Politique Nationale/Internationale

Obama prépare le Congrès pour une confrontation avec les Israéliens



Jeudi 9 Avril 2009

Obama prépare le Congrès pour une confrontation avec les Israéliens
C'est du jamais vu. L'administration américaine se prépare à une éventuelle confrontation avec sa consœur israélienne, sur fond de «processus de paix» et de la solution des deux états au conflit israélo-palestinien.

Selon le quotidien israélien Haaretz, au cours des dernières semaines, des responsables américains ont informé les hauts responsables démocrates du Congrès de préparer le terrain pour la possibilité de désaccords avec Israël sur le processus de paix, selon des informations récemment reçues.
L'administration américaine s'attend à ce que le Premier ministre israélien tente de la contourner en se ralliant le soutien du Congrès.

Le message que les fonctionnaires de l'administration ont transmis à la présidente du Congrès, Nancy Pellosi est qu'Obama est attachée à la sécurité d'Israël et a l'intention de poursuivre l'accord d'assistance militaire qui a été signé par son prédécesseur, George W. Bush.

Toutefois, Obama estime que la solution à deux États est au centre de sa politique au Proche-Orient, comme il l'a rappelé dans un discours prononcé en Turquie, le lundi. Il a l'intention de demander à ce que Netanyahu remplisse tous les engagements pris par les précédents gouvernements en Israël: accepter le principe d'un État palestinien, le gel des activités de colonisation, l'évacuation des avant-postes illégaux et fournir une assistance économique et sécuritaire à l'Autorité palestinienne.

Les fonctionnaires de l'administration Obama ont également indiqué au Congrès que les Palestiniens seront à leur tour tenus de s'acquitter de leurs obligations conformément à la Feuille de route et au processus d'Annapolis.

Selon les rapports reçus à Tel-Aviv, l'administration américaine n'est pas préoccupée par les récentes déclarations faites par le ministre des Affaires étrangères israélien, Avigdor Lieberman, appelant à un rejet du processus d'Annapolis.

Elle va attendre la rencontre qui va avoir lieu avec Netanyahu lui-même quand il viendra à Washington le mois prochain.
Interrogé sur les dernières déclarations de Lieberman, Washington répond avoir d'autres idées, comme le rapporte le porte-parole du Département d'Etat Robert Wood, celles d'orienter les pourparlers stagnants sur la poursuite de la solution des deux États.

Selon Wood, l'envoyé spécial d'Obama pour le Moyen Orient, George Mitchell, sera en visite dans la région la semaine prochaine afin de "poursuivre les discussions sur la façon de parvenir à un bilan positif en faveur de la solution à deux États: "Nous allons entendre les commentaires des différentes parties sur la manière dont ils évaluent les choses" a signalé Wood, reconnaissant que la situation est complexe.

Selon des sources à Washington, le Président Obama n'a pas prévu de visiter l'entité sioniste en Juin, ni établi des plans clairs pour Netanyahu, en visite à Washington en Mai.

Il s'attend à ce que le cabinet Netanyahou décrète sa politique étrangère officielle.

Par ailleurs, l'administration Obama n'est pas opposée à la reprise des négociations entre Israël et la Syrie, mais insistent sur le fait que la piste syrienne ne soit pas utilisée à Tel-Aviv, comme un moyen de se soustraire à des obligations contractées par Israël dans le cadre du processus d'Annapolis.

De plus, Obama n'est pas pressé de mettre les États-Unis en tant que médiateur entre Israël et la Syrie. La participation américaine, qu'Israël et la Syrie considèrent essentielle pour le progrès de fond, reste subordonnée à des progrès dans le dialogue entre Washington et Damas signalent des responsables américains.

En ce qui concerne l'Iran, l'administration Obama est en train de préparer le terrain pour une politique de la distinction entre le droit de l'Iran d'avoir la technologie nucléaire, y compris l'enrichissement de l'uranium sous contrôle international, et la construction d'une arme nucléaire.

Côté israélien, le chef de la diplomatie a monté d'un cran son discours refusant l'ingérence des autres dans les affaires israéliennes:"«Nous ne nous sommes jamais ingéré dans les affaires des autres et nous nous attendons à ce que les autres ne nous attendent pas avec un chronomètre à la main», a-t-il dit aux membres de son parti Israël Beïtenou lors d'une conférence.

Libermann a également dit que le monde était disposé à écouter ses idées, accusant ses détracteurs d'attaquer ses positions pour marquer des points à l'étranger.

" ces déclarations ( de Lieberman) sont à l'origine de graves dommages à Israël, surtout concernant ses liens avec l'administration américaine" a affirmé l'un de ses membres Yohanna Plesner.

"A un moment aussi délicat, lorsque les liens israélo-américain sont sur le point d'être redéfinis, Lieberman porte atteinte à la relation et met en péril l'engagement de l'Amérique à soutenir Israël. Lieberman doit comprendre que l'état de diplomatie ne peut pas être gérée comme une branche d'Israël Beïtenou ", a-t-il dit.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Jeudi 9 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par dik le 09/04/2009 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«Nous ne nous sommes jamais ingéré dans les affaires des autres et nous nous attendons à ce que les autres ne nous attendent pas avec un chronomètre à la main»,

Quel mensonge, quel culot de dire pareille ignominie quand, tout au contraire, Israël a toujours été derrière tout évènement dans le monde, même des discours, voire le choix des mots. Israël ne se rend pas compte qu'elle a colonisé l'humanité !

2.Posté par AS le 09/04/2009 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faut pas tout prendre au mot... on vous expliquera le moment venu... obama doit sa carriere en partie a la famille al saud... des sefarades

3.Posté par souad le 09/04/2009 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Blabla sans fin, après 50 ans. et pendant ce temps là, on envoi des avis d'expulsions aux arabes israéliens qui habitent Jérusalem.
S 'il croient que les gens vont attendre à nouveau 50 ans, ils se mettent le doigt dans le nez.
Le titre de cette article veut nous vendre un nouveau cycle de tentatives de paix , initié par ceux qui la saborde (la paix) tout les jours matin et soir.


4.Posté par staba7 le 09/04/2009 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Info ou intox ? J'aurais tendance à être méfiant.

5.Posté par AS le 09/04/2009 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben LA den a ete declare par les israeliens ennemi numero apres qu'il eut dit en public que les Saud sont des juifs qui travaille pour israel... Obama a ete fiance par les Saud... qui eux memes fiaqncent tous les guerres contre les peuples de la region depuis que les anglais les ont mis en place en 1906...

Obama n'est qu'un pantin, il n'a pas de pouvoir si ce n'est que de defendre sa propre tete et d'essayer de ne pas paraitre defait tout le temps... l'Arabie Saoudite est pour le nettoyage ethnique de la Palestine, les Saud sont prets a financer le transfert des populations palestiniennes... les pays arabes ne sont pas diriges par des arabo-musulmans, mais par des arabes juifs ou chretien voir des minorites kurdes durzes et autres... du Maroc a l'Iraq... la decolonisation ne s'est jamais terminee...

http://larrysinclair-0926.blogspot.com/2009/04/bent-over-looking-down-its-bow-my-king.html

http://www.rense.com/general85/lie.htm

En agissant a plusieurs niveaux, obama tente de faire croire qu'il peut agir et faire pression, il n'a strictement aucun pouvoir, c'est un pantin comme la plupart de tous les autres presidents ricains... il y a des frictions dans l'elite mais jamais ils ne remettront en cause israel et s'opposeront a elle pas au niveua politique, a d'autres niveaux, peut etre...

les Saud sont des juifs de la tribu des bani Qunayqah, une riche tribu juive arabe mis en place par les anglais... et ils sont pas les seuls juifs a diriger des pays arabes... il y en a beaucoup d'autre notamment au maghreb...

http://no-sioniste-medias.blogspot.com/2009/03/wiam-wahhab-ancien-ministre-libanais.html


6.Posté par émile zozo le 09/04/2009 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

soit il ment soit il dit vrai, dans les deux cas cela se verra rapidement. Soit il ment et les palestiniens continueront de subir blocus et tragédies, soit il dit vrai et...il se fera tuer...

Le doute pour la paix reste d'autant plus d'actualité que les prospectives semblent démontrer qu'un seul grand état de type "démocratie israèlo-palestinienne" soit la solution la plus honnête et garante de paix tant pour les palestiniens que pour les israèliens. Deux états pouvant toujours se faire la guerre...

Que Dieu accorde la paix à nos ennemis, ainsi nous le serons nous-même.

7.Posté par Larguet le 09/04/2009 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le chef de la diplomatie Israélienne a dit qu'ils ne se sont jamais mélés ou ingérés dans les affaires des autres et refuse toute ingérence.

Voilà ce qui s'est déjà passé avec Sharon..

Le Premier Ministre israélien, Ariel Sharon, 3 octobre 2001, à
Shimon Peres, reporté sur la radio Kol Yisrael.

" Chaque fois que nous faisons quelques chose, vous me dites que l'Amérique fera
ceci.. ou fera cela ... Je vais vous dire une chose très claire : Nous, peuple juif,
contrôlons l'Amérique et les Américains le savent ." (Ariel Sharon répond à Shimon
Pères le 3 Octobre 2001 sur Kol Yisrael Radio)

8.Posté par Hijack le 09/04/2009 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Larguet,

Ben... je crois perso que c'est le contraire... que c'est les USA qui se servent d'Israël comme "maton" certes zélé dans la région... mais que comme maton !

Le moment venu, où Israël ne sera pas une pièce maîtresse pour la géostratégie impérialiste US ... ils profiteront de n'importe quelle bourde d'Israël pour la laisser tomber au mieux et au pire (pour Israël), ils pourront la laisser tomber très bientôt ... les USA ne pourront plus supporter ni les guerres, ni le soutien aveugle à l'entité sioniste.

Mais une chose est claire, l'impérialiste anglo/ricain est un rouage bien huilé ... qui a tout prévu depuis belle lurette et se sert à fond d'Israël et du sionisme... Quoi qu'il arrive, les ricains ... ça ne les gène pas plus que ça que certains pensent qu'ils sont dirigés par Israël ... c'est ça leur force.!!!

9.Posté par Nicole le 10/04/2009 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est drôle, je ne partage pas nombre d'avis émis. Pour moi Israël exerce un chantage massif sur les USA depuis l'USS Liberty (1967 est à la fois l'année de la guerre des 6 jours, de l'agression contre l'USS Liberty



et l'année qui a vu les organisations juives commencer leurs procédures à répétition en dédommagement "pour les nécessiteux de la Shoah" à qui elles donnaient bien peu des sommes reçues, mais les gardaient de façon à accroître leur pouvoir et leur emprise (Norman Finkelstein : l'industrie de l'holocauste, dispo sur scribd



ou



Je trouve très tendance en ce moment de charger les Saoudiens qui sont très évidemment corrompus, mais je pense que le gros problème réside du côté d'Israël, et ma tendance est de croire Obama, pour la bonne et simple raison qu'il a été totalement formaté lobby (James Petras, je l'ai cité plein de fois) et que le décalage produit quand il y a eu Gaza n'a pu que lui poser un sacré problème. Puis Freeman, Gunther Dean...perso, jevois cette évolution positivement. Le tuer ? Je les sais fous à lier, mais à ce point, je ne pense pas.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires