Opinion

Necmettin Erbakan : ‘’La Révolution iranienne est une grande révolution exemplaire’’


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 9 Mars 2018 - 06:06 Pas d’ennemis = pas de guerre nucléaire

Mercredi 15 Novembre 2017 - 11:43 L'arbre qui ne cache plus la forêt


A l’occasion d’une réception donnée par l’ambassade iranienne à Ankara pour le vingt huitième anniversaire de la victoire de la révolution islamique iranienne, Le professeur Necmettin Erbakan a assuré que la révolution iranienne est une grande révolution, un rempart contre le colonialisme occidental, une révolution contre l’oppression des peuples. Une révolution exemplaire. La révolution iranienne sera ‘’incha Allah’’ – avec l’aide de Dieu - la graine de la félicité pour le monde entier.


Zeynel CEKICI
Mercredi 14 Février 2007

La réception était organisée à l’hôtel Hilton par le chef de mission de l’ambassade iranienne, Gholamreza Bahgeri Moghaddam. Au côté du leader du mouvement ‘’Milli Görus’’ et premier ministre du 54ème gouvernement turc, le professeur Necmettin Erbakan, étaient aussi présent Hilmi Güler, ministre (du gouvernement actuel) de l’énergie et des ressources naturelles ainsi que les chef de groupe parlementaire de l’AKP (parti au pouvoir) Salih Kapusuz et Eyüp Fatsa, le président du parti d’opposition Saadet, Recai Kutan et ses vice-présidents, des députés et responsables d’autres partis politiques ainsi que de nombreux ambassadeurs, des responsables militaires et de nombreuses autres personnalités. Mais c’est la présence massive des représentants du gouvernement - n’ayant porté que peu d’intérêt dans le passé aux invitations iraniennes – n’a pas échappé à l’attention des observateurs.

Contre le colonialisme et l’oppression

Le 54ème premier ministre, Necmettin Erbakan a aussi répondu aux questions des journalistes. Erbakan a souligné la proximité de la Turquie et de l’Iran et de leurs relations fraternelles :
‘’D’après moi, les relations entre l’Iran et la Turquie doivent être à l’instar de celles entre la France et l’Allemagne. Notre croyance est que nous devons atteindre les mêmes objectifs commerciaux et relationnels. Deux Etats frères doivent avoir les mêmes genres de relations. Je ne me rends que très peu à des réceptions diplomatiques, mais celle-ci est importante, car la révolution iranienne est grande et c’est ainsi qu’il faut la percevoir. C’est la révolution contre le colonialisme et celle de la lutte contre l’oppression des peuples. A l’occasion de cette journée, je félicité la révolution de tous nos frères Iraniens, qu’elle soit bénie et je leur apporte mon affection. Cette révolution iranienne sera la graine, la semence du bien-être commun, de la félicité pour le monde entier, Incah-Allah’’ a-t-il conclu.



Kutan (chef du parti Saadet) : ‘’La révolution a redonné le pouvoir au peuple’’


Le chef du parti Saadet, Recai Kutan a rappelé que l’Iran était le berceau des civilisations et à l’origine d’un réel apport civilisateur à l’humanité dans de nombreux domaines et ce depuis des siècles.
Cependant a t-il souligné, les richesses pétrolifères ont fait de l’Iran l’objet de convoitise de l’Occident, de l’URSS et enfin un régime d’oppression instauré par le Chah Reza Pahlavi.
Le peuple iranien fut délivré par la grande révolution initiée par l’Ayatollah Khomeney […]
Kutan à poursuivi : ‘’(…) Nous constatons que les dirigeants montrent un intérêt particulier à partager la grande part des richesses avec le peuple et oeuvrent pour le développement du pays. En parallèle nous constatons aussi que des avancées technologiques importantes sont réalisées. La réalisation d’une centrale nucléaire le démontre. Evidemment, la possession de la technologie nucléaire par l’Iran est insupportable pour Israël surtout, les USA et l’Europe. Le but est de priver l’Iran de la technologie occidentale afin de le garder dépendant et le pousser vers la régression économique pour que les puissances impérialistes puissent poursuivre leurs dépouillements et spoliations en toute quiétude. Avec raison Ahmadinejad est en lutte sérieuse contre ces puissances impérialistes, nous soutenons toutes luttes justes, espérons la victoire proche et souhaitons au peuple iranien, prospérité, bonheur et paix (…)



Extrait traduit de la version électronique de ‘’Milli Gazete’’ du 14 février 2006


Vendredi 16 Février 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires