Diplomatie et relation internationale

Obama : monsieur chante le blues


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


Obama chante un air de blues de guerre qui passe mieux devant un auditoire souvent acquis au charisme d'un artiste qui sait bien mélanger les genres


Cide
Mercredi 2 Juin 2010

Obama : monsieur chante le blues
Le président Obama a, incontestablement, quelque chose éminemment artistique.
Quelque chose de digne, et fièrement résolu à aller de l'avant. Quelque chose qui me rappelle du déjà vu chez mes artistes américains préférés, particulièrement ceux du blues, John Lee Hooker en tête. Seulement, à bien tendre l'oreille, on entend, malgré une éloquence certaine et un verbe raffiné et bien choisi, un discours belliqueux et offensif. Un air de blues de guerre qui passe mieux devant un auditoire souvent acquis au charisme d'un artiste qui sait, mieux que quiconque, mélanger les genres. Un art dans lequel il excelle au point de se permettre de tenir un discours de guerre le jour, même, de la réception de son prix Nobel de paix. Alors bien évidemment, la guerre, dans l'esprit d' Obama, n'est pas celle de Saint-Exupery: une maladie, comme le typhus. Elle est, au contraire, à relent aristotélicien :
l'objet de la guerre c'est la paix. Mieux encore, en bon américain, la posture religieuse n'est pas loin. On trouve, en effet, chez lui, le chef politique de l'Église protestante, des visions communes avec l'un des fondateurs de sa rivale catholique, Saint-Augustin, spécialement son concept de jus ad bellum (la guerre juste). Concept qui est malgré les malheurs qu'il a causé de par le monde indissociable, selon les commentateurs de la discipline, de celui de jus in bello ( la justice en guerre). Et c'est, justement, ici que l'artiste était intéressant à entendre. Est-il juste de décimer des familles entières sur un simple soupçon ? Est-il juste de massacrer des peuples par simples intérêts économiques?Est-il juste de rester silencieux devant les atrocités de sa protégée Israel? Le président n'a pas répondu car, de la guerre, monsieur chantait, tout simplement, le blues.



Mercredi 2 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par nabs le 02/06/2010 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OBAMA! QUELLE DECEPTION ...."LA MARIEE ETAIT TROP BELLE"....!!!

2.Posté par vilayat le 02/06/2010 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Obama est ,comme les précedents présidents, et en pire,une marionnette sioniste
qui est là pour "faire le beau" et cacher les crimes du gouvernement US "Stay behind
Et ça marche bien!

3.Posté par Mémoire d'éléphant le 02/06/2010 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Manque plus que le comité nobel décerne son prix de la paix à l'autre nétanyaou. Comme il est composé de la même clique. Auto-congratlation.

4.Posté par dik le 02/06/2010 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Obama, un beau vampire idéalisant le sang pour la paix, sa paix à lui qui consiste à assouvir sa soif! C'est pourquoi, il voit les sanguinaires de l'entité sioniste comme des hommes de paix. En cela, il ne diffère en rien, d'ailleurs, de son prédécesseur vis-à-vis de Charogne qu'il a qualifié d'homme de paix!

5.Posté par Hijack le 03/06/2010 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh bwana, qui inconsciemment réclame le retour à l'esclavage ...Il est en effet l'esclave voulu qui fait bien ce qu'on lui dit de faire !

6.Posté par Barak BOMBAMA le 03/06/2010 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh soyons pas trop sévère avec la marionette des sionistes qu'est Barak BOMBAMA il a tout de même "regretter les pertes humaines" concernant le massacre à 8 clos en haute mer, faut pas trop lui demander non plus!!
WAKE UP A TOUS

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires