Palestine occupée

Nous en avons assez des Arabes


Les Palestiniens qui refusent l’Etat colonial posé au-dessus de leurs têtes sont catalogués comme des terroristes, alors que les Israéliens ont reçu carte blanche pour se comporter carrément comme des racistes à l’égard des Palestiniens.

Joharah Baker en cherche les raisons.

Quelle loi non écrite existe donc ici qui autorise les Israéliens à lancer des injures racistes aux Palestiniens en toute impunité ? Après toutes mes années passées dans ce pays, et les absurdités que j’y ai connues, en voici une que j’ai du mal à digérer.


Joharah Baker Al-Ahram Weekly
Mercredi 8 Juillet 2009

Avigdor Lieberman et Yitzhak Aharonovitch
Avigdor Lieberman et Yitzhak Aharonovitch

Mon indignation s’est trouvée ranimée par le ministre de la Sécurité publique israélien Yitzhak Aharonovitch qui, récemment, alors qu’il visitait la vieille gare routière centrale de Tel-Aviv, a dit à un policier israélien/palestinien qu’il était, «  un vrai sale Arabe » [Arabush, mot péjoratif pour désigner un Arabe - ndt]. Une fois ces mots prononcés, le ministre a dû s’excuser, disant que ses propos ne reflétaient pas sa vision du monde. Un porte-parole du ministère a même fait une déclaration disant que, « dans un moment de plaisanterie, et en utilisant l’argot courant, le ministre a dit ce qu’il a dit, mais sans intention de blesser qui que ce soit. »

Si cela n’avait été qu’un incident isolé, ou si ce n’avait pas été un ministre de droite qui l’avait dit, nous aurions pu, juste pu, nous laisser aller à croire cette histoire d’excuses avancée comme explication. Mais compte tenu du passé d’Israël avec les Palestiniens, cela peut difficilement être pris pour un lapsus. Au contraire, de telles calomnies s’inscrivent dans une relation historiquement enracinée entre les juifs israéliens et ceux qu’ils perçoivent comme leurs inférieurs, une relation si irrationnelle qu’elle incite tous ceux qui veulent injurier en parole les Palestiniens à continuer.

Ce n’est effectivement pas la première fois qu’une personnalité politique ou religieuse israélienne insulte les Palestiniens ou les appelle par des noms dégradants. En 2001, le chef spirituel du Shas, Ovadia Yosef, avait appelé les Palestiniens, « serpents » et demandé à Dieu de « détruire les Arabes ». Dans une interview au Maariv, quotidien israélien, il déclarait encore, « Il est interdit d’être magnanime avec eux. Il faut leur lancer des missiles et les annihiler. Ce sont des démons. »

S’attendant à ce que de tels propos puissent être mal perçus par l’opinion et les médias, un porte-parole du Shas avait à l’époque précisé que Yosef avait simplement voulu parler des « assassins et terroristes arabes ». Doit-on pour autant être plus à l’aise ?

Certains encore peuvent dire que Yosef n’est qu’un idiot, excessif, ultra religieux, maladroit et qu’il ne faut pas le prendre au sérieux. Bon. Mais qu’en est-il des Premiers ministres d’Israël ? Ceux qui furent mis au pouvoir par le vote de l’opinion israélienne ? En 1982, dans une intervention à la Knesset, le Premier ministre Menachem Begin déclarait, « Les Palestiniens sont des animaux qui marchent sur deux pattes.  »

L’année suivante, Raphael Eitan, alors chef d’état-major de l’armée israélienne, disait au New York Times, «  Quand nous aurons colonisé cette terre, tout ce que les Arabes seront capables de faire, ce sera de se sauver comme des cafards ahuris dans une bouteille. »

A l’époque, de telles déclarations ouvertement racistes avaient embarrassé Israël, non parce que beaucoup ne les croyaient pas, mais parce qu’Israël se présentait lui-même comme un pays démocratique qui traite tous ses citoyens avec dignité et à égalité. Nous, les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza, ne sommes pas des citoyens israéliens, mais rappeler que nous sommes sous occupation militaire israélienne depuis plus de 40 ans ne fait qu’ouvrir un autre dossier dans lequel il vaut mieux ne pas trop fouiller, et cela en rajoute aussi pour les explications que les officiels israéliens doivent fournir sur les raisons pour lesquelles ils nous traitent si mal.

(JPG)
Ovadia Yosef

Le policier qui a été insulté par Aharonovitch à Tel-Aviv, lui, est citoyen israélien, il est l’un des un million deux cent mille Palestiniens qui vivent à l’intérieur d’Israël. Selon la loi, cet homme doit être traité comme n’importe quel autre citoyen d’Israël, sans discrimination. En réalité, pourtant, lui et tous les autres Palestiniens sont considérés comme des citoyens de seconde zone, surtout parce qu’ils vivent dans un pays taillé pour les seuls juifs.

Ce n’est pas un secret. Israël a été créé pour être une patrie des juifs, et le Premier ministre Binyamin Netanyahu a posé la reconnaissance de l’Etat en tant qu’Etat juif comme condition pour négocier avec les Palestiniens, et tout juif dans le monde a un droit qui lui permet de faire d’Israël son foyer en vertu de la loi israélienne du retour.

Il faut ajouter à cela tout ce sentiment anti-arabe et anti-palestinien qu’on peut trouver dans « l’argot courant » israélien. D’après un article paru dans Ha’aretz sur l’Hommage à la parade d’Israël à New-York, les jeunes Israéliens qui chantaient Am Yisrael Chai (Vive la nation juive) avaient remplacé la ligne « Vive le peuple d’Israël » par « Tous les Arabes doivent mourir ». Interrogé par un juif qui voulait savoir si les mots de la chansons ne l’avaient pas dérangé, un participant a répondu catégoriquement : « C’est le sionisme ».

Apparemment, tout est là dans cette réponse pour expliquer pourquoi les juifs doivent régner sur les Arabes, pourquoi les Palestiniens ne doivent pas être traités comme des êtres humains, et pourquoi les insultes dégradantes, comme celle lancée par Aharonovitch, sont écartées comme n’étant que des « plaisanteries ». C’est aussi apparemment pourquoi les Israéliens qui réclament la mort des Arabes ou qui disent que ce sont des animaux et des serpents ne sont pas blâmés par le monde ni mis au ban de la société pour leurs opinions extrémistes, alors même que ceux qui appellent à la « destruction d’Israël » sont diabolisés et sans arrêt catalogués comme des militants, des extrémistes et des adversaires de la paix.

Le problème ne réside pas essentiellement dans les insultes qui sont proférées de temps à autre par tel ou tel ministre ou rabbin en dépit de leur caractère méprisable. Si ce n’était pour un système qui fournit le terreau pour de telles idées racistes, ces officiels n’auraient jamais eu l’occasion de faire leurs scandaleuses déclarations. Mais un tel système existe, il est vivant, et bien vivant. Un système qui prétend, comme le jeune homme anonyme le chantait si fièrement, que « Tous les Arabes doivent mourir », que tout est justifié en une seule phrase : « C’est le sionisme ».





L’auteur écrit régulièrement pour le MIFTAH.

Jérusalem occupée - Al-Ahram Weekly, publication n° 954 - 2 au 8 juillet 2009 - traduction : JPP
http://www.info-palestine.net


Mercredi 8 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par TheTruth le 08/07/2009 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'importe les insultes des juifs sionistes, ces insultes son tellement infondés et irréalistes qu'elles ne méritent même pas que l'on y fasse attention. Ignorons les comme s'ils n'existaient pas, leur sort est scellé et ils le savent, voila pourquoi ils nous font un condensé d'autoritatrisme et de haine, comme un condamné qui sent sa fin approcher et qui au lieu de se recueillir, préfère détruire tout ce qu'il peut avant. La création de l'état d'Israël n'est en rien une surprise et leur destruction future non plus:

17:2: Et Nous avions donné à Moïse le Livre dont Nous avions fait un guide pour les Enfants d'Israël: ‹Ne prenez pas de protecteur en dehors de Moi›.

17:3: [Ô vous], les descendants de ceux que Nous avons transportés dans l'arche avec Noé. Celui-ci était vraiment un serviteur fort reconnaissant.

17:4: Nous avions décrété pour les Enfants d'Israël, (et annoncé) dans le Livre: ‹Par deux fois vous sèmerez la corruption sur terre et vous allez transgresser d'une façon excessive›.
17:5: Lorsque vint l'accomplissement de la première de ces deux [prédictions,] Nous envoyâmes contre vous certains de Nos serviteurs doués d'une force terrible, qui pénétrèrent à l'intérieur des demeures. Et la prédiction fut accomplie.

17:6: Ensuite, Nous vous donnâmes la revanche sur eux; et Nous vous renforçâmes en biens et en enfants. Et Nous vous fîmes [un peuple] plus nombreux:

17:7: ‹Si vous faites le bien, vous le faites à vous-mêmes; et si vous faites le mal, vous le faites à vous [aussi]›. Puis, quand vint la dernière [prédiction,] ce fut pour qu'ils affligent vos visages et entrent dans la Mosquée comme ils y étaient entrés la première fois, et pour qu'ils détruisent complètement ce dont ils se sont emparés.

2.Posté par Le visionnaire le 08/07/2009 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça s'accélère, on s'approche à grand pas de la bataille finale.

avez vous choisi votre camp?

3.Posté par rachidttoi le 08/07/2009 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le camp de la paix, j'ai choisi. vous faites tous le jeu des gens que nous dénonçons!!!
justement choisir un camp c'est ce qu'ils veulent.

SOYEZ RAISONNABLE

4.Posté par 21/09/1609 le 08/07/2009 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'election de leur peuple a ete obtenue grace a des fraudes macives
nous reclamont un deuxieme tour
organisont une révolution orange

5.Posté par claudio le 08/07/2009 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve malgré tout surprenant et dégradant, qu'un palestinien puisse accepter de porter l'uniforme de la police d'une entité qui opprime son peuple et vole ses terres !!
Je veux bien tout comprendre mais là, ça dépasse l'entendement.
En France, pendant l'occupation, les supplétifs nationaux de la police allemande étaient considérés comme des « sales collabos ». Ils étaient méprisés par le peuple et par l'occupant nazi. Yitzhak Aharonovitch savait à qui il s'adressait par conséquent en insultant cet individu qui déshonore son peuple.
Passé ce cas particulier que l'auteur aurait mieux fait de ne pas évoquer, les imposteurs de ce foyer de pourriture qu'ils appellent Israël, se comportent vis à vis des Palestiniens (non policiers de l'Étoile de David) exactement comme nous l'avons fait vis à vis du Peuple Algérien que nous avons gratifié de tous les noms d'oiseaux possibles et imaginables : bougnoules, bicots, ratons, attardés, imbéciles et j'en passe ! Oui c'était nous ! Les bons européens avec de la civilisation et de la démocratie plein la bouche, mais les mains maculées du sang de millions d'êtres innocents.
Les occupants de la Terre de Palestine étant tous des européens (on est loin du prétendu peuple juif), il n'est donc pas étonnant qu'ils se comportent de la sorte, avec le silence approbateur de la Mère Patrie : l'Europe ! En bonne mère, elle a su inculquer à ses enfants le mépris et la haine de ceux qui, bien qu'humains respectables, se différencient par leur culture ou par leur religion.
L'entité sioniste est son enfant et son problème en même temps, et c'est à elle de le régler par tous les moyens si elle veut obtenir sa rédemption.
Les gouvernants ne le feront pas, puisque tous sionistes convaincus, et il nous appartient, à nous les sans culottes du Tiers État de provoquer l'évènement qui conduira à la fin de cet état criminel et de tous ses affidés incrustés dans nos institutions. Le boycott est un bon début.
Il est fini le temps où nous pleurions devant les super productions hollywoodiennes qui nous relataient à satiété les souffrances des juifs. Aujourd'hui, la rage nous tord les boyaux devant ces images rapportés par des amateurs courageux, des atrocités commise par « la souffrance juive » sur des enfants, des femmes et des vieillards dont le seul crime est de revendiquer le pays qui leur a été volé.
Ô spoliateurs, voleurs, assassins ; insultez, méprisez, torturez ! Vous pouvez éliminer des braves mais vous serez vaincus par leur patriotisme qui toujours leur survivra.
Vous vous déshonorez aux yeux de l'humanité. Vous piétinez votre Sainte Thora et vous outragez la mémoire de vos frères et sœurs victimes innocentes de la barbarie nazie. Ceux la, s'ils pouvaient ressusciter, ils vous cracheraient à la figure, car les ÉLUS de Dieu, ce sont eux !
Depuis que vous occupez la Terre Sacrée de Palestine, le monde entier vit dans la peur et dans l'angoisse. Vous ne cessez d'intriguer, de corrompre et de fomenter des conflits sanglants partout où jadis régnait la Paix du Seigneur. Il est temps pour nous, européens, de vous poser une question : après les arabes et les musulmans, quelle sera votre prochaine cible ?
Nous peut-être ?




6.Posté par essedik le 08/07/2009 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël , Chasser le naturel il revient au galop.

7.Posté par Aigle le 08/07/2009 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui Claudio , cela seraz vous la derniere cible .....Mais cela ne sera pas , car une nouvelle generation de resistants arabes et musulmans est en train de balayer devant sa porte ......

Ceci dit cet Article ne fait que confirmer le SONDAGE EFFECTUE AUPRES DES SIONISTONAZIS en fevrier / Mars 2009 : PLUS DE 65 °/° sont pour l'Epuration Ethnique et PLUS DE 48 °/° SONT POUR L'INSTAURATION DE SEGREGATION INSTITUTIONNELLE AU CAS OU LA PREMIERE SOLUTION est difficile a realiser

Par ailleurs j'ai vu et entendu les "champions "2009 de la ligue de foot sionistonazie chanter a tue tête ( en Echo aux spectateurs sionistonazis ) en recevant le trophee des mains du Criminel Peres , leur HAINE DU SEUL JOUEUR ARABE DE LEUR PROPRE EQUIPE et qui a ^PARTICIPER DONC à la Victoire , en clamant à peu près ceci :: " .... JE TE HAIS , JE TE HAIS JE VOUDRAIS TE TUER ET TUER TOUS LES ARABES ...!!!!!! ""

Cette vermine doit etre ecrasée comme les cafards , autrement lers métastases sont encore à venir

8.Posté par Le Kabyle le 08/07/2009 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Claudio des zombies de cette sorte on les retrouve dans tous les peuple !La conscience politique d'un citoyen est un processus très long à former.Un bougre palestinien doit faire que parce que cet État sioniste terroriste ne leur laisse aucune issue pour survivre.En Palestine les conditions de survie peuvent se comparer à l'Enfer.

En revanche le plus grave quand on voit des traîtres d'une autre nature(Fadela Amara,David Boubekeur,Sifaoui,Bencheikh,etc.) qui attaquent la religion de l'interieur et la communauté on se rend réellement compte de l'ignominie dans laquelle ces gens baignent .

Vous n'avez qu'a regarder ici en France si y a quelqu'un qui bouge alors que l'État français travaille pour l'intérêt des sionistes .

9.Posté par Alexandre le 08/07/2009 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Le Kabyle Pour l’état Français défendre les intérêts Sionistes prime sur celui de la France et le peuple Français.

10.Posté par claudio le 08/07/2009 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Le Kabyle,

Vous avez raison de dire que « des zombis de la sorte on les retrouves dans tous les peuples ». Cependant, un traître demeure un traître et aucun besoin matériel ne peut justifier sa prise de position, même si la vie des Palestiniens est un véritable enfer comme vous dîtes. Toutefois, le sort de ce malheureux ne m'intéresse guère.
Concernant la France, contrairement à ce que vous imaginez, elle bouge dans ses tréfonds, les consciences sortent peu à peu de leur léthargie et il ne manque que la petite étincelle pour déclencher le brasier. Cela prendra des années peut-être, mais cela se produira.

11.Posté par Saber le 09/07/2009 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


AH SI ON ETAIT LIBRE DE PARLER AUTANT QU'ON EST LIBRE DE PENSER ?

12.Posté par ARABIA le 09/07/2009 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aigle
Comment stopper tous ces traitres à la nation, aux peuples ? Comment stopper tous ces traitres qui pactisent avec l'ennemi ?
La terreur révolutionnaire partout et en tout temps est un moyen persuasif qui a fait ses preuves au cours de l'Histoire des hommes.
La traque, le rappel à l'ordre discret, les pressions psychologiques, la menace anonyme et ...PLUS si PAS d'affinités, feront réfléchir plus d'un de ces malfrats qui nous trahissent jour après jour.
Ce que l'on appelait , à tort , les " hachachiyins" ( les assassins) *** , ont fait trembler bien des tyrans et autres roitelets traîtres à l'Islam. C'est un exemple sans frontières, à valeur ajoutée, dans ce combat sans pitié !
....................................................................
*** En langue arabe, le mot "gardien" se dit "assas". Mis au pluriel, cela se dit
"assassines" . D'où cette confusion, volontaire ou pas, qui fait toujours croire que le mot "assassin" est d'origine Arabe ! On dit, à titre d'exemple : "les Gardiens de la Révolution", "les Gardiens du temple" ...etc.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires