200 kilos de plastique par an. Alors qu'une infime quantité de ces déchets est recyclée en biens durables, environ la moitié de la matière plastique que nous produisons finit en décharge, le reste se perd dans l'environnement et finalement se dégrade en mer, se piège dans des amoncellements, tournoie dans les limbes des tourbillons océaniques fortement pollués, en affectant négativement la santé des océans et en fin de compte, de tout être sur la Terre entière.


      En océanographie, un tourbillon désigne un grand système de courants océaniques tournants, en particulier ceux liés aux grands mouvements éoliens combinés aux vortex de l'eau dus en partie à la rotation de la Terre. Les cinq tourbillons océaniques les plus remarquables sont celui de l'Atlantique Nord, du Sud Atlantique, du Pacifique Nord, du Pacifique Sud et de l'Océan Indien.



Il existe cinq tourbillons majeurs, de dimensions océaniques : le tourbillon d’Atlantique Nord, d’Atlantique Sud, du Pacifique Nord, du Pacifique Sud et de l'Océan Indien. Chacun est flanqué d'un fort et étroit courant de bordure à l'Ouest, et d’un faible et large courant le limitant à l’Est.


      À partir du moment où des déchets flottants sont entraînés dans les tourbillons, la majorité y reste en permanence, prise dans un mouvement circulaire qui tour à tour s’agrandit et se rétrécit un peu en fonction des courants et de l’état éolien.


      Contrairement à la croyance populaire, bien que ce soit aussi un énorme problème qu’il faut aborder, la majorité des ordures marines ne vient pas des navires qui jettent leurs déchets en mer. L’étude révèle que, de loin, la plus grande partie de celles-ci a en réalité été glanée par le vent dans les décharges, les rues et les routes, et a ensuite été chassée vers la mer, dans laquelle elle est maintenue par le surcroît de poids dû à l'imprégnation humide. Une fois là, les ordures commencent à flotter partout où les courants les emmènent et terminent finalement dans l’un des tourbillons.


      Tout simplement parce que le plastique est fait pour durer éternellement, environ 90% des ordures des tourbillons sont du plastique. Même le soi-disant plastique « biodégradable » se désagrège en pastilles de polymère, le petit miracle d’où sort à l’origine le plastique. Mangées ensuite par les poissons et les cétacés, ces pastilles tuent beaucoup d'entre eux.


      Des nuées de ces particules flottent dans les tourbillons de déchets du monde, comme une espèce de partie de confettis macabre.



Projet Kaisei


      C’est pourquoi le terme « plastique biodégradable » est très trompeur, car le plastique ne disparaît jamais complètement, il change simplement de forme. En évoluant, il a toujours le potentiel de laisser fuir des produits chimiques dans l'environnement et dans nos réserves alimentaires, et de causer des dommages incommensurables de multiples façons.


      Le DDT, les BPC et bien d’autres produits chimiques toxiques ne se dissolvant pas dans l'eau sont rapidement absorbés par le plastique. Les poissons mangeurs de plancton prennent les minuscules particules de plastique pour de la nourriture et les ingèrent. L’étude a découvert que les substances chimiques toxiques qui imprègnent la matière plastique passent ensuite chez les poissons. Ceux qui parviennent à survivre à l'ingestion de la ratatouille empoisonnée sont très susceptibles de finir en festin pour plus gros poissons, dont beaucoup sont pêchés pour la consommation humaine. C'est ainsi que les poisons des matières plastiques se frayent un chemin à travers la chaîne alimentaire et en nous. Les tortues, les poissons et les oiseaux confondent tous les débris de plastique flottants avec de la nourriture.



L'expédition de 2008 dans le tourbillon du Pacifique Nord à bord du navire récupérateur de pétrole Alguita, a découvert que l'ingestion de particules de plastique est généralisée chez les poissons qui se nourrissent de plancton la nuit à la surface des océans. Étonnamment, 35 pour cent de ces poissons avaient ingéré des micro-particules de plastique, le détenteur du record ayant 84 fragments. (Algalita)



Exemple de bol alimentaire d’un albatros mort dans l’île de la Guadeloupe. (Algalita)


      Les animaux marins se retrouvent fréquemment empêtrés ou piégés dans des débris, ce qui leur rend la vie très difficile. Ne pouvant plus se déplacer ni se nourrir librement, leur mort est lente et douloureuse.



(Ocean Conservancy)



(Ocean Conservancy)



(Ocean Conservancy)


      Bien sûr, les ordures ne restent pas toujours confinées dans la pollution sans cesse croissante des tourbillons au milieu des océans, en détruisant la vie hors de notre vue. Ces montagnes d'ordures sont aussi parfois renvoyées à terre par des tempêtes océaniques. En allant au bord de la mer partout dans le monde, il est facile de voir que, quand la marée monte, elle apporte souvent avec elle diverses sortes de cochonneries humaines.





      ...



Original : axisoflogic.com/artman/publish/Article_58030.shtml
Traduction copyleft de Pétrus Lombard



Voir aussi : L'humanité est entrain de périr étouffée par ses propres excréments




Dimanche 31 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par knossos le 31/01/2010 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le plastique est une vraie saleté, la démonstration est (malheureusement) faîte.

Nous avons le devoir :

De réduire au maximum notre conso de plastique
De demander à nos collectivités d'utiser le plastique recyclé pour le mobilier urbain
De supprimer notre consommation de bouteilles en plastique
De refuser tout sachet en plastique
De porter plainte lorsque une décharge ne respecte pas son obligation de mettre en oeuvre les moyens de contenir les envolées de matières plastiques (filets)
De faire suivre ces infos

2.Posté par aol le 31/01/2010 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est abusé j'ai vue thalassa ça ma choqué
une vrai saleté ce plastique

sinon c'est totalement hors sujet mais le spectacle de sandrine (Dieudonné) est en ligne :)

http://www.dailymotion.com/playlist/x17x5l_scapin62_dieudonne-sandrine

3.Posté par Virginie le 31/01/2010 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà des documentaires à diffuser aussi dans les pays émergents où la culture ecolo est inexistante, afin qu'ils ne reproduisent pas les erreurs des pays dits développés.

4.Posté par EmpireMoscou le 01/02/2010 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Raison pour laquelle aucune photo n'est montré au public--->

Les photos prises par l'ONG ne sont pas significatives. Avec les vagues, le sel, les chocs, le plastique s'est fractionné en morceaux de quelques millimètres, qui voguent entre la surface et plusieurs mètres de profondeur. Pas une masse solide donc, mais d'une zone où l'eau est saturée de débris.

sur http://www.rue89.com/2008/02/02/une-mysterieuse-ile-de-dechets-dans-le-pacifique

5.Posté par Association SOS MALde SEINE le 01/02/2010 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désastre en Seine :
Déchets de plastiques dérivants sur les rives du fleuve.
Etat des lieux de Rouen à la Mer...

Association SOS maldeseine
http://maldeseine.free.fr

SOS MALdeSEINE a participé en 2009
au groupe de travail "déchets en milieux aquatiques"
du Grenelle de l’Environnement et au Livre Bleu du Grenelle de la Mer

6.Posté par Raul le 27/11/2010 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour cet article, bien illustré. La situation est effectivement catastrophique.

Je vous suis quand vous dites que les gouvernants ne semblent pas intéressés par cette question.
Je vous suis toujours lorsque vous les accusés de jouer "les moulins à vent avec des problèmes bidons".

PAR CONTRE, CONSIDERER LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE COMME UN PROBLEME BIDON, COMME VOUS LE FAITES, ET PRETENDRE QU'IL EST "INEXISTANT" est complètement INADMISSIBLE!!!!
La très grande majorité des scientifiques est formelle: l'impact de l'homme sur le réchauffement climatique est réel et avéré. Cette information a été relayée par des organismes internationaux reconnus (le GIEC, p.ex) et par de nombreux documentaires ("Home", "Une vérité qui dérange", "La planète en surchauffe", etc.).

Si vous pensez vraiment ce que vous dites, il nous faudra des arguments en béton. Sinon, empressez-vous de corriger votre 2ème paragraphe, parce que là, vous risquez de détourner des lecteurs mal informés d'un combat nécessaire et URGENT.

Bien cordialement,
Raul T.

7.Posté par Ahl ul bayt le 28/11/2010 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Asalam alaykom
6.Posté par Raul le 27/11/2010 23:57
"PAR CONTRE, CONSIDERER LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE COMME UN PROBLEME BIDON, COMME VOUS LE FAITES, ET PRETENDRE QU'IL EST "INEXISTANT" est complètement INADMISSIBLE!!!! "

La vraie cause du rechauffement climatique que les elites essaient de camouffler est l'inversion progressives des poles donc magnetiquement.
Car cette verité derangearait ces derniers car tout simplement elle va legitimiser ce qu'ils sont entrain de diaboliser, ISLAM.

L'inversion des pôles

L'inversion des pôles est un phénomène géologique qui a eu lieu à diverses reprises dans un lointain passé, selon les scientifiques. Le champ
magnétique s'inverserait donc : ne vous imaginez pas le monde à l'envers, c'est simplement la force magnétique de la planète (le noyau de la
Terre en est l'origine) qui protège celle-ci des effets néfastes des vents solaires notamment, qui inverserait ses polarités. Cette force a, selon
des données géologiques, diminuées de 10% depuis 1845. Certains scientifiques expliquent cette faiblesse par une préparation à l'inversion des
pôles.

Quels effets cela provoquera ? Entre autres...
- Le soleil se lèvera à l'ouest et se couchera à l'est. Aussi incroyable que cela puisse paraître, c'était le cas il y a des milliers d'années (dois-je
compter en millions ?) : en effet, dans certains récits très anciens, on remarque ce phénomène étonnant.
- De nombreux séismes et éruptions volcaniques seront causés par l'inversement des pôles magnétiques. Ces phénomènes terrestres sont
mentionnés à de nombreuses reprises dans les prédictions sur 2012...
- La mise hors service de nombreuses technologies que nous connaissons, déréglés par l'inversement du champ magnétique.

paix à vous

8.Posté par Saber le 28/11/2010 02:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Avec ça les mécréants prétendront toujours que malgré leurs habits à base de pétrole dans cette vie, il n'en sera pas de même dans l'au delà.
Les satanistes en mangeront dans ce monde et dans l'autre, tel est la destinée de ceux qui ont pris Satan pour allié.
L'humanité doit s'attendre à la rareté de l'eau douce pour cause de cultures OGM qui absorbent une quantité déraisonnable d'eau; une sorte de bête assoiffée plus que de mesure.
Vers la fin des temps la grande majorité de l'humanité deviendra mécréante non pas par qu'elle aura décidé ainsi, mais probablement par amnésie dut aux différents produits chimiques et toxiques tel que l'aluminium qui sera consommé dans la nourriture etc; .

Comment est-ce possible que le Noble Coran soit ignoré à ce point et les vérités scientifiques qu'il contient ?

Les êtres les plus ignorants sont à la tête de tous les domaines de l'activité humaine et même dans celui du religieux,


9.Posté par gjingis le 28/11/2010 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ahl ul bajt
salam alaikoum

c est domage je ne comprend pas l anglais mais votre video est extra .J aurais aimer écouter sourat el gjin jusqu a sa fin .. .comme elle est belle .
par cette occasion si vous le permettez biensur.une question .

L eau naturelle qui subit une lecture de coran change de qualité surtout physique en minimum de temps .avez vous constater ce phénomen ?.oubien je suis le seul a le constater .je tiens a vous informer que je suis du metier

pourquoi ce changement tres vite
sachant que l eau est un véhicule d information a l echelle complex et merci d avance

10.Posté par Laurent Authier le 05/12/2012 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Afin de limiter la présence des déchets plastiques dans la nature et dans les océans, j'ai crée http://www.plastiques.eu dans le but de faire prendre conscience qu'il est possible d'agir en participant à un ramassage de bon sens: ramasser les bouteilles plastiques près des poubelles publiques permettrait de limiter la durée de leur présence et de luter contre l'impact de cette présence dans la nature. Je vous invite à visiter mon site pour en savoir plus et pour y passer votre propre témoignage.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires