Conflits et guerres actuelles

Notre guerre


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 15:38 OBAMA VEUT À TOUT PRIX LA GUERRE


Jaime Galarza Zavala, mai 2007

Traduit par Fausto Giudice


Jaime Galarza Zavala
Jeudi 3 Mai 2007

Notre guerre
1


Ceci est la guerre du pauvre
 Pour le pain et pour l’étoile.
 Ceci est la guerre du serf
Pour sa semence.


Ceci est la guerre des peuples miséreux
Contre l’empire à la panse pleine.
Ceci est la guerre de l’homme pour l’homme.
La guerre de la paix contre la guerre.


2


Ici il y a du sang, du sang, du sang.
Dans notre douce Amérique.
Ici, les seigneurs ont toujours tué.
Les propriétaires d’hommes et de fermes.
Les maîtres du pétrole et de l’étain.
Les maîtres du charbon et des moulins.
Les maîtres du café et du cacao.
Les maîtres des eaux et des femmes.


Ici il y a du sang, du sang, du sang.
La paix est lettre morte.
Ici nous avons guerroyé cinq siècles
Dans notre douce Amérique.

Nous avons guerroyé pour plus de signes depuis le jour
où sont arrivées ces caravelles
et ces hommes qui nous échangèrent
le soleil et la terre contre des pacotilles.


Nous avons fini par les mettre à la porte, mais ensuite
Vinrent d’autres patrons, parlant une autre langue.
Des vampires démocrates. Des pirates en redingote.
Des vautours soûls de sang et de chéquiers.
Des infants de marine à côté desquels
Pizarro avait la pâleur d’un lys.
”L’Amérique aux Américains”, nous dirent-ils.
Et ils gardèrent l’Amérique pour eux.


Les tambours ne se sont pas tus pour autant
Et  Bolívar galope comme la foudre,
 Artigas organise l’espérance,
 San Martín franchit la cordillère
Et lançant son cri d’une voix d’ouragan
 José Martí appelle au combat,
Le visage mangé par une barbe poussée là-haut
Dans les durs combats de la sierra.



3


Ceci est la guerre du pauvre
 Pour le pain et pour l’étoile.
 Ceci est la guerre du serf
Pour sa semence


Ceci est la guerre de l’Amérique latine
Pour son sol, son ciel et son drapeau.
La guerre des Andes orgueilleuses
Contre les gratte-ciels à la brutale superbe.



La guerre du jaguar volontariste
Contre les fabricants de  fusils
La guerre des pampas indomptables
Contre les geôles et les grilles.


La guerre des condors volant très haut
Contre les bombardiers qui sèment la mort.
La guerre des pumas naturels
Contre le coyote venu du nord.


La guerre de l’homme pour l’homme.
La guerre de la paix contre la guerre.




 





Original  http://www.altercom.org/article147796.html
Poète, essayiste et journaliste équatorien, Jaime Galarza Zavala  est l’auteur d’une vingtaine de livres dont six recueils de poésie. Il a été le premier ministre de l’Environnement d’Équateur. Il est membre du comité de rédaction de l’agence de presse Altercom. Une anthologie de son œuvre poétique, accompagnée d’une étude critique de Marco Antonio Rodríguez, paraît aujourd’hui à Quito, éditée par la Casa de la Cultura Ecuatoriana, qu'il préside.
Tradui
t de l’espagnol par Fausto Giudice, membre de
Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est en Copyleft pour tout usage non-commercial : elle est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner sources et auteurs.
URL de cet article : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=2554&lg=fr



Jeudi 3 Mai 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires