Politique Nationale/Internationale

OBAMA : ET SI LES STRATÈGES DÉMOCRATES AVAIENT FAIT UN GROSSE ERREUR ?



Lundi 3 Mars 2008

[Sam Smith - Progressive Review - 29/02/2008 - Trad. Grégoire Seither]
Tous ces petits malins, ces stratèges du Parti Démocrate qui ont traffiqué les primaires de manière à en avoir fini à Paques et pouvoir tranquillement préparer la convention de cet été, risquent de se réveiller avec une très mauvaise surprise. Si les choses continuent comme elles sont parties, Obama va bientot se retrouver tout seul la dehors, en première ligne, mal protégé par un Parti trop poli et pas assez combatif.

En face de lui, il y aura un bataillon des meilleurs disciples de Goebbels, des plus experts manipulateurs d’opinion et fabricants de calomnies de l’histoire politique des Etats-Unis.

La raison pour laquelle les stratèges de l’ancien temps avaient préconisé de laisser courir la campagne des primaires jusqu’en été, était que cela permettait d’ajuster le tir si soudain une controverse prenait racine à propos de l’un de vos poulains.

Mais cette année nous sommes partis en avance et nous avons quasiment limité tous nos choix, alors qu’il nous reste encore 9 mois de campagne à endurer. Un candidat novice va devoir affronter les tueurs du Parti Républicain pendant une longue, longue période. J’en ai des sueurs froides…

C’est toujours bon d’en savoir autant que possible sur le candidat que vous comptez nominer. Même Hillary Clinton a discrètement embauché une armée de détectives privés pour fouiller en détail la vie passée de son mari et de sa famille, avant qu’il ne se déclare candidat.

Voilà ce qui inquiète les Barackistas : leur candidat est une feuille relativement vierge… et il y a déjà des rumeurs qui commencent à pointer le bout de leur nez, à propos du passé de Barack Obama. Des rumeurs, des bruits, des on-dit qui pourraient lui causer de sérieux torts : par exemple les bruits sur ses relations avec certains groupes musulmans anti-israéliens.

Bien sûr, ce n’est pas McCain qui va s’abaisser à jouer cette carte incendiaire… il se contentera de laisser faire Internet et les hordes de blogueurs experts en montage de campagnes salissantes.

Une bonne partie de ces rumeurs est de la pure désinformation, la grande majorité est probablement totalement fausse. Si Obama était un candidat avec une longue histoire politique, connue de tous, il n’aurait pas de soucis à se faire à leur sujet. Mais justement, il n’est pas un vieux candidat, peu de gens connaissent son passé et son “track record”… ce qui laisse la porte ouverte à toutes sortes de rumeur. Et vous pouvez compter sur les propagandistes experts du cabinet noir Républicain pour vous en fabriquer de bien dégueulasse et bien plausibles.

Si quelqu’un s’amusait à lancer des rumeurs sur le comportement de McCain quand il était prisonier des Vietnamiens par exemple, cela n’irait pas loin, parce que tout le monde connait McCain. Mais si surgissait soudain une rumeur bien fabriquée sur Barack Obama, sa jeunesse et sa “virginité” politique offriraient un beau terrain à son développement.

Bien sûr, la gauche Barackista s’imagine que son candidat est une sorte de saint qui marche sur les eaux et que donc nous n’avons pas à nous soucier de ce genre de choses. Mais ça ne se passe pas comme ça en politique. Un candidat qui grimpe comme une fusée peut très bien retomber aussi vite…  N’oubliez pas que, en Décembre dernier, parmi les 15 principaux sondeurs, Obama ne dépassait les 30% que chez trois d’entre eux. Il n’a commencé à se détacher du peloton que depuis deux mois… et il y a encore tout plein d’obstacles à franchir et de rendez-vous à honorer d’ici à Novembre.

Un autre point est important à retenir : la ferveur de la gauche vis à vis d’Obama n’est pas partagée par le grand public. Les électeurs des primaires ne sont pas des électeurs comme les autres, ils ne permettent pas de préfigurer ce que sera le comportement des électeurs lors des “vraies” élections. Et pour l’instant Obama n’a dépassé les 50% vis à vis de McCain que dans une poignée de sondages. Cela ne veut pas dire qu’Obama ne sera pas capable de battre McCain - simplement que le chemin à parcourir encore est bien plus dur que les partisans d’Obama ne semblent le croire.

Nous n’y sommes pas encore et en face ils ont mis toute leur énergie à creuser toutes les sortes de chausse-trappes imaginables sur la route.

http://www.prorev.com

http://libertesinternets.wordpress.com/ http://libertesinternets.wordpress.com/



Lundi 3 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par MIJEON Amaury le 03/03/2008 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais arretons de tourner autour du pot!

Barack Obama ne gagnera pas pas plus qu'un autre dirigeant démocrate.

Seul les républicains ont à avoir le droit de pouvoir.

2.Posté par MIJEON Amaury le 03/03/2008 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le complot se poursuit!

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires