ALTER INFO

Nouvelle condamnation de la Mairie de Cenon (Bordeaux) pour son refus d’accueillir le spectacle d’enfants palestiniens


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Mardi 4 Décembre 2007

Le Comité d’Action Palestine (CAP) de Bordeaux annonce une nouvelle victoire contre le CRIF, contre la censure qui tente systématiquement d’interdire l’expression du peuple palestinien et contre la complicité des politiciens de tous bords avec l’Etat criminel israélien, avec la condamnation sur le fond de la Mairie de Cenon, qui avait refusé de prêter une salle pour le spectacle des enfants d’Al-Rowwad. Le tribunal administratif avait déjà statué en référé en juillet 2006, obligeant la mairie à accueillir le spectacle malgré les vociférations du CRIF. Elle se voit condamnée une deuxième fois et contrainte de verser 1000 euros au CAP.

Saisi par le CAP et la Société des Amis d’Al-Rowwad, lors d’une action en justice menée par une avocate de CAPJPO-EuroPalestine, le Tribunal Administratif de Bordeaux, qui avait répondu positivement le 5 juillet 2006 en condamnant la mairie de Cenon pour atteinte à la liberté d’expression et ordonné l’ouverture de la salle de spectacle aux enfants d’Al Rowwad, comme elle s’y était prècédemment engagée, vient de donner à nouveau raison au Comité Action Palestine qui a demandé que l’affaire soit jugée sur le fond.

Voici le jugement rendu ce 29 novembre 2007 :

"…..Considérant qu’aux termes de l’article L.2144-3 du code général des collectivités territoriales : « des locaux communaux peuvent être utilisés par des associations, syndicats ou partis politiques qui en font la demande. Le maire détermine les conditions dans lesquelles ces locaux peuvent être utilisés, compte tenu des nécessités de l’administration des propriétés communales, de fonctionnement des services et du maintien de l’ordre public (…). »

Considérant qu’il ressort des pièces du dossier que, pour retirer l’autorisation qu’il avait précédemment accordée à l’association requérante d’occuper la salle communale Simone Signoret, le maire de la commune de Cenon ne s’est fondé ni sur un motif tiré des nécessités de l’administration des propriétés communales ou du fonctionnement des services, ni sur un motif tiré des nécessités du maintien de l’ordre public, mais sur la nature militante et politique du spectacle « nous sommes les enfants du camp », joué par la troupe des enfants du centre culturel Al Rowwad ; que ce motif n’est pas au nombre de ceux de nature à justifier la décision attaquée ; ……….

Mais considérant qu’il ne ressort d’aucune des pièces du dossier que le spectacle en cause constituait une menace pour l’ordre public ; qu’il n’est pas davantage établi que la salle Simone Signoret ne serait pas adaptée à la réception d’une telle manifestation culturelle, et qu’ainsi l’accueil de ce spectacle porterait atteinte à la bonne administration des propriétés communales ; que, par suite, les motifs invoqués par le maire de la commune de Cenon ne sont pas de nature à justifier légalement la décision attaquée ; qu’il n’y a, dès lors, pas lieu de procéder à la substitution de motif demandée ;

Considérant que les dispositions de ce qui précède, et sans qu’il soit besoin d’examiner les autres moyens de la requête, que l’association COMITE ACTION PALESTINE est fondée à demander l’annulation de la décision attaquée ; ……..

DECIDE :

Article 1er : La décision du 28 juin 2006 du maire de Cenon est annulée

Article 2 : La commune de Cenon versera à l’association COMITE ACTION PALESTINE la somme de 1000 € au titre de l’article L.761-1 du code de justice administrative.

Article 3 : Le présent jugement sera notifié à l’association COMITE ACTION PALESTINE et à la commune de Cenon. Copie en sera délivrée au préfet de la Gironde."

Le Comité d’Action Palestine

CAPJPO-EuroPalestine


Mardi 4 Décembre 2007


Commentaires

1.Posté par salma le 05/12/2007 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien fait!!!!!!!!!!!

2.Posté par anticons le 05/12/2007 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le conseille municipal de cénon est majoriterment a gauche socialiste a sa tete le maire Alain David qui a accepté de parrainer le projet d'un Lieu, Mémorial de la traite des noirs à Bordeaux a l'initiative de l'association DiversCités,pas de changement pour la gauche toujours aussi traitre et hypocrite domage...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires