Conflits et guerres actuelles

NAVALNY, la 5e colonne en action contre le peuple russe


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 9 Janvier 2020 - 00:45 Libye: «La Turquie attise le conflit»



Mardi 12 Août 2014

NAVALNY, la 5e colonne en action contre le peuple russe
Luc MICHEL/ En Bref/
Avec AFP – PCN-SPO/ 2014 08 12/

On savait que Navalny l’enfant-chéri des médias de l’OTAN était un néofasciste xénophobe, issu de cette extrême-droite russe qui flirte avec les théories de ceux qui voulaient en 1933-45 détruire les peuples slaves.
Vous l’avez peu lu dans la presse occidentale ? C’est pourtant un fait (*).
On savait que Navalny était un escroc de haut vol. Cà ce n’est pas Poutine qui le dit. Mais la firme française YVES ROCHER à laquelle les frères Navalny ont escroqué des sommes considérables et qui les poursuit en Russie.

On sait depuis ce 12 août que Navalny est aussi un traître. Pas à la « Russie de Poutine » comme dit Libé. Mais à tous les russes ! Surtout ceux que le régime pro-occidental d’Eltsine a abandonné en 1991-93 hors des frontières de la Rodina.
La Russie entend offrir une aide humanitaire aux russes et russophones du Donbass dans la détresse face à la sale guerre de la Junte de Kiev. Le Kremlin a confié la mission d'acheminer l'aide humanitaire au ministère russe pour les situations d'urgence (MTchS), logique et question de capacités logistiques. « Ce qui a suscité l'ironie de l'opposant numéro un du Kremlin Alexeï Navalny » nous dit l’AFP. « Le convoi humanitaire est parti d'Alabino. Et Alabino c'est quoi ? La base de la division motorisée Tamanskaïa. Voilà pour le MTchS ! », a écrit Navalny sur son compte Twitter, « suggérant que c'était bien l'armée russe qui était aux commandes » précise l’AFP.

Les Occidentaux envoient des armes et des mercenaires en Ukraine et approuvent sans réserve la sale guerre de la Junte de Kiev, avec ses crimes de guerre, ses armes interdites (munitions au phosphore, missiles balistiques …) ses violations quotidiennes des lois internationales. Dont l’usage d’armes lourdes et de l’aviation contre leur propre peuple.
La Russie envoie de l’aide humanitaire. A bord des camions ont été stockés 400 tonnes de céréales, 100 tonnes de sucre, 54 tonnes de médicaments et de matériel médical, ainsi que 69 générateurs et 12.300 sacs de couchage, selon Moscou …
C’est cette aide humanitaire que Navalny, petite ordure néofasciste et cheval de Troie occidental, veut refuser au peuple russe du Donbass !

LM

(*) Même Libération (2013 07 19) devait le reconnaître : "Alexeï Navalny est proche des nationalistes, qui critiquent Poutine pour sa « mollesse » patriotique, et sa vision multiethnique unitaire de la Russie. Ils réclament aussi l’abandon du Caucase, gouffre de l’argent public, et région clanique musulmane de plus en plus instable. Les manifestations de l’hiver 2011-2012 (...) brassaient ainsi des activistes démocrates, et des militants nationalistes, voire néofascistes, tous unis contre Poutine".
L’agence France-Presse nous apprenait le 3 novembre 2013 que « L'opposant Alexeï Navalny a exhorté les Russes à participer lundi à la Marche russe, un rassemblement ultra-nationaliste à Moscou, au moment où les défenseurs des droits de l'Homme s'inquiètent d'une montée de la xénophobie en Russie ». La Marche Russe au lieu des convergences néofascistes et raciste en Russie est combattue au nom de la tolérance et de la société ouverte … par Poutine et le gouvernement russe. Tient les « pulsions autoritaires » ne seraient pas où les médias de l’OTAN les dénoncent ?
Que dit encore l’AFP ? « Navalny, dont la position d'opposant numéro un au Kremlin a été renforcée par son pointage de plus de 27 % à l'élection, en septembre, du maire de Moscou après une campagne aux forts accents anti-immigration » ;;; ce qui en dit long sur les opposants de Poutine. « La Marche russe, qui a lieu tous les ans, intervient après de violentes émeutes en octobre dans le sud de Moscou provoquées par le meurtre d'un jeune Russe par un Azerbaïdjanais. Les nationalistes prévoient des marches dans des dizaines de villes à travers le pays (…) Navalny, opposant numéro un au président Vladimir Poutine, régulièrement critiqué pour ses rhétoriques populistes et son soutien aux Marches, a estimé qu'il fallait se garder des stéréotypes. Cette Marche ne devait pas être vue comme un rassemblement de manifestants faisant le salut nazi, a-t-il déclaré, la plupart des participants étant «des gens tout à fait normaux » (sic).


Mardi 12 Août 2014


Commentaires

1.Posté par sido le 13/08/2014 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poutine a 87% d'opinions favorables sur sa politique envers la Novorossiya, cette crapule va encore faire monter sa cote de popularité... Il ne plaît qu'à l'Occident dont les "élites" si mal nommées sont devenues fascistes et traîtres elles-aussi à leurs peuples. Qui se ressemble, s'assemble!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires