MONDE

Nucléaire iranien: les contradictions qui révèlent les mensonges


De contradiction en contradiction, les déclarations occidentales sur le programme nucléaire iranien perdent de crédibilité.


Leila Mazboudi
Samedi 13 Février 2010

Nucléaire iranien: les contradictions qui révèlent les mensonges
La dernière de ces contradictions a trait à l'ampleur de l'enrichissement de l'uranium. Après avoir fait croire au monde entier que l'Iran allait avoir accès au nucléaire militaire dans les années prochaines, ((ce qui insinue qu'il a les moyens d'accéder au cap de 90% du taux de l'enrichissement, indispensable pour le militaire)), les derniers propos américains et français excluent que Téhéran ait les capacités d'enrichir l'uranium à plus de 80%.
 
" Franchement, Ahmadinejad dit beaucoup de choses qui se révèlent incorrectes; nous ne croyons pas que les Iraniens ont la capacité d'enrichir l'uranium au degré qu'ils disent avoir atteint" a déclaré aux journalistes le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs, lequel a estimé que les déclarations iraniennes s'apparentent plus à "la politique qu'à la physique".
 
Ces déclarations américaines mettent en doute celles du président iranien Mahmoud Ahmadinejad et du chef de l'Organisation de l'énergie atomique iranienne Ali Akbar Salehi qui avaient respectivement assuré jeudi que leur pays peut enrichir à 80% ,voire à 100%, mais ne compte pas le faire, car il n'en a pas besoin.
 
Les dirigeants français, dont le chef de la diplomatie prend particulièrement à cœur le programme nucléaire iranien avaient eux aussi exprimé des doutes similaires. Selon Bernard Kouchner, l'Iran n'est même pas capable de fabriquer du combustible à partir de l'uranium enrichi à 20%, qualifiant l'orientation de " pas sérieuse".
 
 
Ces deux positions officielles surviennent après la publication par le Washington Post d'une étude américaine qui véhicule les mêmes doutes, quant aux performances du programme nucléaire iranien, toujours en contradiction avec les prévisions militaires.
 
Selon le quotidien américain citant le directeur de l'Institut des sciences et de sécurité internationale, David Albright, " les Iraniens rencontrent  des obstacles et des difficultés qui entravent les plans liés à leur programme".
 
Sont également signalés par l'étude: le nombre des centrifugeuses en action aurait baissé de 5000 à 3900, la production d'uranium enrichi serait de l'ordre de la moitié des prévisions, certaines centrifugeuses tomberaient en panne à une moyenne supérieure aux prévisions…
Force est de constater que ces constats dégonflent les estimations véhiculées sur l'imminence de la bombe atomique iranienne, et devrait logiquement, si logique est, saper le raison d'être des pressions et des sanctions.   
 
 
À cet égard, le rapport rappelle un autre publié par les 17 services des renseignements américains publié en 2008, et qui après une campagne politique et médiatique occidentale et israélienne qui a présenté la bombe atomique iranienne comme étant sur le point d'être conçue, en conclut à l'inexistence de programme militaire nucléaire iranien, soi-disant abandonné en 2003. Sans exclure qu'il soit relancé de nouveau.
 
L'étude actuelle prend elle aussi cette précaution, évoquant l'éventualité que les Iraniens tentent intentionnellement de baisser leur performance, pour camoufler la réalité de leur programme nucléaire.
 
 
Dans les deux cas, il est question de laisser toujours la porte ouverte aux pressions occidentales et israéliennes contre l'Iran, et au durcissement les sanctions contre lui.
 
Sur ce dernier volet aussi, les contradictions ne manquent dans les déclarations occidentales. Durant les mois derniers, avant la tenue de la rencontre des 5+1 en Janvier, les dirigeants américains et français en particulier laissaient croire qu'ils ont rallié la Chine et la Russie à leur logique de durcissement des sanctions. Les dernières positions chinoises surtout les ont démentis.  
 
Selon des analystes ayant requis l'anonymat, la vérité de ces contradictions sur le programme nucléaire iranien, l'amplifiant un jour, puis le dégonflant un autre, est que ce dernier ne constitue qu'une fausse source de préoccupation pour les Occidentaux. D'autant plus que son règlement pas les voies diplomatiques, si volonté politique est, n'est pas du tout une mission impossible.
 
En revanche, pour les Occidentaux, et derrière eux les Israéliens, c'est surtout la politique stratégique de la République islamique fondée sur l'animosité à l'entité sioniste et son soutien aux forces de résistance qui les inquiètent.  
 
Or, la voie choisie pour affronter l'Iran a été indirecte. En visant le programme nucléaire, les cercles sionistes s'attellent à vouloir présenter l'Iran comme étant une menace mondiale. (Ce que les dirigeants israéliens révèlent de temps à autre).
Le but étant sans doute de monter le monde entier contre Téhéran, et de se ménager un affront au résultat non garanti.

http://almanar.com http://almanar.com



Dimanche 14 Février 2010


Commentaires

1.Posté par La tour de garde le 14/02/2010 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mensonge et la félonie sont de règle de nos jours ,à longueur de temps ils nous surinent ce qu'il veulent que l'on croit.
Ne nous laissons pas aveugler par ce qui ce passe hors de chez nous ,pendant que nous débattons de l'existence des complots étasuniens ,nous ne regardons pas ce qui arrive à notre pays.
Des lois iniques prennent peu à peu le pas sur les lois de la république ,suivant en droite ligne les recommandations des lobbies sionistes ,l'état Français glisse vers les dictats imposés par un pays expansionniste.
Ce pays si petit soit-il gère déjà Goliath au pied d'argile ,David dicte sa loi ,il s'est arrangé pour regrouper divers état sous une même bannière ainsi il n'a plus en face de lui différentes nations à gérer.
Il lui suffit de s'adresser au sommet pour être sûr que les autres soumis obéissent ,il lave ainsi de tous soupçons les chefs d'états et de gouvernement d'une légitime méfiance des peuples.
Ces derniers temps nous en avons des exemples frappants en France ,des lois liberticides sont prises ,des débats d'un autre temps sont organisés ,on nous désigne ceux qui sont du mauvais côté de la barrière.
Nos ministres se délectent à nos faire croire en un danger imminent pour cultiver une sainte peur ,
tout comme les USA se sont servi du 11/9 pour envahir l'Irak puis l'Afghanistan les propos de nos ministre nous prépare à partir la fleur au fusil contre d'autre chimères.
Pour être bien sûr que nous n'aurons pas le temps de nous organiser il ont prévu:
1°/LOPSI I
2°/HADOPI
3°/LOPPSI II
quand à leur motivation pour promulguer ces lois elles ne sont en aucun cas pour notre sécurité mais bien pour pouvoir nous surveiller et au besoin nous museler ,un peuple que l'on prive de parole n'est plus un peuple c'est un troupeau que l'on peut mener ou l'on veut.
Bientôt les chiens seront lâchés gare aux brebis qui voudrons quitter le troupeau les sanctions tomberons sans aucuns recours.
À bon entendeur salut.


2.Posté par EZA@NET.FR le 14/02/2010 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rallié la Chine et la Russie à leur logique de durcissement des sanctions. Les dernières positions chinoises surtout les ont démentis.
non il sonjt de fait depuis 1945 avec la chine et le russe pour leur gaz et péroles
bien autres pays aussi .
de plus c est les russe ET les chinoi qui on donnée LEURS CENTRAL ATOMIQUES LEURS CENTRIVUGEUCES AUSSI A IRAN ...............

IL ON? AUSSI DES BOMBES ET MISSILES ATOMIQUES DE FAIT
DES CHINOIS ET DES RUSSE .......TOUS FAIT DEPUIS 10 ANS ....
2500 MISSILES ATOMIQUEVOIR PLUS .


COMME VOIR ISRAEL AUSSI BOMBE ET MISSILES ATOMIQUES
CENTRAL ATOMQIUES DES USA ET DE EUROPE


NOUVEAUX MISSILES DES G4 GIGA TONNE
DE 50.0000 TONNE ARRIVE SUR TERRE OU

GUERRE MONDIAL 3 OU 4 ARRIVE SUR TERRE BEINTOT AUSSI....


3.Posté par dik le 14/02/2010 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces gros bonnets de la caricature veulent des montagnes et des montagnes d'or et de diamants, s'approprier la terre, un ciel puis un deuxième et pourquoi pas l'univers doivent-ils penser. Or, il suffit de prendre l'avion et de les regarder depuis un hublot : Ils n'ont alors que la taille d'insectes marrants. Eux, ne prennent jamais de hauteur pour comprendre ce qu'ils valent réellement!

4.Posté par Tabou le 14/02/2010 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben, tout va bien pour eux*. Ils* vont pouvoir attaquer l'Iran sans trop de risque ! L'opinion internationale ? ILS* S'EN FOUTENT, puisque ils* vont instaurer une dictature globale...

*Les monstres (USA, Angleterre, Extrême-droite Israélienne, France...)

5.Posté par xray le 15/02/2010 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L’axe CIA-Israël passe par le Vatican.

Une guerre de religions
Les étasuniens ont besoin des Talibans pour justifier leur intervention en Afghanistan, en Irak et bientôt en Iran.

Un certain 11 septembre 2001
Une opération menée par l’armée américaine.

Le plus grand terroriste de la planète


6.Posté par Lytu le 15/02/2010 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

étreinte d'un peuple soumis .
Haine et détractation de libre pensée.
sa convenance, la société afermie.
faisant împot de la souffrance insensée.
idéologies résistantes, ennemies.

7.Posté par Jinos le 16/02/2010 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Américains après avoir fabriqué un ennemi avec Ben Laden (qui n'a jamais dit que le 11/09 était de lui) pour faire la guerre en Afghanistan, Saddam Hussein (qui n'a jamais eu d'armes de destruction massive) pour faire la guerre en Irak, c'est au tour de l'Iran. Le président Iranien n'a jamais dit qu'il voulait voir Israel rayé de la carte; il a dit qu'il voulait que "l'occupation Israelienne de Jerusalem disparaissent des pages du temps".

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires