MONDE

Obama enterre le projet d’une « commission vérité » sur les tortures infligées aux prisonniers de la «guerre contre la terreur»



redaction@mecanopolis.org
Samedi 7 Mars 2009

Obama enterre le projet d’une « commission vérité » sur les tortures infligées aux prisonniers de la «guerre contre la terreur»

Malgré ce qu'ont annoncé hier une multitude de sites web et blogs d'information, le projet d'une « commission vérité » destinée à faire toute la lumière sur le traitement des prisonniers de la «guerre contre la terreur», lancée par l'administration Bush au lendemain des évènements du 11 septembre, est définitivement enterrée.

C'est un responsable de l'administration Obama qui, sous couvert d'anonymat, l'indique dans l'édition de Newsweek a paraitre aujourd'hui : « Une commission vérité serait une distraction à un moment où on s'efforce de faire passer les réformes du système de santé, une nouvelle politique énergétique et d'autres projets de loi qui requièrent le soutien des républicains. Regarder en arrière ne peut que raviver l'opposition partisane et les polémiques».

Barack Obama l'avait indiqué lui-même, par des propos similaires, il y a quelques semaines : «Cela m'intéresse davantage de regarder vers l'avant, plutôt que de regarder en arrière». Il répondait au sénateur démocrate du Vermont, Patrick Leahy, à la base de l'idée d'une telle commission. Ce parlementaire est célèbre pour avoir courageusement affronté l'administration Bush, qui le lui rendait bien : «Go fuck yourself», lui avait lancé le vice-président Dick Cheney en 2004.

Comme le dit le proverbe : « les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent », et pour Barack Obama, cette idée de « commission vérité » n'était qu'un mensonge électoral de plus, comme le prétendu retrait des troupes américaines d'Irak (voir notre article Les premiers mensonges du président Barack Obama).

obama1

Guantanamo ? Les prisons secrètes de la CIA ? Les tortures infligées à de « présumés terroristes » aux États-Unis, en Europe et au Moyen-Orient ? Tout cela est définitivement passé à la trappe. Circulez, il n'y a rien à voir !

Mecanopolis




Samedi 7 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par Nicole le 08/03/2009 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut quand même noter les 3 associations qui se sont créées pour lui demander spécifiquement l'ouverture d'une nouvelle enquête sur le 9/11. Les termes, notamment des dirigeants religieux, et les Etats Unis sont très versés dans la religion, sont étonnants de précisions :

CONSIDERANT que les dirigeants religieux cherchent à promouvoir des valeurs universelles variées, telles que l'amour, la justice et la vérité, et

CONSIDERANT que tout au long de l'histoire les religieux ont mis en avant l'importance des questions morales, et

CONSIDERANT que la validité des explications officielles sur le 9/11 a été mise en cause par des scientifiques et des professionnels de différents champs de compétence au delà d'un doute raisonnable, et

CONSIDERANT que les explications officielles du 9/11 ont été utilisées pour légitimer l'augmentation de dépenses militaires et par là même pour faire passer au second plan des dépenses de santé, d'éducation, de bien-être, d'infrastructure et d'environnement, et

CONSIDERANT que les explications officielles ont été utilisées pour accuser l'Islam d'être une religion contenant une violence intrinsèque et pour justifier la discrimination envers les musulmans et les attaques contre les pays musulmans, et

CONSIDERANT que le rapport officiel sur le 9/11 a été réalisé par des individus ayant des relations professionnelles très proches, voire employées par l'administration Bush,

POUR TOUTES CES RAISONS, nous les membres de l'association des leaders religieux pour la vérité sur le 9/11 demandons au Président Obama d'autoriser immédiatement une nouvelle enquête véritablement indépendante, parce qu'une telle investigation est en souffrance depuis longtemps et que nous la devons aux familles de victimes, au peuple américain, et aux peuples du monde, tout particulièrement d'Afghanistan et d'Irak.

Les signataires s'engagent en leur nom propre, sans que leur implication représente nécessairement celle de la totalité de leur communauté d'appartenance, sans considération plus avancée.

Plus d'info



Pour les dirigeants politiques, ils sont passés de 12 à 29 signataires en à peine une semaine, et sont loin de n'être qu'américains. J'ai du mal à croire qu'il puisse refuser sans se discréditer. Il y a aussi les professionnels de santé.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires