ALTER INFO

ON NE PEUT ÊTRE ANTI-IMPÉRIALISTE SI ON EST PAS ANTICAPITALISTE


Le 28 novembre dernier, lors de sa visite au Burkina Faso, le Président de l’État français Emmanuel Macron s’est exprimé devant les étudiants de l’université de Ouagadougou en compagnie de son homologue burkinabé, Roch Christian Kaboré.


Robert Bibeau
Jeudi 14 Décembre 2017

ON NE PEUT ÊTRE ANTI-IMPÉRIALISTE SI ON EST PAS ANTICAPITALISTE
Dans son discours, le Président de la République a annoncé que seraient déclassifiés tous les documents liés à l’assassinat de Thomas Sankara. L’ancien président burkinabé a été assassiné en 1987, mais des zones d’ombres entourent sa disparition, notamment le rôle de l’ambassade de France à Ouagadougou (1).

Un programme révolutionnaire et anti-impérialiste affirment les plumitifs.


En 1983, à 33 ans seulement, Thomas Sankara, officier dans l’armée néocoloniale française de la Haute-Volta, s’empare du pouvoir gouvernemental fantoche par un coup d’État militaire, succédant aux précédents, malversation opposée à la mobilisation populaire paysanne et ouvrière révolutionnaire (2).

En 1984, il renomme le pays Burkina Faso qui signifie "pays des hommes intègres". Le pays des hommes intègres est alors et demeure toujours l'un des dix pays les plus pauvres avec un indice de développement humain de 0,402 (2015), Madagascar, un autre pays sous la botte gauchiste étant le dernier de la liste. Dès lors, il met en place quelques réformes avec l’aide de son ami et bras droit le capitaine Blaise Compaoré, qui sera son Brutus après quelques années à comploter (3). Sankara et Compaoré prétendent moraliser la vie politique capitaliste dans un pays quasi féodal pas encore industrialisé; il souhaite atteindre l’autosuffisance alimentaire et construire de nouvelles relations diplomatiques et économiques avec la France néocolonialiste, tout en conservant le mode de production capitaliste en émergence, et en restant membre de la communauté Franc-CFA administrée par la Banque de France, un peu comme Robert Mugabe au Zimbabwe face au Commonwealth impérialiste britannique (4).

Comme Mugabe, Castro, Guevara, Ho chi Minh, Kim il Sung et combien d’autres «révolutionnaires gauchisants» Sankara et Compaoré défendaient soi-disant un programme anticolonialiste et antiimpérialiste, mais en gardant leur pays sous le mode de production capitaliste à l’exemple de tous les autres « révolutionnaires tiers-mondistes » de cette époque jusqu’à aujourd’hui, ce qui comprend Mao, Enver Hodja et Mandela, des héros de la go-gauche contemporaine (5).

Afin de manifester sa volonté de rompre avec la diplomatie franco-africaine qu'il jugeait "néocoloniale", Sankara boycotta les sommets France-Afrique. Ce fut le cas notamment de celui de Vittel en 1983 et de celui de Bujumbura (Burundi) en 1984, mais jamais il ne ferma les ambassades de France et des USA à Ouagadougou… ce qui admettons-le n’aurait pas empêché ce qu’il devait fatalement arriver.

Au milieu des années 1980, les pays du tiers monde, en particulier les pays africains, furent ébranlés par une nouvelle crise de la dette souveraine. En 1987, lors du sommet de l’Organisation de l'unité africaine à Addis-Abeba (Éthiopie), Thomas Sankara appela les pays africains à se joindre à lui pour refuser de payer la dette souveraine aux banques occidentales (voilà une première proposition révolutionnaire radicale) : "Si le Burkina Faso, tout seul, refuse de payer la dette, je ne serai pas là à la prochaine conférence" ; saillie prémonitoire puisque Thomas Sankara devait être assassiné quelques mois plus tard. Preuve était faite que même sans être anticapitaliste, le simple fait de menacer de ne pas payer la dette (la rançon impériale) suffit pour être condamné et exécuter par son bras droit « révolutionnaire antiimpérialiste » (sic), le capitaine Compaoré sicaire des puissances plénipotentiaires. Des années plus tard le colonel Kadafi allait être assassiné pour un tel « crime » de lèse-majesté des banquiers (6).

Que faut-il comprendre de cet exemple tragique ?

Qu’un héros « révolutionnaire » aussi bien intentionné est-il, marxiste de surcroit (sic), ne peut se substituer au prolétariat révolutionnaire armé, lancer massivement à la conquête de tout le pouvoir économique d’abord, politique ensuite. Les autres formes du pouvoir (militaire, juridique, policier, diplomatique, social, syndical, etc.) lui échoiront de surcroit. La tactique du coup d’État militaire oligarchique ne fait pas partie de la panoplie révolutionnaire prolétarienne et comme l’histoire le démontre, elle ne mène qu’à l’échec même en Russie bolchévique. Il faut aussi conclure de cet exemple tragique, qui succède à des dizaines d’autres identiques, que pour que le soulèvement révolutionnaire survienne les conditions objectives, matérialistes, économiques doivent être réunies. Il faut que le mode de production capitaliste soit sur le point de s’effondrer mondialement à commencer par les pays impérialistes avancés, et les pays sous-développés ensuite. La révolution mondiale ne sera pas l’œuvre des déshérités affamés, dépenaillés, qui constitueront une force d’appoint en soutien au prolétariat avancé et armer. Enfin, dernier constat, méfiez-vous camarades de qui se proclame marxiste – marxiste-léniniste – communiste, gauchiste ou d’avant-garde de tout acabit. Marx, protège-nous de « l’avant-garde », nos ennemis on s’en charge.


La suite de l’article EST DISPONIBLE SUR LE WEBMAGAZINE http://www.les7duquebec.com/7-au-front/on-ne-peut-etre-anti-imperialiste-si-on-est-pas-anticapitaliste/

NOTES

1. http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-2-2/qui-est-thomas-sankara-licone-anticolonialiste/

2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Burkina_Faso

3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Burkina_Faso

4. http://www.les7duquebec.com/7-au-front/robert-mugabe-dernier-gauchiste-despote-et-imposteur/

5. http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/le-quebec-maillon-faible-de-letat-imperialiste-canadien/

6. http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-parricide-la-guerre-civile-en-89871
Et http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/libye-toujours-dans-loeil-du-vautour-europeen/
7. Robert Bibeau (2017)
QUESTION NATIONALE ET RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE SOUS L'IMPÉRIALISME MODERNE


COMMANDER SUR AMAZON
https://www.amazon.ca/Question-nationale-r%C3%A9volution-prol%C3%A9tarienne-limp%C3%A9rialis/dp/2343114749/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1496234995&sr=8-1&keywords=Robert+Bibeau
Commander la version eBooks





 


Jeudi 14 Décembre 2017


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires