Palestine occupée

Nombreuses condamnations de l’agression israélienne contre la mosquée


Des colons israéliens fanatiques ont envahi ce dimanche l’esplanade des mosquées dans Jérusalem occupée. Escortés par la police israélienne, ces extrémistes religieux ont déclenché de violentes bagarres, et comme à l’accoutumé les Palestiniens ont subi une violente répression.

Ma’an News Agency


Ma’an News
Mardi 29 Septembre 2009

La police israélienne est d’une violence écoeurante, n’hésitant pas à frapper des personnes âgées... Photo : Ma’an Images
La police israélienne est d’une violence écoeurante, n’hésitant pas à frapper des personnes âgées... Photo : Ma’an Images

L’Autorité palestinienne [AP de Ramallah] s’est jointe au chœur des institutions et des dirigeants condamnant ce que les responsables ont qualifié de visite provocatrice à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est ce dimanche.


Le ministère de l’Information de l’AP a publié une déclaration qui dénonce les actions « de la police de l’occupation israélienne et des colons fanatiques » qui veulent « mettre en œuvre une nouvelle série d’actes de terrorisme d’Etat » dans la partie palestinienne de Jérusalem.


Au moins 40 personnes ont été blessées et cinq autres arrêtées dans de violents affrontements qui ont éclaté près de la mosquée dans la vieille ville ce dimanche après qu’un groupe d’Israéliens d’extrême-droite ait pénétré dans l’enceinte sous haute surveillance policière israélienne.


L’AP a appelé les médias du monde entier à exposer « le visage hideux de l’occupation israélienne qui n’a aucun respect pour les valeurs sacrées de l’islam et du christianisme [ou] pour la liberté du culte. »


Des Palestiniens ont été blessés par des coups de matraques de la police et par des tirs [à grande vitesse] de grenades lacrymogènes. Plusieurs d’entre eux ont subi de graves blessures aux yeux et la tête. Quelque 17 policiers ont également été blessés lors des affrontements, la plupart par des jets de pierre.


L’AP de Ramallah a déclaré : « Les pays du monde, le Conseil de sécurité, les organisations internationales de défense des droits humains, l’Organisation des Nations Unies, la Ligue arab, et l’organisation de la Conférence islamique [devraient] jouer leur rôle en assurant la protection de la mosquée Al-Aqsa » et a appelé « la masse des nations arabes et islamiques et tous ceux dans le monde qui aiment la justice, à protester contre ce crime et à s’y opposer par tous les moyens légitimes ».


Dans le même temps les religieux musulmans et chrétiens réagissaient avec horreur à la violence de la journée.


Mahmoud Al-Habbas, ministre du culte [Waqf] à l’AP, a dénoncé ce qu’il qualifie d’invasion. « L’Autorité palestinienne et le gouvernement voie avec colère ce crime comme dangereux, car il survient « parmi toute une série d’agressions israéliennes incessantes à l’encontre des Palestiniens. »


Il a ajouté que les auteurs de l’agression devaient être déférés devant la justice internationale.


L’archevêque Atallah Hanna, l’un des plus hauts membres du clergé chrétien de Jérusalem, a déclaré que la violence de dimanche était un avant-goût des plans d’Israël pour la ville, réaffirmant « la solidarité des chrétiens palestiniens de Jérusalem et de l’ensemble de la Terre Sainte avec leurs camarades, les Musulmans ».


« Nous, Palestiniens chrétiens et habitants de Jérusalem, ne pouvons pas continuer à regarder les bras croisés face à ce qui s’est passé aujourd’hui », a expliqué M. Hanna. « Aujourd’hui, c’est Al-Aqsa, demain ce sera l’Eglise du Saint-Sépulcre. » « L’occupation [israélienne] et son racisme n’épargnent personne ».


Les dirigeants politiques palestiniens ainsi que les organisations étaient également en colère.


Le Hamas a exhorté l’Autorité palestinienne à cesser immédiatement les pourparlers avec Israël pour protester contre la violence, tandis que le leader du Mouvement Mushir Al-Masri a déclaré lors d’une manifestation dans la ville de Gaza que les affrontements étaient « le fruit de la réunion tripartite qui s’est tenue à Washington. »


Dans Younis Khan, le dirigeant du Hamas, Saleh Ar-Raqab a exhorté les États arabes à rompre leurs relations économiques et politiques avec Israël, exigeant la solidarité avec les Palestiniens. Il a également exhorté l’Autorité palestinienne à mettre fin aux négociations et à la coordination avec Israël.


Le négociateur en chef de l’Organisation de Libération de la Palestine, Saeb Erakat, a condamné ce qu’il qualifie de violence israélienne contre les fidèles. « Cette attaque contre des civils et des fidèles à Al-Aqsa est inacceptable ».


Il a aussi déclaré que les colons israéliens étaient « déterminés à détruire Jérusalem qui était autrefois une ville ouverte et multiculturelle, et le foyer de trois grandes religions monothéistes dans le monde ... les actions d’Israël sont illégales et ne visent qu’à faire de Jérusalem une ‘ville-unifiée’ pour les seuls colons israéliens, alors qu’Israël continue de prendre pour cible les chrétiens de la ville et la population musulmane. »


« Fournir une escorte de police aux colons qui sont à n’importe quel prix contre la paix, et dont la présence est délibérément permise afin de provoquer une réaction, ne sont pas les actions de quelqu’un qui veut la paix, mais de quelqu’un qui ira jusqu’au bout pour faire échouer toutes les espoirs de paix », a-t-il encore dit. « Israël doit cesser toute action qui ne fera qu’envenimer la situation »


Considéré par les Musulmans comme le lieu où le prophète Mohammad est monté au ciel lors de son Voyage nocturne, Al-Aqsa est le troisième lieu saint de l’Islam. Le complexe avec le dôme doré du Rocher est aussi un point central de la fierté nationale palestinienne.


Il siège également au sommet de ce que les Israéliens appellent le mont du temple, où [selon la mythologie sioniste] le premier et deuxième temple juifs auraient été construits. L’emplacement est particulièrement sensible parce que des fanatiques religieux juifs veulent la démolition de la mosquée d’Al Aqsa, afin de construire le « troisième temple ».
ligne-mediane

ligne-notes
28 septembre 2009 - Ma’an News Agency - Vous pouvez consulter cet article à :

Source: http://www.maannews.net/eng...
Traduction : Info-Palestine.net


Mardi 29 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Pour L'unik le 29/09/2009 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dieu a vu
Dieu a condamné
Dieu va châtier

2.Posté par Predication & Gros Bisous le 29/09/2009 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La chasse à ces adorateurs de SATAN est lancée.

Ces serviteurs du Benyamine SheytanYahou sont condamnés.

DIEU et ses prophètes les ont maudits. Ils seront bientôt ÉRADIQUÉS.

3.Posté par Visulgaia le 30/09/2009 03:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et c’est le même Netanyahu qui brandit à l’ONU une photocopie des plans d’Auschwitz-Birkenau, où un grand nombre de juifs ont été assassinés, le même qui avec ses dirigeants israéliens feignent d’ignorer la souffrance qu’ils infligent à des millions de Palestiniens.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires