ALTER INFO

Nulle part où s’abriter


Dans la même rubrique:
< >

Par Mohamed Omer


Vendredi 21 Mars 2008

Une ambulance traverse à toute vitesse le camp de réfugiés de Jabalyia pour évacuer les blessés graves - et les restes de corps éparpillés dans toute la rue. Une journée normale de travail ces temps-ci.


Ci-dessus, photos "troublantes" prises par Mohamed Omer dans le camp de Jabalyia


Les familles sont entassées dans des abris de fortune autour des postes de radios, pour savoir quand prendra fin leur agonie. Il n'y a pas de l'électricité, l'eau potable est précieuse.

Aucun signe encore d’un terme à l’«hiver chaud» qu'Israël a mis en place pour les habitants de Gaza. Israël est déterminé à mettre un terme au gouvernement élu du Hamas et à sa direction.

S'il y a une quelconque activité dans les environs du camp de Jabaliya, c’est à l'hôpital Kamal Adwan. Les blessés sont amenés les uns après les autres. Les familles affolées tentent d’attirer l'attention des aides-infirmiers, des médecins et des infirmières épuisés des Urgences.

Une ambulance arrive, mais sans blessés à l’intérieur. Le personnel sort des parties de corps enveloppés dans des couvertures - les restes d'une dizaine d'enfants et de trois femmes.

Quelques minutes plus tard, une autre ambulance arrive. Un homme est porté et il a perdu une bonne partie de sa peau. Heureusement, il est inconscient.

Avec seulement deux salles d'opération, les chirurgiens de Kamal Adwan luttent pour aider tous ceux qui leur sont amenés. Leurs uniformes sont tâchés de sang, et des morceaux de chair et de cervelle sont collés à leurs cols et à leurs manches. Les médecins sont déterminés à sauver ceux qu'ils peuvent.

Un aide-infirmier pousse une autre victime. Le jeune homme est dans le coma, il saigne abondamment de ses multiples blessures après avoir été touché par des éclats d'obus provenant d'un missile air-sol.

Soudain, tous les yeux sont levés vers le plafond. Le bruit d'un hélicoptère de combat s’approche. Quelques instants plus tard, on entend une explosion. Les Israéliens bombardent à nouveau, et c’est assez proche. Certains de ceux qui attendent à l'hôpital hurlent. D'autres restent assis, le regard dans le vide.

Un jeune homme est allongé et soigné dans une chambre commune. Il n’a plus de jambes et il lui manque un bras. Il essaie de dire quelque chose mais il ne peut pas.

"Il faisait paître les moutons quand un F-16 israélien a bombardé notre maison", dit son père à ses côtés. "Ses jambes ont explosé sous lui."

"Réveille-toi ... Samah s’il te plaît ! ", hurle une fille. La fille à qui elle s’adresse a le torse brûlé. C’est aussi ce qui reste du corps d'une autre jeune femme dans la chambre d'hôpital. C’étaient ses soeurs, Samah, 17 ans et Salwa Asalyia, 23 ans.

Sa famille se souvient du moment où l'ambulance est arrivée. "Où est le reste du corps ?" a demandé le conducteur de l'ambulance. Dans la rue, les massacres continuent.

Un correspondant de l’IPS a vu une fille, d'environ 17 ans, hurler. Un jeune garçon gisait immobile dans la rue. Elle s’est dirigée vers lui.
Alors qu’elle approchait du corps, un tireur embusqué israélien l’a tuée. Elle s’appelait Jaclyn Abou Shbak, 17 ans, et son frère dans la rue s’appelait Eyad, 14 ans.

Le carnage se poursuit, dans ce que les Israéliens appellent de la légitime défense.

Le 29 Février, le vice-ministre de la Défense israélien, Matan Vilnaï, a menacé la Bande de Gaza d’une "Shoah" (holocauste) en réponse aux tirs de roquettes Qassam sur la colonie israélienne de Sderot, qui ont causé la mort de trois Israéliens.

Le siège israélien de la Bande de Gaza imposé par la fermeture des frontières et la privation de nourriture, d'eau et d’équipements médicaux est entré dans son 25e mois au mois de mars. Mais maintenant, les attaques en plus du siège sont de plus en plus meurtrières chaque jour.

Pendant les huit premiers mois après le retrait israélien de ses colonies illégales de Gaza en septembre 2005, le Hamas et la résistance palestinienne avaient observé une hudna (cessez-le-feu) de huit mois malgré la poursuite des bombardements israéliens, l’enlèvement de responsables et les assassinats ciblés.

Cela a pris fin en juin 2006 quand un navire israélien a bombardé une plage de Gaza, tuant 13 personnes, dont 11 personnes d'une même famille. Le Hamas et l'Autorité Palestinienne à Ramallah avaient à plusieurs reprises pris contact avec Israël pour négocier un cessez-le-feu. Israël a rejeté chaque tentative et a intensifié ses attaques.

L'Organisation des Nations Unies a utilisé le terme de «massacre» pour la mort de plus de 50 civils. L’opération ‘Hiver Chaud" a ôté la vie à 60 personnes le premier jour, et a fait à ce jour au moins 126 morts, dont 39 enfants et bébés, 12 femmes et 380 blessées. Des centaines de maisons ont été détruites.



Vendredi 21 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par hélène le 21/03/2008 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



personne ne bouge.
personne ne dit rien.
l'armée la plus lâche du monde peut continuer ses massacres sans fin, le martyr des palestiniens laisse le monde médiatique indifférent.
là est la plaie ouverte de notre monde, l'holocoste qui dure depuis 60 ans.

peut-être un mot du dalî-lama?????????????


2.Posté par fred is back le 22/03/2008 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Le Hamas est tout autant fasciste que le mouvement sioniste. Les sioniste on même favorisé l?expansion de Hamas pour affaiblir Arafat et arrêter tout processus de paix. Le Hamas à une vision sectaire du monde qui ressemble au nazi. Voir leur charte qui coupe le monde en deux avec les bon ariens musulman et le reste qui son des dégénérés
Extrait du préambule de leur charte :
« 'Vous êtes la meilleure Communauté suscitée pour les hommes : vous ordonnez ce qui est convenable, et vous interdisez ce qui est blâmable, vous croyez en Dieu. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux. Parmi eux se trouvent des croyants, mais la plupart d'entre eux sont pervers. »
Les hadit choisis dans cette charte sont ouvertement antisémites et s?ils appellent parfois au combat contre les sionistes, c?est majoritairement les juifs en tant que tel qui sont visés :
« L'Apôtre de Dieu -que Dieu lui donne bénédiction et paix- a dit : 'L'Heure ne viendra pas avant que les musulmans n'aient combattu les Juifs (c'est à dire que les musulmans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent cachés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : 'Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d'épineux] qui est un arbre des Juifs' (hadîth rapporté par al-Bukhârî et par Muslim) ».

Ils utilisent des thèses révisionnistes et reconnu comme tel :
« Leur plan se trouve dans 'les Protocoles des Sages de Sion' »

Ils ne veulent que la guerre et ne recherchent pas la paix mais la victoire de leurs idées à tout prix :
« Sortir du cercle du conflit avec le sionisme constitue une haute trahison qui entraînera la malédiction sur ses auteurs »
Pour le reste, je vous invite à lire Charte du Mouvement de la Résistance Islamique ? Palestine (Hamâs) :

http://www.gremmo.mom.fr/legrain/voix15.htm

J?en conclu que avec les sioniste d?un coté et le Hamas de l?autre, deux fascismes s?affrontent, on n?est pas près d?en voir la fin.

MODERATION:

''Le Hamas est tout autant fasciste que le mouvement sioniste''

Pour quelqu'un qui a la prétention d'oeuvrer pour la paix, ayez un peu de décence et arrêtez d'affirmer de telles inepties !
Le jour où vous ferez la différence entre propagande ??hasbari?? et la réalité du terrain, peut-être arrêterez-vous de dire des conneries ?

3.Posté par fred is back le 22/03/2008 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà je ne voie pas ou est la propagande, ou sont les "hasbari" ou la négation du génocide du peuple palestinien donc de la réalité de terrain. Vous pourriez au moins respecter le fait que j'ai pris du temps pour lire dans sont intégralité "La Charte du Mouvement de la Résistance Islamique Palestinien (Hamâs)".
Si l'on trouve de magnifiques passages très humaniste pour la protection du peuple palestinien, les moyens et l'idéologie pour y arriver, je le répète, ont tout du fascisme pour ce qui en est de mon analyse.
Etant respectueux et à la différence de vous ne prétendant pas détenir la vérité, j'ai mis un lien vers la charte du Hamas pour que chacun puisse se faire son opinion.
J'ai donc fait œuvre d'ouverture, de respect et de vérité dans mes dires, tout le contraire de vos accusations dont je viens de vous démontrer l'inexactitude. Je vous invite donc à lire cette charte et si vous n'y voyez aucune connotation sectaire ou xénophobe, c'est que vous êtes de mauvaise foi.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires