Palestine occupée

Non : nous ne célèbrerons pas l’anniversaire de la création d’Israël !


Au mois de mai, certaines organisations célèbreront le soixantième anniversaire de la fondation de l’Etat d’Israël. Cela peut se comprendre, dans le contexte de siècles de persécutions ayant culminé dans l’Holocauste. Néanmoins, nous sommes des juifs qui ne célèbrerons pas cet anniversaire. Il est manifestement grand temps de reconnaître le récit de l’Autre, le prix payé par un autre peuple en raison de l’antisémitisme et de la politique génocidaire d’Hitler. Comme l’a souligné Edward Saie, la Naqba est, aux yeux des Palestiniens, ce que l’Holocauste est à ceux des juifs.


Jeudi 1 Mai 2008

Non : nous ne célèbrerons pas l’anniversaire de la création d’Israël !

Non : nous ne célèbrerons pas l’anniversaire de la création d’Israël !

in The Guardian, 30 avril 2008

http://www.guardian.co.uk/world/2008/apr/30/israelandthepalestinians?

traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier

Au mois de mai, certaines organisations célèbreront le soixantième anniversaire de la fondation de l’Etat d’Israël. Cela peut se comprendre, dans le contexte de siècles de persécutions ayant culminé dans l’Holocauste. Néanmoins, nous sommes des juifs qui ne célèbrerons pas cet anniversaire. Il est manifestement grand temps de reconnaître le récit de l’Autre, le prix payé par un autre peuple en raison de l’antisémitisme et de la politique génocidaire d’Hitler. Comme l’a souligné Edward Saie, la Naqba est, aux yeux des Palestiniens, ce que l’Holocauste est à ceux des juifs.

En avril 1948, en ce même mois qui vit l’atroce massacre de Deir Yassin et l’attaque au mortier contre des civils palestiniens sur la place du marché de Haïfa, le Plan Dalet a été mis en œuvre. Ce plan autorisait la destruction de villages palestiniens et l’expulsion de la population indigène à l’extérieur des frontières de l’Etat (israélien). Non, nous ne fêterons pas cela !

En juillet 1948, 70 000 Palestiniens furent chassés de leurs maisons à Lod et à Ramléh, au plus fort de la canicule de l’été, sans eau et sans nourriture. Des centaines d’entre eux perdirent la vie. Cet événement est connu sous le nom de « Marche de la Mort ». Non, nous n’avons aucun motif à nous réjouir !

Au total, ce sont au minimum 750 000 Palestiniens qui devinrent des réfugiés. Plus de 400 villages furent rayés de la carte. Mais cela ne mit pas fin à l’épuration ethnique. Des milliers de Palestiniens (citoyens israéliens) furent expulsés de la Galilée, en 1956. Plusieurs milliers de Palestiniens supplémentaires furent expulsés de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Selon le droit international, et comme le stipule la résolution 194 de l’Onu, les réfugiés de guerre ont le droit de retourner chez eux ou d’obtenir une compensation. Israël n’a jamais accepté ce droit. Non ; nous ne ferons pas la fête.

Nous ne saurions célébrer l’anniversaire d’un Etat fondé sur le terrorisme, des massacres et la dépossession d’un autre peuple de sa terre. Nous ne saurions célébrer l’anniversaire d’un Etat qui, encore aujourd’hui, pratique l’épuration ethnique, viole le droit international, inflige une punition collective monstrueuse à la population civile de Gaza et continue à dénier aux Palestiniens leurs droits humains et leurs aspirations nationales.

Nous ferons la fête quand les Arabes et les juifs vivront, en tant qu’égaux, dans un Moyen-Orient en paix.

Seymour Alexander
Ruth Appleton

Steve Arloff

Rica Bird

Jo Bird

Cllr Jonathan Bloch

Ilse Boas

Prof. Haim Bresheeth
Tanya Bronstein

Sheila Colman

Ruth Clark

Sylvia Cohen

Judith Cravitz

Mike Cushman

Angela Dale

Ivor Dembina

Dr. Linda Edmondson

Nancy Elan

Liz Elkind

Pia Feig

Colin Fine

Deborah Fink

Sylvia Finzi

Brian Fisher MBE
Frank Fisher

Bella Freud

Catherine Fried

Uri Fruchtmann

Stephen Fry

David Garfinkel

Carolyn Gelenter

Claire Glasman
Tony Greenstein

Heinz Grunewald

Michael Halpern

Abe Hayeem

Rosamine Hayeem

Anna Hellman

Amy Hordes

Joan Horrocks

Deborah Hyams

Selma James

Riva Joffe

Yael Oren Kahn

Michael Kalmanovitz

Paul Kaufman

Prof. Adah Kay

Yehudit Keshet

Prof. Eleonore Kofman

Rene Krayer

Stevie Krayer

Berry Kreel

Leah Levane

Les Levidow

Peter Levin

Louis Levy

Ros Levy

Prof. Yosefa Loshitzky

Catherine Lyons
Deborah Maccoby

Daniel Machover

Prof. Emeritus Moshe Machover

Miriam Margolyes OBE

Mike Marqusee

Laura Miller

Simon Natas

Hilda Meers

Martine Miel

Laura Miller

Arthur Neslen
Diana Neslen

Orna Neumann

Harold Pinter
Roland Rance

Frances Rivkin

Sheila Robin

Dr. Brian Robinson

Neil Rogall

Prof. Steven Rose

Mike Rosen
Prof. Jonathan Rosenhead

Leon Rosselson

Michael Sackin

Sabby Sagall

Ian Saville

Alexei Sayle

Anna Schuman

Sidney Schuman

Monika Schwartz

Amanda Sebestyen
Sam Semoff

Linda Shampan

Sybil Shine

Prof. Frances Stewart

Inbar Tamari

Ruth Tenne

Martin Toch

Tirza Waisel

Stanley Walinets

Martin White

Ruth Williams

Naomi Wimborne-Idrissi

Devra Wiseman

Gerry Wolff

Sherry Yanowitz



Jeudi 1 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par LECA Benoît le 01/05/2008 01:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet anniversaire ne concerne pas les juifs de toute façon, il ne regarde que les sionistes, il ne faut pas faire amalgame entre juif et sioniste. Bien des juifs anti sionistes d'ailleurs sont accusés d'antisemitisme lol. Perso j'ai pas de religion mais dans le Pentateuque il est bien marqué que la terre promise ne sera accordé au juif que lorsque le messie sera de retour pas avant donc je considere que c'est un anniversaire illicite en + d'etre tres mal placé vut les circonstances actuelles qui sont plus que jamais catastrophiques pour les palestiniens, surtout à Gaza où c'est 60 enfants qui ont étés tués depuis le debut de l'année, alors en 60 ans de conflits je prefere meme pas savoir le nombre qui sont morts.

2.Posté par mouemina le 01/05/2008 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quand la sagesse pour le régime sioniste ??
A quand cette attitude de non-violence serait optée par les décideurs de ce régime ?
A quand ses dirigeants se dotèrent d’une même sagesse pour faire d’un conflit sanguinaire et meurtrier une philosophie de la paix et d’ expression d’amour et d’harmonie universels ??
Ça sera sûrement un jour dans mes rêves !!
Ils n’arrêtent pas de nous chanter les louanges les plus braves et commettent les atrocités les plus abominables et nous demandent d’y adhérer !!
. Non !!non !!non !! refusons cette idéologie (sionisme) qui prêche la haine entre les peuples !!
cette épidémie a atteint le point de non retour et il faut l’éradiquer avec l’aide de ces sages juifs de sa racine !!

.

3.Posté par biloute le 01/05/2008 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On nous bassine toujours avec les pseudo expulsions de juifs dans les pays arabes après les guerres arabo-israëliennes, mais on oublis de parler des palestiniens chassé de leur propres terres, déporté et massacré...leur sort est beaucoup plus térrible.
Force est de constater qu'un jour, on peut être victime et se reveiller le lendemain en tant que bourreau...

4.Posté par Aigle le 01/05/2008 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je demande à Moderation de laisser cet Appel en "Une" et que les INtelligensia libres d'Europe , d'Amerique , d'Afrique , du Moyen et proche Orient fassent echo à ce Cri de LIBERTE et de COURAGE

5.Posté par ROGSIM le 03/05/2008 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La résolution 194 des Nations Unies de décembre 1948 ne mentionne pas la notion de "droit de retour". Elle envisage différentes solutions pour les réfugiés, comme leur installation en Israël ou leur indemnisation ou leur réinstallation ailleurs.
Une solution humaine est néanmoins nécessaire. A Taba, en décembre 2000, le gouvernement Barak avait accepté d'en accueillir près de 100 000, en priorité du Liban. Les autres pourrraient s'installer dans l'Etat palestinien à naître.
Les Israéliens ont compris le caractère inéluctable de l'aspiration nationale des Palestiniens et la nécessité de passer par la création d'un Etat palestinien pour parvenir à la paix.

6.Posté par ROGSIM le 08/05/2008 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi les Arabes ont-ils attaqué Israël en 1948 ?

Pourquoi les Arabes ont-ils refusé l'Etat palestinien du Plan de Partage de l'ONU ?

Pouquoi ne parle-t-on jamais des réfugiés juifs des pays arabes ?

Les Arabes sont-ils discriminés en Israël ?

Pourquoi lÊtat palestinien n'a-t-il pas été crée en Cisjordanie et à Gaza entre 1948 et 1967 ?

Pouquoi Israël a-t-il délenché la guerre des six jours ?

La résolution 242 de l'ONU de 1967 prévoit-elle le retrait de tous les territores occupés ?

Pouquoi les Israéliens sont-ils tellement obsédés par leur sécurité ?

Pourquoi la plupart des Israéliens accepetent-ils désormais un Etat palestinien ?

Les organisations terroristes Hamas, Djihad, sont-elles comparables à celle de Ben Laden ?

Les dirigeants arabes ont-ils des leçons à donner en matière de démocratie ?

Les dirigeants arabes ont-ils des leçons à donner en matière de racismes ?

Les dirigeants arabes ont-ils des leçons à donner en matière d'impérialisme ?

Comment peut-on expliquer la haine des peuples arabes et souvent musulmans à l'encontre d'Israël et des Juifs ?

Comment peut-on différencier les critiques d'Israël qui sont tolérables de celles qui sont racistes et antisémites ?


7.Posté par redk le 08/05/2008 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une petite piqûre de rappel rogsim ?

Dix questions (qui tuent) à poser aux sionistes

par le rabbin Michael Dov WEISSMANDL

[L'auteur est le doyen de la Yeshiva Nitra, et il est l'auteur de Min Hametzar]

Publié par l'auteur en 1948, et maintes fois réédité

Traduit de l'anglais par Marcel Charbonnier

1/ Est-il vrai qu'en 1941, puis à nouveau en 1942, la Gestapo allemande a offert à tous les juifs européens la possibilité de transiter en Espagne, s'ils renoncent à tous leurs biens en Allemagne
et en France occupée, aux deux conditions ci-après :

a) aucun des déportés ne devraient partir d'Espagne pour la Palestine ;

b) tous les déportés seraient acheminés d'Espagne aux Etats-Unis ou dans des colonies britanniques, afin d'y demeurer ; des visas d'entrée seraient accordés aux juifs vivant dans ces contrées ; une rançon d'un montant de 1 000 dollars pour chaque famille serait fournie par l'Agence [juive], à l'arrivée desdites familles à la frontière espagnole, au rythme de mille familles par jour ?

2/ Est-il vrai que les dirigeants sionistes de Suisse et de Turquie ont accepté cette offre, pleinement conscient du fait que l'exclusion de la Palestine, comme destination des déportés, était fondée sur un
accord passé entre la Gestapo et le Mufti [de Jérusalem] ?

3/ Est-il exact que la réponse faite par les dirigeants sionistes fut négative, et accompagnée des commentaires suivants :

a) Seule, la Palestine pourrait être considérée une destination acceptable pour les déportés ;

b) Les juifs européens doivent souffrir davantage et mourir en plus grand nombre que les autres nations, afin que les alliés, une fois victorieux, avalisent un « Etat juif » à la fin de la guerre ;

c) Aucune rançon ne sera payée !

4/ Est-il exact que la réponse à l'offre de la Gestapo a été faite dans une connaissance totale du fait que l'alternative à cette offre, c'étaient les chambres à gaz ?

5/ Est-il vrai qu'en 1944, à l'époque des déportations en Hongrie, une offre similaire avait été faite, ce qui aurait permis de sauver tous les juifs de ce pays ?

6/ Est-il vrai que cette même hiérarchie sioniste a, à nouveau, refusé cette offre (après que les chambres à gaz aient déjà prélevé leur effroyable tribut de plusieurs millions de victimes) ?

7/ Est-il vrai qu'au plus haut des tueries, durant la guerre, 270 membres du Parlement britannique ont proposé d'évacuer quelque 500 000 juifs d'Europe, et de les réinstaller dans des colonies britanniques,
dans le cadre de négociations diplomatiques avec l'Allemagne ?

8/ Et n'est-il pas vrai que cette offre a été rejetée par les dirigeants sionistes, avec ce commentaire : « Vers la Palestine, sinon rien ! » ?

9/ Est-il exact que le gouvernement britannique a accordé des visas à 300 rabbins et membres de leur famille, leur permettant de se rendre dans l'Île Maurice, ainsi qu'un sauf-conduit pour les personnes
évacuées via la Turquie. Les dirigeants de l' > ont saboté ce plan, faisant remarquer qu'il était déloyal vis-à-vis de la Palestine et que les 300 rabbins, ainsi que les membres de leur
famille méritaient d'être gazés ?

10/ Est-il vrai que durant les négociations mentionnées plus haut, Chaim Weitzman, le premier « homme d'Etat juif « déclara : » La partie la plus précieuse de la nation juive est d'ores et déjà en Palestine, et ces juifs-là, qui vivent en-dehors de la Palestine, n'ont pas tellement d'importance ». L'adjoint de Weitzman, Greenbaum, aggrava cette déclaration, faisant la remarque suivante : > qui s'étaient opposés à l'appel du prophète Jérémie à obéir aux mignons de Nabuchodonosor lors de la destruction du Premier Temple. Cinq siècles plus tard, le Rabbin Yochonon Ben Zakai appela son peuple à se rendre à l'empereur romain Titus afin d'éviter un bain de sang. Les

8.Posté par redk le 08/05/2008 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

10/ Est-il vrai que durant les négociations mentionnées plus haut, Chaim Weitzman, le premier « homme d'Etat juif « déclara : » La partie la plus précieuse de la nation juive est d'ores et déjà en Palestine, et ces juifs-là, qui vivent en-dehors de la Palestine, n'ont pas tellement d'importance ». L'adjoint de Weitzman, Greenbaum, aggrava cette déclaration, faisant la remarque suivante : > qui s'étaient opposés à l'appel du prophète Jérémie à obéir aux mignons de Nabuchodonosor lors de la destruction du Premier Temple. Cinq siècles plus tard, le Rabbin Yochonon Ben Zakai appela son peuple à se rendre à l'empereur romain Titus afin d'éviter un bain de sang. Les

9.Posté par redk le 08/05/2008 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

désolé j'ai un problème avec le pc, j'arrive pas a faire le copié collé corectement, mais tu sait de quoi ça parle rogsim je ne t'aprend rien...

10.Posté par ROGSIM le 08/05/2008 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

copier = coller
note : 0 ! !
recalé



11.Posté par Aigle le 08/05/2008 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est ca Rogsim le cretin inveteré , je te l'ai dejà dit : NO PASARAN !! Toi et tes semblables ressortez les memes mensonges depuis plus de 80 ans , mais nous serons toujours là pour vous confondre ...Au fait tu as oublié de te cultiver pendant tout ce temps que tu passes sur ce site de Seigneurs qui ne censure pas les menteurs et criminels inveterés . MEME SI TU FAIS SEMBLANT DE NE PAS COMPRENDRE LES FAITS ,RIEN QUE LES FAITS HISTORIQUES QUI ONT DEMONTRE ,SUR CE SITE , LES CYNISMES ET LES MANIPULATIONS EHONTEES AUXQUELLES VOUS VOUS ETES ,TOI ET TES AMIS Goebelisés , ADONNES POUR DEVIER LA LUMIERE PROJETEE SUR VOS CRIMES , AU FOND DE TOI MEME TU DOIS ETRE RONGE PAR CE MAL QUE L'ON NOMME LE RACISME ......AU FAIT TOI QUI PASSE SON TEMPS A DIRE QUE TOUTES LES GUERRES ONT ETE DECLENCHEES PAR LES ARABES ....TU T'OUBLIES DE TEMPS EN TEMPS.. ( A FORCE DE MANIPULER ,L'ON FINIT PAR SE MANIPULER SOI MEME ) ..: Je te cite " Pouquoi Israël a-t-il délenché la guerre des six jours ?" Je te le REPETE : L'HISTOIRE EST IMPLACABLE CRETIN

12.Posté par ROGSIM le 08/05/2008 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'ailgle est agressif, et grossier...par manque d'arguments ?

Je vais tout de même répondre à votre question, sans agressivité et en me référant du seul point de vue historique.
Ma modeste culture me permets de répondre à toutes les questions toujours du seul point de vue historique.

Pouquoi Israël a-t-il déclenché la guerre des Six jours
Et selon l'aigle, je cite "l'histoire est implacable".
L'Egypte et la Syrie avaient crée un climat de haine en multipliant les discours visant à détruire Israël. Ils avaient fusionné leurs pays en une République Arabe Unie, avaient coupé les accès au port d'Eilat et retiré les Casques bleus qui devaient empêcher une attaque égyptienne.

Les Palestiniens avaient multiplié les incursions terroristes pour tuer le maximum de civils israéliens et démoraliser les Israéliens, tout en entraînant des ripostes qui isolaient Israël du fait des condamnations internationales.

La Jordanie, qui avait été entraînée dans un commandement militaire commun avec l'Egypte et la Syrie, avait bombardé les quartiers juifs de Jérusalem, malgré les demandes claires et répétées d'Israël de ne pas entrer en guerre.

Voilà l'aigle pour votre information

13.Posté par ROGSIM le 08/05/2008 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et c'est après cette guerre des six jours qu'ont commencé les implantations juives en Cisjordanie et à Gaza.

Après la guerre des six jours, les implantations juives visaient à ralentir une attaque en provenance de Jordanie, de Syrie et d'Egypte afin de laisser suffisamment de temps pour rappeler les réservistes. Un risque confirmé par la déclaration de la Ligue arabe à Khartoum en septembre 1967.: " Non à la paix, non à la reconnaissance, non à la négociation avec Israël.

Dans la région de Jérusalem, les implantations visaient à désenclaver la partie juive qui était complètement encerclée par la Jordanie jusqu'en 1967.

Après l'attaque-surprise de Kippour (1973), les nationalistes israéliens ont considéré qu'il n'y avait plus d'espoir de paix et qu'il était légitime de construire des implantations dans les historiquement juifs (Hébron).

La droite israélienne affirmait qu'elle n'autoriserait jamais leur démantèlement. Pourtant, lorsqu'elle était au pouvoir, elle avait procédé à leur destruction dans le Sinaï dans le cadre des accords de paix avec l'Egypte.

C'est un peu succinct, ce n'est pas le lieu pour faire un cours d'histoire à l'aigle, mais exact du point de vue historique.
Je tenais à prendre un peu de mon temps pour qu'il se fasse une idée plus juste.



14.Posté par Zorro m.d.s le 11/05/2008 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Non : nous ne célèbrerons pas l'anniversaire de la création d'Israël !"

Alors ça je m en doutais un peu, intuition?

15.Posté par redk le 11/05/2008 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

exactement zorro, ton cerveau sionisé ne peu avoir que de l intuition à défaut d'intelligence quand on parle des crimes ignobles !

16.Posté par Zorro m.d.s le 11/05/2008 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C était une blague abruti, des crimes ignobles il y en a pleins et tu en a rien à foutre alors ne fais pas ton offusqué, petit raciste radical et religieux.Les sionistes prospèrent grâce aux gens de ton espèce...

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires