Politique Nationale/Internationale

Obama face à McCain: duel entre les deux générations



Samedi 19 Juillet 2008

Obama face à McCain: duel entre les deux générations
La vieillesse et la jeunesse sont deux facteurs importants qui ont influé fortement sur le processus de la campagne électorale aux Etats-Unis. John McCain, 71 ans, se targue de son expérience face à son rival jeune, Obama, 46 ans, et cela a de plus en plus intéressant cette rivalité. Le journal allemand "Morgenpost" a récemment publié un article dans lequel l'auteur qualifie la rivalité électorale entre Obama et McCain, d'un duel entre les deux générations. "McCain se vante outrecuidance de sa vieillesse qui lui a permis d'obtenir de nombreuses expériences dans divers domaines et il tente d'en profiter pour son compte", écrit le rapport. " Je suis plus âgé que la poussière". Conscient que son âge pourrait le desservir, le sénateur de l'Arizona a choisi l'autodérision, mais les objectifs finaux de ce candidat se sont résumés à cette phrase. Les résultats des sondages d'opinion, effectués jusque là, aux Etats-Unis prouvent que la majorité des citoyens américains qualifient de très caractéristique, le candidat McCain. En fait, après les questions de race et de sexe, une troisième question semble préoccuper les électeurs américains : celui de l'âge avancé du candidat républicain John McCain. S'il est élu, le candidat républicain entrera en fonction à 72 ans. Alors que le sénateur de l'Illinois est jeune et en bonne santé qui s'intéresse au basket-ball, McCain, blessé lors de la guerre du Vietnam, préfère de définir des plaisanteries de guerre. Le sénateur de l'Arizona reconnaître son ignorance dans le domaine informatique. " Durant l'histoire des Etats-Unis, on n'a jamais vu d'une telle différence d'âge entre les candidats à la présidentielle américaine", peut on lire dans le rapport. Au contraire de McCain, Obama ne tient pas à faire allusion directement à ce sujet, car il ne veut pas d'une part perdre le processus positif des élections qui est maintenant en sa faveur. Et de l'autre, il a besoin des voix des vieux électoraux, à l'Ohio, en Floriden et en Pennsylvanie. C'est donc qu'Obama cherche des termes clé et de poids pour empêcher entre temps toute tension. Certes, il a toujours pris en compte les desiderata de l'électorat et a pris ses stratégies conformément à leurs désirs. Obama a tiré profit d'une telle stratégie pour son compte. En d'autres termes, il a utilisé le terme de la vieillesse et de la jeunesse aux côtés du terme "le changement". Le candidat démocrate a régulièrement utilisé ce terme de sorte qu'il s'est pour l'heure transformé en modèle de la réforme aux Etats-Unis. Les organisations pro-Obama qui sont chargés de faire des campagnes électorales en faveur du sénateur de l'Illinois ont agi sur leurs web sites si intelligemment qu'elles sont même parvenues à retenir l'attention de ceux qui ne tiennent guère à la politique. Certes, le camp de McCain ne lésine sur rien dans le sens de la campagne électorale électronique, mais le problème principal, c'est que McCain n'a pas le même dynamisme qu'Obama lors de sa campagne électorale. Les récentes recherches montrent que 74% de partisans d'Obama accèdent au réseau d'Internet pour être informé des dernières informations politiques. Le camp républicain utilise aussi l'argument de l'âge régulièrement, en le retournant à la faveur de John McCain. D'abord dans les blagues récurrentes que le candidat fait à propos de son âge, comme dans ce sketch enregistré pour l'émission parodique Saturday Night Live, où il explique pince-sans-rire que "la première qualité nécessaire pour être président des Etats-Unis est d'être très, très, très, très vieux", avant de conclure "l'important c'est de pouvoir regarder ses enfants dans les yeux. Ou dans mon cas, mes enfants, mes petits-enfants, mes arrière-petits-enfants, et mes arrière-arrière-petits-enfants, dont les plus jeunes s'approchent de la retraite."

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 19 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par kousko le 19/07/2008 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce sont les deux face de la mê^me pièce de monaie.bonet blanc,blanc bonet.tout les merloques se ressemblent et ça ne changera rien au probleme de l'humanité.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires