Société

Nouvel Ordre Mondial: Quand la société poubelle espionne par ses… poubelles



Anthony Gucciardi

Mercredi 14 Août 2013

Nouvel Ordre Mondial: Quand la société poubelle espionne par ses… poubelles

Les poubelles Wi-Fi tracent maintenant en silence les données de votre smartphone

Dans un stupéfiant testament de la profondeur atteinte dans la société de surveillance. Une nouvelle ligne de “poubelles espionnes” ont été mises en service pour développer plus avant l’agenda de récolter et de tracer toutes les données personnelles à tous les coins de rue possible. Dans le passé, nous avons entendu des politiciens révéler que des ustensiles électroniques aussi variés que les télévisions, ordinateurs et autres, peuvent vous espionner à tout moment en utilisant des équipements et logiciels intégrés, mais maintenant même les choses les plus bénignes peuvent être tournées en outils de surveillance d’état. En fait elles n’ont même pas à être électroniques.
C’est le cas des nouvelles “poubelles espionnes”, qui viennent d’être sorties dans les rues de Londres pour un test bêta.
Utilisant la technologie Wi-Fi au sein de l’infrastructure des nouvelles poubelles dorénavant équipées tech, de nouvelles poubelles espionnes  “Renew Pods” ont été placées dans le district financier de Londres. La poubelle utilise la connectivité internet por collecter les informations de vos smartphones sans votre permission ni aucune forme d’avertissement.
Tandis que les véritables données collectées par les poubelles espionnes peuvent être complètement cachées merci aux différentes relations avec agences d’espionnage comme GCHQ et la NSA, l’entreprise “Renew” qui est derrière cette opération d’espionnage dit que les Renew Pods tracent et collectent une foule d’information.
Ceci inclut de l’information qui est considérée par la loi, comme étant des données personnelles qui demandent une demande de permission pour être collecter. Ceci inclut spécifiquement, votre adresse Media Access Control (MAC) téléphonique, que ces Renew Pods collectent sans même l’ombre d’une demande d’autorisation. Ceci fait partie d’autres données qui sont collectées qui sont utilisées pour être vendues à des publicitaires afin de mieux vous “cibler” avec de la publicité.
Avec votre identifiaction téléphonique unique du manufacturier, du modèle et même de la vitesse, ces poubelles espionnes en savent plus sur votre téléphone que vous-même, tout cela sans en demander la permission. Quelque chose qui est uniquement illégal et qui a mené Google devant les tribunaux suite à leur collecte d’information dans les rues au cours de leur programme Street View, dû au fait que cela rendait public des détails personnels de citoyens. D’après un rapport du site internet tech GigaOM:
“Si vous vous demandez si tout cela est légal, vous n’êtes pas les seuls. Il s’avère qu’enregistrer votre position précise ainsi que votre MAC téléphonique constitue la collecte de données personnelles. En Grande-Bretagne, ceci veut dire qu’il faut demander la permission, ce que ces poubelles ne font pas.”
En d’autres termes, l’entreprise Renew qui est derrière les poubelles espionnes se moque de la loi. Nous pourrions bien voir ces poubelles dans les rues de New York (NdT: ou de Paris…) très bientôt, car l’entreprise essaie de cibler les larges groupes d’hommes d’affaire. Ultimement, ce qui va déterminer si cette entreprise va continuer de grossir et d’étendre sa collection de données personnelles sur des citoyens, est la façon dont nous réagissons maintenant.
On en arrive au point de savoir si notre société de surveillance est si implantée dans la psychée des gens, que ceux-ci seraient d’accord de se laisser espionner par des poubelles.
 
Anthony Gucciardi

 
url de l’article: http://www.infowars.com/wi-fi-trashcans-now-silently-tracking-your-smartphone-data/print/
 ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~


Mercredi 14 Août 2013


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires