Néolibéralisme et conséquences

N’est-il pas temps de prendre de la hauteur, de s’arrêter et de regarder ce qui se passe ?


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 10 Juin 2019 - 00:30 Le globalisme mène au féodalisme



Liesi
Mercredi 19 Octobre 2011

N’est-il pas temps de prendre de la hauteur, de s’arrêter et de regarder ce qui se passe ?
Les produits dérivés sont comme les petits gâteaux dont sont très friands les convives au moment de l’apéritif dînatoire. On les avale les uns après les autres et au moment de passer à table, on ne peut plus apprécier les mets succulents préparés parce que l’on a plus faim. L’avidité, la soif spéculative de gagner toujours plus, de faire de l’argent rapidement, pousse un très grand nombre à privilégier ces produits en pensant que le Système pourra toujours survivre à n’importe quel accident.

Des accidents, il y a en eu et l’on est toujours parvenu à s’en remettre, même si parfois cela a demandé une génération et beaucoup de sacrifices. Aujourd’hui, il y a des produits dérivés sur n’importe quoi : des actions, des dettes des Etats, des céréales, les maisons, la santé des gens, la météo, etc. Mammon a l’intelligence d’attirer dans ses filets tous les gogos qui cherchent vulgairement « à faire du fric » sans penser à leur éternité. Mais voilà, aujourd’hui, les signes s’accumulent, annonçant un très gros accident. Quand surviendra t-il ? On se dit : ce sera plus tard. En attendant, je spécule… Je suis plus intelligent que les autres, je verrai bien le signal où il faudra tout lâcher, etc.

Pourtant, les feux se mettent tous au rouge. Les politiciens aux ordres font tout et n’importe quoi pour valider de nouveaux mécanismes de création monétaire plus dangereux que les précédents. Les ministères des Finances planchent sur des mesures fiscales délirantes afin de pomper les contribuables en vue de boucher quelques trous. Et moi, qu’est-ce que je fais ? Est-ce que je prends les mesures que doit prendre un bon père de famille ?
Depuis de nombreuses années, Pascal Roussel explique que la « mise à mort finale» du Système viendra de l’effondrement du marché des produits dérivés. Dans ce marché où seules quelques méga banques jouent, la fin d’une banque entraîne un cataclysme sur les autres banques ». Voici une information importante qu’il résume : « Le groupe Bank of America comprend diverses entités et bien entendu la banque Bank of America dans laquelle les épargnants ont leurs comptes (1000 milliards de USD). Le groupe vient d’annoncer de lourdes pertes. Mais on apprend surtout que le groupe a transféré son portefeuille de produits dérivés (montant nominal de 53 000 milliards de USD) vers la banque Bank of America… pour rassurer les autres banques qui sont les contreparties de ce portefeuille de produits dérivés. Ces dernières se disent qu’elles pourront puiser sur les comptes des épargnants pour éponger partiellement les pertes si le groupe devait faire faillite. Normalement, il y a des lois pour interdire cela mais en ce moment ce genre de lois… Il est probable que d’autres groupes bancaires ont fait la même chose ».
Pascal Roussel, auteur de « Divina Insidia, le Piège Divin », analyste au sein du Département des Risques Financiers de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), le 09 mai 2011.
Les opinions exprimées sont celles de l’auteur et ne reflète pas nécessairement l’opinion de la BEI ou de son management.
Email: pasroussel@gmail.com



Mercredi 19 Octobre 2011


Commentaires

1.Posté par NO2NWO le 19/10/2011 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui ne s’est jamais interrogé
Si au-delà de nos petites vies respectives
Quelque chose nous était caché
Si réalité et fiction étaient vraiment indissociables

Il y a de cela plusieurs siècles, un ordre secret vit le jour, une sombre organisation composée d’une élite se dotant d’un droit légitime de gouverner les peuples. Forme moderne d’une société secrète dont l’origine se perd dans les racines de la civilisation occidentale. Ils planifièrent ainsi un plan global de domination, visant le contrôle total de la terre et de la soumission de ses habitants à leur philosophie.
Utilisant dès l’époque le contrôle du système financier naissant.

Ce but s’est ensuite transmis de génération en génération, au sein d’une élite d’initiés, adaptant habilement le plan aux évolutions de chaque époque. Au 21ème siècle, des millions de gens dénoncent les hautes sphères du pouvoir, à une époque que l’on veut libre, tout les grands secteurs sont intégralement contrôlés. Les différents processus de mondialisation, centralisation et globalisation du pouvoir agissant en leur cause.

Leur structure interne se ramifiant en de nombreuses organisations, le tout sur fond Franc-Maçonnerie. L’organisation occulte est implantée dans tous les secteurs, la domination est totale, leurs codes sont précis, leur langage basé sur les symboles. Le plan global est en place. Une démocratie de façade est une société efficace dans le conditionnement et la manipulation des consciences.

Les grands problèmes du monde ont racine commune.
Chaque jour des milliers de personnes meurent au nom de leur stratégie.

Bien des hommes sont tombés en s’opposant à eux.
Bien des crises furent consciemment créées dan le but d’apporter les solutions adéquates.
Nous sommes guidés sur la route de la destruction.

Tout ceci ne sont que des premières cartes dans la compréhension d’un sujet aussi vaste, restez attentif à ce qui va suivre. Pensez par vous mêmes, utilisez votre sens critique. Faites votre propre enquête, lisez, comprenez.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires