Politique Nationale/Internationale

Nucléaire: les sanctions internationales favorisent l'essor de l'Iran (Ahmadinejad)



Jeudi 25 Décembre 2008

Nucléaire: les sanctions internationales favorisent l'essor de l'Iran (Ahmadinejad)
Les sanctions décrétées par le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies contre l'Iran en raison de son programme nucléaire et les restrictions économiques américaines n'ont fait que contribuer à l'essor de la République islamique, a déclaré mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

"Les sanctions contre notre pays ont été imposées par certains pays parlant le langage de la force. Toutes ces sanctions sont illégitimes, et il va sans dire que le peuple iranien s'y est opposé", a indiqué aux journalistes M.Ahmadinejad.

Selon lui, l'Iran a réussi à transformer en "avantages" les restrictions arrêtées contre lui par la communauté mondiale. Ce qui est devenu possible grâce au "rejet par le peuple iranien de l'organisation coloniale du monde d'aujourd'hui", à "sa foi en ses propres forces" et au "développement des relations avec des pays amis".

"Nous sommes persuadés que l'instrument des sanctions de la part des pays malveillants est en train de devenir l'apanage du passé. En réalité, les ennemis de l'Iran ont été frappés par leurs propres sanctions, car le peuple iranien poursuit toujours son chemin (dans la voie de la mise en valeur du nucléaire civil)", a indiqué le président iranien.

A l'initiative des Six, le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies avait adopté ces dernières années trois résolutions - 1737 (décembre 2006), 1747 (mars 2007) et 1803 (mars 2008) - prévoyant des sanctions contre Téhéran, face à son refus de décréter un moratoire sur l'enrichissement de l'uranium et d'arrêter son programme balistique. L'Iran a rejeté ces documents, les qualifiant d'illicites.

(Le groupe des Six médiateurs internationaux rassemble les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies - la Russie, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et la Chine plus l'Allemagne - ndlr.)

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité le 27 septembre la résolution 1835 sur l'Iran, qui ne contient pas de nouvelles sanctions conformément au voeu de Moscou. Le document réitère les décisions adoptées auparavant par le Conseil et appelle Téhéran à se plier aux exigences concernant son programme nucléaire. Les résolutions 1696, 1737, 1747 et 1843 enjoignent à Téhéran de mettre un terme à l'enrichissement d'uranium et à son programme balistique.

Téhéran a rejeté toutes ces revendications du Conseil de sécurité, en déclarant que les démarches des Six en charge du "dossier nucléaire" iranien ne pouvaient que compromettre la coopération entre l'Iran et la communauté internationale sur ce problème.

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru



Jeudi 25 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires