Palestine occupée

Nouvelle attaque de la résistance contre des Israéliens en Cisjordanie



Jeudi 2 Septembre 2010

Nouvelle attaque de la résistance contre des Israéliens en Cisjordanie
Deux Israéliens ont été blessés par balles près d'une colonie de Cisjordanie tard mercredi soir, une attaque revendiquée par le Hamas, la seconde en 24 heures dans ce territoire.
 Les deux colons circulaient en voiture près de la colonie de Rimonim, dans le secteur de Ramallah.  

La radio de l'armée a précisé qu'un des Israéliens avait été grièvement blessé et que, selon les premiers éléments de l'enquête israélienne, les coups de feu avaient été tirés à partir d'un véhicule qui a doublé la voiture israélienne.
  
Dans un communiqué lapidaire publié à Gaza, la branche militaire du mouvement Hamas a revendiqué "la responsabilité de l'opération héroïque" qui a eu lieu à l'est de Ramallah.
 
 "L'opération de Ramallah est un message à l'adresse de ceux qui ont promis aux sionistes que l'opération de Hébron ne se répèterait pas", a ajouté le texte des Brigades Ezzedine al-Qassam.
  
Le Hamas avait revendiqué mardi soir l'opération héroïque qui a tué quatre Israéliens près d'une colonie de la région d'Hébron (sud de la Cisjordanie).
  
Ces opérations militaires surviennent au moment où les négociations directes dites de paix entre Israéliens et Palestiniens reprendront ce jeudi à Washington sous l'égide du président américain Barack Obama.
  
Celui-ci a dénoncé le "massacre absurde" de Hébron, mais assuré que cela ne "l'empêcherait pas d'assurer non seulement la sécurité d'Israël, mais aussi d'obtenir une paix durable".

De son côté, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis que les "terroristes" n'empêcheraient pas de progresser vers la paix.
"Je ne laisserai pas les terroristes entraver la marche vers la paix, mais comme ces événements l'ont encore démontré, cette paix doit s'ancrer dans la sécurité", a affirmé Netanyahu.
  
Quant au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, il a vilipendé "une tentative éhontée et cynique pour saper les négociations".
 
Mahmoud Abbas et ses forces de sécurité ont condamné l'opération comme "contraire aux intérêts nationaux". Abbas a appelé à la fin de l'effusion de sang: "Nous ne voulons pas du tout que le sang soit versé (...), pas une goutte de sang israélien ou palestinien", a-t-il dit à Netenyahu, dans une allocution à la Maison Blanche.

De son côté, l'Autorité palestinienne a lancé une vague d'arrestations dans les zones autonomes de Cisjordanie sous son contrôle.
  
Le Hamas a affirmé que 250 de ses militants, sympathisants et membres de leur famille avaient été arrêtés par l'Autorité palestinienne en moins de 24 heures!

 Par ailleurs, le Conseil des implantations israéliennes en Cisjordanie (Yesha), principale organisation représentative des colons, a appelé à la reprise immédiate de la construction, sans attendre la fin du moratoire partiel de 10 mois décrété par le gouvernement Netanyahu s'achevant le 26 septembre.

L'ensemble des médias israéliens prétendaient cependant que l'attaque confortait la position de Netanyahu auprès de l'opinion mondiale.

 L'attentat "ne fait que donner plus de poids aux demandes, de toute façon fondamentales, de Netanyahu dans le domaine sécuritaire", a écrit le quotidien Yediot Aharonot.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Jeudi 2 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par AS le 02/09/2010 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est des colons les colonies comme israel sont illegales

2.Posté par pipo le 08/09/2010 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cest article ne precise pas qu'il s agit de colon et que l onu autorise la resistance à la colonisation

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires