International

Nouvel Ordre Mondial et famine organisée: L’ONU et l’empire instigateurs de la famine en Afrique de l’Est…


Dans la même rubrique:
< >


Thomas C. Mountain
Dimanche 31 Juillet 2011

N’oublions jamais la « doctrine Kissinger » en application depuis 1975, celle qui fît du contrôle des populations une priorité du département d’état américain, suite au National Security Study Memorandum 200 (NSSM 200) de Décembre 1974 (déclassifié après « édulcoration » par la Maison Blanche en Juillet 1989). Ce memorandum est intitulé: « Les implications de la croissance démographique mondiale pour les intérêts internationaux et la sécurité nationale des Etats-Unis », titre on ne peut plus suggestif quant à son contenu. Ce document qui tient ses fondements dans une idéologie néo-malthusienne des plus viles et erronées, a servi de base à la politique démographique eugéniste et hégémonique des Etats-Unis depuis lors.
Le contrôle de la population mondiale pour des « raisons » de « sécurité nationale » n’a jamais été remis en question, bien au contraire et a servi l’agenda hégémonique établi par l’oligarchie et renforcé depuis par des documents tel que le « Project for a New American Century » néo-conservateur de 1999.
L’ONU est ses différents organismes y jouent une part non négligeable et le monde a été témoin de campagnes de « vaccination » massives dans les pays en voie de développement, sous les auspices de l’ONU, programmes qui se sont avérés être des campagnes de stérilisation massive des populations au moyen de vaccins hormonés induisant la stérilisation des femmes qui s’y soumettaient.
Guerres et famines sont toujours des moyens de contrôle de la population et sont utilisées à dessein. Ce qu’il se passe aujourd’hui en Afrique est planifiée et contrôlé par les instances oligarchiques. Il n’est pas non plus exclus que d’ici peu la malnutrition ne devienne endémique à l’occident également. Il y a aujourd’hui en France, et en occident de plus en plus d’adultes et d’enfants qui ne mangent pas à leur faim tous les jours.
Nous sommes au XXIème siècle, qui s’achemine doucement vers la société dite post-industrielle à tendance néo-féodale. Les signes avant-coureurs sont tous là devant nos yeux… Il suffit de les ouvrir et de ne pas refuser de voir la réalité. Ca n’arrive pas qu’aux autres !
– Résistance 71 –
 
L’ONU et la famine en Afrique de l’Est
Thomas C. Mountain


 Les larmes de crocodile se sont mises à couler le long des joues de gens comme Anthony Lake, ex-candidat des démocrates pressenti pour diriger la CIA, et devenu Directeur Général de l’UNICEF (avril 2010, NDT), alors que 15 millions de personnes souffrent de famine dans la Corne de l’Afrique.
Les larmes de crocodile versées sur l’épidémie de famine
Tony Lake demande au monde entier d’envoyer des dizaines, non, des centaines de millions de dollars pour sauver de la famine les populations d’Ethiopie et de Somalie, sans jamais signaler que la majorité d’entre eux, quelque 10 millions de personnes, qui habitent dans les régions d’Ogaden et d’Oromie sont soumis par l’armée éthiopienne à un blocus de l’aide alimentaire financée par les pays occidentaux. 
Ne vous fiez pas seulement à ce que je vous dis sur l’ampleur de l’épidémie de famine, jetez un coup d’œil rapide sur la carte de l’ONU des régions touchées par la sècheresse concernant la Corne de l’Afrique, vous verrez que pratiquement toute la région du sud de l’Ethiopie est concernée, ce qui correspond à 20 millions de personnes.
Cinq autres millions de personnes, peut-être davantage, souffrent de la famine en Somalie. Les dirigeants des organismes d’aide alimentaire répugnent à reconnaître qu’un million, voire plus, de ceux qui meurent de faim sont les réfugiés qu’ont produits l’armée éthiopienne et celle de l’Union Africaine, financées par l’ONU, qui envahissent et occupent la Somalie depuis 2006. Ces mêmes réfugiés à qui des gens comme Tony Lake avaient réduit de 70% les rations minimum de survie pour cause de « manque de financement » (par les dons des pays « riches », NDT) avant que toutes les larmes de crocodile ne se mettent à couler.
Depuis 2008, depuis la défaite et le retrait des troupes éthiopiennes qui avaient envahi la Somalie en 2006, l’ONU et sa branche militaire de l’Union Africaine sont intervenues directement dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme » en Somalie sous la forme d’un déploiement de 10.000 troupes, majoritairement venues de l’Ouganda.
Ces 3 dernières années, l’armée ONU/UA a détruit plus de la moitié de Mogadiscio, l’ancienne capitale de la Somalie. Plus de 75 km2 de Mogadiscio ont été rayés de la carte par l’artillerie lourde, les tirs de mortiers, les tanks et les hélicoptères d’attaque utilisés par l’armée ougandaise.
Au cours de ces trois dernières années, quelque 500.000, voire plus, habitants de Mogadiscio ont dû fuir pour échapper à la mort à cause de l’offensive impitoyable de l’armée ONU/UA, rejoignant, ainsi, le demi-million de réfugiés qu’avait générée l’invasion éthiopienne.
La sècheresse qui ravage la Corne de l’Afrique dure déjà depuis quatre ans et est devenue la pire sécheresse qui ait touché la région depuis 60 ans. Parallèlement au début de la sécheresse en 2007, l’armée éthiopienne lançait des opérations anti-insurrectionnelles d’envergure dans la région d’Ogaden, opérations entièrement payées par les institutions d’aides (financières et autres) occidentales.
En réalisant ces opérations anti-insurrectionnelles, il était nécessaire en même temps de couvrir ce crime : la Croix Rouge et MSF ont été expulsés du territoire. Loin des yeux, loin du cœur, est le slogan actuel de la majorité des médias internationaux, sans équipe de tournage, sans journalistes, et qui ne donnent absolument aucune information, s’ils peuvent éviter de le faire, sur les 10 millions de personnes menacées de famine par force en Ethiopie du sud-est et du sud ouest, dans les régions de l’Ogaden et d’Oromie. Les derniers journalistes qui se sont risqués à se rendre dans l’Ogaden, deux Suédois, ont tout deux été remis aux autorités, moyennant rançon, par les chefs de guerre du Puntland. Pris dans une embuscade par des paramilitaires éthiopiens, leurs guides étaient assassinés et les deux journalistes, blessés, étaient jetés dans une geôle en Ethiopie – un message pour dire au monde entier de se mêler de leurs affaires en ce qui concerne le génocide en cours dans la Corne de l’Afrique.
Et donc les larmes de crocodile couleront à flot et des centaines de millions de dollars censés être destinés à nourrir des millions de personnes frappées par la famine dans la Corne de l’Afrique serviront au bout du compte, une fois de plus, à financer les derniers achats d’armes de l’armée éthiopienne, ou bien atterriront dans les comptes en banque du premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, et de sa clique. 
Et pendant un certain temps, les médias internationaux pondront des articles regorgeant d’images déchirantes d’enfants qui meurent de faim dans la Corne de l’Afrique et pas une seule fois, ils ne vous expliqueront la raison pour laquelle quelque 10 millions de ces personnes subissent un blocus de l’aide alimentaire financée par l’occident.
 
Thomas C. Mountain est un journaliste indépendant qui travaille dans la Corne de l’Afrique et vit en Érythrée, d’où il écrit ses articles depuis 2006. Il a fait partie de la première délégation US pour la paix en Libye en 1987.

Url de l’article: http://www.michelcollon.info/L-ONU-et-la-famine-en-Afrique-de-l.html?lang=fr


Dimanche 31 Juillet 2011


Commentaires

1.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 31/07/2011 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
New World Order and organized starvation: UN and the Empire instigators of famine in East Africa ...

Thomas C. Mountain
Sunday, July 31, 2011

We must never forget the "Kissinger doctrine" in effect since 1975, which made the population control a priority for the U.S. State Department, following the National Security Study Memorandum 200 (NSSM 200) December 1974 (declassified after "sweetening" by the White House in July 1989). This memorandum is entitled "The implications of global population growth to international interests and national security of the United States," as you can not suggestive for its content. This document, which takes its roots in a neo-Malthusian of the most vile and wrong, has formed the basis for eugenics and population policy hegemony of the United States since then.
Control of the world for "reasons" of "national security" has never been questioned, on the contrary, and served the hegemonic agenda established by the oligarchy and reinforced by subsequent documents such as " Project for a New American Century "neo-conservative in 1999.
The UN is its agencies play a significant part and the world has witnessed campaigns of "vaccination" massive in developing countries under the auspices of the UN programs that have proven to be campaigns mass sterilization of people with vaccines inducing hormone-sterilization of women who submitted.
Wars and famines are still ways to control the population and are used on purpose. What is happening today in Africa is planned and controlled by oligarchic bodies. It is not excluded that soon become endemic malnutrition in the West as well. There are today in France, and the West more and more adults and children who do not eat their fill every day.
We are in the twenty-first century, which is moving slowly to the company called post-industrial neo-feudal. The signs are all there before our eyes ... Just open and not to refuse to see reality. It does not happen to others!
- Resistance 71 -

The UN and the famine in East Africa
Thomas C. Mountain


The crocodile tears began to flow down the cheeks of people like Anthony Lake, former Democratic candidate tipped to head the CIA, and became Managing Director of UNICEF (April 2010, NDT), while 15 million people suffer from famine in the Horn of Africa.
The crocodile tears poured on the outbreak of famine
Tony Lake asks the world to send dozens, not hundreds of millions of dollars to save people from starvation in Ethiopia and Somalia, without ever noting that the majority, some 10 million people who live in areas of Oromia and Ogaden are submitted by the Ethiopian army to a blockade of food aid funded by western countries. Do not rely only on what I say about the extent of the outbreak of famine, take a quick look on the map of the United Nations in areas affected by drought on the Horn of Africa you will see that almost the entire southern region of Ethiopia is concerned, equivalent to 20 million people.
Another five million people, maybe more, are suffering from famine in Somalia. The leaders of the food aid agencies are reluctant to acknowledge that a million or more of those who are starving refugees products What the Ethiopian army and the African Union, funded by the UN that invade and occupy Somalia since 2006. These same refugees that people like Tony Lake were reduced by 70% minimum survival rations because of "lack of funding" (for donations of "rich" countries, NDT) before all the crocodile tears will start to flow.
Since 2008, since the defeat and withdrawal of Ethiopian troops who invaded Somalia in 2006, the UN and its military wing of the African Union intervened directly in the "war against terrorism" in Somalia under the as a deployment of 10,000 troops, mainly from Uganda.
Last 3 years, the army UN / AU has destroyed more than half of Mogadishu, the former capital of Somalia. More than 75 km2 of Mogadishu have been wiped out by heavy artillery, mortars, tanks and attack helicopters used by the Ugandan army.
During the past three years, some 500,000 or more residents of Mogadishu have fled to escape death because of the relentless offensive of the army UN / AU, joining thus the half-million refugees had generated the Ethiopian invasion.
The drought ravaging the Horn of Africa has already lasted four years and has become the worst drought that has affected the region for 60 years. Parallel to the onset of drought in 2007, the Ethiopian army launched the counter-insurgency operations in the large region of Ogaden, operations fully paid by the institutions of aid (financial and otherwise) in the West.
By achieving these counter-insurgency operations, it was necessary at the same time to cover this crime: the Red Cross and MSF have been expelled from the territory. Out of sight, away from the heart, is the current slogan of the majority of the international media, without crew, without journalists, and do absolutely no information, if they can avoid doing so, the 10 million people threatened by famine in Ethiopia force in south-east and south west regions of the Ogaden and Oromia. The last journalists who have ventured to visit the Ogaden, two Swedes, have both been handed over to authorities, ransom, by the warlords of Puntland. Ambushed by Ethiopian paramilitaries, their guides were killed and two journalists injured, were thrown into a jail in Ethiopia - a message to tell the world to mind their own business regarding the genocide taking place in Horn of Africa.
And then the crocodile tears flowed freely and hundreds of millions of dollars meant to be used to feed millions of people hit by famine in the Horn of Africa will in the end, once again, to fund recent purchases of weapons from the Ethiopian army, or land in the bank accounts of Ethiopian Prime Minister Meles Zenawi and his clique. And for a while, the international media will lay articles full of heart-rending images of children dying of starvation in the Horn of Africa and not once, they will explain why some 10 million of these people suffer a blockade of food aid funded by the West.

Thomas C. Mountain is a freelance journalist working in the Horn of Africa and has lived in Eritrea, where he wrote his articles since 2006. He was part of the first U.S. delegation to peace in Libya in 1987.

URL to article: http://www.michelcollon.info/L-ONU-et-la-famine-en-Afrique-de-l.html?lang=fr

2.Posté par TIMBA le 31/07/2011 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j''ai vu un reportage tv,sur la somalie, y''avait des Entrepôts,remplis de sac de farine et de riz, un des gardiens des l''Entrepôts, a dit qu''il ne pouvait pas distribuer cette nourriture ,car il n''avait pas recu l''ordre de l''onu
on voit bien que cette histoire et bien politique

3.Posté par Tilt le 31/07/2011 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


C’est politique, c’est voulu.

En Libye, l’Otan, avec la bénédiction de l’ONU, les bras armés de la France de l’Angleterre, ont volontairement bombardé les citoyens libyens, pour les inciter à se rebeller contre Kadhafi.

En somalie, ils affament le peuple pour les inciter à agir de même, à Gaza il y eut le même topo, des stocks de nourriture ont été brulés aux bombes aux phosphore.

C’est des pays qui se disent civilisés et des Droits de l’Homme.
Ils sont en train de bouffer leur pareil, juste parce que leurs caisses sont vides, et qu’ils sont incapables de régler les problèmes de leurs citoyens, si ce n’est en massacrant d’autres.


4.Posté par Takaddama Ar rangangan le 16/09/2011 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le monde et sa population sont finalement atteint de démence (moi y compris) car personne ne réagit face à la réalité que la population mondiale est entrain de vivre. Ce n'est qu'en France que j'ai remarqué un véritable humaniste qui se sert de son intelligence pour se différencier des animaux à la tête d'hommes: JOSÉE Beauvais cet anti-mondialiste engagé. Au moins lui, il a essaye de dire au habitants de la planète terre "ATTENTION". Hélas, il s’était tu comme s'il fut avalé par la pieuvre des fonds marins. Cet éminent soldat pour la défense de la cause humanitaire avait très vite compris que les OGM constitue une bonne ouverture aux contrôleurs de la route alimentaire mondiale de s'accaparer de tout jusqu'aux graines de semence. Comment? La graine originale (riz, sorgho, mais, mil, niebe, ...etc), est seule apte à se reproduire normalement plusieurs fois car c’était cette graine de base qui fut celle que l'on semait depuis la création du monde pour servir de nourriture aux humains. Or, les maitres des routes alimentaires voulaient obliger la population mondiale de dépendre d'eux . Ces non humains, ces ennemis de l’humanité avaient réussi à modifier génétiquement toute les graines originales sous prétexte de surpopulation mondiale au dos de cette mère terre incapable d'allaiter et de nourrir. ses enfants. En réalité, tout OGM semé ne reproduit qu'un dixième (1/10) de sa quantité et de sa qualité. Récolté et resemé, l'OGM donnera moins de son dixième (-1/10). Au bout d'un certain temps, la graine OGM cesse de se reproduire et seul l'aliment fabriqué dans des usines de ces contrôleurs des routes alimentaires mondiales sera disponible, donc ces humanicidaires vendraient ou refuseraient la livraison de la nourriture à qui ils veulent. Ils installent et désinstallent la famine la-bas où ils orientent le canon de leur arme meurtrière: la famine de la même manière qu'ils créent la guerre la où ils veulent pour faire mourir le peuple qu'ils veulent supprimer. Josée Beauvais l'avait compris et alerté la population mondiale par ses actions combattives. Malheureusement, les français sont en majorité les plus idiots des humains car ils n'arrivaient à bien comprendre les problèmes mondiaux que lorsqu'ils en sont victimes avec le reste de l’humanité. Pourquoi les français sont-ils zélés pour la destruction de l’humanité du dos de la terre? Pourquoi, les habitants du monde avancé se croit-il plus intelligent que les autres habitants de la terre? Please! Please! Please! Defendez-vous contre le mal des méchant maitre des routes alimentaires, pharmaceutiques, les vaccins, ... Ces maitres de la richesse mondiale sont ceux-la mêmes qui vous extermineront à petit feu à travers leurs OGM, Vaccins,... Ils contrôlent la route de l'armement et souvent, se pressentent à vous comme de bons samaritains en vue de vous proposer la paix tout en la finançant. ATTENTION!

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires