ALTER INFO

Muslims are their own worst enemy


Dans la même rubrique:
< >


Paul Craig Roberts
Mercredi 3 Mars 2010

Muslims are their own worst enemy
Paul Craig Roberts describes how disunity and bickering among Muslims have made it possible for Israel to dispossess the Palestinians, for the US to invade Iraq and for the US to rule much of the region and beyond through puppets.

Muslims are numerous but powerless. Divisions among Muslims, especially between Sunnis and Shi'is, have consigned the Muslim Middle East to almost a century of Western control. Muslims cannot even play together. The Islamic Solidarity Games, a regional version of the Olympics, which were to be held in April in Iran, have been cancelled, because the Iranians and the Arabs cannot agree on whether to call the body of water that separates Iran from the Arabian Peninsula the Persian Gulf or the Arabian Gulf.

Muslim disunity has made it possible for Israel to dispossess the Palestinians, for the US to invade Iraq and for the US to rule much of the region through puppets. For example, in exchange for faithful service, Egypt receives 1.5 billion US dollars a year from Washington, which enables President Mubarak to buy off opposition. The opposition had rather have the money than support the Palestinians. Therefore, Egypt cooperates with Israel and the US in the blockade of Gaza.
"...in exchange for faithful service, Egypt receives 1.5 billion US dollars a year from Washington, which enables President Mubarak to buy off opposition."
Another factor is the willingness of some Muslims to betray their own kind for US dollars. Don't take my word for it. Listen to neo-conservative Kenneth Timmerman, head of the Foundation for Democracy, which describes itself as "a private, non-profit organization established in 1995 with grants from the National Endowment for Democracy (NED) to promote democracy and internationally-recognized standards of human rights in Iran".

By now we all know what that means. It means that the US finances a "velvet" or some "colour revolution" in order to install a US puppet. Just prior to the sudden appearance of a "green revolution" in Tehran primed to protest against an election, Timmerman wrote: 
... the National Endowment for Democracy has spent millions of dollars during the past decade promoting ‘color' revolutions in places such as Ukraine and Serbia, training political workers in modern communications and organizational techniques.

Some of that money appears to have made it into the hands of pro-Mousavi groups, who have ties to non-governmental organizations outside Iran that the National Endowment for Democracy funds.
So, according to the neo-con Timmerman, funded by the National Endowment for Democracy, it was US money that funded Mousavi's claims that Armadinejad stole the last Iranian election.

"...according to the neo-con [Kenneth] Timmerman, funded by the National Endowment for Democracy, it was US money that funded Mousavi's claims that Armadinejad stole the last Iranian election."
During President George W. Bush's regime it became public knowledge that American money was used to purchase Iranians to work against their own country. The Washington Post, a newspaper sympathetic to the neo-cons’ goal of American hegemony and war with Iran, reported in 2007 that Bush authorized spending more than 400 million dollars for activities that included "supporting rebel groups opposed to the country's ruling clerics".
This makes the US government a "state sponsor of terrorism”. For confirmation, one of the US paid operatives, who conducted terror operations in Iran, has ratted on his terrorist supporters in Washington.

Abdulmalek Rigi, leader of the Baloch separatist group responsible for several attacks, was recently arrested by the Iranians. Rigi admitted that the Americans in Washington assured him of unlimited military aid and funding for waging an insurgency against the Islamic Republic of Iran.

Possibly he was tortured into confession. It is the American way. If the "light of the world", the "indispensable people" and the "shining city on the hill" tortures people, perhaps the Iranians do as well. Rigi's younger brother, himself on death row in Iran, has said that the US provided direct funding to the separatist group and even ordered specific terrorist attacks inside Iran. Also see here and here.

The US and its NATO puppets have been killing Afghan women, children and village elders since 7 October 2001, when the US military invasion "Operation Enduring Freedom", a proper Orwellian title for a self-serving war of aggression, was launched. The US-installed puppet president of Afghanistan, Hamid Karzai, is bought and paid for with US dollars.
"Without the puppet Karzai selling out Afghans to Washington, the US would have already been driven out of the country."
The money that Washington gives Karzai finances the corruption that supports him. Karzai's corruption and his treason against the Afghan people encourage the Taliban to keep fighting in order to achieve a government that serves Afghans instead of Washington, D.C.

Without the puppet Karzai selling out Afghans to Washington, the US would have already been driven out of the country. With Karzai paying Afghans with American money to fight Afghans for the Americans, the war drones on into its ninth year.
Feminists, liberals and naive American flag-wavers will say that what is written here is utter rot, that Americans are in Afghanistan to bring women's rights and birth control to Afghan women and to bring freedom, democracy and progress to Afghanistan, even if it means leveling every village, town and house in the country. We, "the indispensable people", are only there to do good, because we care so much for the Afghan people who live in a country that most Americans can't find on a map.

While this collection of naifs rants on about America "saving" Afghans from whatever, the White House and the Congress are conspiring against the American people to cut 500 billion dollars out of Medicare in order to give the money to private insurance companies. Jobless benefits are about to run out for millions of Americans, whose jobs have been moved offshore in order to make the rich richer. The US Senate failed on Friday 26 February to extend jobless benefits. A single Republican Senator, Jim Bunning of Kentucky, was able to block the bill because it would cost a measly 10 billion dollars and "would add to the budget deficit".

The "fiscally responsible" Bunning supports blank cheques for wars of aggression (war crimes under the Nuremberg standard) and payoffs to investment banks for wrecking the retirement plans of most Americans. Bunning sends the bills to the unorganized and unrepresented Americans, whose jobs have been stolen by corporate offshoring of jobs and whose retirements have been stolen by the endless greed of the Wall Street investment banks.
"At Washington's behest, the government of Pakistan is conducting war against its own people, killing many and forcing others to flee their homes and lands."

What fool believes that the US government, which is totally indifferent to the fate of its own citizens, cares so much about Afghanistan that it will spend blood and treasure to bring "progress" and "women's rights" to a country half a world away, while it drives its own citizens into the ground?
At Washington's behest, the government of Pakistan is conducting war against its own people, killing many and forcing others to flee their homes and lands. The Pakistani government's war against its own citizens has caused military expenses to soar, putting Pakistan's budget deep in the red. Deputy US Treasury Secretary Neal Wolin ordered the Pakistani government to raise taxes to pay for the war against its own people.The puppet ruler, Asif Ali Zardari, complied with his American master's orders. Zardari declared a broad-based value-added tax on virtually all goods and most services in Pakistan. Thus, Pakistanis are forced to finance a war against themselves.

The "cakewalk war" in Iraq has lasted seven years instead of the promised six weeks, and the violence is still ongoing with Iraqis killed and maimed nearly every day. The reason Americans are still in Iraq is because the Iraqis hate each other more than they hate the American invader. The vast majority of the violence in "the Iraq war" was committed between Iraqi Sunnis and Iraqi Shi'is as they cleansed one another from neighbourhoods.

The majority Shi'is regarded the American invasion of Iraq as an opportunity to gain power over the minority Sunnis, who ruled under Saddam Hussein. Therefore, the Shi'is never engaged the American invading forces. The minority Sunnis (20 per cent of the population) gave most of their effort to fighting the Shi'i majority, but in their spare time a few thousand Sunnis were able to inflict serious losses on the American superpower.
"Finally realizing the power of lucre in the Arab world, the Americans put 80,000 Sunnis on the US military payroll and paid them to stop killing Americans. This is how the US won the war in Iraq. Iraqis sold out their independence for American dollars."
Finally realizing the power of lucre in the Arab world, the Americans put 80,000 Sunnis on the US military payroll and paid them to stop killing Americans.

This is how the US won the war in Iraq. Iraqis sold out their independence for American dollars. Considering that a few thousand Sunnis were able to prevent superpower America from successfully occupying Baghdad or much of Iraq, had the Shi'is joined with the Sunnis against the invaders, the US would have been defeated and driven out. This outcome was not possible, because the Shi'is wanted to settle the score with the Sunnis, who had ruled them under Saddam Hussein.

This is the reason that Iraq today is in ruins, with one million dead, four million displaced or homeless, and the professional class having fled the country. Iraq, under the American puppet Nuri al-Maliki, is an American protectorate.

As long as Muslims hate and fear one another more than they hate their conquerers, they will remain a vanquished people. 

Paul Craig Roberts is a former US assistant secretary of the treasury and former editor and columnist for The Wall Street Journal and columnist for Business Week and the Scripps Howard News Service.
A version of this article was originally published in Op Ed News. The version on this website is published by permission of Paul Craig Roberts.

http://www.redress.cc/global/pcroberts20100303 http://www.redress.cc/global/pcroberts20100303



Mercredi 3 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par redk le 03/03/2010 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article mérite mille fois d'être traduis en Français pour que le plus grand nombre en prennent connaissance, bravo a vous Paul Craig Roberts pour cette sublime analyse de l'état de fait qui touche le monde Musulman, oui les US-sionistes ont fait un boulot de sape formidable, diviser, et encore diviser pour mieux régner, utilisent le fric et le feux pour ca, de Moubarak a Karzai, en passent par les barils ambulant d'Arabie et autres roitelets du Maghreb chacun touche sa dime, a vendre son âme pour une poignée de Dollars ou de pouvoir!!!

2.Posté par biffi le 03/03/2010 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1,5 billions us de dollars par an pour le traitre Moubarak , il n'y a que le fric qui compte il serait près a vendre sa propre mère pour le fric.
Et on s'appelle muslim quand on tu ses propres frères, toute cette pagaille qu'il y a au moyen orient c'est à cause de certains traitres qui sont à la merci de ses comanditeurs.
Comment voulez-vous qu'il y ait la paix , il y aura toujours un pour vendre l'autre, on a plus confiance en nos chefs d'états ils sont tous acheté .
Pauvres palestiniens , avec un voisin traitre voila le résultat.
Ils divisent pour mieux reigner..
Voila un qui parle franchement et je lui donne tout à fait raison, mais honte à nous d'être la risée du monde à cause de certains imbéciles qui pourrissent notre réputation.
POURQUOI ..................POURQUOI....................
J"AI LA RAGE................

3.Posté par biffi le 03/03/2010 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon comme l'auteur de ce texte le dis si bien à la fin tant que les musulmans se détesterons entre eux ils resteront le peuple vaincu.
Mais la question jusqu'à quand se détesteront-ils ?

4.Posté par Houria le 03/03/2010 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, à vous

Ou avez -vous pu lire cet article en français?

Car je vois que cet article est en anglais et vos commentaires sont en français.

Merci, d'avance

5.Posté par biffi le 03/03/2010 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

For Houria
you prefer write in english, if you understand not this text , how you are going to understand. excuse me for my english .

6.Posté par la truie qui file le 03/03/2010 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

redk
ils ont fait la meme demarche partout il doit y avoir une racine plus profonde à mon avis puisque tot ou tard cette petite pustule qui polarise l'attention aura disparu . Mais ce qui ne veut par dire forcement que les pays musulmans ou africains ou d'asie et d'ailleurs auront fini par s'entendre ou simplement cesser de se faire la guerre ( valable aussi entre l'europe de l'est et de l'ouest de l'est entre eux .etc

on a l'impression qu'il y a quelque chose et c'est bien difficile de conclure pour attaquer seulement la "tete " ou les "tetes " qui repoussent des qu'elles tombent .

le sionisme est un concept , mais cela fait penser à l'hydre de lerne , pour ne pas que les tetes repoussent il faut un reveil general des humains solidaires sur toute la terre !

7.Posté par ahmed le 03/03/2010 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y a-t-il une version en français du billet de cet auteur intéressant?

8.Posté par Larguet le 03/03/2010 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est souhaitable que cet article soit traduit.
Car il retrace la triste réalité des pays arabes vendus au sionisme international.

Des faits pareils doivent être disponibles et lus par tout le monde.

Cet article retrace la honte arabe. Appelons les choses par leur nom.

9.Posté par redk le 03/03/2010 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la truie qui file, oui certainement, l'hégémonie meurtrière US-sionistes ne touche pas que les pays musulmans, en vampires de l'humanité qu'ils sont, leur soif jamais ne sera étanchée!!

10.Posté par youyou_bds le 03/03/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici une traduction, elle n'est pas parfaite mais compréhensible.

Paul Craig Roberts explique comment la désunion et les querelles entre les musulmans ont permis à Israël de déposséder les Palestiniens, pour les États-Unis à envahir l'Irak et pour les États-Unis à la règle une grande partie de la région et au-delà grâce à des marionnettes.

Les musulmans sont nombreux, mais impuissants. Les divisions entre musulmans, en particulier entre sunnites et chiites, ont livré le Moyen-Orient musulman à près d'un siècle de contrôle de l'Ouest. Les musulmans ne peuvent même pas jouer ensemble. Les Jeux de la Solidarité islamique, une version régionale des Jeux olympiques, qui devaient avoir lieu en avril à l'Iran, ont été annulées, parce que les Iraniens et les Arabes ne peuvent pas s'entendre sur l'opportunité d'appeler la masse d'eau qui sépare l'Iran de la péninsule arabique Golfe Persique et le golfe Persique.

Musulmane désunion a permis à Israël pour déposséder les Palestiniens, pour les États-Unis à envahir l'Irak et pour les États-Unis à la règle une grande partie de la région grâce à des marionnettes. Par exemple, en échange de bons et loyaux services, l'Égypte reçoit 1,5 milliards de dollars par an à partir de Washington, qui permet au président Moubarak d'acheter le silence de l'opposition. L'opposition avait ont plutôt l'argent que le soutien aux Palestiniens. Par conséquent, l'Egypte coopère avec Israël et les Etats-Unis dans le blocus de Gaza. "... en échange de bons et loyaux services, l'Égypte reçoit 1,5 milliards de dollars par an à partir de Washington, qui permet au président Moubarak d'acheter le silence de l'opposition."

Un autre facteur est la volonté de certains musulmans pour trahir leur propre genre en dollars US. Ne prenez pas ma parole. Écoutez le néo-conservateur Kenneth Timmerman, chef de la Fondation pour la démocratie, qui se décrit comme un «normes privées, à but non lucratif créée en 1995 avec des subventions de la National Endowment for Democracy (NED) à promouvoir la démocratie et internationalement reconnu de droits de l'homme en Iran ».

Maintenant nous savons tous ce que cela signifie. Cela signifie que les États-Unis finance un velours »ou certains« révolution de couleur »afin d'installer une marionnette des États-Unis. Juste avant l'apparition soudaine d'une «révolution verte» à Téhéran apprêté pour protester contre une élection, Timmerman a écrit:

... le National Endowment for Democracy a dépensé des millions de dollars au cours de la dernière décennie, la promotion de «révolutions colorées» dans certains lieux tels que l'Ukraine et la Serbie, la formation politique des travailleurs dans les communications modernes et les techniques d'organisation.

Une partie de cet argent semble l'avoir fait dans les mains de groupes pro-Mousavi, qui ont des liens avec des organisations non gouvernementales extérieures à l'Iran que le National Endowment for Democracy fonds.

Ainsi, selon les néo-con Timmerman, financé par le National Endowment for Democracy, il a été la monnaie américaine, qui prétend financé Mousavi que Armadinejad a volé l'élection iranienne dernier.

"... selon les néo-con [Kenneth] Timmerman, financé par le National Endowment for Democracy, il a été la monnaie américaine, qui prétend financé Mousavi que Armadinejad a volé l'élection iranienne dernier."

Pendant président George W. Bush 's régime, il est devenu la connaissance du public que l'argent américain a été utilisé pour acheter des Iraniens à travailler contre leur propre pays. The Washington Post, un journal favorable à l'objectif néo-cons »de l'hégémonie américaine et la guerre avec l'Iran, a rapporté en 2007 que Bush a autorisé une dépense de plus de 400 millions de dollars pour des activités qui comprenaient« soutenir des groupes rebelles opposés au clergé au pouvoir du pays ".
Cela rend le gouvernement américain un parrain du terrorisme d'Etat ". Pour la confirmation, l'un des États-Unis versées coopératives, qui ont mené des opérations terroristes en Iran, a dénoncé ses partisans terroristes à Washington.

Abdulmalek Rigi, chef du groupe séparatiste Baloch responsable de plusieurs attaques, a été arrêté récemment par les Iraniens. Rigi admis que les Américains à Washington l'a assuré de l'aide militaire illimitée et un financement pour mener une insurrection contre la République islamique d'Iran.

Peut-être qu'il a été torturé dans la confession. C'est la façon américaine. Si la «lumière du monde», les «gens indispensables» et la «cité qui brille sur la colline" peuple tortures, peut-être que les Iraniens font aussi. Rigi jeune frère, lui-même le quartier des condamnés à mort en Iran, a déclaré que les États-Unis a fourni des fonds directement à l'organisation séparatiste et ordonna même spécifiques attentats terroristes en Iran. Voir aussi ici et ici.

Les États-Unis et ses pantins de l'OTAN ont tué les femmes afghanes, les enfants et les aînés du village depuis le 7 Octobre 2001, lorsque l'invasion militaire américaine «Enduring Freedom», un bon titre orwellien pour une auto-servant guerre d'agression, a été lancé. L'US-installés président fantoche de l'Afghanistan, Hamid Karzai, est acheté et payé en dollars américains.
«Sans la vente de marionnette Karzaï à Afghans à Washington, les Etats-Unis auraient déjà été expulsés du pays."

L'argent que Washington donne Karzaï finances de la corruption qui le soutient. Karzaï la corruption et la conspiration contre le peuple afghan encourager les Taliban continuent de se battre pour parvenir à un gouvernement qui sert les Afghans au lieu de Washington, DC

Sans la vente de marionnette Karzaï à Afghans à Washington, les Etats-Unis auraient déjà été expulsés du pays. Avec Karzai Afghans payer avec l'argent américain pour lutter contre les Afghans pour les Américains, la guerre contre le faux-bourdons dans sa neuvième année.
Les féministes, les libéraux et le drapeau américain flotte naïf diront que ce qui est écrit ici est la pourriture absolue, que les Américains sont en Afghanistan pour apporter aux droits des femmes et la contraception aux femmes afghanes et à apporter la liberté, la démocratie et le progrès vers l'Afghanistan, même si cela signifie nivellement chaque village, ville et la maison dans le pays. Nous, «les gens indispensables», sont seulement là pour faire le bien, parce que nous avons tant de soin pour le peuple afghan qui vivent dans un pays que la plupart des Américains ne peuvent pas trouver sur une carte.

Bien que cette collection de naifs sur rants sur l'Amérique "sauver" les Afghans, quelle qu'en soit, la Maison Blanche et le Congrès conspirent contre le peuple américain à couper 500 milliards de dollars de l'assurance-maladie afin de donner l'argent aux compagnies d'assurance privées. Prestations de chômage sont pratiquement épuisées, des millions d'Américains, dont les emplois ont été délocalisés afin de rendre les riches plus riches. Le Sénat américain a échoué le vendredi 26 Février à étendre les prestations de chômage. Un seul sénateur républicain, Jim Bunning, du Kentucky, a été en mesure de bloquer le projet de loi parce qu'il en coûterait un maigre 10 milliards de dollars et "ne ferait qu'ajouter au déficit budgétaire".

Le «fiscalement responsable» Bunning soutient chèques en blanc pour les guerres d'agression (crimes de guerre en vertu de la norme de Nuremberg) et les paiements aux banques d'investissement pour la démolition des régimes de retraite de la plupart des Américains. Bunning envoie les factures pour les non-syndiqués et non représentés Américains, dont les emplois ont été volés par les délocalisations d'emplois et d'entreprises dont les départs à la retraite ont été volés par l'avidité sans fin des banques d'investissement de Wall Street.
"A la demande de Washington, le gouvernement du Pakistan mène la guerre contre sa propre population, tuant de nombreuses personnes et forçant les autres à fuir leurs maisons et leurs terres."


Quel fou croit que le gouvernement américain, qui est totalement indifférent au sort de ses propres citoyens, ne se soucie tant de choses sur l'Afghanistan qu'il dépenserait sang et d'argent pour mettre les «progrès» et «droits des femmes» dans un pays autre bout du monde, Bien qu'il anime ses propres citoyens dans le sol?
A la demande de Washington, le gouvernement du Pakistan mène la guerre contre sa propre population, tuant de nombreuses personnes et forçant les autres à fuir leurs maisons et leurs terres. Guerre, le gouvernement pakistanais contre ses propres citoyens a entraîné des dépenses militaires de monter en flèche, en mettant budgétaires drastiques dans le rouge du Pakistan. Sous-secrétaire au Trésor américain Neal Wolin a ordonné au gouvernement pakistanais d'augmenter les impôts à payer pour la guerre contre son propre souverain fantoche people.The, Asif Ali Zardari, a respecté les ordres de son maître américain. Zardari déclaré une valeur-ajoutée à base large impôt sur pratiquement tous les biens et la plupart des services au Pakistan. Ainsi, les Pakistanais sont obligés de financer une guerre contre eux-mêmes.

La «guerre gâteau» en Irak a duré sept ans au lieu des six promis semaines, et la violence est toujours en cours avec les Irakiens tués et mutilés presque chaque jour. Les Américains ont raison sont encore en Irak parce que les Irakiens se haïssent plus qu'ils ne haïssent l'envahisseur américain. La grande majorité de la violence dans «la guerre en Irak" a été commis entre sunnites et chiites irakiens irakiens qui se purifie l'autre des quartiers.

La majorité chiites considéré l'invasion américaine de l'Irak comme une occasion d'acquérir du pouvoir sur la minorité sunnite, qui a gouverné sous Saddam Hussein. Par conséquent, les chiites n'ont jamais entamé les forces américaines d'invasion. La minorité sunnite (20 pour cent de la population) a donné la plupart de leurs efforts à la lutte contre la majorité chiite, mais dans leurs temps libres, quelques milliers de sunnites ont été en mesure d'infliger des pertes sérieuses sur la superpuissance américaine.
"Comprenant enfin le pouvoir de lucre dans le monde arabe, les Américains ont mis 80.000 sunnites sur la masse salariale de l'armée américaine et les a payés pour arrêter de tuer des Américains. C'est ainsi que les États-Unis ont gagné la guerre en Irak. Irakiens épuisé leur indépendance pour les dollars américains. "

Comprenant enfin le pouvoir de lucre dans le monde arabe, les Américains ont mis 80.000 sunnites sur la masse salariale de l'armée américaine et les a payés pour arrêter de tuer des Américains.

C'est ainsi que les États-Unis ont gagné la guerre en Irak. Irakiens épuisé leur indépendance pour les dollars américains. Considérant que quelques milliers de sunnites ont été en mesure d'empêcher superpuissance de l'Amérique d'occuper avec succès Bagdad ou une grande partie de l'Irak, les chiites ont rejoint avec les sunnites contre les envahisseurs, les Etats-Unis aurait été vaincu et chassé. Ce résultat n'a pas été possible, parce que les chiites voulaient régler ses comptes avec les sunnites, qui les avait statué sous Saddam Hussein.

C'est la raison pour que l'Irak est aujourd'hui en ruines, avec un million de morts, quatre millions de personnes déplacées ou sans abri, et la classe professionnelles ayant fui le pays. Irak, en vertu de la marionnette américaine Nouri al-Maliki, est un protectorat américain.

Tant que les musulmans haine et la peur les uns les autres plus qu'ils ne haïssent leurs vainqueurs, ils resteront un peuple vaincu.

11.Posté par youyou_bds le 03/03/2010 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici une traduction, elle n'est pas parfaite mais compréhensible.

Paul Craig Roberts explique comment la désunion et les querelles entre les musulmans ont permis à Israël de déposséder les Palestiniens, pour les États-Unis à envahir l'Irak et pour les États-Unis à la règle une grande partie de la région et au-delà grâce à des marionnettes.

Les musulmans sont nombreux, mais impuissants. Les divisions entre musulmans, en particulier entre sunnites et chiites, ont livré le Moyen-Orient musulman à près d'un siècle de contrôle de l'Ouest. Les musulmans ne peuvent même pas jouer ensemble. Les Jeux de la Solidarité islamique, une version régionale des Jeux olympiques, qui devaient avoir lieu en avril à l'Iran, ont été annulées, parce que les Iraniens et les Arabes ne peuvent pas s'entendre sur l'opportunité d'appeler la masse d'eau qui sépare l'Iran de la péninsule arabique Golfe Persique et le golfe Persique.

Musulmane désunion a permis à Israël pour déposséder les Palestiniens, pour les États-Unis à envahir l'Irak et pour les États-Unis à la règle une grande partie de la région grâce à des marionnettes. Par exemple, en échange de bons et loyaux services, l'Égypte reçoit 1,5 milliards de dollars par an à partir de Washington, qui permet au président Moubarak d'acheter le silence de l'opposition. L'opposition avait ont plutôt l'argent que le soutien aux Palestiniens. Par conséquent, l'Egypte coopère avec Israël et les Etats-Unis dans le blocus de Gaza. "... en échange de bons et loyaux services, l'Égypte reçoit 1,5 milliards de dollars par an à partir de Washington, qui permet au président Moubarak d'acheter le silence de l'opposition."

Un autre facteur est la volonté de certains musulmans pour trahir leur propre genre en dollars US. Ne prenez pas ma parole. Écoutez le néo-conservateur Kenneth Timmerman, chef de la Fondation pour la démocratie, qui se décrit comme un «normes privées, à but non lucratif créée en 1995 avec des subventions de la National Endowment for Democracy (NED) à promouvoir la démocratie et internationalement reconnu de droits de l'homme en Iran ».

Maintenant nous savons tous ce que cela signifie. Cela signifie que les États-Unis finance un velours »ou certains« révolution de couleur »afin d'installer une marionnette des États-Unis. Juste avant l'apparition soudaine d'une «révolution verte» à Téhéran apprêté pour protester contre une élection, Timmerman a écrit:

... le National Endowment for Democracy a dépensé des millions de dollars au cours de la dernière décennie, la promotion de «révolutions colorées» dans certains lieux tels que l'Ukraine et la Serbie, la formation politique des travailleurs dans les communications modernes et les techniques d'organisation.

Une partie de cet argent semble l'avoir fait dans les mains de groupes pro-Mousavi, qui ont des liens avec des organisations non gouvernementales extérieures à l'Iran que le National Endowment for Democracy fonds.

Ainsi, selon les néo-con Timmerman, financé par le National Endowment for Democracy, il a été la monnaie américaine, qui prétend financé Mousavi que Armadinejad a volé l'élection iranienne dernier.

"... selon les néo-con [Kenneth] Timmerman, financé par le National Endowment for Democracy, il a été la monnaie américaine, qui prétend financé Mousavi que Armadinejad a volé l'élection iranienne dernier."

Pendant président George W. Bush 's régime, il est devenu la connaissance du public que l'argent américain a été utilisé pour acheter des Iraniens à travailler contre leur propre pays. The Washington Post, un journal favorable à l'objectif néo-cons »de l'hégémonie américaine et la guerre avec l'Iran, a rapporté en 2007 que Bush a autorisé une dépense de plus de 400 millions de dollars pour des activités qui comprenaient« soutenir des groupes rebelles opposés au clergé au pouvoir du pays ".
Cela rend le gouvernement américain un parrain du terrorisme d'Etat ". Pour la confirmation, l'un des États-Unis versées coopératives, qui ont mené des opérations terroristes en Iran, a dénoncé ses partisans terroristes à Washington.

Abdulmalek Rigi, chef du groupe séparatiste Baloch responsable de plusieurs attaques, a été arrêté récemment par les Iraniens. Rigi admis que les Américains à Washington l'a assuré de l'aide militaire illimitée et un financement pour mener une insurrection contre la République islamique d'Iran.

Peut-être qu'il a été torturé dans la confession. C'est la façon américaine. Si la «lumière du monde», les «gens indispensables» et la «cité qui brille sur la colline" peuple tortures, peut-être que les Iraniens font aussi. Rigi jeune frère, lui-même le quartier des condamnés à mort en Iran, a déclaré que les États-Unis a fourni des fonds directement à l'organisation séparatiste et ordonna même spécifiques attentats terroristes en Iran. Voir aussi ici et ici.

Les États-Unis et ses pantins de l'OTAN ont tué les femmes afghanes, les enfants et les aînés du village depuis le 7 Octobre 2001, lorsque l'invasion militaire américaine «Enduring Freedom», un bon titre orwellien pour une auto-servant guerre d'agression, a été lancé. L'US-installés président fantoche de l'Afghanistan, Hamid Karzai, est acheté et payé en dollars américains.
«Sans la vente de marionnette Karzaï à Afghans à Washington, les Etats-Unis auraient déjà été expulsés du pays."

L'argent que Washington donne Karzaï finances de la corruption qui le soutient. Karzaï la corruption et la conspiration contre le peuple afghan encourager les Taliban continuent de se battre pour parvenir à un gouvernement qui sert les Afghans au lieu de Washington, DC

Sans la vente de marionnette Karzaï à Afghans à Washington, les Etats-Unis auraient déjà été expulsés du pays. Avec Karzai Afghans payer avec l'argent américain pour lutter contre les Afghans pour les Américains, la guerre contre le faux-bourdons dans sa neuvième année.
Les féministes, les libéraux et le drapeau américain flotte naïf diront que ce qui est écrit ici est la pourriture absolue, que les Américains sont en Afghanistan pour apporter aux droits des femmes et la contraception aux femmes afghanes et à apporter la liberté, la démocratie et le progrès vers l'Afghanistan, même si cela signifie nivellement chaque village, ville et la maison dans le pays. Nous, «les gens indispensables», sont seulement là pour faire le bien, parce que nous avons tant de soin pour le peuple afghan qui vivent dans un pays que la plupart des Américains ne peuvent pas trouver sur une carte.

Bien que cette collection de naifs sur rants sur l'Amérique "sauver" les Afghans, quelle qu'en soit, la Maison Blanche et le Congrès conspirent contre le peuple américain à couper 500 milliards de dollars de l'assurance-maladie afin de donner l'argent aux compagnies d'assurance privées. Prestations de chômage sont pratiquement épuisées, des millions d'Américains, dont les emplois ont été délocalisés afin de rendre les riches plus riches. Le Sénat américain a échoué le vendredi 26 Février à étendre les prestations de chômage. Un seul sénateur républicain, Jim Bunning, du Kentucky, a été en mesure de bloquer le projet de loi parce qu'il en coûterait un maigre 10 milliards de dollars et "ne ferait qu'ajouter au déficit budgétaire".

Le «fiscalement responsable» Bunning soutient chèques en blanc pour les guerres d'agression (crimes de guerre en vertu de la norme de Nuremberg) et les paiements aux banques d'investissement pour la démolition des régimes de retraite de la plupart des Américains. Bunning envoie les factures pour les non-syndiqués et non représentés Américains, dont les emplois ont été volés par les délocalisations d'emplois et d'entreprises dont les départs à la retraite ont été volés par l'avidité sans fin des banques d'investissement de Wall Street.
"A la demande de Washington, le gouvernement du Pakistan mène la guerre contre sa propre population, tuant de nombreuses personnes et forçant les autres à fuir leurs maisons et leurs terres."


Quel fou croit que le gouvernement américain, qui est totalement indifférent au sort de ses propres citoyens, ne se soucie tant de choses sur l'Afghanistan qu'il dépenserait sang et d'argent pour mettre les «progrès» et «droits des femmes» dans un pays autre bout du monde, Bien qu'il anime ses propres citoyens dans le sol?
A la demande de Washington, le gouvernement du Pakistan mène la guerre contre sa propre population, tuant de nombreuses personnes et forçant les autres à fuir leurs maisons et leurs terres. Guerre, le gouvernement pakistanais contre ses propres citoyens a entraîné des dépenses militaires de monter en flèche, en mettant budgétaires drastiques dans le rouge du Pakistan. Sous-secrétaire au Trésor américain Neal Wolin a ordonné au gouvernement pakistanais d'augmenter les impôts à payer pour la guerre contre son propre souverain fantoche people.The, Asif Ali Zardari, a respecté les ordres de son maître américain. Zardari déclaré une valeur-ajoutée à base large impôt sur pratiquement tous les biens et la plupart des services au Pakistan. Ainsi, les Pakistanais sont obligés de financer une guerre contre eux-mêmes.

La «guerre gâteau» en Irak a duré sept ans au lieu des six promis semaines, et la violence est toujours en cours avec les Irakiens tués et mutilés presque chaque jour. Les Américains ont raison sont encore en Irak parce que les Irakiens se haïssent plus qu'ils ne haïssent l'envahisseur américain. La grande majorité de la violence dans «la guerre en Irak" a été commis entre sunnites et chiites irakiens irakiens qui se purifie l'autre des quartiers.

La majorité chiites considéré l'invasion américaine de l'Irak comme une occasion d'acquérir du pouvoir sur la minorité sunnite, qui a gouverné sous Saddam Hussein. Par conséquent, les chiites n'ont jamais entamé les forces américaines d'invasion. La minorité sunnite (20 pour cent de la population) a donné la plupart de leurs efforts à la lutte contre la majorité chiite, mais dans leurs temps libres, quelques milliers de sunnites ont été en mesure d'infliger des pertes sérieuses sur la superpuissance américaine.
"Comprenant enfin le pouvoir de lucre dans le monde arabe, les Américains ont mis 80.000 sunnites sur la masse salariale de l'armée américaine et les a payés pour arrêter de tuer des Américains. C'est ainsi que les États-Unis ont gagné la guerre en Irak. Irakiens épuisé leur indépendance pour les dollars américains. "

Comprenant enfin le pouvoir de lucre dans le monde arabe, les Américains ont mis 80.000 sunnites sur la masse salariale de l'armée américaine et les a payés pour arrêter de tuer des Américains.

C'est ainsi que les États-Unis ont gagné la guerre en Irak. Irakiens épuisé leur indépendance pour les dollars américains. Considérant que quelques milliers de sunnites ont été en mesure d'empêcher superpuissance de l'Amérique d'occuper avec succès Bagdad ou une grande partie de l'Irak, les chiites ont rejoint avec les sunnites contre les envahisseurs, les Etats-Unis aurait été vaincu et chassé. Ce résultat n'a pas été possible, parce que les chiites voulaient régler ses comptes avec les sunnites, qui les avait statué sous Saddam Hussein.

C'est la raison pour que l'Irak est aujourd'hui en ruines, avec un million de morts, quatre millions de personnes déplacées ou sans abri, et la classe professionnelles ayant fui le pays. Irak, en vertu de la marionnette américaine Nouri al-Maliki, est un protectorat américain.

Tant que les musulmans haine et la peur les uns les autres plus qu'ils ne haïssent leurs vainqueurs, ils resteront un peuple vaincu.

12.Posté par biffi le 03/03/2010 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VOILA LA TRADUCTION :
Les musulmans sont nombreux, mais impuissants, une division parmi les musulmans, spécialement entre les sunnites et les chiites qu'ils ont mis en arrière d'1 siècle par rapport aux occidentaux, les musulmans ne sont pas rassemblés.
Il devait y avoir une assemblée en Iran au mois d'avril et elle à été annulé , parce que les arabes ne veulent pas se mettre d'accord sur le golfe persique ou le golfe arabique, la mer qui sépare l'Iran de l'Arabie saoudite.
La désunion des musulmans permet aux israéliens de posséder les terres palestiniennes, pour les états unis , l'Irak, et gouverner beaucoup de régions grâce a leur marionnettes qu'ils mettent en place .
Par exemple en échange de son fidèle service , l'Égypte reçoit 1,5 millions de dollars par an de la part de Washington qui permet a Moubarak de suborner l'opposition, c'est pour cela que l'Égypte ne soutient pas les palestiniens........
l'Égypte coopère avec Israël dans le blocus de gaza.
Don c'est toujours les américains qui ont financé Moussavi pour déstabiliser les élections iranienne.
Avec leur argent ils ont acheter des iraniens pour se retourner contre leurs propre pays.
Depuis le 07 octobre 2001 les états unis et leurs marionnettes ont tués beaucoup d'afghans , car Hamid Karzai est acheté et payer par les américains, un traitre, l'argent finance la corruption a l'intérieur du pays, sans ça les afghans les aurons déjà éjecter dehors.
Et on dis qu'ils sont en Afghanistan pour apporter la démocratie et la liberté aux femmes afghanes, les citoyens américains ne savent même pas ou se situe l'Afghanistan sur une carte.
En attendant, les citoyens américains croulent dans les dettes, des emplois ont été déplacé pour faire des riches encore plus riches
des crimes de guerre sous la norme et des banques qui volent les retraites de pauvres gens..
Le gouvernement du Pakistan conduit la guerre contre son propre peuple, mettant le budget du Pakistan dans le rouge à tel point que le ministre américain à ordonner au Pakistan d'augmenter les impôts pour payer la guerre
Ainsi les pakistanais sont forcés de financer une guerre contre eux.
Les américains ont payer des sunnites pour qu'ils arettent de tuer des américains en Irak, pour gagner cette guerre.
Voila la raison pourquoi l'Irak est aujourd'hui en ruine avec 1 million de morts , 4 millions de déplacés, Nuri-al- maliki marionnette des USA et un protectorat américain.
Tant que les musulmans se détesteront entre eux ils resteront des peuples vaincus

13.Posté par biffi le 03/03/2010 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

désolé quelqu'un ma devancé eh bien vous aurez 2 traductions moi j'ai plutot résumé l'ensemble.
bonne lecture

14.Posté par fereshte le 03/03/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon je ne suis pas d'accord avec autofellagelation surtout que auteur n'est pas un musulmn. n'allez pas dire que je lui interdit de dire ou d'ecrire mais qu'un musuklman ne cisconcis pas le pb en ces termes. autofellagelation , psychologiser qui comporte ne plus un comparaison, standaridation au standard le snon musulman qu'eux ne sont pas leur propre enemeis. mais c'est parce que nous musulman justment nous ne sommes ennemeis de person. il s'agit pas d'etre enemeis de soi. il distingue les iraniens des arabes or les iranien sont des musulman et jusqu'a le contraire le gouvernement iranien n'est pas enemeis des autres musulman donc le titre de l'article ne lui convient pas . or le titre aprt psychologisation met tout le monde dans le meme sac pour creer confusion ou desesperance au lieu d'encourager. il faut parler just par le temps surtout qui court et dire que parce que les dirigents arabe ne sont pas du coté du peuple mais certain minorité ou communauté d'interet et que ces minorité sont contre iran qui depuis evolution n'a ajamais cessé un instant de cier unité et denoncer les marionette ou possedant des interets dans economie/pouvoir etc. je n'ai plus ke temps d'ecrire mais voila le sens selon moi ou la verité en ce qui concern un pays debout et fier qui est pas Iran car y a des chiens Moussavi et ses partisan des quartier Nord (les riches sans rien enemei du peuple comme ils etient leur pere a l'epoque du Shah _ mais esperons deja que cette fraction dans le goverment ou au moins dans le pouvoir soit guidé sur le droit chemis et non chemis des enemis du islam qui sont leur amis car ce qu'ils ils haissent de lus c'est islam , sujet islamique etc et c'est abominable car jamis je 'ai vu un parmis eux qui au moins ait un moindre savoir ou education islamiue. oui c'est islam qui est important mais le dieu nous dit que lui meme est le gardien de Isalm donc USA ? isreal etc obama je ne les connais pas!!!! qui ils ont??? vive la culture et l'education et vision islamique du monde etc. si la situation actuell du monde c'est cela c'est a cause de l'ignorance de l'islam , que les moustiques culturele brille. autrement ils perdent de couleur et leur fadesse eloigne. bon si les musulman allaient plus loin que l'espagne , les occidentaux et les japon et chine etc n'etaient pas dans cette misere de l'humanisme etc et par leur manque de vision islamique la plus haute, ne faisent pas de corroption sur la terrre au nom de bien faisance . bon c'est notre eperuve à chacun si le monde et cet animal humain tous etaient parfat.




15.Posté par Alif le 03/03/2010 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici un article trés interessant (à lire absolument)qui demontre comment l'occident opére dans le monde musulman :

16.Posté par Alif le 03/03/2010 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un extrait d'un autre article qui demontre comment les evangilistes sionistes ont infiltré le monde musulman et opérent en toute libérté en Kabilie et ailleurs pour semer les tensions et divisions entre differentes communautés du monde musulman.

Extraits:
Un spectre hante le monde. Fruit empoisonné de l’intolérance et du fanatisme, il porte avec lui la faux de la destruction, les folies de la guerre sainte et la répudiation de toute véritable altérité. Doté de complicités au sein même des nations qu’il veut bouleverser et, finalement, détruire, sa force croît à mesure que la modernité s’installe dans les foyers et dans les consciences. Sa force d’attraction, notamment auprès des jeunes déboussolés, paraît irrésistible. Aucune digue ne semble devoir l’arrêter, d’autant plus qu’il use des techniques les plus efficaces de persuasion.
Vous l’avez deviné, ce spectre, c’est l’évangélisme.

Une religion conquérante et sûre d'elle par Claude Bourrinet :

17.Posté par Nasir Khan le 07/03/2010 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

In his usual candid way Dr Roberts gives us an admirable analysis of Muslim people and their treacherous leaders ranging from Egypt’s mercenary dictator Mubarak to the other U.S. puppets like Karzai and Zardari. In this list, the names of the monarchs of Jordan and Saudi Arabia should also be added. Let us hope the learned writer turns his attention to these puppet regimes and their policies.

It is always enlightening to read Dr Roberts to understand the policies pursued by the American ruling establishment led by Zionists.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires