Palestine occupée

Nasrallah et Joumblatt en tête à tête pour la première fois en 3 ans:les dessous



Samedi 20 Juin 2009

Nasrallah et Joumblatt en tête à tête pour la première fois en 3 ans:les dessous
Cartes sur table: c'est surtout la totale franchise qui a caractérisé la rencontre entre le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallahe et le chef du Parti socilaiste progressiste Walid Joumblatt.  La première après  plus de trois années de rupture houleuse. La plus longue aussi, elle aura dura plus de trois heures, durant la nuit de jeudi à vendredi.
 
 
Bien entendu, il fut question de ce passé récent bien lourd de différends entre les deux parties, qu'il a fallu examiner en profondeur.
Il en fut  de même pour l'avenir aussi qui se devrait d'ouvrir de nouvelles perspectives aussi bien pour le Liban que pour toute la région.
 
Mais surtout, les deux hommes sont convenus d'agir ensemble, pour que le Liban puisse traverser cette phase de crise difficile, et parvenir à la phase coopération entre tous.
 

Avant que cette rencontre n'ait lieu, quatre étapes se sont déroulées:

- la première a débuté directement après l'accord de Doha, qui a ouvert des voies de communication pour résoudre certains problèmes de sécurité,  liés aux évènements sécuritaires  de mai 2008.
- la deuxième s'est illustrée par une rencontre également sécuritaire qui a eu lieu dans la maison du ministre Talal Arselane. C'est ce dernier qui a ouvert ces voies de communication durant les évènements précités.
 
- la troisième: penché vers la politique,  elle a réuni le député Walid Joumblatt au  chef du bloc " Fidélité à la Résistance" le député Mohammad Raad, toujours dans la maison d'Arselane.
 

- La quatrième étape se résume par les préparatifs qui ont été entamés pour organiser cette rencontre: Avant le scrutin législatif du 7 juin, une réunion entre Sayed Nasrallah et le ministre Arselane avait eu lieu pour leur mettre la touche finale. A l'issue de laquelle,  ce sont respectivement Akram Shéhayyeb ( PSP) et Wafik Safa ( le responsable de la coordination et de liaison du Hezbollah) qui ont été chargés du suivi .
 

Or, deuxième caractéristique de la réunion, c'est en tête à tête que les deux leaders se sont rencontrés. Intentionnellement, aucun de leurs conseillers n'ont été conviés: le but étant toujours au service de la totale franchise du débat.
 
 
Troisième caractéristique: cette rencontre n'est qu'un début: les sources des deux partis libanais le confirment: les canaux sont désormais ouverts, et d'autres séances devront avoir lieu. Il s'agit de coopérer ensemble pour relever les défis, en particulier les graves menaces israéliennes au Liban, perçus à travers le dernier discours du Premier ministre israélien Benjamin  Netanyahu.
Il a également été convenu d'agir pour mettre fin au sectarisme qui sévit dans le pays, après avoir été exacerbé par certain partis pour des fins électorales.
 
Mais ce n'est pas tout: ces rencontres déboucheront à d'autres, plus élargies, réunissant les différents pôles de l'opposition à ceux de la majorité parlementaire. A prévoir donc, dans un prochaine épisode, une rencontre entre Joumblatt et le chef du Courant patriotique libre le député Michel Aoune.
 
On croirait qu'après le fin du scrutin législatif, un air de réconciliation souffle sur le Liban.
Reste à voir s'il facilitera l'accomplissement de deux échéances prochaines: la présidence du parlement et la formation du gouvernement.  
 

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Samedi 20 Juin 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires