Proche et Moyen-Orient

Nasrallah appelle les Libanais à faire face au TSL et à accueillir Nejad



Lundi 11 Octobre 2010

Nasrallah appelle les Libanais à faire face au TSL et à accueillir Nejad
A l’occasion de la clôture du projet de plantation d’un million d’arbres au Liban, mené par la Fondation Jihad de la construction du Hezbollah, le secrétaire général Sayed Hassan Nasrallah s’est interrogé sur les raisons pour lesquelles le procureur général du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) Daniel Bellemare et les Nations Unies s’abstiennent de livrer les dossiers des faux témoins à l’ancien chef de la Sureté général le général Jamil Sayyed, et pour lesquelles ils s’acharnent à les protéger.
Vu le retard de la publication du dossier des faux témoins confié au ministre de la justice libanais Ibrahim Najjar, Sayed Nasrallah a soupçonné des parties internes de suivre une  sournoise politique  d’atermoiements.
 
Il a à cet égard salué l’initiative du chef du parlement Nabih Berri et des ministres du mouvement Amal qui ont menacé de boycotter les prochaines réunions ministérielles si le dossier des faux témoins n’est pas abordé. Exigant que ce dossier soit coute que coute abordé mardi prochain.
 
Concernant l’enquête internationale, le numéro un du Hezbollah l’a accusée d’être politique et non seulement politisée, car selon lui, elle n’a rien de juridique : « c’est une enquête politique qui a été couverte d’une apparence juridique », a-t-il affirmé.
Estimant que son but final n’est pas de découvrir les véritables assassins de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, mais d’accuser le Hezbollah et la résistance, dansle cadre d'un projet qui sera suivi d'autres épisodes .
S’adressant au Libanais, il leur a demandé d’agir ensemble pour empêcher que le TSL ne soit exploité par les Américains et les Israéliens pour accuser la résistance.
«  Discutons de ce sujet, au lieu de nous soumettre à la volonté internationale ; pour trouver les moyens de faire face à ce nouveau complot», a-t-il suggéré.
Sayed Nasrallah a également évoqué la visite du président iranien pour le Liban prévue le mercredi prochain. rappelant le soutien généreux que la république islmaique a offert au Liban, durant ces trois dernières décennies, il a appelé aussi bien les Libanais que les Palestiniens à participer aux cérémonies d’accueil qui lui seront réservées aussi bien dans la banlieue sud qu’au Sud Liban.          
 
Idées principales du discours


En cette occasion je souhaite parler de trois sujets :
La campagne de plantation d'un million d'arbres au Liban, la visite du président iranien Mahmoud  Ahmadinejad, les évolutions politiques locales et régionales surtout l’acte d’accusation et le tribunal spécial pour le Liban (TSL).
 
La campagne de plantation d'un million d'arbres 
 
 Concernant le premier sujet sur la campagne de plantation d’un million d’arbres, plusieurs parties libanaises y ont participé et nous pensons que c’est un devoir national que l’Etat doit prendre au sérieux et auquel chaque citoyen doit  participer en coordination et coopération avec le ministère de l’agriculture.
Nous devons noter la participation des combattants de la résistance dans cette campagne surtout dans les  régions difficiles comme les vallées profondes et aussi la participation de la Syrie qui a offert les plants.
 
L’importance de cette campagne de plantation réside dans les effets positifs du reboisement aussi bien pour la  santé des Libanais, que pour leur environnement d’où la nécessité de diffuser ce genre de culture !
 
Il suffit juste de signaler que le danger qui menace l’environnement  est devenu stratégique car il provoque l’insécurité dans le monde sachant que ce danger est devenu hors du contrôle de la part des grandes puissances contrairement au danger nucléaire, qui est toujours sous contrôle. Là,  le monde entier est en danger et les exemples sont nombreux : les incendies, les inondations les tremblements de terre, les séismes…
 
Un autre point important doit être signalé : cette campagne est nécessaire pour préserver la vraie nature du Liban, sa végétation que beaucoup de poètes ont chantée.
 
Aussi il faut signaler que les arbres font partie de la sécurité nationale du Liban : la géographie et la démographie offrent au pays dans le domaine militaire une défense naturelle. C’est un atout pour la défense du Liban contre les Israéliens, ainsi l’occupation israélienne au Liban dans les années 80 coupaient les arbres et brûlaient la végétation parce qu’elle accordaient un atout de force aux résistants.
Après le retrait israéluen en mai 2000, un jour je me suis rendu au Liban-sud du côté des vallées de Arabsalim, nous avons observé les colonies israéliennes ; elles sont toutes entourées de verdure et de végétation alors que de notre côté c’est un paysage désertique. Raison pour laquelle il faut faire deux choses : protéger la végétation que nous avons et d’un autre côté en planter de nouvelles !
 
Certains incendies de  forêts sont prémédités et il faut chercher les doigts israéliens qui sont derrière certains d’entre eux surtout dans certaines régions.
 
La visite d’Ahmadinejad :
 
Quand le président vient au Liban, il vient en tant que président iranien, et en tant que représentant de la révolution islamique,.., il vient exprimer l’histoire de cette révolution contre le despotisme du shah.
Pour nous, au Liban, en Palestine et dans la région, nous devrions évoquer quelques idées : la République islamique offre à notre résistance et à notre persistance ,  à la Syrie et à la cause palestinien un soutien matériel et moral sans précédent ;
il faut savoir que l’Iran a éliminé l’un des grands alliés d’Israël, qui était le shah d’Iran.
Je tiens à cette occasion à saluer la position du président syrien défunt, Hafez ElAssad qui estresté attaché à une alliance stratégique très avancée avec l’Iran, grâce à sa vision large du conflit ;
 
Aussi, dans le conflit israélo-palestinien l’Iran a non seulement protégé ses alliées  mais il est devenu leur allié stratégique; cela s’est réalisé depuis le commandement de l’imam Khomeiny, puis celle du guide suprême de la Révolution Sayed  Khamenei et aussi sous tout les gouvernements iraniens qui se sont succédés...
Quelque soient la nature des gouvernements iraniens et leurs différences, tous sont unanimes sur un seul point : la position à l’égard de la cause palestinienne, de la Palestine et d’AlQuds.
Durant le mandat d’Ahmadinejad, des événements très critiques ont eu lieu,…Sa présence au pouvoir a permis que soit accordé un soutien considérable à la résistance dans la région ;
Dès lors, il est de mon devoir de le remercier car celui qui remercie les créatures de Dieu ,  remercie le Créateur !
Et j’aimerai ajouter cela, quoique les Iraniens refusent de l’évoquer.  
Alors que je parlais avec Ahmadinejad de sa visite au Liban, laissant entendre qu’il pouvait être présent pour l’inauguration d’un des projets iraniens au Liban,  il m’a répondu qu’il refusait de manière catégorique  quoique ce soit qui puisse offenser les Libanais ou qui puisse leur faire croire qu’il leur demande une forme de gratitude ou d’éloges.

Il m’a dit que "ce que le Liban a fait et tous les sacrifices des Libanais exigent de notre part beaucoup plus que ce que nous leur offrons! Et c’est à nous de remercier le peuple libanais pour la victoire qu’il a offert à toute la nation ».(...)
 
Par ailleurs, durant la guerre 2006, alors que nous étions sûrs et certains de l’emporter, ..., j’ai parlé aux Iraniens je leur ai dit en toute franchise que nous avions pressemment besoin d’argent comptant, car nous voulions après la guerre enclencher un énorme programme de reconstruction; nous avons pensé qu'il ne passe pas par le gouvernement libanais car  Dieu sait ce qu’il aurait fait de ce don, mis à part les procédés bureaucratiques..
Le président iranien a alors acquiescé à notre demande de façon très généreuse : par exemple jusqu’à ce jour nous payons des dédommagements aux Libanais dont les maisons ont été détruites ,ou endommagées et cela grâce à l’argent iranien; aussi le projet Waed (Promesse) de reconstruction de la banlieue-sud de Beyrouth dans sa majeure partie a été financé par les fonds iraniens ..
 
A titre d’exemple, quelques chiffres : 80% des 20.000 unités d’habitations totalement détruites et 121 000 des demeures endommagées, ont été reconstruites grâce à l’argent iranien, (…)des réseaux routiers, des écoles, des commerces, ont été aménagés grâce à le générosité iranienne...
Ce qui a été réalisé après la guerre de juillet grâce à l'Iran n’a pas de pareil dans le monde entier..
 
Et donc face à un pays qui nous a tellement donné, comment les Libanais doivent agir : en le remerciant et en lui vouant un grand respect ...même s'il refuse tout sentiment de gratitude de notre part.  
 
Aujourd’hui le président Ahmadinejad est l’hôte du président de la république libanaise, il n’est pas l’invité d’un parti, ni du mouvement Amal, ni du Hezbollah, et donc il faut l’accueillir avec la générosité et l’hospitalité libanaises.
 
Je vous le dis, les Iraniens offrent tout leur soutien au Liban, malgré les difficultés que leur pays traverse ; Jusqu’à exprimer leur disposition à équiper l’armée..mais il y a des Libanais qui ne veulent pas de cette aide ;  Les Iraniens offrent leur aide sans contrepartie alors que d’autres pays offrent leur aide avec des conditions humiliantes..Comme par exemple dans la question du réarmement de l’armée libanaise ..
Donc, nous en appelons à un accueil populaire sur l’autoroute de l’aéroport, puis à une cérémonie au stade de Rayé ; le président iranien compte aussi visiter le Liban-sud.
Mais personne n’a signalé que le programme comprend qu’Ahmadinejad veut jeter des pierres contre l’entité sioniste, comme certains médias l’ont prétendu.  
À mon avis  monsieur Ahmadinejad peut jeter des choses plus importantes que les pierres contre l’entité sioniste !
Le tribunal spécial du Liban, l’acte d’accusation..
Maintenant je voudrais aborder les sujet du TSL , de l’acte d’accusation et des faux témoins. 
Je vous rappelle à cet égard que le gouvernement d’unité nationale exerçait ses fonctions sans trop de problèmes, même après ma rencontre avec le premier ministre Saad Hariri au cours de laquelle il a m’a parlé de  l’acte d’accusation qui va être émis contre des membres du Hezbollah, et à la fin de laquelle nous nous sommes mis d’accord pour continuer à nous entretenir sur cette question.
C’est alors que le chef d’état major israélien le général Ashkenazi a parlé de l’acte d’accusation, annonçant aux Israéliens ses conséquences dévastatrices sur Liban.
A ce stade, nous nous sommes posés des questions, car  le premier qui a exploité cet acte d’accusation est le chef d’état-major israélien, alors nous avons décidé de faire un mouvement anticipatoire, pour attirer l’attention des Libanais sur  ce qui se prépare et se trame contre le Liban et contre nous !
Or, je souhaite réorienter  le sujet : tous les Libanais veulent la justice et la vérité, Nous aussi voulons la vérité, la vraie vérité et non celle qu’ils veulent présenter comme étant la vérité.
Nous aussi voulons la justice, mais cette justice ne peut être rendu qu’à travers la vrai vérité.. Sinon il y aura une injustice à l’instar de ce qui s’est passé avec les quatre hauts officiers…
La question qui se pose : est-ce-que l’enquête internationale à travers ses pratiques ouvre la voie à la vérité ? C’est une question humaine, que je pose en toute quiétude!
L’expérience prouve le contraire, c’est une expérience douloureuse celle des faux-témoins ; et je remercie le président Saad Hariri pour ce qu’il a dit sur cette affaire pour le quotidien Ashark-El-Awssat.
Il faut dire que toute cette affaire s’est édifié sur un coup d’Etat : des gens innocents ont été faits détenus ; pire,  cette enquête internationale a révélé certaines de ses accusation avant leur annonce officielle, et donc je repose la question : est-ce que cette enquête permet de découvrir la vérité ou au contraire cette enquête ouvre-t-elle la voie à l’injustice, en adossant la responsabilité d’un acte criminel à des innocents !
Je vous interroge  pourquoi Bellemare refuse- t-il à chaque fois d’accorder les témoignages des faux-témoins au général Jamil sayyed, pourquoi doit-il aller se réfugier à chaque fois aux Nations-Unies, pourquoi Bellemare insiste à protéger les faux-témoins ? C’est une question juste !
Or, non seulement ils ne veulent pas juger les faux-témoins, ils veulent les protéger, au moins laisser nous savoir ce qu’ils ont dit !
 
Nous avons demandé à l’Etat libanais de s’occuper de cette affaire, pendant un mois, le ministère de la Justice s’est chargé du dossier ; or je pense que ce qui se pratique est une politique d’atermoiement ;
 Le conseil des ministres doit trancher cette question cela ne devrait pas nécessiter plusieurs séances du conseil des ministres ; il faut trancher cette question lors de la prochaine séance mardi prochain, il y va de l’intérêt national et dès que l’affaire des faux-témoins sera traduite devant la justice libanaise, cette dernière doit trancher cette question au plus vite et ne pas l’ajourner sans cesse !
 
Il suffit d’émettre des éventualités pour qu’une enquête soit rouverte de nouveau.. Or, moi j’ai offert des indices pour aider l’enquête internationale à avancer mais cela n’a pas été suffisant pour Bellemare, pourquoi ??
 
Nous avons toutes les preuves que cette enquête est politique, beaucoup plus qu’elle n’est politisée. Le fait qu’elle soit politisée veut insinuer qu’elle a un côté juridique et qu’elle a été par la suite politisée. Mais ici, elle est d’abord politique et on a tenté de la couvrir d’une apparence juridique.
Nous avons des dizaines de preuves sur ceci, c’est aux autres de nous apporter les preuves qu’elle ne l’est pas, qu’elle est honnête!
Le TSL a été conçu de façon à protéger les faux-témoins,  qui vous dit que l’acte d’accusation attendu ne sera pas fondé lui aussi sur de nouveaux faux- témoignages ??
 A cet égard, des rapports rédigés par des médias occidentaux font état de nouvelles preuves basées sur des appels téléphoniques ; des coïncidences entre des appels téléphoniques effectués par certains de nos membres avec l’assassinat..
Or je peux poser cette question : les données des télécommunications ne peuvent-elles pas être manipulées !?
Prochainement, il y aura une conférence presse sur les télécommunications présentée par des spécialistes. Il y a des choses très surprenantes qui seront révélées et que nous avons apprises ces derniers mois.
J’invite tous les Libanais à la suivre, pour qu’ils soient avertis !
 
Jusqu’à ce jour, l’accord syro-saoudien n’est pas arrivé à sa fin, donc la situation reste toujours positive..
Récemment, beaucoup de rumeurs se sont répandues contre nous :
Comme quoi le Hezbollah s’apprête à envahir le nord… mais où sommes-nous du nord du Liban ?
Certains prétendent que nous sommes sur le point de préparer un coup d’état. Si nous avions voulu en effectuer un, nous l’aurions fait en 2005, ou le  15 août 2006, après la guerre. Nous avions alors notre propre lecture de la guerre de, que nous avons évitée de rendre publique.
Nous n’avons pas fait de coup d’état par attachement à l’unité nationale !
 
Il y a une volonté internationale d’accuser des individus du Hezbollah parce que cela fait partie d’un complot israélo-américain, mais il y a des parties locales qui sont agacées par le gouvernement d’union nationale, elles ne veulent pas d’une union nationale, car cela dévoilera leur véritable dimension.
Mais faut-il se résigner ? Non ! Il faut que nous travaillions tous ensemble, et que nous nous entraidions avec la Syrie et les pays amis, pour empêcher cette agression contre la résistance ; … il faut chercher à nous défendre contre ce complot, pour empêcher Israël et les États-Unis d’exploiter le tribunal contre la résistance ;
Discutons de ce sujet au lieu de nous soumettre à la volonté internationale. Qui vous dit que les répercussions seront maitrisées, par vous ou par nous ?  
Bien entendu, cela gênera Israël et les États-Unis !
Bine entendu, d’aucuns jetteront de l’huile sur le feu, d’autres évoqueront la zizanie, mais devrions-nos nous résigner au lieu d’affronter et de nous entraider avec nos amis ?!!
La seule partie à qui profite ce chef d’accusation qui se prépare est Israël et celui qui le soutient, lui envoyant les avions les plus sophistiqués, pour changer la donne dans la région, et celui qui fait pression sur les Palestiniens et sur les arabes pour qu’ils acceptent l’humiliation que nous avons observée ces derniers jours ;
je veux dire par là l’humiliation infligée par la détenue palestinien ou encore  cet enfant palestinien heurté par la voiture d’un colon israélien, ou par ce qui se passe à Jérusalem AlQuds,
Ceci est Israël, ceci est les États-Unis..
 Regardez ce qu’ils font : ils veulent préoccuper le Liban par le tribunal, l’Iran par les sanctions, la Syrie par les pressions, le Soudan par les problèmes de son sud, …, alors que les pays arabes sont préoccupés par leurs problèmes internes, les israéliens veulent imposer leurs conditions aux palestiniens…
J’en appelle à une approche calme et franche de ce qui se passe, en suivant la méthodologie, car c’est la seule qui est bonne…

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 11 Octobre 2010


Commentaires

1.Posté par Taleb le 11/10/2010 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel honneur pour le Liban de recevoir le très cher président Ahmadinejad

2.Posté par redk le 11/10/2010 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Discoure sans bavure du Sheikh Hassan Nasrallah, avec une telle lucidité, le Hezbollah ne peut être que fort et la crainte qu'il impose aux sionazis est une évidence!!

3.Posté par ungrand le 11/10/2010 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive la revolution iranrienne
vive le helzbollah
pour que vive la liberté et la dignité humaine

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires