MONDE

Netanyahou a autorisé l’assassinat de Dubaï début janvier


Selon un reportage publié par le Sunday Times, le Premier Ministre Benjamin Netanyahou a autorisé début janvier l’assassinat du cadre du Hamas, Mahmoud al-Mabhouh.

Par Yossi Melman, Ofer Aderet, Liel Kyzer, Barak Ravid et Avi Issacharoff
Haaretz, le 21 février 2010
article original : "'Netanyahu authorized Dubai assassination in early January'"


Yossi Melman
Lundi 22 Février 2010

Netanyahou a autorisé l’assassinat de Dubaï début janvier
Se basant sur une information auprès « de sources informées du Mossad », le journal a rapporté que Netanyahou avait donné au chef du Mossad, Meir Dagan, le feu-vert pour l’opération de Dubaï, au cours d’une réunion à la Midrasha – le QG de l’agence de renseignements, dans les quartiers nord de Tel Aviv.

Ces sources ont également dit que le commando de tueurs du Mossad s’était entraîné pour la mission de Dubaï en répétant secrètement dans un hôtel de Tel Aviv.

Pendant ce temps, Haaretz a appris que des fonctionnaires allemands examinaient l’identité de Michael Bodenheimer, le nom qui est apparu sur le vrai passeport allemand qui aurait été utilisé dans l’affaire Mabbouh. Les autorités de la ville Cologne, où le passeport avait été émis, ont commencé leur enquête, et les autorités fédérales envisagent maintenant de démarrer la leur.

Selon l’hebdo allemand Der Spiegel, Bodenheimer, un Israélien, a demandé un passeport allemand aux autorités de Cologne. Bodenheimer a présenté des documents qui prouvaient sa lignée allemande, dont le certificat de mariage de ses grands-parents. Il a également montré son passeport israélien qui lui avait été délivré un an plus tôt à Tel Aviv.

Ce passeport allemand a été délivré le 18 juin 2009. Ce document a été utilisé par l’un des suspects de l’assassinat de Dubaï, le 19 janvier, la veille du meurtre.

Selon Der Spiegel, Bodenheimer ne vit pas à Cologne, comme il l’avait prétendu dans sa demande, et personne d’autre portant ce nom n’y vit. Le magazine soutient qu’un homme portant ce nom vivait à Herzlia jusqu’en juin de l’année dernière.

Haaretz a appris qu’un Michael Bodenheimer vit à Bnei Brak. Sa femme a déclaré à Haaretz, dans une interview téléphonique, qu’il n’avait jamais demandé un tel passeport. Il n’est jamais allé en Allemagne, sauf peut-être en transit dans un voyage vers les Etats-Unis. »

Sa femme a ajouté que leur famille ultra-orthodoxe n’a aucune famille à Herzlia et que même si les grands-parents de Bodenheimer étaient nés en Allemagne, ils avaient émigré aux Etats-Unis, d’où lui-même avait émigré pour Israël il y a 30 ans.

« Nous sommes des gens tranquilles et nous n’avons pas l’habitude d’attirer l’attention », a-t-elle dit à Haaretz, samedi. « La semaine dernière, depuis que cette information est sortie, a été très difficile pour nous. Le fait que quelqu’un se serve de son nom ne fait pas qu’il soit impliqué dans cette histoire. »

Bodenheimer étudie dans un kollel, une yeshiva pour hommes mariés. Il a dit qu’il était stupéfait de voir son nom sur la liste des suspects, et qu’il serait un ressortissant allemand.

« Au début, nous ne comprenions pas ce dont tout le monde parlait », a dit la fille de Bodenheimer. « La photo qui a été publiée ne lui ressemble pas du tout. Il est toujours très occupé avec l’étude la Torah », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’il n’a aucune autre nationalité qu’israélienne et américaine.

Les médias allemands ont rapporté que les services de renseignements du pays étaient certains que le Mossad était impliqué dans ce meurtre et que le ministre des affaires étrangères avait exigé qu’Israël explique pourquoi un passeport allemand a été utilisé dans cette opération.

L’ambassadeur d’Israël à Berlin, Yoram Ben-Ze'ev, a été convoqué au ministère des affaires étrangères, où on lui a demandé toute information qui pourrait faire la lumière sur le meurtre de Mabbouh.

Le vice-ministre [israélien] des affaires étrangères, Danny Ayalon, a déclaré samedi qu’il ne s’attendait pas à ce que les relations entre Israël et les pays européens dont les passeports ont été utilisés dans cet assassinat se détériorent à la suite de cet incident.

« Je ne m’attends pas à une crise de nos relations, parce qu’il n’y a rien qui relie Israël à cet assassinat. La Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne sont des pays qui ont des intérêts partagés avec Israël en contre-terrorisme », a déclaré Ayalon, nommant trois des quatre pays dont les passeports ont été utilisés. Au moins trois des suspects ont utilisé des passeports irlandais.

En attendant, le Hamas a accusé à nouveau Israël d’avoir organisé ce coup. Lors d’une conférence de presse, Salah al-Bardawil, l’un des dirigeants du groupe basé à Gaza, a dit ne pas soupçonner l’Autorité Palestinienne d’être impliquée dans ce meurtre et que l’ensemble de cette affaire relevait de la responsabilité du Mossad.

Cependant, ce cadre du Hamas a déclaré que les deux Palestiniens arrêtés à Dubaï en relation avec ce meurtre sont d’anciens officiers des services de sécurité palestiniens et qu’ils étaient employés par une société détenue par un responsable du Fatah rival.

Le quotidien Al-Hayat, basé à Londres, a rapporté que cette société appartient à Mohammed Dahlan, l’ancien homme fort du Fatah dans la Bande de Gaza avant sa prise de contrôle par le Hamas, il y a deux ans et demi.

Bardawil a déclaré que Mabbouh s’était mis en danger en réservant son voyage sur Internet et qu’il avait enfreint les règles de sécurité en disant à sa famille à Gaza, au téléphone, dans quel hôtel il descendrait.

Samedi également, le quotidien Al-Bayan, a rapporté que la police de Dubaï avait de nouvelles preuves impliquant le Mossad dans l’assassinat de Mabbouh, dont des paiements par cartes de crédit et des enregistrements téléphoniques des suspects.

Selon Al-Bayan, le chef de la police de Dubaï, Dahi Khalfan Tamim, aurait dit que « La police de Dubaï a des informations confirmant que les suspects ont acheté des billets d’avion dans d’autres pays avec des cartes de crédit portant les mêmes noms que ceux [des passeports] qui ont été publiés ».

Traduit de l'anglais par Jean-François Goulon
http://questionscritiques.free.fr


Lundi 22 Février 2010


Commentaires

1.Posté par Naullay le 22/02/2010 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Extrait savoureux :
"« Je ne m’attends pas à une crise de nos relations, parce qu’il n’y a rien qui relie Israël à cet assassinat. La Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne sont des pays qui ont des intérêts partagés avec Israël en contre-terrorisme », a déclaré Ayalon, nommant trois des quatre pays dont les passeports ont été utilisés."

Voilà que les méthodes illégales utilisées par les Sionistes, sont cautionnées depuis des lustres par les gouvernements européens, qui font semblant de s'offusquer...ils ont imposé aux citoyens de l'UE des mesures ultra-sécuritaires, des passeports biométriques, des scanners dans les aéroports, l'espionnage d'internet etc. au nom d'un pseudo 'contre-terrorisme' et on voit que le MOSSAD déjoue tout cela, falsifiant les passeports sécurisés, pour des assassinats politiques, et qu'en réalité l'Union Européenne est complice de cette mascarade sécuritaire...puisque Israël "ne s'attend pas à une crise dans les relations" avec les pays dont les passeports furent falsifiés ou détournés.

Comment expliquer que tant de "faux attentats", le fameux 'terrorisme' dont celui du Nigerian au caleçon piégé, on l'ait laissé embarquer à l'aéroport de Schiphol, aux Pays Bas, sans passeport ? Pour imposer les scanners sans doute...

Le BUT réel est d'imposer une dictature néo-mondiale, le NWO !

Oui, "CIA-MOSSAD-MI5", même combat, contre nos libertés et pour asservir le genre humain aux élitistes du NWO, par le jeu abject du 'terrorisme' et du 'contre-terrorisme'.

2.Posté par Aigle le 22/02/2010 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce CRIMINEL PSYCHOPATHE , avait dejà ordonné en 1997 l'ASSASSINAT DE KHALED MECHAAL A AMMAN , ET QUI S'EST SOLDE AUSSI PAR UN ECHEC .........Quand on vous dit que c'est des CRETINS et qu'ils n'ont jamais été "forts " mais ont beneficié de la Couardise des BOUGNOULES SULTANISES PAR LES SIONISTONAZIS PAR LE SANG ET LE FER

3.Posté par SERRA le 22/02/2010 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les promesses de SARKO à M ABBAS quand à la Palestine sont prometteuses. Peut être qu'Israël va le déquiller....

4.Posté par Palestine vaincra le 22/02/2010 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" ......ajoutant qu’il n’a aucune autre nationalité qu’israélienne et américaine."

Ce monsieur ne peut évidemment pas avoir la nationalité israélienne puisqu'elle n'existe pas

Même Peres n'a pas la nationalité israélienne puisqu'elle n'existe pas aux yeux de la loi israélienne et de l'entité sioniste elle-même


L'entité sioniste est soi-disant un état qui n'a pas de "nationaux" , seulement des citoyens israéliens.



Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires