MONDE

Niger et palestine


Des milliers de personnes se sont rassemblées hier matin à la Place de la Concertation de Niamey à l'appel du Comité de soutien à la Palestine. Drapeaux palestiniens en main, les manifestants ont scandé des slogans contre l'agression israélienne sur Gaza. Plusieurs orateurs dont des hommes politiques, des députés nationaux,


banza_fo@yahoo.fr
Lundi 12 Janvier 2009

Niger et palestine
Des milliers de personnes se sont rassemblées hier matin à la Place de la Concertation de Niamey à l'appel du Comité de soutien à la Palestine. Drapeaux palestiniens en main, les manifestants ont scandé des slogans contre l'agression israélienne sur Gaza. Plusieurs orateurs dont des hommes politiques, des députés nationaux,
des responsables de structures de la société civile, associations religieuses ainsi des ulémas se sont succédés à la tribune. soutienLe comité de soutien à la Palestine au Niger a été créé au lendemain du déclenchement de l'attaque israélienne sur la ville palestinienne de Gaza. Il regroupe en son sein des partis politiques, des structures de la société civile, des associations religieuses, ainsi que des personnes attachées à la cause palestinienne en particulier et aux droits des peuples en générale. Le président du Comité, le député national Sanoussi Tambari Jackou a, dans une intervention, condamné l'agression israélienne.


Il a surtout déploré le mutisme et l'inaction de la communauté internationale ainsi que la complicité sinon la compréhension que témoignent certains pays occidentaux et mêmes arabes à l'égard d'Israël. ''Nous ne soutenons pas les arabes, nous ne soutenons pas seulement les musulmans, mais nous exprimons notre refus du colonisation, de l'injustice, de l'occupation et de l'oppression des peuples'', a déclaré Sanoussi Tambari Jackou.. Il s'est par ailleurs félicité de la prompte réaction de certains pays africains comme le Kenya, le Soudan, etc.

Mais c'est à Moussa Tchangari, du Groupe Alternative Espace Citoyen, de dresser à l'assistance le drame humain qui se joue à Gaza et plus globalement dans les territoires palestiniens. En effet, l'eau, l'électricité, le gaz, les impôts et même les produits humanitaires des palestiniens sont gérés par Israël. A l'heure actuelle on compte environ 10.000 prisonniers palestiniens dont 40 députés, 7 ministres, 105 femmes, 359 enfants mineurs dans les geôles israéliennes, a-t-il dit. Quatre millions d'autres palestiniens sont des réfugiés.

Les palestiniens vivent cette situation depuis 61 ans. Les territoires palestiniens et Gaza en particulier sont une prison collective pour les palestiniens, puisque cernés par Israël. ''En cette ère de globalisation, ce qui se passe en Palestine peut arriver à n'importe quel pays (le cas de l'Irak et de l'Afghanistan est illustrateur). Certaines puissances sont prêtes à user de tous les moyens pour s'approprier des richesses des autres. Israël préserve les intérêts américains et occidentaux dans cette région, c'est pourquoi il jouit de son soutien'' a-t-il déclaré. ''Ce combat, nous le faisons aussi pour nous-mêmes'' devait-il ajouter.

Les élections en Israël ne sont pas étrangères à la justification d'une telle guerre. Pour le député Bazoum Mohamed (3ème vice président de l'Assemblée nationale), cette guerre est un spectacle insupportable. ''Elle est indigne de notre siècle, le 21ème siècle. C'est une guerre digne des croisades et des guerres de civilisations et c'est déplorable que le monde continue à observer une telle tragédie'' s'indigne-t-il.

Par la suite des oulémas se sont succédés à la tribune. Lecture du Coran, prêches, invocations d'Allah afin qu'il assiste le peuple palestinien de Gaza à supporter cette épreuve.

Les manifestants ont appelé à la solidarité islamique et humaine en général. Ils ont déploré le rapport de forces plus qu'inégal et surtout les bombardements aveugles sur la ville de Gaza par l'armée israélienne. Notons en effet qu'en 12 jours, cette attaque de Gaza a fait plus de 600 morts, 3000 blessés et d'énormes dégâts matériels. Les bombardements n'épargnent ni les lieux de cultes, ni les écoles et se font de jour comme de nuit.

Pour le comité de soutien à la Palestine l'armée israélienne ne fait pas de distinction entre les cibles civiles et celles qui sont réellement militaires. Il a en outre déploré le non respect de toutes les résolutions des Nations Unies sur les droits des palestiniens ainsi que le refus des différents plans de paix par l'Etat d'Israël. Il faut par ailleurs noter que dans leurs interventions plusieurs orateurs ont fondé l'espoir que le président américain M Barack Obama aura une autre vision du problème palestinien et lui cherchera une solution juste


Lundi 12 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par IssaKorombe le 13/01/2009 05:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis fier d'etre un NIGERIEN
Vive le NIGER , VIVE LES NATIONS LIBRES

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires