Politique Nationale/Internationale

National Sarkozism: La Stratégie de l’Echec



Jeudi 2 Septembre 2010

National Sarkozism: La Stratégie de l’Echec
S’il fallait faire un bilan du National Sarkozism après 3 ans au pouvoir en France, nul doute que celui-ci serait court…question succès. Parcourant rapidement les promesses tenues, il y en a quand même, ne soyons pas médisant:
Bouclier Fiscal, Tva 5,5% dans la restauration, Suppression de la taxe professionnelle, RSA, Grenelle de l’environnement, Auto-entrepreneuriat, Modification de la constitution pour l’augmentation des pouvoirs du parlement et la consultation des français par référendum. Sur un plan théorique, c’est déjà très court.
Et en pratique…
Bouclier Fiscal: l’affaire Bettencourt – avec cette évasion fiscale malgré l’application du bouclier – preuve que celui-ci est totalement inutile en plus d’être couteux pour le budget de l’Etat sans parler du choc psychologique de rembourser des déjà-favorisés avec des chèques en millions d’euros pour le trop-perçu! Échec
Tva 5,5: une belle victoire du corporatisme des hôteliers qui sous couvert d’avoir augmenter les salaires de leurs employés ont accru leur marge, ne diminuant que de quelques dizaines de centimes leurs principaux menus. La faute à l’absence d’accord chiffré et clair. 3 milliards de manque à gagner: Par ici l’addition! Échec
Suppression de la taxe professionnelle: un magnifique exemple de désengagement de l’Etat, de lâcheté politique, cette taxe profitant aux collectivités locales, il était par conséquent facile – mais irresponsable – de la supprimer. Et pour quelles promesses d’emplois de la part du MEDEF? Là encore rien du chiffré, que du bonus pour le lobby à la source de la demande. Bilan: La réforme de la taxe professionnelle lèse les ménages modestes bien loin du premier bilan positif. rappelons nous Juppé, beuglant littéralement « supprimer la taxe professionnelle c’est se foutre du monde », de part la compensation financière qui ne se ferait plus à l’euro près pour les collectivités locales. Échec
RSA: de l’aveu de Martin Hirsch lui-même, le RSA a des « défauts de fabrication » avec notamment ces fameux formulaires bien en phase avec la réputation bureaucratique de notre pays et les demandes de justificatifs à gogo, donnant l’impression désagréable d’être fliqué. Un bilan plus que mitigé, tellement mitigé, qu’entre temps son créateur, a préféré changer de mission en conservant les avantages d’un haut commissariat d’Etat. Ou comment être collabo du National Sarkozism, sans avoir honte le matin dans la glace? Échec
Grenelle de l’environnement: Besoin de s’étendre sur cette farce? Parlons simplement du rythme d’enfer de l’extension du réseau routier, ou encore plus récemment – puisque cela sort aujourd’hui – le classement des entreprises qui trient le mieux leur papier: Suez Environnement dernière sur 50 entreprises et GDF Suez très mal classée. Côté Nucléaire, malgré l’arrêt de l’envoi des futs radioactifs en Russie par les clients d’Areva, obtenu grâce au combat de Greenpeace, nous avons toujours 400m cube de boues radioactives déversées chaque jour par le centre « propre » de La Hague dans la Manche. Dans l’indifférence générale…
Côté énergie renouvelable: les niches fiscales écolo ont été les premières à être rabotées et le prix de revente de l’électricité verte à EDF vient d’être baissé de 12%! Alors Mr Hulot, excellent votre « pacte écologique »!
Auto-entrepreneuriat: une vaste fumisterie puisque Hervé Novelli, droit voire d’extrême-droite – ancien du GUD – oublie de retirer les auto-entrepreneurs qui ne font pas de chiffres d’affaires. En revanche, il n’oublie pas de retirer ceux-ci des chômeurs, histoire de faire baisser le bilan catastrophique de son patron! Échec
Augmentation des pouvoirs du parlement: le rapporteur de la loi sur les jeux en ligne , François Trucy (UMP) s’est même plaint que le gouvernement ne pouvait plus proposer ses propres textes dans des temps raisonnables, l’accroissement des pouvoirs du parlement ayant la fâcheuse tendance de détraquer le calendrier législatif! Échec
Consultation des français par référendum: dans un précédent article, on a vu que les textes organiques pour définir les modalités du vote n’ont pas été fournis en conseil des ministres. Donc impossible d’organiser un référendum après une vague de pétition en bonne et due forme. D’où la pétition Appel à la mise en application du Référendum d’Initiative Populaire Échec
Chômage au plus haut comme les déficits publics, le ministre du budget Baroin promettait même hier une hausse des impôts pour…2013. Pourquoi pas avant? Parce que son demeuré de patron en a fait la promesse! Obscurantisme total, politique de l’autruche fasse aux réalités d’une parodie de politique qui accroît les ravages de la crise économique et financière plutôt que de les amoindrir.
Car la stratégie de l’échec, c’est en plus d’un florilège de constats négatifs, cet autisme vis à vis des critiques d’où qu’elles viennent, ce culot permanent (Brice Hortefeux briguerait la mairie de Vichy!) favorisant les emballements médiatiques, ce mépris pour les électeurs et les institutions de la République (cf Référendum d’Initiative Populaire infaisable ou les conflits d’intérêts multiples), et au final, l’obligation de camoufler par une politique sécuritaire nauséabonde, quand le médiocre n’est pas ou plus avouable.
De quoi assurer un bel échec!

http://www.cpolitic.com/cblog/2010/09/02/national-sarkozism-la-strategie-de-lechec/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=national-sarkozism-la-strategie-de-lechec http://www.cpolitic.com/cblog/2010/09/02/national-sarkozism-la-strategie-de-lechec/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=national-sarkozism-la-strategie-de-lechec



Jeudi 2 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par LESEVENTIZ le 02/09/2010 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

enfin Tous les restaurants ne se gavent pas, et certains ont sauvés leur société grâce à l'allégement de la tva. C 'était juste naif de croire que les restaurateurs allaient baisser leur prix sur tous les produits alors que la matière première est en constante augmentation (exemple Huile de friteuse , un bidon de 25L , en moyenne était à 22euros y a 3ans , c 'est 32euros maintenant en moyenne) que la concurrence est énorme dans les grandes villes et même dans les moyennes , et que la conjoncture n aide pas à la confiance, et on ne parle pas des charges pour employer . Bien sûr certains se gavent mais d 'autres ont des difficultés. Pas vraiment un échec cette réforme ,ni même un succès.

La taxe pro devait être remplacée par la taxe Carbone . L écologie démago n 'est plus à la mode , le sécuritaire c 'est plus tendance , alors réforme à la trappe. Difficile de presser un citron sans jus .

on aura bien une hausse de la CRDS, tous les français vont payer de toute façon .

2.Posté par Intellecterroriste le 03/09/2010 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Magnifique la CRDS, un impôt, à la base, donc un argent que l'on ne touche pas sur le salaire mais qui reste tout de même imposable! C'est t'y pas énorme!?

Concernant le passage qui explique que le réseau routier s'étend à vive allure, on sourit d'entendre les politicards pleurer à chaudes larmes en nous exhortant de privilégier les transports en commun... 1,60€ le ticket TCL à Lyon... Tu veux sortir à deux te promener, 6,40€ qui sortent pour un aller retour! Et ça n'est qu'un début!

On ne parlera même pas des prix de la SNCF qui frisent le foutage de gueule! Quand on sait que c'est avec l'argent public que l'on développe l'infrastructure, qui sur le long terme a dû couter des centaines de milliards, alors qu'on a privatisé la partie commerciale, partie la plus juteuse pour les rentiers et actionnaires....

Non franchement, on a déjà vu des dirigeants perdre la tête pour moins que ça... Mais la TV jouant son rôle d'anesthésique à merveille....

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires