Politique Nationale/Internationale

Obama : Les réfugiés Palestiniens ne peuvent revenir



Traduit par I.A.
Jeudi 31 Janvier 2008

Obama : Les réfugiés Palestiniens ne peuvent revenir
Selon un panel d'experts israéliens, Obama est le candidat le moins bien noté pour les intérêts israéliens (voir http://www.haaretz.com/hasen/pages/rosnerPage.jhtml). Aujourd'hui il fait des efforts pour se rattraper.
Il semble qu'aux Etats Unis tous les chemins vers la maison blanche passent obligatoirement par la même case !

Obama : Les réfugiés Palestiniens ne peuvent revenir

Hilary Leila Krieger & Tovah Lazaroff, Miami

Le Jérusalem Post

29 janvier 2008-01-29

Les réfugiés Palestiniens appartiennent à leur propre état et n’ont pas un droit « littéral » de retour en Israël, a déclaré ce lundi Barack Obama, le candidat démocrate aux élections présidentielles.

« Le contour de n’importe quel accord devrait inclure la garantie qu’Israël demeure un état juif », a-t-il déclaré au Jérusalem Post et à d’autres membres de la presse juive et israélienne dans une conférence téléphonique. Il a réitéré son soutien à une solution à deux états, mais il a confirmé : « Nous ne pouvons pas avancer jusqu’à ce qu’on ait un minimum d’assurance que les Palestiniens sont capables de fournir l’appareil de sécurité qui empêcherait les attaques continues contre Israël ».

La conversation d’Obama avec les reporters et son soutien à la position israélienne sur les réfugiés, arrivent suite aux charges calomnieuses contre lui, prétendant qu’il est en vérité un Musulman avec une éducation radicale wahhabite.

Obama a d’ailleurs terminé l’appel téléphonique en affirmant combien ces accusations étaient fausses.

« Il y a eu une campagne continue et virulente de diffamation sur Internet, qui a été menée pour atteindre particulièrement la communauté juive », a-t-il dit. « C’est complètement faux. Je n’ai jamais pratiqué l’Islam. J’ai été élevé par une mère laïque, et j’ai été un adepte de la religion chrétienne et un Chrétien actif ».

Obama a dit qu’il voulait personnellement parler de ce sujet afin que les électeurs juifs puissent entendre « de la gueule du cheval » qu’ « il n’y avait pas là de la matière, et qu’il y avait un engagement et une relation forts et profonds avec la communauté juive qui ne devraient pas être remis en question ».

La campagne d’Obama a fait plusieurs actions pour démystifier les mensonges en circulation, dont la distribution des prospectus en Caroline du Sud affirmant ses convictions chrétiennes – un geste qui a dérangé quelques groupes juifs. Obama a gagné facilement la Caroline du Sud pour donner plus d’élan à sa course serrée de primaires avec la sénatrice Hillary Clinton. Ils vont de nouveau s’affronter ce mardi 5 février, quand beaucoup des plus grands états du pays – avec la grande majorité de la population juive des Etats-Unis – vont voter.

Obama a récemment exprimé des positions de soutien à Israël et aux questions juives, dont ses commentaires durant cette conférence téléphonique, et tout autant sa lettre qu’il a envoyée jeudi dernier en incitant à ce que les Etats-Unis ne soutiennent pas de résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU sur Gaza, si cette résolution ne condamne pas les tirs de roquettes de Hamas contre Israël.

« Le droit de retour [en Israël] est quelque chose qui n’est pas une option dans le sens littéral », a dit Obama lors de l’appel – cependant il a déclaré : « les Palestiniens ont un droit légitime de se soucier d’avoir un état avec un espace cohérent contigu qui permettrait à l’état de fonctionner efficacement ».

Concernant l’Iran, il a appelé pour plus de pression sur le régime, il a aussi soutenu les projets d’arrêt de tout investissement, mais n’a pas mentionné la possibilité d’utilisation de la force.

Il a aussi déclaré que des « carottes » devraient être offertes, alors qu’un porte-parole a dit qu’il croyait qu’il devrait y avoir des contacts diplomatiques de bas et moyen niveaux entre les Etats-Unis et l’Iran.

« La diplomatie n’est pas seulement de parler avec ses amis, mais aussi avec ses ennemis », a dit Obama. « Nous voulons envoyer un signal au peuple iranien que nous sommes raisonnables. Nous ne cherchons pas à entraver les aspirations légitimes du peuple iranien, mais nous voulons qu’ils changent leur attitude ».



Jeudi 31 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par chapichapo le 31/01/2008 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on l'a bien recadré le candidat democrate,
celui qui promet le "changement"...

l'aipac va donc continuer sa strategie en toute impunité,
il se dit proche du sud ce candidat

cette declaration sur la palestine ne laisse rien augurer de bon pour le sud,
on ne peut a la fois proner l'injustice, la loi du plus fort,
et son contraire ensuite

les usa vont donc continuer leur derive morale, diplomatique et economique....

2.Posté par sean le 31/01/2008 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien voila une autre face de ce fameux Obama.Finalement,il n'est peut-être pas si porteur de changement en ce qui concerne la politique américaine dans le monde et en particulier au Moyen-Orient

3.Posté par BOUGI le 31/01/2008 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C4EST VRAI

4.Posté par BOUGI le 31/01/2008 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

obama a raison de caresser les juifs américain dans le sens du poil. je le pense. comme je pense également que s.royal aurait du faire des propositions pour l'expulsion des étrangés. en tout cas ranchérire sur les propos de le pen. elle aurait ainsi pri ses voix et pu etre élu à la place de sarko. ensuite, il lui aurait suffit de renoncer à toutes ces promesses. comme sarko renonce à toute les siennes à présent...une campagne presidentiel et les principes dont deux choses qui ne marchent pas ensemble.

5.Posté par Foul le 31/01/2008 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parfaitement d'accord avec BOUGI. Mais hélas le mensonge est une qualité politique qu'elle n'a pas eue. Obama l'a peut-être compris. Par contre, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même bateau. Il y a hélas des pions dans tous les partis, dans toutes les religions. Israel et les juifs ricains sont composés à 99% de pions. s'il vous plait pas trop d'amalgame... Nous ne sommes que des hommes...

6.Posté par Amar le 01/02/2008 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous etes bien naifs de croire que les presidents prennent seuls les decisions.Le plus souvent les questions internationales sont réglées par ceux qui detiennent l'argent.Qui paye la campagne des candidats ? Surement pas les petites gens.Un espoir pour les palestiniens l'effondrement de l'economie américaine qui n'est plus tres loin et la remise en cause des aides us aux israeliens.
Courage braves palestiniens le secours est proche incha allah.

7.Posté par palestro le 01/02/2008 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fin de compte il n est pas different des autres candidats , donc qu on ne s attend pa

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires