Religions et croyances

Ô toi homme ! qu'est ce qui t'a détourné de ton seigneur qui t'a créé!



Farid Slim
Mercredi 5 Mai 2010

Ô toi homme ! qu'est ce qui t'a détourné de ton seigneur qui t'a créé!
Nous vivons une époque où l'on est happé par ce bas monde, où l'altruisme a laissé place à l'individualisme, dans une époque où les médias ont eu raison de nos conscience, où les injustes prennent impunément les biens d'autrui, où l'être humain n'est qu'une marchandise ou un outil de production, une époque où même l'enfant dans sa prime nature est arraché à son foyer, mutilé, victime du trafic d'organes orchestré par ceux dont l'humanité a été vidé de toute substance! Cet état des lieux est bien triste et désolant, à qui la faute? certains diront que Dieu aurait pu empêcher cela, et certes il aurait pu ! n'est il pas l'Omnipotent? mais la faute appartient à ceux qui ont tourné le dos à Celui qui les a façonné de la plus belle façon, aujourd'hui on se plaint de la violence des jeunes dont les manifestations sont révèlent de plus en plus tôt, à cela il faut répondre, qui a décider de retirer des manuels scolaires et éducatifs, la notion de Dieu, l'ethique et la crainte révérencielle ? a force de persuader nos jeunes qu'ils descendent du singe ils ont fini par accepter leur bestialité et ils la manifestent aussi primairement que leur pseudo ancêtre. la réalité est certes amère mais elle n'est que le fruit du fait que l'homme se soit détourner du Créateur, aujourd'hui l'homme récolte ce qu'il a semé à savoir la corruption du coeur et de l'esprit et c'est toute la création qui en patit, Dieu ne dit il pas dans le Coran: " la corruption s'est déversé sur la terre et la mer à cause de ce qu' ont devancé les mains de l'homme", cependant, malgré les avertissements que Dieu ne cesse de nous envoyer, l'homme cherche encore la cause de sa déchéance là où il ne la trouvera pas, aveuglé par sa cupidité et son auto suffisance, il est aveugle mais il se perçoit qu'il voit, il est sourd mais il se convaint qu'il entend, mais cela n'a rien d'étonnant, Dieu nous dit dans le Coran: "ce ne sont pas les yeux qui sont atteints de cécité mais les coeurs qui se trouvent dans les poitrines", par ce verset, Dieu nous ramène à l'origine de tous les maux, à l'origine de toute injustice, de toute avarice, a l'origine de notre manque d'humanité! le coeur, cet organe que les érudits musulmans ont qualifiés de "Sultan des organes", ce coeur est à la fois la source de tout bien mais aussi la source de tout mal, notre bien aimé prophète (paix et bénédiction de Dieu sur Lui) nous rappelle qu'il y a un organe dans le corps, s'il est sain tout le reste le sera, mais s'il est corrompu, tout le reste le sera aussi ! c'est organe est le coeur! en méditant cette tradition prophètique on peut comprendre pourquoi le monde va si mal, puisque le coeur prend vie et s'apaise à l'évocation du Très-Haut qu'Il soit exalté, si ce coeur s' est détourné de ce qui le fait vivre comment alors pourrait il influencer positivement les autres organes? les problèmes de l'homme ne se trouvent pas autour de lui mais en lui, ils se trouvent dans la rebellion qu'il a entreprit contre celui qui ne cesse de le combler de bienfaits malgré ses méfaits! Aussi, toi ma soeur, toi mon frère, nous qui espérons voir la lumière du divin éclairer nos semblables, nos civilisations, le monde entier, nous avons une grande rôle à jouer, tout d'abord, nous devons débuter par nous même car nous ne pouvons éduquer sans s'éduquer, comment pourrions nous transmettre l'amour de Dieu si nous ne le vivons pas, Dieu nous rappelle cette réalité lorsqu'il nous dit dans le Coran: " certes Dieu ne change pas l'état d'un peuple tant que ceux qui le composent ne réforment pas leur égo", cela passe par le fait de prendre conscience de nos états, de sonder notre for interieur à la recherche de ce qui parasite notre relation avec le Créateur, de ce qui nous plonge dans l'oubli de son évocation, de ce qui nous plonge dans l'insouciance de Sa contemplation, c'est ce qu'on appelle l'education spirituelle ou le cheminement, il débute par l'éveil, qui se traduit par un retour sincère vers Dieu, c'est un élan du coeur boosté par le divin vers la vraie vie, celle du coeur et de l'âme! cet état pousse l'aspirant à surmonter les obstacles de sa nature humaine et le propulse vers la familiarité du Créateur, ce n'est que par cette muthation éthique que nous pourrons revenir vers les hommes avec le message d'espoir et la bonne nouvelle!


Mercredi 5 Mai 2010


Nouveau commentaire :

Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires