Proche et Moyen-Orient

Neuf martyrs dont trois enfants lors d'un nouveau crime sioniste sauvage



Samedi 12 Avril 2008

Neuf martyrs dont trois enfants lors d'un nouveau crime sioniste sauvage
Des sources palestiniennes médicales et des brigades d'Al Qassam ont affirmé que le bilan sioniste criminel et sanglant perpétré, le vendredi 11/4, a fait neuf martyrs dont trois enfants.

Les brigades d'Al Qassam ont souligné que l'un de leurs résistants, Moundhir Abou Houichel, 21ans est tombé en martyr après avoir fait face avec obstination à l'incursion sauvage des forces occupantes qui ont exécuté des opérations aériennes et terrestres contre le camp d'Al Boureidj, au centre de la bande de Gaza.

Ce nouveau bilan lève le nombre des Palestiniens martyrs, notamment après l'opération de grande qualité exécutée par la résistance palestinienne contre un poste militaire sioniste.

L'armée de l'occupation israélienne a tué deux résistants du Hamas lors d'une frappe aérienne, vendredi matin, au sud de Gaza.

Les médecins ont précisé que les autorités occupantes perpètrent des crimes, sans précédent, contres des jeunes et des enfants palestiniens innocents lors des incursions sauvages, tout en montrant qu'un enfant de 12 ans a été blessé au ventre et a succombé à ses blessures, au moment où six autres palestiniens ont été blessés également.

L'armée de l'occupation a ouvert le feu sur un groupe de résistants d'Al Qassam près d'une ferme à Gaza, en tuant quatre personnes et blessant plusieurs autres dont des enfants.

Un neuvième palestinien a été tué également dans la journée.


Neuf martyrs dont trois enfants lors d'un nouveau crime sioniste sauvage
Un activiste politicien égyptien : les forces égyptiennes participent à l'encerclement de Gaza


Un activiste politicien égyptien a condamné le renforcement des services de la sécurité et de la défense sur les frontières avec la bande de Gaza, en considérant que cette mesure représente une sorte de complicité égyptienne avec les sionistes contre les palestiniens.

Le leader au mouvement égyptien "Kifaya" et le rédacteur en chef du journal égyptien "Al-Karama", Abdel-Halim Qendil, a considéré dans ses déclarations à "Qods Presse", que le renforcement des forces égyptiennes et sionistes sur les frontières en encerclent la bande de Gaza représente un drame.

Qendil a exprimé son regret de la position officielle égyptienne envers la situation dans la bande de Gaza en soulignant qu'elle est liée à la position américaine et israélienne.

Qendil a exprimé son étonnement de l'encerclement de la ville égyptienne d'Al-Mahela par les forces de la sécurité égyptienne en disant que le gouvernement égyptien encercle la bande de Gaza et la ville égyptienne d'Al-Mahela après des encouragements des Etats-Unis et de l'occupation sioniste parce qu'il est devenu l'ennemi de son peuple.

Il a exprimé également son profond regret que le colon sioniste peut entrer au Sinaï pour une durée de deux semaines sans visa alors que le citoyen palestinien ne peut pas entrer au Sinaï, même avec un visa.

Qendil a dit que la position du gouvernement égyptien ne représente pas la position du peuple égyptien qui refuse le blocus contre Gaza, mais l'opinion générale égyptienne ne peut pas s'exprimer à cause des forces militaires et sécuritaires.

Neuf martyrs dont trois enfants lors d'un nouveau crime sioniste sauvage
Etude israélienne : Le Hamas monte en force


Le Hamas a désormais la force nécessaire pour frapper dans la profondeur de l’Entité sioniste, dit le centre israélien « des renseignements et du terrorisme », dans un rapport publié hier, jeudi 10 avril.

Le Hamas constitue une vraie menace pour cette Entité avec ses missiles anti-chars et sa capacité de bien diriger les combats dans les zones denses en habitations.

Cette force du Hamas n’a pas arrêté de se consolider depuis le retrait israélien unilatéral de la bande de Gaza, durant l’été 2005.

Aujourd’hui, les brigades du martyr Ezzidin Al-Qassam, branche militaire du mouvement de la résistance islamique Hamas, ont environ 20 mille combattants, des missiles de longue portée et anti-chars, des ceintures explosives, des unités prêtes à des opérations martyres.

L’étude croit que le Hamas essaie d’augmenter ses forces pour être prêt à faire face à toute tentative de réoccupation de la bande de Gaza par l’armée de l'occupation israélienne ou par des opérations possibles de la part de l’autorité palestinienne.

Neuf martyrs dont trois enfants lors d'un nouveau crime sioniste sauvage
L'UNRWA : les situations humaines se détériorent dans la bande de Gaza à cause du blocus sioniste


L'UNRWA a averti que les produits alimentaires ainsi que l'énergie et les autres besoins principaux de la vie témoignent un grand manque dans la bande de Gaza à cause du blocus sioniste imposé contre la bande depuis plus de dix mois successifs.

2400 camions seulement ont pu entrer dans la bande de Gaza, durant le mois dernier de mars, alors que dix milles camions sont entrées dans la bande de Gaza en mars 2007, selon L'UNRWA.

L'UNRWA a dit qu'elle se trouve obliger d'augmenter les opérations des programmes de l'alimentation scolaire pour couvrir les besoins de 110 mille enfants palestiniens dans 110 écoles, chaque jour.

Plusieurs responsables de l'Onu dont son secrétaire général, Ban Ki-Moon, ont exprimé leur inquiétude envers les conséquences et les effets du blocus sur la situation humaine et la vie quotidienne dans la bande.

On note que le blocus sioniste a frappé plusieurs secteurs dont le secteur industriel et agricole.


Neuf martyrs dont trois enfants lors d'un nouveau crime sioniste sauvage
L'ONU: l'occupation réinstalle les barrages après une heure de leur écartement pour nous tromper


Un rapport de l'ONU a montré que l'occupation israélienne a éloigné 44 barrages seulement après qu'elle s'est engagée devant les Etats-Unis d'écarter 61 barrages, mais après des examens sur le terrain, on a constaté que l'occupation a écarté seulement cinq barrages importants, alors que les 39 autres n'ont aucune relations avec les engagements présentés par le ministre sioniste de la guerre, Ehud Barak, aux américains et que les barrages écartés ne sont pas importants pour faciliter la vie des citoyens palestiniens, au moment où plusieurs autres sont installées dans des zones militaires fermées.

Le rapport a dit que l'occupation a écarté des barrages qui ne sont pas importants.

Le résultat des recherches sur le terrain de plusieurs organisations des droits de l'homme soulignent que la majorité des barrages écartés se trouvaient sur des routes secondaires et que l'occupation israélienne à installé ces barrages une seule heure avant de les éloigner devant les caméras dont le barrage de Shafi Shamron, situé au nord de la colonie.

L'armée de l'occupation a installé le barrage près du village d'Al Nakoura, une seule heure, avant l'arrivée des masses médias pour faire semblant qu'elle exécute ses engagements.

Les recherches ont montré que les forces occupantes ont écarté 27 barrages installés dernièrement durant le mois de février, au nord de la Cisjordanie, dans le but d'isoler cette région des autres régions de la Cisjordanie après l'opération martyre de Dimona.

Les recherches ont démenti également les prétentions des sionistes d'avoir éloigné le barrage d'Al-Tayba "Rimonim", alors que le bureau du ministre sioniste de la guerre n'a donné aucun commentaire sur le rapport de Haaretz.

Neuf martyrs dont trois enfants lors d'un nouveau crime sioniste sauvage
L'occupant ne trouvera que la mort, s'il essaie une nouvelle invasion à Gaza


Les brigades du martyr Ezzidin Al-Qassam, branche militaire du mouvement de la résistance islamique Hamas, ont averti les autorités de l'occupation israélienne de toute tentative d'invasion de la bande de Gaza. Sur ses frontières, elles ne trouveront que la mort, la mort dans tous ses états.

Abou Obaïda, porte-parole des brigades, confirme que les factions de la résistance sont toutes prêtes au combat ; c'est à "Israël" de choisir. « Notre guerre avec l'occupation est longue. Attaque et retrait. Tout est possible. Toutes les portes sont ouvertes. Nous n'avons aucune peur de l'ennemi. Et c'est un honneur pour nous d’être qualifiés de terroristes par les grands terroristes du monde. Nous sommes prêts à combattre l'occupation, en payant le prix, le prix de la libération, le prix de la défense de notre terre et de notre peuple », affirme Abou Obaïda.

Dans un communiqué de presse, Abou Obaïda nie l'idée que les brigades d'Al-Qassam sont toutes seules dans la bataille avec les Sionistes. C'est l'occupant qui veut donner au monde l'illusion qu'il combat le Hamas uniquement. « C'est vrai que nous avons eu l'honneur de participer dans la mise à mort du soldat israélien, hier soir, mais nous ne sommes pas seuls sur le terrain. Tout le peuple palestinien résiste et abrite les résistants. En fait, la résistance est populaire. Le Fatah en fait partie », a-t-il ajouté.

L'occupation se butera à des affrontements des plus violents, si elle décide d’énvahir la bande de Gaza, avertit le porte-parole. Elle s'est plainte auprès de l'Organisation des Nations Unies. C'est une indication de son incapacité à face à la résistance. Qu'elle nous attaque, nous lui avons préparé tous types de mort qu'elle mérite, sur nos frontières.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Samedi 12 Avril 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires