ALTER INFO

Nouveau record de la dette nationale US établi à 9,815 billions de dollars !


Dans la même rubrique:
< >


Dmitry Sudakov
Samedi 10 Novembre 2007

Nouveau record de la dette nationale US établi à 9,815 billions de dollars !


La Pravda, par Dmitry Sudakov, le 9 novembre 2007


​​​​Le ministère des finances a déclaré que la dette nationale des États-Unis d'Amérique a dépassé pour la première fois dans l'histoire la somme de neuf mille milliards de dollars. Henry Paulson, ministre des finances, a déclaré au Congrès au milieu du mois de septembre que le gouvernement fédéral atteindrait la limite légale de la dette nationale, 8.965 milliards de dollars, le 1er octobre. Le gouvernement se trouverait donc en état de défaillance technique par rapport à ses obligations, a ajouté Paulson.


​​​​Henry Paulson a instamment prié le Congrès d'adopter le projet de loi augmentant la limite de la dette nationale. Les législateurs US ont suivi le conseil le mois dernier, approuvant la nouvelle limite à 9,815 billion de dollars.


​​​​C'est la cinquième fois durant la présidence de George W. Bush que le Congrès relève la limite de la dette nationale, pour un total de 3.865 milliards de dollars.


​​​​L'opposition démocrate US estime que poursuivre l'augmentation de la dette du pays témoigne de la mauvaise gestion de la politiques financières de l'actuelle administration. La Maison Blanche explique ses demandes par la nécessité de financer les guerres d’Afghanistan et d’Irak et les autres conditions requises pour la sécurité nationale.


​​​​La dette publique des États-Unis a atteint le niveau d’un billion de dollars (mille milliards) au cours de la présidence de Ronald Reagan dans les années 80. Aujourd'hui, rapporte ITAR-TASS, chaque Étasunien détient environ 33.000 dollars de la dette nationale. [1]


​​​​Quand les dépenses du gouvernement US dépassent les recettes perçues, il crée de nouvelles dettes pour couvrir le déficit. Cette dette prend généralement la forme d’émission de nouvelles d'obligations qui sont vendues sur le marché libre. Toutefois, la dette peut aussi être monétisée par la Réserve Fédérale, qui crée un enregistrement sur ses livres pour prêter au Gouvernement US une somme en dollars égale à la quantité d’obligations que la Réserve fédérale lui achète. L'argent créé dans ce processus ne comprend pas seulement les nouveaux dollars créés juste pour acheter les obligations, mais beaucoup d’autres parce que ce nouvel argent se trouve maintenant sous forme d’argent de chéquier [2] à la Réserve fédérale. Dans le cadre de la magouille du Fractional Reserve Banking [3], ce nouvel argent de chéquier est considéré comme un avoir pouvant être prêté [4]. Les économistes estiment que l'expansion de la masse monétaire est plusieurs fois le montant de l'argent initialement créé par l'expansion qui découle de la propension du consommateur à dépenser (plutôt qu’à épargner) chaque nouveau dollar.


​​​​Les États-Unis ont une dette publique depuis leur création. Les dettes contractées pendant la guerre de la Révolution et sous les Articles of Confédération [5] atteignaient la première année, le 1er janvier 1791, la valeur de 75.463.476,52 dollars. Dans les 45 ans suivants, la dette s’est agrandie, s’est brièvement réduite à zéro, le 8 janvier 1835 sous la présidence de M. Andrew Jackson, puis s’est ensuite rapidement dilatée en millions.


​​​​La première spectaculaire poussée de croissance de la dette est survenue à cause de la Guerre Civile. La dette n’était que de 65 millions de dollars en 1860, mais elle est passé à 1 milliard de dollars en 1863 et a atteint 2,7 milliards de dollars après la guerre. La dette a fluctué lentement jusqu'à la fin du siècle, a finalement grossi continuellement dans les années 1910 et au début des années 1920, jusqu’à en gros 22 milliards de dollars quand le pays a payé sa participation à la Première Guerre Mondiale


​​​​La préparation et la participation à la Seconde Guerre Mondiale on amené la dette dans un autre ordre de grandeur, de 51 milliards de dollars en 1940 à 260 milliards de dollars après la guerre. Après cette période, la croissance de la dette est resté proche du taux d'inflation jusque dans les années 80, quand elle a commencé à augmenter de nouveau. Entre 1980 et 1990, la dette a plus que triplé. À la fin de 2005, l'endettement brut atteignait 7,9 billions de dollars, soit environ 8,7 fois celle de 1980.



Original : http://english.pravda.ru/world/americas/09-11-2007/100549-national_debt-0
Traduction approximative de Pétrus Lombard pour Alter Info



Notes du traducteur


​​​​1- Pour les 300.000.000 d’Étasuniens, 9.815.000.000.000 dollars donnent 32.800 dollars chacun. Si les Étasuniens voulaient vendre l’intégralité des USA pour rembourser, il faudrait qu’ils obtiennent le prix moyen de 10.482 dollars l’hectare.


​​​​2- Cet argent est représenté par un nombre inscrit dans un compte. Il est fictif. C’est ce qui alimente l’inflation en faisant artificiellement grossir la masse monétaire.


​​​​3- Fractional-reserve banking se réfère à la pratique bancaire commune de la délivrance de plus d'argent que la banque n’en détient dans ses réserves (ce mécanisme est décrit en détail dans l’article référencé dans la note 4). Généralement, dans les économies modernes, les banques prêtent à leurs clients plusieurs fois la somme des réserves de liquidités qu'elles détiennent. Voir en anglais :

http://encyclopedia.thefreedictionary.com/Fractional+reserve+banking


​​​​4- Voir à ce sujet l’excellent article de Rudo de Ruijter, Secrets d'argent, intérêts et inflation.


​​​​5- Articles of Confederation : Accord écrit, ratifié en 1781 par les treize États d'origine ; il a fourni le symbole légal de leur union en ne donnant au gouvernement central aucun pouvoir de coercition contre les États ou leurs citoyens.

http://www.thefreedictionary.com/Articles+of+Confederation




Lundi 12 Novembre 2007


Commentaires

1.Posté par Lulia le 10/11/2007 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des leur création les US vivent sur le dos du reste du monde, et dire que certains veulent que ça continue. tout a une fin, même le Dollar et ça c'est une sacré bonne nouvelle.

2.Posté par ben le 10/11/2007 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit lulia

3.Posté par Économie modiale le 10/11/2007 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ditais même plus, bien dit lulia.

4.Posté par ;-) le 10/11/2007 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, bien dit Lulia

5.Posté par Mahmoud pour Lulia le 11/11/2007 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème de la dette américaine ce n'est pas ce qui m'inquiète le plus THE problème c'est la fin du pétrole la fin du monde si tu préfères donc le début du nouvel ordre mondial et ça pour le coup c'est pas une très bonne nouvelle !

6.Posté par Un lecteur le 11/11/2007 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du pétrole il en reste pour des siecles !!
Comme tous le reste d'ailleurs,
la fin de ceci ou les pénuries de cela sont purement artificielles, elles ne correspondent à aucunes réalités !!

http://est-ce-beau-la.blogspot.com/

7.Posté par Mahmoud pour Lulia le 11/11/2007 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah bah merde alors j'croyais que les guerres d'Afghanistan , d'Irak et bientot d'Iran avaient un lien avec l'or noir et que le 11 septembre 2001 n'était en fait qu'une justification , du pain béni pour convaincre le monde qu'il y avait 2 axes j'dois etre trop con comme quoi il vaut mieux faire confiance au jt de pernaut !

8.Posté par CHP le 11/11/2007 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre le sous marin chinois faisant surface au beau milieu de la navy et la dette abyssale, z"ont plutôt l'air c.. les yankee

9.Posté par BLACKBLOCK le 12/11/2007 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la magie fini toujours par se retourner contre le magicien
ils veulent instaurer un nouvel ordre mondial mon oeil ...hihihihi

10.Posté par réné le 12/11/2007 05:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l' auront dans le baba les amerdikains au final, Dieu est grand! et l'amerdique tte petite!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires